☆ Les russes ☆

Saint-Petersbourg / Voyages
53 commentaires
lesrusses

lesrusses

Je n’avais encore jamais écrit un blogpost dans l’avion mais voyez-vous, j’essaie vaguement d’oublier que je viens de renverser mon verre d’eau fraîchement servi par le steward sur mon pantalon. Je suis trempée jusqu’aux fesses, on va rire quand il va falloir descendre.

Je rentre de Russie, j’ai passé 4 jours surprenants et merveilleux à Saint-Petersbourg. Je n’avais jamais vraiment rêvé de cette destination, du moins jamais pensé une seule fois que ce rêve puisse devenir réalité un jour. La Russie est une destination difficilement accessible : il faut un visa d’entrée et les formalités sont franchement pénibles (une liste de documents traduits en russe à fournir, un formulaire de demande de visa fastidieux à remplir, 3 heures de queue dehors dans le froid devant l’Ambassade de Russie à Paris, et des euros en moins sur votre compte en banque pour obtenir le précieux sésame…  il faut vraiment avoir envie d’y aller !) Enfin, les billets d’avion et l’hôtellerie y sont très chers. La plupart d’entre-nous préféreront donc dépenser leur argent pour partir vers des destinations plus ensoleillées, et moins froides dans tous les sens du terme. Pour ma part, il s’agissait d’un cadeau totalement inattendu, une vraie belle surprise !

J’ai déjà terminé de trier mes photos, mais en attendant de faire une petite sélection pour vous les montrer, j’avais juste envie de vous parler un peu des russes, du moins les habitants de Saint-Petersbourg, parce que je me suis vraiment régalée à les observer pendant mon séjour. Je regrette d’ailleurs de ne pas avoir immortalisé certaines scènes de vie en photo dans la rue ou ailleurs, mais sachez-le, les russes ont horreur qu’on les prenne en photo et se fâchent tout rouge s’ils vous prennent sur le vif !

★ La froideur des russes n’est pas vraiment une légende, Ils sont rustres et peu souriants. Ils n’hésitent pas à vous bousculer sans vergogne dans la rue s’ils sont pressés et que ô malheur vous êtes sur leur chemin. Pourtant, ils sont capables de montrer une vraie gentillesse et sont assez serviables. C’est assez déroutant, leur comportement oscille toujours entre deux extrêmes si bien que vos nerfs sont mis à rude épreuve : ému par une sympathie inattendue, vous avez envie de leur faire un câlin puis de les taper à la minute qui suit. Ils ne badinent pas avec la discipline (faut dire que des années de communisme, ça traumatise) Donc mieux vaut se tenir à carreau lorsqu’il est interdit de faire quelque chose là bas. J’ai eu le malheur de prendre des photos dans un lieu où c’était strictement interdit, je me suis fait enguirlander comme jamais.

★ Les femmes russes sont très jolies. Il s’agit là sûrement d’une affaire de goût mais la plupart d’entre-elles m’ont fascinée. Bien sûr, elles sont ultra sophistiquées et ne sortent jamais sans maquillage, à mon avis elles dépensent des fortunes chez le coiffeur et en cosmétiques. Mais elles sont toutes – à de rares exceptions près – grandes et minces, avec des jambes interminables, un port de tête princier et beaucoup d’allure.

★ Par contre elles ne savent pas s’épiler les sourcils. Adeptes d’une épilation totale et d’un trait vaguement dessiné au crayon pour tenter de créer une ligne naturelle, en vain. Et ça, c’est très moche.

★ Elles passent leur vie en robe moulante et en mini-jupe – voire en jean slim dans le pire des cas -  perchées sur des talons vertigineux (12 cm est une bonne moyenne) et ne semblent pas dérangées ni par les pavés massifs des trottoirs ni les températures glaciales. Difficile de ne pas se sentir un peu pouilleuse quand on est une touriste en baskets et qu’on se balade avec une doudoune et un bonnet multicolore.

★ Elles ont un rapport décomplexé à la mode. Elles se fichent pas mal d’être « in » ou de porter le dernier top fashion de la nouvelle collec’ Zara. En fait, elles portent ce qui leur plait, tant pis si c’est ringard pourvu que ce soit sexy. Cela donne un mélange des genres assez improbable, un style qui semble resté bloqué dans les années 70 mais avec petite une touche 2012 quand même. Du coup, c’est assez difficile de distinguer leur classe sociale, elles se fondent toutes dans le même moule. Raaah ça m’énerve tellement de ne pas pouvoir vous montrer ça en photo façon « Street Style ! ».

★ Elles sont donc très jolies mais se baladent aux bras d’hommes fort laids, dont la coupe de cheveux Playmobil (avec la frange plaquée vers l’avant sur le front ET grasse, c’est un must) semble être la tendance. La plupart des jeunes ont l’air de vouloir ressembler à Vladimir Poutine, j’ai eu l’impression de voir son sosie à chaque coin de rue. Mesdames, sachez qu’en France nous sommes entourées de beaux gosses.

★ D’autant plus que les hommes russes sont des gros frimeurs, des caricatures à eux tous-seuls. Ils sont fans de tuning, et aiment bien traficoter le moteur de leur voiture pour qu’elle fasse beaucoup, BEAUCOUP de bruit. Comme ça ils peuvent crâner en faisant des pointes à 180 voire 200km/heure sur Nevsky Prospekt, l’artère principale de Saint-Petersbourg (en quelque sorte nos Champs-Elysées à nous). Et quand tout le monde se retourne pour les regarder passer, ils sont contents. Bref, ce sont un peu des blaireaux.

Pourtant, et c’est bien là toute la contradiction de l’histoire, c’est que je me suis sentie très bien accueillie à Saint-Petersbourg. En fait, je m’y suis sentie bien tout court. J’ai aimé ses habitants très attachants malgré leur apparente froideur, ses monuments à foison, ses canaux, ses larges artères, ses musées… Mais j’y reviendrai très vite dans un autre article ! En attendant, portez-vous bien !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

Anne

Je m'appelle Anne et je suis maman d'un petit garçon de 3 ans. Parisienne depuis dix ans, je vis sur les hauteurs de Montmartre. Dans la vie je suis aussi directrice éditorial du site hellocoton. Vous pouvez me suivre sur Twitter, Pinterest, Hellocoton et Facebook.

53 Commentaires

  1. Hihi, avec une moitié de ma famille d’origine slave (Russe et Tchèque), je retrouve quelques traits dont tu parles, notamment sur le look des femmes. Mes cousines qui habitent à Prague (grosse influence slave) sont toujours impeccablement brushées, maquillées, manucurées… et perso je trouve ça super agréable (je ne suis pas fan DU TOUT du look de la parisienne qui se veut faussement négligée et ne s’habille qu’en noir, gris et taupe). Après, les mini-jupes, etc etc on est ok c’est pas du meilleur goût. Et pour les hommes, j’ai souvent entendu dire la meme chose (les jeunes femmes Russes sont les premières à s’en plaindre apparemment. On peut les comprendre).
    Plus sérieusement, j’adore tes récits de voyage. Merci pour ce moment d’évasion et de découverte!
    Bises

  2. danielle a écrit

    Je suis d’origine suisse…mais depuis 2010 j’habite en Russie.
    Les hommes,les femmes Russes (en majoruté)sont grands,blonds et beaux.Les hommes sont vraiment viriles (les mecs français ressemblent plus des femmes). Oui,les femmes sont tres belles et elles ont un meilleur gout et la Classe,les françaises ne savent pas se maquiller ni s’habiller,et sont toujours au noir et gris )) C’est un Grand Pays avec une Grande Culture… Bref, pour connaitre la vérité, c’est pas par un touriste qui a passé 4 jours :) 4 JOURS!!!!! Mais il y a bcp bcp de français,anglais…qui habites a Moscou et qui vous diseront complétement une atre chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>