66 2017 et deux enfants - Le blog d'Annouchka
Chroniques

2017 et deux enfants

posted by Anne 10 janvier 2018 25 Comments

Hello hello les amis…. Vous êtes toujours là ?

J’ai un peu hésité à rédiger mon traditionnel bilan annuel car j’ai eu l’impression de moins bloguer en 2017. La plupart des articles que j’ai écrits concernent mes enfants, nos vacances en famille ou ont un rapport avec la maternité. C’est un sujet qui me tient à coeur, vous vous en doutez, et qui a laissé peu de place au reste cette année. Pas vraiment de billets lifestyle comme avant, encore moins de looks alors que j’aime toujours autant la mode… J’espère que 2018 m’inspirera davantage sur des sujets plus variés.

En outre, j’ai un peu délaissé le blog au profit de mon compte Instagram, sur lequel je  me suis beaucoup investie cette année. Avec la naissance de Basile, j’ai eu du temps pour m’en occuper et surtout j’avais très envie d’échanger avec des mamans de tous les horizons pendant mon congé maternité. Sur Instagram, il y a cette rapidité d’échanges avec la communauté que l’on ne retrouve pas forcément dans le blogging, même si j’admets qu’Instagram a aussi ses travers. J’ai fait tellement de jolies rencontres sur ce réseau social que cela m’a nourrie et m’a un peu éloignée du blog. Rédiger un article pour le blog me prend beaucoup de temps, je passe facilement une demi-journée voire même plusieurs jours sur un post, entre l’édition des photos et la rédaction, la relecture… Je n’ai pas toujours trouvé l’énergie de m’y mettre cette année mais j’ai quand même réussi à écrire quelques billets qui vous ont beaucoup plu, j’en suis très contente. Merci d’être toujours aussi nombreux à me suivre malgré mon irrégularité.

L’arrivée de Joli Coeur et ma parenthèse avec mes enfants

2017 fut l’année la plus chargée en émotions pour moi depuis la naissance de Martin, il y a 7 ans. La naissance de Basile m’a plongée dans un océan d’amour et de douceur. C’est tellement merveilleux de l’avoir avec nous que j’ai des papillons dans le ventre et les yeux humides rien que de l’écrire… C’est terriblement bateau ce que je m’apprête à écrire mais ce bébé nous a vraiment comblés, il est arrivé au meilleur moment de notre vie. J’avais vécu des coups durs les années précédentes qui m’avaient un peu chamboulée et l’arrivée de Basile est venue panser mes blessures. Il faut dire que ce bébé nous a demandé tellement d’énergie que je n’ai pas vraiment eu le temps de penser à ce qui n’allait pas autour de moi. Je me suis vraiment concentrée sur l’essentiel : mes enfants ! J’ai adoré cette parenthèse, ce fut sans doute le plus joli moment de ma vie jusqu’à maintenant. ♡♡

J’ai eu la chance de profiter d’un congé maternité suivi d’un congé parental qui m’a réellement permis de déconnecter et d’apprendre à m’occuper de mes deux enfants en même temps. Malgré tout, cela n’a pas été si évident et j’ai un peu pataugé au début, notamment à cause du reflux de Basile. J’ai serré les dents car je savais que cela passerait et que nous finirions par trouver nos marques petit à petit. Je suis toujours restée très sereine mais cela ne m’a pas empêchée d’être très fatiguée au terme de mon congé parental.

Une année sous le signe du bonheur… et de la fatigue parentale

Ma petite déception de l’année, c’est sans doute la reprise de mon travail à la rentrée qui n’a pas été aussi facile que prévue. Avec le recul, je me rends compte à quel point j’étais épuisée au moment de retourner travailler (je tremblais de fatigue, je pleurais facilement et je ne supportais plus rien). J’ai eu beaucoup de mal à gérer les 3 mois qui ont suivi cette reprise et il m’a fallu du temps pour retrouver ma motivation et surtout ma productivité d’avant. Avec un bébé qui n’a pas fait ses nuits avant décembre et malade environ 3 semaines sur 4, ce fut réellement éprouvant. Je sais qu’il y a plus grave dans la vie, que ce n’était qu’un mauvais moment à passer et j’ai eu la chance d’être soutenue par mon chéri et nos amis. Je pense que sans aide et sans soutien, c’est le genre de rythme infernal qui pourrait mener les personnes les plus vulnérables vers le burn-out. Je crois qu’il y aurait beaucoup à dire sur le sujet en tout cas.

Maintenant que Basile dort mieux la nuit, je me sens plus reposée et j’ai enfin l’impression de sortir la tête de l’eau, d’être à nouveau connectée au monde réel. Il n’y a rien de plus doux que de s’occuper d’un bébé mais retrouver un semblant de vie sociale et de liberté fait vraiment du bien. Même si je suis très occupée, je commence donc à retrouver un peu de temps pour moi et je m’en réjouis.

Mes nouveaux projets pour 2018 ?

Etrangement, même si 2017 fut une année très remplie ou je n’ai pas eu le temps de me poser, elle m’a permis de redéfinir mes priorités et m’a donné envie de réaliser de nouveaux projets. Je ne sais pas pourquoi, mais à chaque fois la naissance de mes enfants m’a inspirée et m’a donné de l’énergie pour créer de nouvelles choses. C’est tellement paradoxal… Nos enfants sont épuisants mais tellement inspirants, ils nous transmettent une énergie créative folle. J’ai décidé d’utiliser toute cette énergie à bon escient et de réaliser enfin ce projet dont je rêvais depuis longtemps. Bref, j’ai un nouveau projet dans les cartons dont j’espère vous parler très vite. C’est évidemment lié au blogging mais sous une autre forme…. 😉  On en reparle bientôt ?

Meilleurs voeux à tous !

 

 

You may also like

25 Comments

Isa-monblogdemaman 10 janvier 2018 at 10:11

Très joli joli bilan. J’ai bien aimé suivre ta mue de maman de deux enfants. Merveilleuse année à tous les 4

Reply
Lili 10 janvier 2018 at 10:14

Ah ah, tu nous intrigues avec ce projet mystère !
J’ai pris beaucoup de plaisir à lire tes aventures de maman en 2017.
Bonne année !

Reply
Paquerette_91 10 janvier 2018 at 10:23

Je me retrouve beaucoup dans ton article. J’ai une grande fille de 9 ans et un garçon de 1 an qui est arrivé lui aussi au meilleur moment, après des débuts chaotiques pour moi après la naissance de ma fille. Cette deuxième naissance a pansé de nombreuses blessures et j’ai pu découvrir une maternité épanouie et beaucoup plus sereine.
J’ai également pas mal morflé à la reprise du travail après un long congé parental. Comme Basile, mon loulou ne faisait pas ses nuits et souffre de reflux… J’étais déjà fatiguée physiquement au terme de mon congé parental mais je l’ai été beaucoup plus en reprenant le travail. Et pour moi, le manque de sommeil agit comme une torture et perturbe beaucoup mon humeur… heureusement il dort un peu mieux depuis quelques jours !
Hâte de découvrir ton nouveau projet !

Reply
Picou 10 janvier 2018 at 10:27

C’est forcément une année intense, et cette transition entre la plus jolie bulle de ta vie et le retour à une certaine routine quotidienne, incluant le travail, est forcément un peu brutale, quelque soit la manière dont on l’aborde. Mais j’ai l’impression que tu ressortiras grandie de cette année éprouvante, tant en émotions qu’en fatique, et que c’est cette charnière qui te permettra d’accéder à une certaine plénitude qui te poursuivra pour le reste de ta vie. Pardon car écrit comme ça ça semble épouvantablement cliché – mais, j’ai ce sentiment en te lisant que toutes les difficultés de cette année, te rendront plus mature autant que plus apaisée. Après la fatigue, évidemment!

Reply
Bébé est arrivé ! 10 janvier 2018 at 10:47

Tu as eu une année très remplie je trouve et je comprends tout à fait ce que tu dis lorsque tu parles de burn-out lié à la privation de sommeil. Franchement, chapeau d’avoir tenu le cap avec un RGO et des nuits en dents de scie (le sommeil, c’est la vie).
Je te souhaite une très bonne année 2018 et hâte de découvrir ton nouveau projet !

Cécilia

Reply
Virginie Neleditesapersonne 10 janvier 2018 at 10:47

Pour moi aussi 2017 fût l’année du deuxième enfant. Et des 3 ans du premier, de sa rentrée scolaire; d’un suivi de chantier épique suivi d’un déménagement / emménagement sans aide (fous que nous sommes …). Autant dire que je comprends ce que tu veux dire quand tu évoques cette fatigue intense, imprégnée et dont on ne sort -je pense- que plusieurs mois après.
J’ai du coup choisi de prolonger mon congés parental, car je ne me voyais pas repartir au boulot sachant que je ne tenais déjà pas bien à la maison … et puis comme toi, des envies et des projets que j’aimerai si ce n’est concrétiser, au moins avancer !
Je t’admire d’autant plus d’avoir repris le boulot, mais comme tu dis la vie sociale « d’adulte » est aussi primordiale et je pense peut apporter une bouffée d’air vitale quand on sort des plusieurs mois a être 100% dévouée à ses enfants !
Et il est certain que la maternité nous apporte un angle de vue nouveau qui forcément donne lieu à de nouvelles envies… j’ai hâte d’en savoir plus sur ton projet !!

Reply
christelle is flabbergasting 10 janvier 2018 at 11:14

Oh que oui on s’en reparle bientôt ! Les premières lignes de ton bilan m’ont fait penser au mien (je me demandais si j’allais en écrire un, le fait que je me suis éloignée du blog…), mais nos années 2017 ont été bien différentes. Je suis émue et heureuse de lire ce bonheur dans tes lignes de cette seconde maternité ! Vraiment ! Je souris en écrivant (ça ne trompe pas !) Et les photos sont hyper attendrissantes aussi (la première entre frères! <3) Bref, je te souhaite que du bon et plein de petits et grands bonheurs pour ton année 2018, Anne ! Hâte de te lire et d'en savoir plus sur ce nouveau projet !

Reply
lexou 10 janvier 2018 at 11:21

Très belle et heureuse année à tous les 4, et j’ai hâte d’en savoir plus!j’aime toujours autant te suivre ici et sur IG!

Reply
LesEclatsDeClaire 11 janvier 2018 at 12:19

Je me retrouve tellement dans ce que tu dis… le blog, instagram et mon loulou, mon loulou, mon loulou.. et un mélange d’épuisement total et de grand bonheur 🙂

Reply
Marjoliemaman 11 janvier 2018 at 9:14

Un bilan très doux, à l’image de ton blog. Avec le fatigue qui floute un peu tout ça mais promis, plus ils grandissent, plus la fatigue s’éloigne.
Hâte, très hâte de découvrir tes nouveaux projets. Mille baisers bretons.

Reply
Maman Sur Le Fil 11 janvier 2018 at 9:55

Un joli bilan… L’arrivée d’un bébé n’est jamais facile. La fatigue peut rendre dingue, le temps fait son oeuvre mais clairement, le manque de sommeil est très difficile à gérer. Je te souhaite une belle année 2018, plus reposante…

Virginie

Reply
Anne-Sotte 11 janvier 2018 at 9:59

C’est toujours un plaisir de te lire et de voir tes belles photos en tous cas ! Je te souhaite plein de belles choses pour cette nouvelle année et pour ton nouveau projet !

Reply
leti 11 janvier 2018 at 10:02

j’ai hâte de découvrir ton nouveau projet.
J’imagine qu’avec les loulous tu n’as pas le temps, mais as-tu vu ta nomination dans un de mes textes? Voici le lien http://amicalementvotresite.com/nomine-award-blogger/

Reply
Kejumaman 11 janvier 2018 at 10:20

Meilleurs voeux à Anne que ton année 2o18 soit douce et qu’elle t’apporte bonheur et réussite ! oh super ce nouveau projet qui se prépare ! ♡♡♡

Reply
Missbrownie 11 janvier 2018 at 10:34

Ton bilan est vraiment doux à lire malgré la fatigue et la reprise du travail. Tu sembles heureuse et c’est l’essentiel. Douce année à vous 4.

Reply
Anne 11 janvier 2018 at 10:42

Mon fils a mis trois ans à trouver un sommeil apaisé, je sais ce que tu veux dire, je suis allée au burn-out sans m’en rendre compte.
Je te souhaite une douce année 2018 et suis impatiente de découvrir ton nouveau projet!

Reply
Noémi 11 janvier 2018 at 10:53

Très belle année 2018 Anne, je te souhaite donc de mener à bien ce projet que j’ai hâte de découvrir !
Et je voulais aussi te dire que tes photos sont vraiment très très belles !!! <3

Reply
DeboBrico 11 janvier 2018 at 11:36

rho mais quel suspence!!!

Reply
Anju 11 janvier 2018 at 5:26

Très belle année 2018 à tous les 4 également, contente de te lire ici aussi !

Reply
Jo Ridee rieuse 11 janvier 2018 at 7:28

Moi aussi, j’ai autour de moi 2 filles qui ont 7 ans et 3 mois. C’est génial, je ne suis jamais fatiguée, j’ai le temps de rêvasser, de passer une journée à flâner pour trouver une ‘mignonnerie’, de lire, de regarder des films. Tu veux connaitre mon secret ? En fait, je suis leur mamie … Et ça change tout. Mamie a le temps, elle ne travaille plus. Mamie s’occupe de ses petites filles quand elle a envie et elle le fait à fond. Et quand Mamie en a marre, elle ramène les enfants chez leurs parents.
Je me souviens quand même du temps où j’étais une maman qui travaillait. Ce n’était pas toujours facile, les mamies étaient loin, le papa aidait beaucoup aussi. On a survécu, Tes enfants sont superbes et on attend la surprise de 2018.

Reply
Eve 11 janvier 2018 at 9:04

Bonne année Anne et je te souhaite pour le meilleur pour 2018, que ce projet se réalise, ainsi que des nuits complètes! Je te comprend tellement sur ton année 2017, après une grossesse psychologiquement difficile pour moi j’ai également eu mon 2ème peu de temps après toi (la 1ère a 3ans) et il a eu un rgo et ne fait que ses nuits depuis Noël (et encore je me lève pour la tétine mais ce n’est pas grand chose par rapport aux nuits où il refusait de dormir a partir de 3h 4h du matin ). Et j’avoue que les 3 mois de reprise de travail ont été également éprouvants… mais rien ne reste plus merveilleux qu’un enfant, alors on sert les dents et on avance, ce n’est qu’une passade même si cela n’est pas toujours compris. Bref,en 2018 on dort !!

Reply
Nathalie, Poisson Plume 11 janvier 2018 at 10:05

Une année marquée par un magnifique changement. Un bien joli bilan. Très doux. Tes images sont toujours aussi très belles.
Oui, je suis d’accord avec toi : Instagram est un lieu très instessant également. Différent, mais que j’apprécie de plus en plus.
Je te suis également reconnaissante de parler dans ton blog de la fatigue extrême de tant de mamans au moment de la reprise. Ce fut mon cas… et j’avais tellement eu la sensation à l’époque de ne pas être entendue… On te colle parfois une étiquette de jeune mère épanouie sur la tête et on te demande dans le monde du travail, de ne surtout pas en dire plus. (Évidemment, chaque cas est different… J’ai aussi eu des collègues incroyablement gentilles avec lesquelles je pouvais parler.) Mais je me souviens bien, de manière générale, d’avoir surtout serré les dents en attendant d’aller mieux.
Bref, aujourd’hui, je crois que je réagirais différemment. 🙂
Je te souhaite bien des merveilles pour cette année 2018. À très vite pour te lire.
Nathalie

Reply
Alexis 12 janvier 2018 at 10:37

🙂

Reply
Allychachoo - Famille en chantier 15 janvier 2018 at 7:54

Une belle année ! Ça a été un plaisir de te suivre ici et sur IG, et hâte de connaître ton projet pour 2018 🙂

Reply
Ornella 6 avril 2018 at 7:15

Je ressens à travers ton billet toute la fragilité de la vitalité, combien tu as dû lutter pour te retrouver mais malgré tout avec la joie et le bonheur de profiter de tes deux enfants. C’est très émouvant je trouve !

Reply

Leave a Comment