Shopping

Mes sites chouchous pour acheter des vêtements de bébé d’occasion

posted by Anne 26 septembre 2017 17 Comments

Aude et Marie, créatrices de « Il était plusieurs fois » 

Ce n’est pas un secret, j’adore la mode ! D’ailleurs, il fut un temps pas si lointain où je proposais même des looks sur ce blog. J’aimerais refaire ce genre d’article prochainement si j’arrive à me dégager un peu de temps, mais il va falloir que je m’organise mieux car en ce qui concerne mon nouveau rythme de boulot avec deux enfants… euh comment dire… Ce n’est pas encore ça !

Etrangement, je ne m’achète pas beaucoup de vêtements, j’arrive à me contenter de quelques pièces bien choisies et un peu plus chères, c’est vrai, mais dont je sais que je ne me lasserai pas avant longtemps. Par contre, c’est plus difficile de me limiter en ce qui concerne mes enfants car 1/ ils grandissent vite et 2/ MANDIEU LES FRINGUES POUR BÉBÉ C’EST VRAIMENT TROP MIGNON !!!

Je m’étais déjà beaucoup amusée à habiller Martin lorsqu’il était bébé, je m’amuse toujours d’ailleurs, je profite du fait qu’il me laisse encore choisir ses vêtements la plupart du temps. Mais pour Basile ce fut le craquage complet, bien avant sa naissance j’avais déjà choisi tout son trousseau des premiers mois et même acheté quelques pièces d’avance. Acheter d’avance c’est vraiment LE truc à ne SURTOUT PAS faire car c’est un coup à se tromper de taille ou de saison voire même à se lasser des vêtements avant même que votre enfant l’ait porté. Quant à Instagram et sa communauté de mamans branchées et inspirantes, cela ne m’a guère aidée à rester raisonnable, sans parler de toutes ces petites créatrices de mode pour enfants qui proposent vraiment des collections adorables, éthiques et surtout innovantes ! Promis, je vous fais la liste de mes coups de coeur très bientôt !

Mais voilà, on ne va pas se mentir, les vêtements de bébé et d’enfant sont souvent chers, surtout quand on essaye d’éviter les grandes enseignes pour de multiples raisons, notamment celle de la qualité et du pays d’origine de fabrication. Je n’ai rien contre les grandes enseignes, je suis la première à dépenser mes sous chez Zara mais j’apprécie le fait d’avoir d’autres choix possibles.

La solution pour ne pas se ruiner quand il s’agit de rhabiller sa tribu à chaque saison est encore d’acheter des vêtements d’occasion. C’est vraiment une excellente alternative quand on sait que les enfants, surtout les bébés, ne portent jamais leurs vêtements très longtemps étant donné la vitesse à laquelle ils grandissent. Et tout particulièrement les petites tailles (de 0 à 12 mois).

Je sais que nous sommes nombreuses à vouloir acheter des vêtements à prix réduits MAIS de qualité pour nos bambins sans trop savoir où se diriger, mais AUSSI à vouloir vendre les vêtements trop petits. C’est toujours sympa de se constituer une petite cagnotte quand il faut rhabiller toute la famille et puis ça permet d’offrir une seconde vie à ces jolis vêtements presque tous neufs.

Il existe pas mal de sites de vêtements d’occasion pour enfants sur le web mais laissez-moi vous partager mes chouchous qui ont l’avantage de revendre quelques marques de créateurs qu’on adore et qui sont assez chères : Poudre Organic, BONTON, Moumout…

IL ÉTAIT PLUSIEURS FOIS, pour vendre clé en mains

Il y a quelques mois, Aude et Marie du site « Il était plusieurs fois » m’ont contactée via Instagram pour me faire découvrir leur site et me proposer de vendre les vêtements trop petits de mes enfants. J’ai accepté sans hésiter pour des raisons pratiques. Aude et Marie s’occupent de tout à A à Z, des photos à la mise en ligne de vos produits. Pour vendre, vous n’avez qu’à mettre tous vos vêtements dans un grand carton, vous l’envoyez à Aude et Marie (les frais de port sont pris en charge) et c’est tout ! Le paiement est cash et vous recevez votre gain immédiatement, après inspection des vêtements par Aude et Marie. Les vêtements trop abimés pour être revendus sont donnés à une association mais dans ce cas, vous êtes prévenue à l’avance.

  • les plus en tant que vendeur :  rien à gérer, gain de temps et surtout paiement IMMÉDIAT
  • les moins : le site prend une commission importante sur les ventes
  • les plus en tant qu’acheteur : des jolis vêtements classiques et chics en excellent état, un showroom basé à Nantes avec un excellent accueil et bien sûr des prix doux !

Je n’ai pas testé l’achat sur Il était plusieurs Fois mais je n’ai aucun doute que les envois sont rapides et soignés. De plus les stocks se renouvellent régulièrement, je vous recommande d’ailleurs de suivre le compte Instagram associé pour ne rien manquer des nouveautés qui sont mises en ligne. Si vous habitez Nantes vous êtes chanceuses car la marque possède son Showroom et ouvre ses portes régulièrement pour de chouettes ventes !

 

 

Vous pouvez encore trouver certains de mes vêtements disponibles sur ce lien et même lire cette petite interview que j’avais donnée à Aude et Marie.

BY BAMBOU, créateur de nouvelles histoires

By Bambou est un vide-dressing communautaire spécialisé dans l’univers de l’enfant. Comme pour le site « Il était plusieurs fois » vous pouvez faire vos achats parmi une sélection très pointue de vêtements tendance à des prix vraiment hyper intéressants ! J’ai réussi à mettre la main sur un burnou Bonpoint trop beau pour Basile à -75% de son prix et un gilet en laine adorable couleur rouille, qui seront parfaits pour cet automne !

Si vous souhaitez plutôt vendre les vêtements de vos kids, deux choix s’offrent à vous. Soit vous mettez en ligne vos vêtements sur le site et vous vous occupez de tout, de la mise en ligne de vos articles jusqu’à la livraison des pièces. Ça prend évidemment du temps car il faut faire toutes les photos, rédiger vos annonces etc mais dans ce cas, la commission retenue par By Bambou est moins importante (vous touchez 82% du prix). Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez leur envoyer tous vos vêtements, le site propose un service de conciergerie. Une fois l’article vendu, vous touchez 65% de son prix. C’est une excellente solution si vous n’avez vraiment pas le temps de vous occuper de la mise en ligne mais vous ne recevez pas votre paiement immédiatement, contrairement au site « Il était plusieurs fois ». Ce sont donc des calculs à faire, en fonction de vos attentes et surtout du temps dont vous disposez ! La plupart des vêtements vendus sur le site le sont via la conciergerie, cela vous donne une idée du choix des mamans que l’on imagine déjà bien débordées !

  • les plus en tant que vendeur : la flexibilité et la possibilité de vendre « clé en mains » ou par soi-même
  • le moins : vous ne touchez votre argent qu’une fois l’article vendu
  • les plus en tant qu’acheteur : une sélection de pièces très pointue, un design agréable, on peut surfer et faire son shopping en ligne facilement

 

LITTLE PANDA, le petit nouveau éco-responsable

Little Panda est le petit dernier des vide-dressing bébé en ligne ! Lancé il y a quelques mois à peine, il encourage l’économie circulaire à 100% et rémunère donc uniquement en bons d’achat à dépenser sur le site Little Panda. La démarche est louable car il s’agit d’un vrai parti pris mais il vaut mieux le savoir avant de leur donner vos vêtements si votre idée de départ était plutôt de gagner un peu d’argent. Little Panda possède aussi son showroom dans le 17ème à Paris où vous pouvez déposer vos vêtements. Les marques de distributeurs (Obaïdi, DPAM, Tape à L’oeil…) sont acceptées. La sélection est certes un peu moins pointue mais avec des prix beaucoup plus doux ! C’est donc un vrai bon plan pour les petits budgets.

  • le plus en tant qu’acheteur : des prix super doux (4 à 5 euros la robe en moyenne) et un geste pour la planète
  • le moins en tant que vendeur : la rémunération se fait sous forme de bons d’achat à dépenser sur le site. En outre, le site a suspendu la reprise de petites tailles (de 0 à 6 mois) pour le moment, sans doute dans un souci d’équilibrer les stocks

 

LE KIDS MARKET

Je n’ai pas testé ni l’achat ni la vente sur Le Kids Market mais il s’inscrit dans la lignée des trois autres cités plus haut Avec encore une différence et non des moindres : le site ne revend pas les marques de distributeur type Bout’chou, H&M, Zara… La sélection de marques est encore plus drastique et pointue (BONTON, Bonpoint, Louise Misha, Maison Labiche…). C’est un parti pris intéressant et un vrai gage de qualité, du moins sur le papier même si en réalité on trouve quand même du Baby Gap, Petit Bateau and co… La mise en page n’en reste pas moins agréable et j’achèterai probablement sur ce site si je trouve un vêtement qui me plaît pour mes enfants ! Reste à trouver un coup de coeur dans la bonne taille car l’offre n’est pas énorme pour l’instant, j’imagine que ça viendra avec le temps !

Pour moi, ces trois sites dépoussièrent vraiment le principe de « seconde main », c’est quand même bien chouette d’avoir d’autres alternatives possibles que le Bon Coin et tout particulièrement en ce qui concerne la mode et de surcroît la mode enfantine ! J’utilise encore le Bon Coin régulièrement pour vendre des meubles ou des objets mais pour les vêtements c’est devenu difficile de vendre ou à un prix correct ! Le Bon Coin ne me donne pas souvent envie d’acheter non plus, la qualité de certaines photos est tellement médiocre 🙁 Ces nouveaux vide-dressing bébé en ligne rendent vraiment l’expérience unique, ludique et super agréable !

Vous pouvez vendre et acheter sur Instagram mais j’y consacrerai un article entier très vite !

Bonne semaine à tous 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

You may also like

17 Comments

Beline 26 septembre 2017 at 8:37

Bonjour,
Je voulais vraiment vous remercier pour vos articles rassurants, bienveillants et pleins d astuces. Je serai très prochainement maman d un petit garçon, donc encore merci pour tous vos partages.
Bien à vous.

Reply
Anne 26 septembre 2017 at 9:46

Mais de rien Beline, c’est moi qui remercie mes lectrices pour leur bienveillance et leur fidélité ! Je vous souhaite une belle et douce grossesse et surtout n’hésitez pas à me contacter en MP si vous avez des remarques, des questions, des suggestions 😉

Reply
DeboBrico 26 septembre 2017 at 8:43

J’achète beaucoup sur les vide dressing sur Instagram mais surtout pour Mona. C’est difficile de trouver de l’occasion pour les grands je trouve, tu as des bons plans pour Martin?

Reply
Anne 26 septembre 2017 at 9:47

Pour les grands c’est plus difficile en effet, les stocks sont assez limités (Martin use tellement ses vêtements que moi-même j’ai du mal à les sauver, la plupart ne vivent qu’une seule vie). J’achète aussi beaucoup sur Insta, je prévois un article très prochainement pour les novices qui aimeraient se lancer 😉

Je t’embrasse !

Reply
marie 26 septembre 2017 at 9:10

Merci pour cette petite liste! Ce sont vraiment des bons conseils.
Moi je suis vraiment POUR.
par contre, quelques hics je trouve. Mon « grand » a déjà 3 ans et là, je sais pas pourquoi mais sur ces sites je trouve presque rien. Il y a vraiment des mignonneries pour les bébés mais une fois qu’ils grandissent, c’est plus difficile à trouver des belles choses. Et puis bien choisir les tailles c’est pas facile online. Surtout quand on a un longue-jambes, fine taille à la maison 🙂
Bref, des conseils ?
Merci Anne et à bientôt sur Instagram.
@thelopezfamily

Reply
Anne 26 septembre 2017 at 9:49

Oui, les stocks sont encore limités sur ces sites pour les enfants plus grands, c’est le seul reproche que j’ai à leur faire… Ça viendra sans doute avec le temps, ce sont des sites très récents encore. J’achète beaucoup sur Instagram aussi, surtout pour les plus grandes tailles (8 ans). Je prévois un billet dans la foulée avec quelques astuces toutes simples pour faire son shopping sur Instagram !

Merci à toi pour tes gentils mots en tout cas !

Reply
Allychachoo - Famille en chantier 26 septembre 2017 at 10:06

Ah ah, j’ai toujours beaucoup acheté d’avance moi 😉 Si tu avais vu les razzias que j’ai fait aux soldes pendant mes grossesses… J’en profite pour acheter des pièces « toutes saisons » en fait : leggings, tee-shirts fin manches longues, gilets (mon addiction…). Pour mon premier j’anticipais parfaitement les tailles, ce gosse a une croissance d’une régularité prodigieuse ! Pour ses 2 petits frères, c’est un peu plus compliqué, du coup je me refrène un peu… Acheter en double et se tromper, ça serait franchement bête !

Reply
Melle Blanche 26 septembre 2017 at 2:10

Notre fille de 6 ans portant du 8 ans, j’ai donc du naissance à 8 ans. Ca prend une place folle. ^^
On lui a beaucoup acheté de vêtements en vide-greniers (écoles privées = pépites pour une bouchée de pain).
Petits prix, multitude de looks.
Seules les chaussures explosent le budget mini mode.

Reply
Anju 26 septembre 2017 at 2:25

Merci merci pour cet article fort utile avec un petit 1 an!

Reply
Julie 26 septembre 2017 at 7:27

Super article, moi j’acheté beaucoup sur vinted. On y trouve de jolie chose à bon prix je trouve ☺

Reply
Julie Olk 26 septembre 2017 at 9:04

Oh… Merci beaucoup pour ces supers tuyaux !
Ce n’est pas tombé dans l’oreille (peut-être l’œil est plus approprié ici^^) d’un sourd 😉

Reply
Les Délices de Framboise 27 septembre 2017 at 12:35

Je ne connaissais pas ce site donc merci pour les bons plans ! Ce que je trouve pratique c’est que le site s’occupe de tout ça rit faut bien se l’avouer on a pas toujours le temps de tout photographier et de s’occuper de tout ça !
Bisous

Reply
Madame Bobette 27 septembre 2017 at 2:59

Je ne connaissais pas du tout ces sites, merci du partage, j’irai y faire un tour. A côté de chez moi, il y a un showroom « Les trouvailles de Béné » sur le même principe et j’aime beaucoup y aller. Pour les boutique d’occasion en ligne, je regarde pas mal sur mes petits trésors.

Reply
Anne-Charlotte 27 septembre 2017 at 9:54

Merci pour ces adresses nouvelles ! De mon côté, j’achète sur http://www.despetitsetdesmarques.com, la créatrice se déplace à domicile dans la banlieue chic de Lille (Bondues, Marcq, Mouvaux …) pour racheter les habits. Pour mon bébé, j’y trouve des marques classiques mais aussi de belles pièces type Poudre Organic, Bonpoint, Mini Rodini, Louise misha, smafolk …

Reply
Anne-Sophie 28 septembre 2017 at 9:17

Je trouve ton article très intéressant Anne et un grand merci pour tes bonnes adresses. En revanche je voulais simplement indiquer que je suis toujours mal à l’aise avec la vente de vêtements d’enfants, et de vêtements en général d’ailleurs. J’achète plutôt de jolis vêtements à mes enfants qui sont jeunes (5 ans et 20 mois) souvent provenant de petits créateurs mais je ne les revends jamais. Cela me paraît peu imaginable notamment s’il s’agit de cadeaux que j’ai pu recevoir quand ils étaient petits ou même un peu plus grands à l’occasion de fêtes. Nous vivons dans une société où tout, ou presque, a une valeur marchande et cet aspect mercantile de toute chose me gêne vraiment. Habitant le 18ème arrondissement à Paris, il y a de nombreuses associations, PMI, relais d’assistantes maternelles…à qui donner. J’ai aussi découvert la maternité solidaire de l’hôpital Bichat ainsi que celle de Robert Debré (qui a aussi une maison de l’enfance). Ils ont beaucoup de besoins et à Robert Debré, étant donné qu’ils disposent d’un service pédiatrique, ce qui n’est pas le cas de Bichat, ils prennent des vêtements et jouets jusqu’à 15 ans environ. Je donne tous mes vêtements mais aussi des jouets et je suis heureuse de savoir que d’autres enfants beaucoup moins favorisés que les miens auront aussi de jolies choses à porter. J’aime cette idée de continuité purement gracieuse dont d’autres moins chanceux pourront profiter. Ne pas tirer un profit financier des choses sous prétexte qu’elles sont en bonne état et de marque est aussi une source de satisfactions! Il est vrai que je ne suis pas celle qui fait vivre ce système de « dépôt-vente » en ligne ou direct en boutique mais il faut de tout pour faire un monde comme on dit!

Reply
Anne 28 septembre 2017 at 9:31

Oui Anne-Sophie, je suis tout à fait d’accord avec toi, il y a un gros besoin de vêtements bébé / enfants dans les milieux défavorisés. J’ai prévu d’en faire un article avec les adresses ou assos qui récupèrent les vêtements. Pour ma part je donne au service social de l’hôpital Lariboisière (certaines mamans viennent accoucher sans RIEN et ça me fend le coeur) ou à la Croix Rouge Bébé dans le 10ème. Pour nos vêtements à nous, je donne à la paroisse des Abbesses qui ouvre son dépôt le samedi matin. Je trouve néanmoins normal que l’on puisse avoir envie de revendre des vêtements de marque, cela ne veut pas dire que l’on ne donne rien aux démunis à côté. Les deux sont possibles, c’est d’ailleurs ce que je fais. On ne pourra jamais empêcher la surconsommation donc pour ma part je préfère encore encourager l’achat de seconde main !

Reply
Anne-Sophie 28 septembre 2017 at 4:31

Oui tu as tout à fait raison, les deux sont parfaitement compatibles et je ne me permettrais surtout pas de dire le contraire mais reste que l’on a tous ses gênes et ses blocages bien ancrés parfois!!! Je sais que l’achat de seconde main est actuellement très à la mode (si je peux me permettre l’expression!) et il faut bien, pour que le système puisse fonctionner, que de jolies choses de marque et en bon état soient revendues. Beaucoup de personnes apprécient de pouvoir acheter moins cher dans une société où la surconsommation est reine! Je serai attentive à ton article sur les adresses ou assos qui récupèrent les vêtements et j’espère sincèrement qu’il sera lu du plus grand nombre pour que cesse aussi ce qui au final est le plus révoltan à ce sujet: le fait de jeter à la poubelle des habits qui pourraient très bien servir, je n’ai jamais compris pourquoi, peut-être par fainéantise de les porter quelque part ou de faire la démarche de les revendre…

Reply

Leave a Comment