ChroniquesChroniques de maman

En t’attendant

posted by Anne 21 février 2017 28 Comments

TAPEALOEILCOLLECTIONETE

Dans quelques petits jours, tu seras enfin parmi nous. Mais comme l’avait déjà fait ton grand-frère, tu as décidé toi aussi de prendre ton temps et de te faire beau pour ta première sortie.

Et moi, en t’attendant …

J’ai fait, défait et refait cent fois ma valise de maternité. Déjà un mois qu’elle nous attend sagement dans un coin de notre chambre et que je la regarde tous les jours, en me demandant « pourquoi l’ai-je préparée si tôt ? ».

J’ai monté, descendu, remonté cent fois la Butte Montmartre, de la rue Lepic jusqu’à la place du Tertre, sans oublier les escaliers menant au Sacré-Coeur, espérant que tu aurais toi aussi envie de découvrir à quel point cet endroit est joli. Je te promets plein de belles balades en famille dans ce quartier si cher à mon coeur.

J’ai lutté, parfois en vain, contre des nuits d’insomnie. Résignée, j’ai regardé les 6 saisons de la géniale série « Call the Midfwife » (SOS Sage-femmes) sur Netflix et j’ai été passionnée par cette saga qui se déroule dans un quartier populaire de Londres. J’ai adoré suivre les aventures de ces sage-femmes et nonnes aux grands coeurs et toutes ces mamans qui ont donné la vie dans les années 50, parfois dans des conditions difficiles. J’ai mesuré ma chance d’accoucher en 2017 et eu encore plus hâte de te rencontrer, en voyant tous ces petits bébés naître par centaine, même dans une série télé.

J’ai lavé, repassé, plié et rangé soigneusement tes petits vêtements. Tes gilets en laine tricotés par tes mamies, tes petits chaussons et les pyjamas portés par ton grand-frère il y a 6 ans. Comme j’ai hâte de te voir remuer dedans !

J’ai fondu en larmes quand j’ai appris que nos travaux auraient du retard et que ta chambre ne serait pas terminée à temps pour t’accueillir. J’avais tellement envie que tout soit parfait. Finalement, j’ai installé ton berceau dans notre chambre à nous et t’ai préparé un petit cocon, dans lequel tu te sentiras sûrement encore mieux.

J’ai eu le temps d’engloutir tout ce qui se trouvait dans notre placard de cuisine… Moi qui ne suis pas gourmande pour un sou, j’ai eu des envies sucrées, comme pour t’apporter un peu de douceur. Et puis toi et moi, on n’est plus à un kilo près, si ?

J’ai bichonné encore un peu plus ton grand-frère. Je sens bien qu’il t’aime déjà mais qu’il a un peu peur de toi. Et qu’il s’inquiète pour moi, aussi.

J’ai caressé tes petits pieds sur le côté droit de mon ventre en pensant que c’était peut-être la dernière fois que je ressentais tes petits coups si familiers. Tes petits coups qui m’auront souvent fait mal et pourtant, je n’ai pas envie que nos corps soient séparés. Mais j’ai déjà pleinement profité de toi et il faudra bien te partager avec ton papa et ton grand-frère. Et le monde qui t’attend désormais.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

You may also like

28 Comments

Escarpins et Marmelade 21 février 2017 at 8:42

Tu vis un des plus beaux moments de la grossesse: l’arrivée imminente du bébé. Ce mystère et cette magie de savoir qu’il peut être là, à n’importe quel moment. Quel jour va t-il naître ? Le deux, le trois ? Je trouve ça merveilleux cette attente de la vie naissante.
Ne t’inquiète pas pour la chambre, effectivement, le bébé risque d’être pres de vous la nuit et donc peu présent dans sa chambre.
Gros bisous !

Reply
woodybeauty 21 février 2017 at 8:42

Très joli texte, je te souhaite un bel accouchement!

Reply
Elodie 21 février 2017 at 8:45

Que tes mots sont doux… si avec ça il n’a pas envie de te rencontrer ce petit chou !
Je souhaite -de nouveau- de bien profiter de ces derniers instants 2 en 1 et surtout une magnifique rencontre avec ton deuxième bébé.
Bises

Reply
Corinne (Couleur Café) 22 février 2017 at 8:15

Mimi !!! Ton article me rend nostalgique 😉 ! En tout cas, je vois que tu es super prête pour accueillir bébé ! On a hâte nous aussi 😉

Reply
Debobrico 22 février 2017 at 8:17

Ah l’attente! Ce moment où ça peut arriver n’importe quand mais où ça n’arrive pas. Il sera en plein forme pour son arrivée, tout beau et costaud c’est sur! Des bises
Ps: j’ai hate de connaitre le prenom, car j’adore celui de ton grand.

Reply
Nana 22 février 2017 at 8:39

Cest dingue cette aventure qu’est la grossesse et les sentiments contradictoires qu’on vit à la fin. J’ai accouché il y a seulement 3 semaines et j’ai l’impression d’avoir deja presque tout oublié : les petites bulles qui deviennent des coups mignons puis qui finissent par faire souffrir, les petits maux quotidiens, l’encombrement, les difficultés à m’alimenter (pour ma part)… et cette impatience !!! Incapable de profiter du moment présent : je rêvais quelle arrive vite ! Maintenant que J’ai ma petite patate qui dort sur moi (à la seconde ou j’écris ces lignes) Je me sens apaisée et accomplie. Et j’aurais presque un brin de nostalgie de la grossesse.
Je te souhaite que les dernières heures soient belles et sereines et une très jolie rencontre en perspective. Bisoux jolie Anne

Reply
Katia 22 février 2017 at 9:29

Oh, ton billet me donne des petites bulles de nostalgie dans le ventre. Sentir les petits pieds, par exemple, c’est un souvenir si doux (tant que le locataire ne joue pas à Saute-mouton sur nos côtes !)
Profite de ces derniers moments, je sais que l’attente peut être longue, mais chaque minute te rapproche de votre grande rencontre…
Belle (toute) fin de grossesse, jolie Annouchka, j’ai hâte de connaître la suite de votre histoire ! 😉

Reply
pellicule de vie 22 février 2017 at 9:56

Un bel article, comme toujours.. Pour la chambre ce n’est rien. Nos bébés sont restés jusqu’à leur 2 mois dans notre chambre :). J’adorais regardé Baby boom ou tout autre émission qui se rapportait à l’accouchement quand j’étais enceinte.. Profites-bien de ces derniers jours et je te souhaite la plus douce des rencontres <3

Reply
aloréedubois 22 février 2017 at 10:08

Je dois être hyper sensible en ce moment, mas ces mots m’ont fait monter les larmes aux yeux.; le souvenir de ces derniers moments, moi non plus je n’avais pas pu préparer la chambre à temps et pour moi c’était la fin du monde. Et finalement, ce n’était pas si grave, une fois qu’elle était là…

Reply
lexou 22 février 2017 at 10:14

Je me souviens tellement bien de ces moments d’incertitude de l’arrivée d’un bébé.On a hâte et en même temps pas tellement!Je suis certaine qu’il a hâte lui aussi de venir rencontrer son grand frère et son papa qu’il entends déjà!
Pour les travaux je connais cette déception.Nous étions dans le même cas il a 7 ans pour l’arrivée de mademoiselle, elle n’a eu sa chambre qu’à ses 3 mois.On a tous beaucoup oeuvre pour avancer mais c’était comme ça, il fallait patienter.J’ai hâte moi aussi de savoir quand arrivera ce petit bout et de savoir quel joli prénom vous lui avez choisi, je suis certaine que comme pour Martin je vais adorer.Repose toi et reviens nous avec ce petit baby boy très vite!

Reply
Marie 22 février 2017 at 10:25

Quel joli billet, plein de douceur… Dans quelques heures ou quelques jours, il sera là ton joli cœur.
Ces moments que tu décris sont si beaux et uniques que tu donnerais presque envie d’être enceinte ici, maintenant, tout de suite 😉

Reply
Caroline 22 février 2017 at 10:47

Ces moments suspendus, les derniers jours avant la rencontre, j’en ai des frissons. Je te souhaite tout le meilleur pour les jours qui s’annoncent, ce sera intense et merveilleux, forcément.

Reply
Zout 22 février 2017 at 10:57

Tu me fais verser des larmes et avoir plein de frissons <3 comme tu décris merveilleusement bien tout ça ! Je te souhaite un accouchement tout doux, et plein de bonheur à venir pour tous les quatre <3 mille bisous ma belle

Reply
Fanny 22 février 2017 at 11:23

Moi aussi j’ai regardé Call the midwife en attendant d’accoucher, du coup j’étais partagée entre « ouf on n’est plus dans les années 50 » et « merde il y a tout ça comme complications possibles ??? » Je te souhaite de doux moments en attendant la rencontre <3

Reply
Sarah, Les Jolis Mondes 22 février 2017 at 11:31

Il est si joli ton texte, Anne !
J’ai hâte d’en arriver là moi aussi, hâte de voir notre puce, même si j’essaye de profiter à fond de chaque moment la grossesse. Je sais que je serai nostalgique de cette période là dans quelques mois, alors je savoure, je m’amuse de ses petits coups, de son petit corps qui vient parfois se lover contre ma main, et on prépare tout doucement sa chambre, un objet à la fois. C’est étrange cette sensation qu’elle est là sans l’être vraiment, ce sentiment ambigu d’altérité/unité.
Je pense bien fort à toi pour ces derniers jours et je te/vous souhaite une très belle rencontre avec bébé !

Reply
Allychachoo - Famille en chantier 22 février 2017 at 12:21

Quelle drôle de période n’est-ce pas ? Je te souhaite une très très belle rencontre avec bébé… et beaucoup de douceur pour ces derniers jours 🙂

Reply
madamezazaofmars 22 février 2017 at 12:25

Profites bien de ces derniers instants. J’ai adoré suivre ta grossesse de loin, en toute simplicité <3

Reply
Adélaïde 22 février 2017 at 12:45

Anne, on se suit à quelques jours près et je ressens exactament la même chose que toi. Sauf que les petits coups de pied sont chez moi du côté gauche et j’espère toujours que ma fille va se déplacer de l’autre côté pour être en position optimale pour l’accouchement ! J’ai mis la valise de mater (ou plutôt LES valises de mater 😉 dans la voiture, comme ça je suis moins tentée de la refaire encore et encore… J’ai trop hâte que tu nous annonces l’arrivée de ton garçon. Profites bien de ces derniers jours pour te chouchouter et te reposer. Bisous !

Reply
Je ne suis pas une poule 22 février 2017 at 12:55

Vraiment très joli texte. J’espère que tu n’attendras pas trop longtemps… Ps: le 28 février est une très jolie date! (Et je dis pas ça parce que c’est la mienne, non non;) )

Reply
Kejumaman 22 février 2017 at 1:20

Je suis tellement émue de lire ce magnifique billet si beau et rempli d’amour. Quelle jolie famille va avoir Joli Coeur ! Tout les jours je pense à toi et je regarde si tu es encore là Plein de bisous tout doux ☆♡

Reply
Pauline 22 février 2017 at 4:02

Tes mots sont si doux… Je n’en suis pas encore là mais presque, et j’imagine aisément l’état émotionnel dans lequel tu te trouves. En tout cas profite de ces dernières heures de partage un peu égoïstes avant la grande rencontre 🙂 Belle fin de grossesse Anne !

Reply
marie kléber 22 février 2017 at 5:46

C’est tout doux que l’amour infini d’une maman. Garde ces mots pour ce petit être qui arrive. Il se fait désirer. Il a raison Anne.
D’ici quelques jours il sera parmi vous et je suis certaine que le petit coin aménagé dans votre chambre sera le cocon parfait pour lui.
Tendres pensées pour toi et les tiens!

Reply
Gabrielle 23 février 2017 at 1:19

Je suis émue par ton récit sûrement parce qu’au même moment on me donne également des petits coups de pieds du côté droit…. Je commence à peine ma valise car j’ai encore quelques toutes riquiqui semaines devant moi… je suis comme toi partagée par l’envie de profiter de ses petits moments et en même temps j’ai tellement hâte de la découvrir!!!

Reply
Virginie Neleditesapersonne 23 février 2017 at 10:41

Je suis exactement dans la même attente que toi ! Avec une « fausse » alerte très récente, qui m’a fait réaliser que le moment arrivait … et a un peu renforcé mon appréhension ! Le grand frère aussi semble impatient mais également un peu effrayé … Ce moment est vraiment particulier pour une femme je pense, entre l’envie de finir avec l’état de grossesse, celle de garder son bébé pour soi, l’envie de la rencontre mais aussi les craintes que cela suscite … Je ne sais pas si j’aurai le temps mais je pense que cela fait partie des prochains sujets de mon blog 🙂 Merci pour ce joli partage !

Reply
Lza 23 février 2017 at 11:25

Ce texte est magnifique, il m’a ému aux larmes. Tu es plus que prête à accueillir ton deuxième enfant et l’amour que tu éprouves est déjà palpable même par écrans interposés. Bonne rencontre !

Reply
Blog du Dimanche 28 février 2017 at 1:19

Tellement beau <3

Reply
Basile, mon Joli Coeur - Le blog d'Annouchka 13 mars 2017 at 8:07

[…] écrit ce dernier article en t’attendant, un peu dans la précipitation car tu es né le lendemain après-midi. Je sentais que ta naissance […]

Reply
Lladymum 10 avril 2017 at 10:18

Je te souhaite un accouchement merveilleux et une rencontre encore plus merveilleuse 🙂

Reply

Leave a Comment