66 Adresses - Le blog d'Annouchka
Browse Category

Adresses

Mon avis sur le Village Club du Soleil à Marseille – La Belle de Mai

posted by Anne 9 mai 2018 8 Comments

Ça faisait longtemps que j’avais envie de visiter Marseille. Chaque été, je viens y passer une petite journée lorsque je suis en vacances à Forcalquier mais j’avais toujours un goût de trop peu en quittant la ville le soir. J’avais déjà eu l’occasion de visiter le MUCEM et découvrir le quartier du panier, prendre le bateau-navette ou encore flâner sur le Vieux-Port mais il me restait encore tant de choses à voir !

En organisant nos vacances en famille à Forcalquier, j’ai décidé sur un coup de tête que nous irions passer quelques jours à Marseille. Martin a préféré rester avec sa cousine chez ses grands-parents mais nous avons emmené Basile dans nos valises pour ne pas les fatiguer davantage. A ce titre, j’ai du un peu anticiper le séjour car à 14 mois il est pile dans la période de découverte, il a du mal à rester très longtemps dans sa poussette et veut courir partout. C’est normal, c’est une phase intense d’ouverture sur le monde mais ce n’est pas forcément facile à gérer quand on visite une ville (quant aux repas aux restaurants n’en parlons pas, à cet âge là c’est quasi impossible à moins d’avoir des enfants très très calmes et très très sages, ce qui n’est pas le cas du mien vous l’aurez compris^^).

Ma condition sine qua non pour ce séjour était que Basile puisse être gardé la journée afin que nous puissions visiter la ville librement. J’ai donc réservé 5 nuits au Village Club du Soleil de Marseille après avoir lu les nombreux avis positifs de mes copinautes Isa ou Shalima qui avaient déjà testé plusieurs fois cette formule.

Des vacances idéales avec bébé

L’énorme avantage des Villages Club du Soleil est qu’ils proposent des clubs enfants adaptés à tous âges y compris aux bébés à partir de 3 mois. C’est une offre très rare, je pense pouvoir dire sans me tromper qu’ils sont les seuls en France à proposer cette formule avec le Club Med (qui est bien plus cher voire franchement inabordable).

Je vais être honnête avec vous, sans Basile nous aurions sans doute séjourné dans un hôtel branché du centre-ville, avec un rooftop pour boire des mojitos le soir en admirant la vue sur le Vieux-Port… Mais nous n’aurions pas rencontré tout le personnel adorable du Village Club du Soleil et notamment toute l’équipe du club enfants qui était exceptionnelle et qui s’est merveilleusement bien occupée de Basile. Je me suis vraiment sentie en confiance dès le départ et à aucun moment je n’ai eu peur de leur confier mon bébé, le personnel étant qualifié petite enfance. Au même titre que les crèches et garderies classiques, les Villages Club du Soleil possèdent le matériel adéquat pour les bébés, à savoir des lits à barreaux, des tables à langer, transats, tapis d’éveil, jouets etc… Les parents doivent fournir les couches, le lait et les biberons si besoin. Les bébés qui sont déjà diversifiés mangent au restaurant avec les animateurs.

Le club est ouvert de 9h à 21h sans interruption et à la carte, ce qui vous permet d’organiser vos journées en fonction. Il ne s’agit évidemment pas de laisser votre bébé autant d’heures à la garderie mais cela peut-être pratique le jour où vous souhaitez faire une randonnée dans les calanques et que vous avez besoin de partir tôt et de rentrer tard. Nous concernant, nous déposions Basile vers 10 heures et le récupérions vers 17 heures, cela nous permettait de visiter sans nous sentir pressés et de pouvoir profiter encore de lui le soir à notre retour. Mais vous pouvez tout aussi bien déposer votre enfant à la demi-journée ou un jour sur deux, il n’y a aucune règle et c’est quand même très appréciable.

Je regrette un peu que Martin ne soit pas venu avec nous, je suis sûre qu’il aurait été au paradis et se serait fait plein de copains de son âge au club.

 

Un lieu de vacances agréable et vert même en centre-ville

Côté infrastructure, j’ai adoré l’hôtel qui est en réalité une ancienne maternité, la Belle de Mai à laquelle était très attachée les marseillais (Zinedine Zidane y est même né). Cela devait être agréable d’y accoucher car les chambres sont assez grandes et surtout, les fenêtres donnent en partie sur un grand jardin. Ce qui est certain c’est que la réhabilitation de ce site en lieu de vacances et très réussie. Le bar et le restaurant donnent tout deux sur une grande terrasse et un joli jardin. Au fond se trouve une piscine que nous n’avons pas testée faute de temps (et aussi parce que j’ai du mal à me baigner s’il ne fait pas au moins 30 degrés… #teamfrileuse).

Notre chambre était assez grande avec 3 lits simples et un lit bébé que nous avions fait rajouter à la réservation pour Basile. Même si Martin était venu avec nous, nous n’aurions pas été à l’étroit dans cette grande chambre familiale. Il manquait peut-être quelques couleurs dans la décoration mais bon, peut-être que ces couleurs neutres (gris, blanc, noir) sont un choix et j’avoue que le côté minimaliste ne m’a pas déplu. On met tellement de bazar en famille qu’une chambre épurée reste toujours plus agréable à vivre.

Une situation parfaite en face de la Friche de la Belle De Mai

Le Village Club du Soleil se trouve dans un quartier populaire de Marseille, communément appelé La Belle de Mai. C’est un quartier ouvrier avec une grande mixité culturelle et situé juste en face d’un lieu incontournable à Marseille : la Friche de La Belle de Mai.

La Friche de la Belle de Mai est en réalité une ancienne Manufacture de Tabac dans laquelle on fabriquait des cigares (usine de la Seita). Suite à sa fermeture, elle a été réhabilitée en pôle culturel et urbain. C’est un véritable lieu de création dans lequel on croise toutes les tranches d’âges et surtout beaucoup d’enfants car à la Friche se côtoient un skate-parc, une aire de jeux, une crèche, des restaurants, des salles de spectacle et une librairie avec des livres magnifiques.

Je ne vais pas y aller par quatre chemin, cet endroit m’a littéralement fascinée au point que nous y allions tous les soirs après avoir récupéré Basile à la garderie. De ce lieu exceptionnel et cosmopolite, j’ai vraiment tout aimé, j’ai trouvé qu’il se dégageait une énergie de dingue et je m’y sentais bien. Les tags et le côté très brut ont eu raison de mon stress, c’est vraiment un endroit super pour se promener en famille. Mention spéciale à la terrasse du bar qui est super agréable en fin d’après-midi.

Je n’ai pas trouvé l’endroit plus bobo que ça, on sent qu’il est vraiment habité par les enfants du quartier et c’est ce qui fait son charme. On y retrouve vraiment toutes les classes sociales.

Bref, pour en revenir au Village Club du Soleil de Marseille, il se situe EN FACE de la Friche du même nom et c’est pour moi un atout supplémentaire.

A noter : le club est un peu excentré par rapport au Vieux Port mais cela se fait facilement à pied (environ 30 min de marche). On peut aussi prendre le bus ou le tramway pour rejoindre le centre-ville mais nous n’avons testé qu’une seule fois les transports en commun. Nous avions pas mal de déplacements à faire et pour nous ce fut plus simple d’y aller en voiture.

J’ai moins aimé…

Mes seuls bémols sur ce chouette séjour sont la moyenne d’âge des vacanciers qui était plutôt élevée pour une période de vacances scolaires. Je crois que 80% des personnes avaient entre 65 et 75 ans, les autres 20% étaient constitués de famille avec des enfants en bas-âge comme nous, qui semblaient un peu perdus dans cette ambiance maison de retraite… Qu’à cela ne tienne, tout le monde fut absolument adorable avec nous et les mamies avaient toujours un petit mot gentil pour Basile qu’elles trouvaient trop mignon (tu m’étonnes).

Nous avions réservé un séjour en demi-pension. On m’avait dit que la cuisine n’était pas dingue aux Villages Club du Soleil mais honnêtement je m’attendais à pire. Certes, ce n’est pas un restaurant 3 étoiles mais j’ai trouvé que les plats étaient bien cuisinés, pas trop gras ni trop salés… Il est possible de manger sainement si on évite le buffet trop sucré des desserts et les crudités sont non-assaisonnées, ce qui est un bon point si comme moi vous détestez la mayonnaise et les mauvaises vinaigrettes. Il y avait également des fruits à disposition.

En revanche, je ne vais pas vous mentir mais le restaurant est bruyant et fait un peu cantoche, surtout si vous mangez à l’intérieur. Mais bon, si vos enfants mangent salement et mettent le bazar, on va dire que c’est de bonne guerre ahaha. Du coup, nous avons mangé dehors sur la terrasse quasiment tous les soirs (ah le sud et ses températures si douces !) et c’était bien agréable.

Voilà pour mon avis sur le Village Club du Soleil de Marseille. Je recommande évidemment cette formule aux familles avec des enfants, si vous êtes un jeune couple fougueux et amoureux allez plutôt au Sofitel ou dans un boutique-hôtel^^

Ah oui, et je précise que j’ai payé l’intégralité de mon séjour, sans aucun regret.

Plus d’infos : https://www.villagesclubsdusoleil.com/ 

Une envolée de ballons

posted by Anne 13 décembre 2015 24 Comments

SAPIN GALERIES LAFAYETTE 9

Pour la première fois de ma vie, je n’ai pas du tout ressenti cette excitation habituelle que je ressens chaque année à l’approche de Noël. Pour plein de raisons différentes, je sais déjà que Noël n’aura pas la même saveur que d’habitude. Je refuse de me plaindre sur ce blog mais ces six derniers mois m’ont vraiment épuisée et je me sens complètement vidée. Peut-être qu’un jour, je trouverai les mots justes pour vous expliquer pourquoi j’ai été autant secouée, mais pour le moment j’ai juste envie de me concentrer sur toutes les jolies choses du quotidien. Et sans même m’en rendre compte, je me suis laissée emportée par la magie de Noël. Les rues de Montmartre et leurs boutiques se sont parées de leur habits de lumière, et j’avoue que l’agitation des touristes et des habitants du quartier à la recherche des cadeaux qu’ils glisseront sous le sapin, m’amuse plutôt. C’est une vision un peu consumériste des choses, je vous l’accorde, mais il n’empêche que le bal des achats de Noël et les illuminations de Noël de mon quartier m’ont vraiment aidée à me mettre dans l’ambiance.

Mais le déclic et la magie de Noël a vraiment eu lieu hier, lorsque je suis allée jeter un oeil sous la coupole des Galeries Lafayette avec ma maman.  Tous les ans, je ne déroge pas à la règle et je vais toujours admirer le magnifique sapin érigé sous la coupole pour les fêtes. A chaque fois c’est le même cirque, il faut jouer des coudes et se frayer un chemin parmi la foule compacte (qui a eu la même idée que nous, évidemment) mais le jeu en vaut la chandelle. Cette année, le sapin est encore plus beau que l’année dernière ! Impossible de ne pas avoir les yeux qui brillent devant un aussi beau spectacle : une envolée de ballons qui s’élèvent vers la coupole, avec au centre, un sapin majestueux orné de boules nacrées ou dorées. Le tout entouré de plusieurs cascades de guirlandes lumineuses qui projettent vers le sol telles des rivières de diamants… Je n’ai pas les mots tellement ce décor est merveilleux. Magique, tout simplement !

Je sais que les Galeries Lafayette est le dernier endroit où certains ont envie d’aller en ce moment, mais si vous en avez l’occasion, allez y. Vraiment.

Bon début de semaine à tous.

sapin galeries lafayette 2

SAPIN GALERIES LAFAYETTE 10

sapin galeries lafayette 3

sapin galeries lafayette 8

sapin galeries lafayette  7

sapin galeries lafayette 5

Paperdolls

posted by Anne 2 décembre 2015 26 Comments

paperdolls 7

Après la boutique Etoilée, laissez-moi vous présenter Paperdolls, une autre de mes boutiques préférées à Montmartre ! Impossible de ne pas pousser la porte de Paperdolls quand on passe devant. La vitrine donne envie à elle seule de s’engouffrer à l’intérieur et de découvrir cette jolie boutique conçue comme un petit appartement girly et hyper inspirante (et là je me rends compte que j’ai oublié de prendre la vitrine en photo, sotte comme je suis !!). En tout cas, je m’y arrête à chaque fois que mes promenades me mènent dans la rue Houdon, à deux pas de la rue des Martyrs.

Je pense qu’il n’est pas nécessaire de vous dire à quel point il est difficile de résister à la tentation une fois que l’on rentre chez Paperdolls… Tout est si joli ! De nombreux créateurs de bijoux ou textiles y sont exposés, dont Virginie Mahé et ses bijoux de style Art Déco, ma créatrice favorite. Le tout au milieu d’une déco rétro et girly de très très bon goût entièrement pensée par Candy, la gérante de la boutique. Mes photos ne rendent malheureusement pas justice à ce magnifique endroit, véritable lieu de perdition truffé de petits détails rigolos, dont des abats-jour accrochés au plafond. Si j’avais su, je serais venue faire un shooting cet été (pour la lumière) mais je dois avouer que la déco de Noël actuellement en vitrine me plaît encore davantage ! Vous avez reconnu le calendrier de l’Avent « village » de ?

Un grand merci à Candy pour son accueil adorable, n’hésitez pas à passer lui dire bonjour si vous passez dans le coin… Elle saura vous conseiller pour vos petits cadeaux de Noël et bien d’autres choses encore !

Paperdolls, 5 rue Houdon 75 018 PARIS (métro Pigalle ou Abbesses) 

paperdolls 1

paperdolls 2

paperdolls 3

paperdolls 5

paperdolls 6

paperdolls 10

paperdolls 12

paperdolls 14

coucou !

paperdolls 15

paperdolls 18

paperdolls 20

paperdolls 22

paperdolls 24

paperdolls 26

paperdolls 27

paperdolls19

paperdolls 29

paperdolls 25

paperdolls 28

Fête des Tuileries et prémices de rentrée

posted by Anne 23 août 2015 6 Comments

fête foraine tuileries 5

Je ne sais pas vous, mais moi je n’ai pas vu l’été passer.

Pourtant, on ne peut pas dire que j’ai manqué de vacances puisque j’ai eu la chance de partir deux fois ! (vive l’île de Ré et l’Italie). Mais je n’aurais pas craché sur quelques jours « cool » supplémentaires… D’habitude, je suis pressée d’être à la rentrée, quand j’étais ado je passais des heures à choisir mon nouvel agenda et mes nouveaux stylos pour l’école. Mes parents hurlaient quand ils voyaient que j’avais rempli le chariot avec des cahiers Chipie, Fido Dido ou Lee Cooper (parce que bon, avoir un cahier Auchan dans mon collège c’était un peu la honte quoi). En général, maman était quand même OK pour m’acheter un nouvel ensemble ou des nouvelles chaussures, parce qu’entre-temps j’avais encore un peu grandi. Et c’est parée de mes habits tous neufs et de mon nouvel agenda tout neuf que je repartais en sifflant sur le chemin de l’école… Et vous ?

Même adulte, j’ai longtemps ressenti cette douce excitation à l’approche de la rentrée. Je suis une hyper active et j’ai beaucoup de mal à supporter quand le rythme ralentit, ça me donne l’impression de mourir à petit feu. Je ne sais pas me reposer et je crois que je n’y arriverai jamais !

C’est la première fois que je ressens un petit (gros) stress à l’approche de la rentrée. Je ne suis pas particulièrement pressée que mon Martin retourne à l’école. Je déteste le voir fatigué quand il rentre le soir, je n’aime pas devoir le réveiller le matin alors qu’il est épuisé et qu’il dort encore comme un bébé… Mon petit bébé.

Qu’à cela ne tienne, il me reste encore une semaine pour commencer une cure de sommeil, reprendre petit à petit le rythme et m’acheter un nouvel agenda !!

Je saute un peu du coq à l’âne mais hier nous étions aux Tuileries, c’était le dernier week-end de la fête foraine. Il faisait très chaud et il n’y avait pas grand monde, mais je me suis promis d’y retourner l’année prochaine avec mon Martin, qui est encore en vacances chez ses grands-parents (snif) (mais la fête à Neuneu arrive bientôt !!)

Bon dimanche à tous !

fête foraine tuileries 3

tuileries 7

fête foraine tuileries 4

Fête foraine tuileries 9

fête foraine tuileries 8

Fête foraine tuileries 1

tuileries 2

fête foraine tuileries 10

tuileries 5

tuileries 3

tuileries6

tuileries 1

TUILERIES 8