66 Déco - Le blog d'Annouchka - Page 2
Browse Category

Déco

Notre nouveau tapis Azilal Rock the Kilim

posted by Anne 24 janvier 2016 18 Comments

rock the kilim tapis

Vous  voyez ce beau tapis ? Ça fait trois fois qu’il change de place ! A la maison, on l’aime tellement qu’on aimerait pouvoir le multiplier comme les petits pains pour pouvoir en installer un dans toutes les pièces… Même le chat (qui oh miracle n’est pas sur la photo !) n’ est pas franchement disposé à partager SON nouveau tapis. Madame a décidé qu’il s’agissait du sien au point qu’elle s’est laissée trainer dessus à chaque fois qu’on a voulu le changer d’endroit… j’aurais du vous faire une vidéo, c’était vraiment drôle !

Ce nouveau tapis est notre nouveau coup de coeur, signé Rock The Kilim, une marque fondée par Nadia dont le papa est d’origine marocain. Avant, Nadia travaillait dans la mode mais elle a décidé de se consacrer à sa passion : les tapis !

Nadia part régulièrement à la recherche des plus beaux tapis dans tout le Maroc et sélectionne les plus belles pièces qu’elle revend sur son site. Elle propose des tapis Kilim, Boucharouette ou Azilal, qu’on trouve difficilement sur le marché (ou alors des pas très très jolis… on a mis un temps fou à en trouver un qui nous plaisait !).

Celui que nous avons choisi est un Azizal et il est en laine. Voilà pourquoi le chat l’adore, il tient super chaud ! Il s’agit d’une pièce unique originaire du Haut-Atlas marocain, ce qui fait tout son charme. Nous sommes allés l’acheter à la boutique éphémère qui fermera ses portes le 30 janvier, donc ne tardez pas trop si cela vous intéresse. La boutique se situe au 3 bis rue Marcadet dans le 18ème arrondissement. Vous trouverez plus d’infos sur le compte instagram de Rock The Kilim avec un aperçu des pièces magnifiques qui sont disponibles. Il existe à peu près tous les formats mais il me semble que le nôtre est l’un des plus petits. Honnêtement, je me retiens d’en acheter un second car mon appart a beau être grand, il n’est pas extensible mais OMG OMG…. comme ils sont beaux !

DSC05844

tapis rock the kilim 2

Les grands classiques déco en soldes chez Smallable

posted by Anne 11 janvier 2016 9 Comments

Smallable 2

1 – Trophée cerf vu ici // 2 – gobelet à fleurs Rice // 3 – Cornette à pince Tsé & Tsé Associés, similaire ici // 4 – Lampe Chantilly, petit modèle Constance Guisset // 5 – Coussin LAB Boutique, similaire ici // 6 – Tabouret en jonc beige, similaire ici //  7 – chaise enfant Little Suzie, similaire ici // 8 – panier de rangement à pois Deuz // 9 – lampe Leitmotiv, vue ici // 10 – coussin Ferm Living, vu ici ou  ici 

Je passe en coup de vent (avant de revenir avec un vrai article, promis !) pour vous dire que Smallable propose de belles réductions sur nos articles chouchous en déco. J’ai sélectionné pour vous quelques grands classiques dont personnellement je ne me lasserai jamais, je possède d’ailleurs quelques unes de ces pièces à la maison. Je vous ai même glissé quelques liens des objets en action dans notre appartement… Avec bien sûr, plusieurs lampes puisque vous savez à quel point j’aime ça (#passionlampes) et me suis retenue de mettre plein de coussins, ma deuxième passion. Alors, craquera, craquera pas ?

Un anniversaire Star Wars – 5 ans ★

posted by Anne 17 décembre 2015 57 Comments

anniversaire star wars déco

C’est un jour spécial aujourd’hui, puisque mon petit coeur a déjà 5 ans !

Mais cette année, impossible de trouver les mots justes pour vous dire à quel point j’ai aimé le voir grandir ces derniers mois. Je ne ressens pas du tout de nostalgie par rapport au passé, la peur et l’inquiétude qui me rongent depuis plus d’ un mois ont chassé toute forme de sentiment de ce genre. Dorénavant, mon seul souhait est de pouvoir rendre mon fils heureux et de le protéger autant que possible, tout en essayant de ne pas lui transmettre mes angoisses. Je sais qu’il ne faut pas penser au pire, mais j’avoue que j’ai du mal à sortir de cet état de torpeur dans lequel je me trouve depuis le 13 novembre. Pour beaucoup d’entre-nous, la vie a repris son cours et les terrasses des cafés sont à nouveau pleines. Mais il n’y a pas un seul matin où je me réveille sans penser que cela pourrait arriver à nouveau… « et si… ? »

Je me rends compte que je vous raconte un truc hyper triste alors qu’en fait, je voulais juste vous donner une astuce pour réussir un gâteau Dark Vador. Car hier, Martin a fêté son anniversaire avec tous ses copains, et autant vous dire qu’avec la sortie du Réveil de la Force au cinoche, le thème de la fête était déjà tout trouvé… Même les plus jeunes ont été contaminés par la folie Star Wars et n’ont eu que ces mots à la bouche depuis plusieurs semaines. Remarquez, ça change de Cars et de la Reine des Neiges dont j’avais personnellement un peu trop soupé 🙂

Pour la déco, je me suis complètement inspirée du blog d’Eve et de l’anniversaire qu’elle avait organisé pour Marius. D’ailleurs, j’en profite pour la remercier car ses idées sont vraiment géniales. J’ai fait un peu à ma sauce et avec les moyens du bord car je n’ai pas eu beaucoup de temps pour les préparatifs. J’avais acheté quelques pailles noires et blanches ainsi que des boules alvéolées en papier noires chez Sostere Grene (Aéroville) et cette semaine, je suis tombée par chance sur un paquet de ballons Star Wars dans un magasin de fêtes spécialisé (5 euros le sachet de 6 ballons, j’envisage depuis hier de monter un business de produits dérivés… NANS MAIS SANS DÉCONNER). Hubert avait commandé une boîte de 8 sabres laser gonflables sur Amazon, énorme succès auprès des 8 apprentis jedis comme vous pouvez vous en douter (ils sont d’ailleurs repartis avec).

Pour le gâteau, j’ai carrément assuré ! J’ai réussi le gâteau Dark Vador parfait, à la couleur noire inimitable et brûlé juste comme il faut. La recette est simple : préparez un moelleux tout simple au chocolat et foirez la préparation (pour cela, attendez le premier jour de vos règles, ça marche à tous les coups). Mettez le gâteau au four, constatez que celui-ci ne gonfle pas et que la pâte fait des grumeaux. Sans le faire exprès, verrouillez le four en mode « sécurité », comme ça vous ne pourrez plus sortir votre gâteau avant une bonne demi-heure au moins et il continuera de brûler tranquillement. Et voilà, votre gâteau obscur est prêt ! N’oubliez pas d’ouvrir la fenêtre pour faire sortir la fumée. Plus sérieusement, c’est là qu’intervient notre ami Picard, toujours prêt à nous sortir des pires situations. On ne le dira jamais assez mais vive Picard. J’ai d’ailleurs pris une décision pour  l’année prochaine et tous les anniversaires à venir : plus jamais je ne me lance dans la préparation d’un gâteau à la dernière minute, même avec une recette archi-simple.

Sur ces sages paroles, bonne journée à tous !

Et joyeux anniversaire à mon poussin d’amour <3 

anniversaire star wars 3

Le gâteau Picard et ses bougies sabres laser

anniversaire star wars

anniversaire star wars déco 2

DSC05349

DSC05340

DSC05336

Le gâteau en hommage à Dark Vador^^ (rassurez-vous, je ne l’ai pas servi aux enfants)

DSC05432

IMG_0421

Peindre son parquet en blanc : le bilan 2 ans plus tard

posted by Anne 7 décembre 2015 19 Comments

peindre son parquet en blanc Annouchka blog

Depuis que j’ai rédigé un billet sur comment peindre son parquet en blanc, vous êtes nombreux à me demander par mail ou dans vos commentaires, si je le regrette ou si le parquet vieillit bien ou mal. Alors je me suis dis qu’un petit bilan rapide serait peut-être le bienvenu !

Pour ceux qui n’ont pas suivi, nous avons donc repeint notre parquet en blanc il y a deux ans. Je le redis encore une fois, même si j’adore le résultat, je ne suis pas forcément pour. En effet, je trouve qu’il n’y a rien de plus joli qu’un vrai beau parquet en chêne parisien (si par chance vous avez un parquet d’origine à chevrons, sachez que c’est mon rêve absolu…). Bref, pour moi un beau parquet c’est avant tout un parquet en bois naturel. Je ne conseillerai donc jamais de repeindre un parquet en blanc, sauf si celui-ci est très abimé ou qu’il n’a pas le charme de l’ancien (par exemple s’il s’agit d’un parquet neuf posé il y a quelques années et qui a mal vieilli…). Notre parquet à nous n’était pas un parquet d’origine. Non seulement, il était en mauvais état et très terne, mais surtout sa couleur était très foncée et assombrissait énormément notre appartement. Voilà pourquoi nous avons fait ce choix de le repeindre… Et tant qu’à vouloir éclaircir l’appartement, autant le repeindre en blanc !

Encore une fois, le parquet blanc est un vrai parti pris, mais il ne faut pas avoir peur de se lancer. 2 ans plus tard, nous ne le regrettons absolument pas et nous le referions sans hésitation et de la même manière ! Bien sûr, cela ne se fait pas sans un minimum de préparation, il faut vraiment mettre le parquet à nu avant de le repeindre. Personnellement, je ne crois pas aux miracles ni aux peintures magiques qui s’appliquent directement sur le bois, sans ponçage ni sous couche. Pour moi c’est tout bêtement un argument de vente (les magasins de bricolage ont bien compris que la plupart des gens veulent faire le moins d’effort possible…) qui ne marche pas. Ça ne fonctionne déjà pas quand on repeint un simple meuble (le tanin finit par remonter et le meuble jaunit… classe !) alors vous imaginez sur un parquet ? Bref, repeindre son parquet en blanc, je dis oui, mais pas n’importe comment ! Je ne vous redonne pas le mode d’emploi, il se trouve déjà dans ce billet rédigé il y a deux ans.

Beaucoup de nos amis qui viennent souvent à la maison sont étonnés de voir combien le parquet se patine joliment (après nous avoir dit quand même que nous étions fous ahahaha). 2 ans après, il est vrai qu’on trouve quelques éclats par ci par là, surtout dans la cuisine qui est une pièce de grand passage (aïe, les verres qui tombent sur le sol !). Il y a aussi quelques rayures mais qui ne se voient pas plus que ça, du moins pas plus que s’il s’agissait d’un parquet en chêne. Je peux comparer puisque notre ancien appartement était pourvu d’un parquet d’origine en chêne que je regrette encore (soupir).

Ce qu’il faut retenir, c’est que le parquet blanc se patine comme les autres parquets, ni plus, ni moins. Nous n’avons aucune tâche à déplorer car nous avions choisi un peinture vitrifiée, d’aspect légèrement brillant. C’est sûrement moins joli qu’une peinture mate mais cela permet aussi de protéger le parquet et de le faire durer dans le temps. Le côté brillant ne se voit absolument pas, sauf parfois à contrejour devant la fenêtre mais c’est tout à fait normal.

J’ai toutefois deux conseils importants à donner :

★ Protégez bien les pieds de vos meubles en y fixant des patins solides pour limiter aux maximum les frottements sur le sol. Evitez les patins autocollants vendus en commerce qui se décollent sans arrêt (surtout sur les chaises) et choisissez des patins en plastique, qui se fixent mieux.

★ Attention aux tapis ! Pensez à glisser un tapis anti-dérapant sous toute la surface de vos tapis (la Redoute en vend au mètre par exemple). Car si la doublure sous votre tapis est colorée, cela peut tâcher le parquet, surtout si celui-ci se trouve devant une fenêtre. Notre tapis bleu du salon possède une doublure marron foncée sous le dessous qui a malheureusement fait jaunir le parquet, parce que je n’avais pas pensé à mettre un tapis de protection avant ! (cela ne se voit pas mais le jour où nous enlèverons le tapis, il faudra probablement remettre une couche de blanc).

Concernant l’entretien, il n’y a rien de plus à faire qu’avec un parquet en bois naturel. Je passe l’aspirateur et la serpillère normalement avec des produits BIO pas trop agressifs. Sur un parquet blanc, il est inutile de cirer ou faire briller le parquet avec des produits spéciaux.

J’espère que ces conseils vous auront aidés ou convaincus de faire le grand saut ! Et bien sûr, si vous avez des questions n’hésitez pas, j’y répondrai dans la mesure du possible (de mes compétences techniques surtout^^).