66 Voyages - Le blog d'Annouchka
Browse Category

Voyages

5 bonnes raisons de visiter Lanzarote

posted by Anne 23 mars 2019 32 Comments

Ça fait longtemps qu’il n’y a pas eu d’articles ici, pas vrai ? Ces derniers mois, j’ai un peu délaissé ce blog par manque de temps car j’ai énormément travaillé sur mon autre projet, Le Dressing Idéal. Mais je crois que le moment est venu de faire revivre un peu Annouchka, d’autant plus que j’ai encore pas mal de choses à vous dire !

Vous savez ce qui m’a donné envie de revenir sur ce blog ? Mon dernier voyage ! Il y a 3 semaines, je suis allée passer quelques jours à Lanzarote. J’ai tellement aimé ce voyage que je tenais à partager mon coup de coeur avec vous pour cette destination merveilleuse, située à seulement 4 heures d’avion de Paris.

Lanzarote fait partie de l’Archipel des îles Canaries, réputées pour ses côtes très bétonnées et ses gros complexes touristiques « all inclusive ». Tout ça ne m’avait jamais fait rêver mais Lanzarote ne ressemble pas du tout à ses voisines, c’est une île très sauvage et assez désertique que l’on surnomme « l’île aux mille volcans ».

C’est Noémi de Trendy Mood qui m’a donné envie de découvrir Lanzarote. Nous nous voyons chaque semaine pour Le Dressing Idéal (Noémi réalise la plupart de mes photos) et en décembre elle était revenue totalement enchantée de ses vacances là bas. Ses yeux brillaient tellement que j’ai senti qu’il s’était passé un truc et que cette île avait quelque chose de particulier. L’article de Noémi avec ses belles photos avait achevé de me convaincre et je réservais donc dans la foulée deux billets d’avion pour Lanzarote pour la fin du mois de février.

Nous avons fait le choix de ne partir qu’à deux avec Hubert et de laisser nos enfants à mes parents pour quelques jours. C’était la première fois que nous faisions garder Basile depuis sa naissance, mais j’avoue qu’après deux ans de maternage intensif nous avions bien besoin de faire un break ! C’est donc avant tout le calme et le repos que nous sommes allés chercher à Lanzarote, et en cela, j’avoue que l’île a tenu toutes ses promesses !

Souvent, les touristes choisissent les îles Canaries pour leur climat, qui est doux et sec toute l’année y compris en hiver. Même si la météo est changeante, nous avons eu du soleil toute la semaine et des températures bien agréables pour un mois de mars. C’était peut-être un peu juste pour se baigner mais il y avait quand même des gens dans l’eau ! Mais il y a tellement d’autres bonnes raisons de visiter Lanzarote que son climat… j’en ai listé au moins cinq, qui je l’espère, vous donneront envie d’aller découvrir cette île magique à votre tour !

5 BONNES RAISONS DE VISITER LANZAROTE

Les paysages variés

Lanzarote n’est pas une île très grande, il faut environ une heure pour la traverser du Nord au Sud. Elle se visite donc facilement et en quelques jours avec une voiture de location. Ce qui m’a frappée, ce sont les paysages qui sont totalement différents sur quelques kilomètres à peine. Le nord est plutôt montagneux, avec des plages très ventées et des jolis villages un peu désertés. Le centre de l’île concentre la plupart des volcans avec son parc naturel dédié et sa magnifique route des volcans, ainsi que quelques vignes autour de la Geria. Quant au sud, on y trouve des jolies plages de sable blanc et quelques hôtels chics, notamment à Papagayo. Ce n’est pas ma partie préférée de l’île mais elle vaut le coup d’oeil !

Le parc national de Timanfaya

Le parc national de Timanfaya vaut à lui seul le déplacement à Lanzarote. Ce parc naturel regroupe 25 volcans sur une superficie de 50 km. Le site est très protégé, on ne peut y pénétrer qu’en s’acquittant  d’un droit d’entrée de 10 euros. Aucune voiture n’est admise à l’intérieur du parc, la visite se fait en bus et vous ne pouvez admirer le paysage qu’à travers les fenêtres, mais ça reste tout de même un magnifique spectacle à ne pas manquer.

On trouve d’autres volcans libres d’accès sur l’île, notamment le parc naturel de Los Volcanes qui peut se visiter à pied. J’ai vraiment adoré pouvoir me promener en toute liberté sur ces sites exceptionnels, à certains endroits nous étions totalements seuls avec l’impression d’être véritablement sur la lune. C’était magique, vraiment !

Les volcans de Lanzarote m’ont particulièrement émue. Ces sont des paysages uniques et très rares qui nous rappellent combien nous sommes petits face aux forces de la nature. Ce sont également des paysages qui invitent à rêver car ils sont également très silencieux et inspirants.

Je pense que les volcans auraient beaucoup plu à Martin, c’est une partie très intéressante de l’île à visiter en famille.

Les plages de surfeurs

Je ne fais pas de surf et je déteste me baigner dans l’eau froide, mais il y a un truc que j’adore faire en vacances : regarder les vagues claquer sur la plage et les surfeurs s’amuser sur leur planche. C’est un spectacle que je trouve très apaisant ! A Lanzarote, les spots de surf ne manquent pas, ils sont pour la plupart situés au Nord de l’île où il y a beaucoup de vent. La Santa, Famara,  Arrieta… des spots que les surfeurs du monde entier connaissent bien et qui sont sublimes au coucher de soleil. Attention, la baignade est souvent dangeureuse et interdite sur ces plages entièrement sauvages.

La lumière et les couchers de soleil

Avec son sable volcanique, ses roches rouges et sa mer turquoise, Lanzarote est une île très photogénique. Les couchers de soleil sont magiques et la lumière est toujours très douce, c’est vraiment agréable quand on aime faire de la photographie. A de nombreuses reprises je n’ai même pas eu envie de sortir mon appareil photo, je me suis contentée de profiter de l’instant et ça m’a fait un bien fou !

Admirer les paysages à la lumière de fin de journée fut notre activité préférée des vacances avec Hubert. Nous en gardons tous les deux un souvenir magique.

 

Les oeuvres d’art de César Manrique

Né à Lanzarote, Cesar Manrique est un artiste très populaire sur l’île, c’est un peu le Picasso local quoi ! Amoureux de son île, il a imaginé des lieux uniques où l’architecture s’intègre totalement à la nature. Son objectif était de valoriser le patrimoine naturel et volcanique de l’île et de faire vivre son art en respectant l’environnement. Un pari réussi, les principaux sites touristiques que l’on doit à César Manrique sont des chefs d’oeuvre architecturaux que j’ai ADORÉ visiter !

Parmi les plus célèbres, il y a Jameos del Agua, une sorte de tube volcanique aménagé en balade touristique avec un bar, un restaurant et une piscine qui s’intègre parfaitement au paysage. On lui doit également le célèbre Jardin des Cactus ou encore le Mirador del Rio et son point de vue majestueux tout au nord de l’île !

Tous les sites de l’île aménagés par César Manrique sont à voir absolument mais celui que j’ai préféré est encore sa maison personnelle dans le joli village d’Haria où nous avons séjourné pendant quelques jours (je n’ai pas pu m’empêcher de voler une photo de sa salle de bain et de sa piscine qui m’ont laissé béate d’admiration).

LANZAROTE : QUELQUES CONSEILS AVANT DE PARTIR

  • Lanzarote n’est qu’à 4h d’avion de Paris mais je trouve dommage de réduire sa découverte à un seul week-end, il y a tellement de choses à visiter ! Une semaine est la durée idéale pour visiter Lanzarote, cela permet d’en parcourir tous les recoins et de laisser parfois le temps s’écouler à regarder la mer… C’est tellement ressourçant !
  • Nous avons dormi dans trois lieux différents en 7 jours. Cela nous a permis de découvrir des ambiances différentes sur l’île. Nous avons passé deux nuits à l’hotelito del Golfo dans le merveilleux village de pêcheurs El Golfo, puis 3 nuits à Haria chez Inès dans un Airbnb et enfin, 2 nuits à Teguise au nord de l’île (au Palacio Ico  histoire de terminer nos vacances en beauté)
  • La location de voiture est indispensable pour visiter Lanzarote, les routes sont sublimes et hors-saison on peut se garer très facilement partout.
  • La gastronomie n’est pas le point fort de Lanzarote mais partout vous pourrez manger des tapas (vive la friture) pour pas trop cher, du poulpe et du calamar grillé.
  • Prévoyez une veste polaire ou un coupe-vent, il fait beau mais il y a beaucoup de vent et les soirées sont fraîches, surtout au nord de l’île.

Voilà, j’espère que mon modeste retour sur ce blog vous aura donné l’envie de découvrir Lanzarote à votre tour. J’ai vraiment adoré ces vacances qui ont été un peu hors du temps et très reposantes dans un cadre naturel hors du commun ! Je n’ai pas parlé de la gentillesse des habitants mais nous avons été très bien reçus partout, les « majos » sont très accueillants et vraiment serviables.

A très bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 choses à faire à Marseille

posted by Anne 18 juin 2018 37 Comments

Ah, Marseille… Une ville qui souffre tellement des clichés (pas toujours fondés) et que j’ai pourtant le même plaisir à redécouvrir, à chaque fois que je descends passer quelques jours de vacances en Provence. Souvenez-vous, en avril je décidais sur un coup de tête (et en dernière minute) d’aller y passer une petite semaine en famille, moins pour profiter des premiers rayons de soleil de printemps que pour tenter de faire connaissance avec cette ville qui alimente tant de fantasmes.

Je l’ai déjà écrit plusieurs fois ici, mais j’adore Marseille. Il y a ce petit truc qui m’émeut à chaque fois que j’ai la chance de m’y rendre. C’est un peu dur de décrire ce qui me plaît dans cette ville, mais s’il fallait vraiment expliquer pourquoi je l’aime tant, je dirais très simplement que c’est parce qu’elle a une âme. Oh oui, Marseille a une âme… Au milieu de ses poubelles (la ville vient à nouveau de remporter le Balais d’Or de l’année 2018, décernée à la ville la plus sale de France) de ses façades recouvertes de tags ou laissées à l’abandon, de son bordel ambiant, de ses bouchons, de ses quartiers pas toujours bien fréquentés…. Marseille ne peut laisser quiconque indifférent et c’est sans doute ce qui me plaît le plus. Car il faut bien dire la vérité : certaines villes sont ennuyeuses (non non je ne dirai pas lesquelles^^). Je ne suis pas naïve et j’ai bien conscience que Marseille n’est peut-être pas la ville la plus agréable de France pour beaucoup d’entre-vous. Hier encore, je lisais dans l’Express qu’un homme avait été assassiné sur le Vieux Port, en plein centre-ville. Mais mon regard de parisienne déjà habituée à la ville, à la mixité et malheureusement à l’insécurité aussi, me fait peut-être porter un regard différent sur Marseille et me rend plus indulgente.

De Marseille, je vois surtout la cité phocéenne aux multiples visages, comme un petit bijou vivant que l’on aurait posé sur la mer. Sa culture méditerranéenne, ses habitants français mais aussi algériens, marocains, grecs… au caractère bien trempé et animés par une passion commune : le football (oui, moi aussi je m’amuse des clichés).

En une semaine, je n’ai évidemment pas pu tout voir et tout connaître de Marseille mais je pense en avoir eu un très bon aperçu, d’autant plus que je connaissais déjà un peu la ville pour y être venue chaque été. Hubert y a également vécu deux ans pendant ses études donc il fut un excellent guide !  Comme à chaque fois que je rédige un article de voyage, je n’ai qu’un seul « vrai » conseil : ne cherchez pas à tester toutes les adresses à la mode dont tout le monde parle (cela peut vite devenir frustrant, surtout si vous n’avez pas le temps de tout faire). Faites votre propre expérience, laissez-vous guider par votre instinct et allez à la rencontre des marseillais ! Ils sont bien plus chaleureux qu’on ne le dit et ils aiment tellement leur ville qu’ils seront ravis de vous aider ou d’échanger avec vous si vous faites l’effort d’aller vers eux (vraiment, j’insiste).

10 choses à faire à Marseille : mes coups de coeur

  • Aller admirer le coucher de soleil sur le Vieux-Port… Tout le monde devrait voir ce spectacle au moins une fois dans sa vie, la lumière est tout simplement magique, quand les derniers rayons du soleil se reflètent sur l’eau.
  • Visiter la Cité Radieuse imaginée par Le Corbusier en 1950. J’entendais parler de cet endroit sans cesse lorsque j’étais étudiante en tourisme et j’ai compris pourquoi : ce gros bloc de béton apparemment sans charme est un lieu de vie fascinant, tant par son histoire que par son génie architectural. A ne pas manquer si vous aimez l’architecture ou le design. On peut se promener librement à l’intérieur (c’est un peu spécial et ça fait un peu peur, je vous préviens) en revanche pour visiter l’un des appartements d’origine (et meublé dans un style d’époque) il vous faudra obligatoirement réserver une visite guidée. Elles ont lieu deux fois par semaine, je vous laisse vous renseigner directement ici. Réservation obligatoire. Le site est classé au Patrimoine Mondial de L’UNESCO, si cela peut davantage vous convaincre.

 

  • Se promener au Vallon des Auffes, petit port de pêche mignon à souhait situé dans le 7ème arrondissement. Difficile d’imaginer que l’on est dans une grande ville lorsque l’on se trouve là bas ! Il paraît que c’est magnifique au soleil couchant mais nous y sommes allés le matin. Il n’y avait personne, c’était parfait ! Il paraît qu’il faut goûter la bouillabaisse de Chez Fonfon, située sur le petit port. La meilleure de la ville apparement. Je vous laisse en juger, il était 10h et j’avais surtout envie d’un café.

 

  • Continuer sa route jusqu’aux Goudes, petit village de pêcheurs situé au bout de la ville ou plutôt au bout du monde. Du haut des falaises, vous pourrez admirer les magnifiques calanques aux eaux turquoises… (ah, j’en rêve encore). Attention, le lieu est pris d’assaut en été, il faudra vous y rendre le matin si vous voulez éviter la circulation trop dense (c’est du vécu). Il me semble que l’on peut aussi y aller en bus ou en bateau mais je n’ai pas testé.

 

  • Déjeuner au Café des Epices, à deux pas du Vieux-Port. Une adresse haute en couleurs que m’avait recommandée Elodie du blog Il y a des Fois, que j’ai croisée par hasard en visitant le MUCEM (le monde est petit, c’est fou). La carte est à tomber par terre.

 

  • Pour les envies de shopping (et ça peut servir quand il pleut) les Docks Village sont vraiment chouettes. Ce sont d’anciens docks réhabilités en centre-commercial un peu branché et situé directement sur la mer. On a vu pire !

 

  • Visiter le MUCEM, évidemment ! Ce musée des civilisations de la Méditerranée posé sur la mer (allo le cadre de fou) est un incontournable. Les expositions temporaires y sont toujours superbes et très intéressantes. Je vous ai déjà dit que c’était mon musée préféré du monde entier ?

 

  • Se balader dans le quartier du Panier, rendu célèbre par la série Plus belle la vie. Surplombant le Vieux-Port, c’est le quartier le plus typique de la ville.  A faire avant ou après le MUCEM car c’est dans le même coin ! Le quartier n’est pas très grand, mais hyper charmant !

 

  • Passer une demi-journée à la Friche de La Belle de Mai, ancienne usine de la Seita (usine de cigarette) qui a été réhabilité en un lieu assez dingue où se côtoient une aire de jeux (skate parc) des salles d’exposition, des jardins partagés et une librairie avec une très belle sélection. Je vous recommande le restaurant ou encore mieux, la terrasse du bar qui se trouve à côté de la voie ferrée, c’est parfait pour prendre un verre en fin de journée. J’ai eu un gros coup de coeur pour cet endroit fabuleux, j’en parlais d’ailleurs dans cet article consacré au Village Club du Soleil dans lequel nous dormions et qui se trouve juste à côté.

 

  • Aller flâner au Cours Julien, le quartier des artistes réputé pour être mal famé. C’est un quartier très vivant et consacré au streetart, avec au milieu, une grande place entourée de bars et de boutiques un peu bobos ou vintage. Franchement, je m’attendais à débarquer dans un coupe-gorge en plein après-midi mais c’était très tranquille, il n’y avait que des gens avec leurs enfants qui faisaient de la trottinette. C’était assez drôle, ce décalage entre les critiques horribles et effrayantes de l’endroit sur les avis google et la réalité sur place. Il paraît que le soir, ce n’est pas la même histoire et qu’il faut vraiment éviter de s’y promener seul. Mais la journée vous pouvez y aller sans problème. Pour une bonne glace, on file chez Ego  qui propose des glaces en libre-service et bio… Miam !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une semaine en famille à Noirmoutier

posted by Anne 31 octobre 2017 17 Comments

A peine deux petits mois après notre rentrée à tous, on a décidé que c’était bien assez et qu’on avait besoin de voir la mer ! J’avais envie de retourner sur l’ile de Ré que j’aime tant mais c’est à Noirmoutier que nous avons posé nos valises pour la semaine. Une amie montmartroise qui connait Noirmoutier depuis toujours nous a convaincus de venir visiter l’île de son enfance, nous faisant la promesse de nous emmener avec elle dans les endroits qu’elle préfère.

Pas facile d’abandonner mes plans de vacances mais l’appel de l’amitié et de la curiosité fut le plus fort… Parfois il suffit de suivre son instinct et je ne le regrette pas ! Certes, Noirmoutier ce n’est pas l’île de Ré mais elle est toute aussi jolie. Plus petite et sans aucun doute plus rustique mais aussi plus authentique. J’ai adoré la découvrir en cette saison, il n’y avait personne sur les plages et ce fut un vrai bonheur de nous promener seuls dans le bois de la Chaise, sur la plage du Petit Vieil ou à Luzéronde. Pour ne rien gâcher, on a eu un soleil magnifique toute la semaine alors que c’était tout gris et froid à Paris, m’a t-on dit.

On retournera à Noirmoutier, c’est certain. On ira profiter de ses jolies criques en été, manger des huîtres fraîches au port du Bonhomme et boire des limonades au Café noir… Un vrai coup de coeur pour cette île vendéenne dont nous sommes loin d’avoir profité de tous les charmes !

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un road trip au Portugal, de Lisbonne à Porto

posted by Anne 8 septembre 2016 50 Comments

DSC00056

J’essaie d’écrire ce billet depuis au moins 15 jours mais le marathon de la rentrée ne m’a laissé aucun répit ! Martin vient de rentrer au CP et pour ne rien vous cacher, je me suis pris la violence du passage école maternelle => primaire en pleine figure, entre le cartable à vérifier tous les soirs et les devoirs (=> hier soir à 22h, « les devoirs, meeeeeerde on a oublié les devoirs !!! » ahahah) je sens qu’on ne va pas s’ennuyer cette année ! Sans compter le marathon des inscriptions à la cantoche, au centre de loisirs, à la gym, au foot, la course chez le docteur pour obtenir un certificat médical ou encore, faire des photos d’identité dans un Photomaton absolument pas conçu pour les enfants (dites les fabricants, ça vous dérangerait de prévoir un tabouret réglable à la hauteur d’un enfant ?? sans déconner !).

Bref, je trouve enfin le temps de vous raconter mes vacances du mois d’août au Portugal. Pour commencer, je reconnais que je suis totalement folle : organiser un road-trip en plein mois d’août à 3 mois de grossesse, quand on passe le clair de son temps à se retenir de vomir, ce n’est pas l’idée du siècle. Je ne sais pas ce qui m’a pris, à croire que j’avais soif d’aventures et de toute façon, je ne sais voyager que comme ça. Un voyage, pour moi, ça doit être synonyme de découvertes et cela passe forcément par une certaine itinérance.  Rassurez-vous, finalement ce ne fut pas si compliqué que cela : le Portugal est un petit pays qui se visite facilement, les distances sont très courtes avec de belles autoroutes qui m’ont permis de ne pas dégobiller à chaque virage 😀

☆★ NOTRE ROAD-TRIP // ITINÉRAIRE ★☆ 

J’ai réservé nos billets d’avion une semaine avant le départ, autant dire à la dernière minute. J’ai trouvé des billets à un tarif « raisonnable » étant donné la date très proche et la haute-saison (300 euros / personne sur Easyjet). Nous avions choisir d’atterrir à Lisbonne et de repartir de Porto, afin de pouvoir effectuer une boucle. Sur place, nous avons loué une voiture pour une petite semaine, puisque nous n’en avions pas besoin à Lisbonne ni Porto. Notre itinéraire se découpe comme suit :

3 nuits à Lisbonne

 Je n’ai pas eu le coup de coeur attendu pour Lisbonne… En même temps, je n’avais pas fait attention que notre arrivée correspondait pile au week-end du 15 août. Il y avait donc énormément de monde et surtout il a fait exceptionnellement chaud ces jours là (40° à l’ombre). J’ai donc passé l’essentiel de mes journées à me plaindre que j’avais trop chauuuuuuud, j’ai même découvert que l’on pouvait transpirer des seins (merci le bonnet C offert par la grossesse^^). Plus sérieusement, mon état de femme enceinte m’a empêché, je pense, d’apprécier les charmes de la ville, qui monte (beaucoup !) redescend puis remonte encore de plus belle… Au bout de 48h j’étais complètement HS et ne voulais même plus sortir de l’hôtel^^. J’ai tout de même adoré le bairro alto et bien évidemment l’Alfama, que j’aurais adoré découvrir en soirée car il paraît que c’est le soir ou même la nuit que Lisbonne se dévoile vraiment… Bref, EPIC FAIL, Lisboa je t’apprécierai sûrement mieux une prochaine fois !
Notre hôtel : le LX Boutique Hôtel, extrêmement bien placé dans le Bairro Alto mais que je vous déconseille : bruyant et beaucoup trop cher. OK la déco est jolie mais pour le calme et l’accueil on repassera ! 

3 nuits dans les environs d’Obidos


Après Lisbonne, nous avons dormi un peu plus au nord, sur la côte, à Praia Del Rey, minuscule station connue pour son magnifique golf. Cela nous a permis de rayonner et de visiter Obidos, Nazaré et les petits villages aux alentours. C’est l’une des étapes de notre parcours que j’ai préféré. Avant de rejoindre notre hôtel à Praïa Del Rey, nous nous sommes arrêtés à Sintra et ses châteaux de princesse. Une superbe étape mais là encore, trop de monde, des difficultés pour nous garer, mais de belles visites à la clé quand même. J’ai donc particulièrement apprécié le charme et la quiétude d’Obidos la médiévale, l’un de mes coups de coeur de ce voyage ! Nous avons également ADORÉ la station balnéaire de Nazaré et son ambiance très populaire et désuète. A Nazaré, on dirait que le temps s’est arrêté, les grand-mères portugaises sont encore habillées en tenue traditionnelle, le linge sèche aux fenêtre et ça sent le poisson grillé partout. La plage est tout simplement magnifique et connue pour ses énormes vagues en hiver. Apparemment, c’est l’un des plus gros spots de surf au monde mais nous, nous avions eu droit à une jolie mer d’huile 😉 Par contre l’eau est GELÉE, à moins d’être breton n’espérez même pas vous baigner (ahahaha).
Notre hôtel : le Marriott Praia del Rey. J’ai eu la chance de trouver une super promo 3 jours avant le départ… Hôtel magnifique au milieu d’un golf  et donnant sur une très belle plage.

Une nuit à Aguiera sur la route de Coïmbra…

au bord de l’eau dans la jolie Quinta de La Conchada. Une étape reposante, au calme et qui m’a laissé un super souvenir ! J’ai adoré notre chambre avec vue sur la rivière et c’est sans doute la meilleure nuit que j’ai passé (et la moins chère aussi, comme quoi !). Notre prochaine étape de visite était Coïmbra qui ne nous a pas spécialement charmés. L’université est néanmoins à voir, ainsi que sa somptueuse bibliothèque ancienne mais hormis cela, la ville se parcourt rapidement.

3 nuits dans la Vallée du Douro

C’est Cristina qui m’avait conseillé cette région qu’elle connait bien. Elle m’avait dit « tu verras, la lumière y est démente ! » et elle ne s’était pas trompée : j’ai adoré cette région loin DE TOUT. La vallée du Douro est classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO. La vallée est constituée principalement de vignobles où l’on fabrique notamment le Porto et autres vins spiritueux (que je n’ai pas pu goûter hélas, vous vous en doutez). A part la visite des vignobles, il n’y a pas grand chose à faire dans cette vallée si ce n’est PROFITER du paysage spectaculaire et se reposer dans une Quinta. Nous avons dormi à la Quinta Do Silval, à quelques kilomètres de Pinhao, qui nous a laissé un très bon souvenir.

3 nuits à Porto


Ahhhh Porto… comment vous la décrire… Porto et moi ce fut tout de suite le coup de foudre et je n’arrive toujours pas à l’expliquer. Elle n’a pas forcément tout pour plaire, la circulation est un bordel sans nom, ses vieux immeubles sont noircis par le temps mais elle a « ce je ne sais quoi » qui m’a tant plu et fait oublier la déception que j’avais eu à Lisbonne. J’ai vraiment adoré cette ville, l’ambiance dans le quartier de la Ribeira le soir (c’est de la folie !), son côté festif… On dirait que Porto est une ville heureuse, qu’elle sourit, en tout cas elle m’a rendue heureuse pendant  3 jours et ce n’était pas gagné étant donné mon état (de plus en plus pitoyable au fur et à mesure du séjour, la fatigue s’accumulant). Je ne m’attendais vraiment pas à une telle claque, je pensais que Lisbonne me taperait dans l’oeil mais finalement, c’est de Porto dont je suis tombée amoureuse 🙂 Je vous conseille vraiment cette ville pour un petit week-end en amoureux ! Et malgré son côté très populaire et vieillot, Porto regorge de bonnes adresses, de bons restaurants et de petits bars à la déco hyper branchée. C’est fou, hein ?

J’ai vraiment adoré ce voyage malgré les conditions parfois difficiles (la chaleur, le monde – surtout à Lisbonne, les nausées…). Le Portugal est un pays extrêmement attachant et dont la gentillesse de ses habitants m’a beaucoup émue. Côté cuisine, j’ai particulièrement apprécié la simplicité des plats locaux : beaucoup de légumes, poissons, fruits de mer… je m’attendais à une cuisine aussi grasse qu’en Espagne (mon pire cauchemar côté bouffe !) mais il n’en est rien. La cuisine portugaise est sans chichi mais savoureuse, vous pouvez facilement déjeuner partout pour 5/7 euros par personne (un peu plus le soir) les plats du jour sont toujours excellents et cuisinés maison. Je me suis rendue compte à quel point en France, nous avions une approche de la cuisine totalement mondaine et pompeuse. J’aimerais, par exemple, qu’à Paris on puisse trouver « la sopa do dia » (soupe du jour) dans n’importe quelle brasserie pour…  2 euros !!! Mais je rêve, je le sais !

Je vous laisse avec ces quelques photos de notre périple, dans ce pays qui m’a beaucoup touchée <3 Vive le Portugal !

lisbonne

DSC00032

DSC00014

DSC09954

DSC00023

DSC00063

DSC00006

DSC00039

dsc09936

dsc09944

DSC00047-2

obidos

DSC00088

DSC00115

DSC00086

DSC00108-2

DSC00125

DSC00119

DSC00133

nazare

DSC00181

DSC00210

DSC00183

DSC00164

DSC00212

douro

DSC00214

DSC00237

DSC00243

porto

DSC00276

DSC00289

DSC00290

DSC00311

DSC00302

DSC00280

DSC00312

DSC00331

DSC00327

DSC00369

DSC00356

DSC00294

DSC00268

DSC00244

 

Rendez-vous sur Hellocoton !