Browse Category

New York

New York : balade à Brooklyn

posted by Anne 12 février 2012 37 Comments

BH cinema

C’est carrément la loose. En faisant le tri dans mes photos de New York, je me suis aperçue que j’avais complètement oublié de vous parler de Brooklyn… Mieux vaut tard que jamais j’ai envie de dire, j’en connais bien qui font des articles de voyage un an après être rentrés, hein ! Les billets de voyage sont ceux que j’ai le plus de plaisir à écrire mais aussi ceux qui me demandent le plus de temps, entre récit + choix et recadrage de certaines photos. C’est long long long, et c’est un peu pour ça que j’ai fini par repousser la publication de cet ultime article (peut-être pas si ultime, finalement…).

New York me manque. TROP. Ça fait déjà 4 mois que je suis rentrée, et lire ou entendre ces deux mots – « NEW – YORK » – me fait toujours le même effet : j’ai l’estomac qui se tord et le coeur en morceaux, je frissonne chaque fois que j’écoute Alicia Keys – Empire State Of Mind (Part II) Broken Down. C’est complètement dingue ce que j’ai ressenti durant ces dix jours passés là bas, je suis rentrée à Paris avec ce rêve un peu fou de vivre à New York pendant une année ou plus, pour la découvrir sous ses multiples aspects et la connaître mieux. Et puis j’ai toujours ce regret de ne pas avoir tenté l’expatriation lorsque j’étais plus jeune, il faut croire que je n’étais pas encore prête.

On a visité Brooklyn au milieu de séjour, et puis une dernière fois avant de reprendre l’avion, la veille de notre retour. Moi qui étais toute fière de commencer à maîtriser un peu le plan de Manhattan, je fus vite calmée à Brooklyn que je n’imaginais pas si immense 😀 En fait c’est très grand Brooklyn, les quartiers sont espacés les uns des autres et on ne peut pas tout faire à pieds, il faut prendre le métro pour aller de Dumbo à Williamsburg ou Park Slope. En plus on n’était pas très bien organisés non plus (pour une fois) il faut le dire. Mais finalement, avec le recul c’était bien de ne pas avoir prévu d’itinéraire précis, au moins on a pu profiter pleinement de ce qu’on voyait…. Et puis surtout, on y retournera !

Notre première balade à Brooklyn fut Brooklyn Heights, qui se trouve juste après le pont de Brooklyn. C’est un quartier assez tranquille et résidentiel, avec des maisons toutes mignonnes et bien entretenues dans lesquelles on aimerait tous vivre. J’ai surtout aimé pour la Brooklyn Heights Promenade qu’il faut faire absolument, avec une vue de rêve sur Manhattan et la Statue de la Liberté au loin. Un souvenir MAGIQUE.

brooklyn heights maison

BROOKLYN HEIGHTS PROMENADE

BH statue

Une autre fois, nous sommes allés à Dumbo, au pied du Brooklyn Bridge et du pont de Manhattan (entre les deux en fait !) qui était autrefois un quartier assez industriel. Depuis les usines ont fermé et c’est devenu le repère des artistes qui vivent dans des lofts qui ont l’air immenses. C’est assez désert et il n’y a pas de réel attrait touristique mais cet endroit très brut et un peu froid a vraiment son charme.

manhattan bridge

dumbo

En marchant on est tombés sur Pomme, un jolie boutique pour enfants d’inspiration française (et donc forcément de bon goût :d) qu’on retrouve aussi dans le fameux guide Eat Shop (j’en reparlerai). Ne pas hésiter à y entrer, pas tant pour les fringues que l’endroit qui est vraiment canon.

pomme2

pomme

Ensuite on a voulu goûter la fameuse pizza de chez Roberta’s dont tout le monde parle mais ô malheur, la ligne de métro ne fonctionnait plus. On est donc allés au nord de Brooklyn à Williamsburg et on a mangé chez Saltie, une adresse « sur le pouce » trop trop TROP bonne que je vous recommande sans hésiter ! (trouvée encore une fois dans le guide Eat Shop). C’est le meilleur repas qu’on ait fait à New York avec le Shake Shack !! C’est tout petit à l’intérieur mais c’est pas cher du tout et c’est une référence dans le quartier. La carte n’est pas très fournie, mais les sandwiches sont pour le moins originaux, frais et délicieux.

saltie 1

saltie 2

saltie 3

On a ensuite filé vers Bedford Avenue et ses boutiques vintage et branchées – Catbird et Minimarket dans lesquelles je n’ai RIEN acheté (tout arrive) puis chez Beacon’s closet, friperie géante dans laquelle j’ai passé deux heures pour finalement ressortir les mains vides (à ce stade mon mec était au bord du suicide).

beacon's closet 2

beacon closet

baskets

(si quelqu’un a une explication pour ces baskets accrochées à un fil qu’on retrouve un peu partout dans Brooklyn, je prends)

tags

Et pour finir (parce qu’il faut bien finir ce billet à rallonge, je sens que je vous perds) il y a un café qui s’appelle Pete’s Candy Store sur Bedford Avenue, qui ne paie pas de mine comme ça mais qui possède un petit patio caché tout au fond. C’est l’endroit rêvé pour faire une pause en profitant du soleil et déguster un bon Iced Coffee avec une petite pâtisserie 🙂

peter

Et si après tout ça il vous reste encore un peu d’énergie, je ne peux que vous conseiller de rentrer à pieds en prenant le pont de Williamsburg qui rejoint Manhattan et le Lower East Side… (bonus par rapport au taxi : des points de vue splendides et plein de gens sympas qui font leur jogging).

pont

pont 2

❤ Tant que je vous tiens, parce qu’on est pile dans la thématique et que j’adoooore le site Etsy (une vraie mine d’or pour celles qui aiment les jolies fringues ou les bijoux handmade) j’en profite pour faire le relais d’un très chouette concours intitulé « ma boutique Etsy en français » organisé par la french Team ! Pour participer, il vous faudra traduire votre boutique déjà existante, ou simplement en créer une (avec un minimum de 8 articles). C’est le moment de vous lancer si vous avez l’âme créatrice et que jouer à la marchande vous démange !

concours Etsy

concours Etsy

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

Quiet in New York

posted by Anne 23 octobre 2011 27 Comments

PARC WASHINGTON SQUARE

Famille à Washington Park

Paris est ma ville de coeur. Tant et si bien que je n’aime pas la comparer aux autres villes, même si elle me mène souvent la vie dure. Elle possède de jour comme de nuit cette effervescence et cette beauté inouïe que je n’ai jamais retrouvées nulle part ailleurs. Mon seul regret, c’est parfois cette froideur qu’elle vous impose, son bitume à profusion et le manque d’espaces verts qui ne permet pas de vous évader plus de quelques heures. Il y aussi ce sentiment de tristesse et de mélancolie permanent qui me désole assez souvent. Des gens qui sourient dans la rue, juste pour le plaisir, en croisez-vous souvent à Paris… ? Moi non.

Ce qui m’a frappée dès le moment où j’ai posé le pied à New York, c’est cet optimisme à toute épreuve que semblent avoir chacun des habitants en eux. Cette façon décontractée qu’ils ont de vous aborder, et celle de venir spontanément vers vous lorsqu’ils supposent que vous avez besoin d’aide. Le new yorkais est pressé (il travaille beaucoup) mais vous ne pourrez jamais regarder une carte de la ville plus d’une minute dans la rue, il y aura toujours quelqu’un pour venir vous aider – et avec le sourire. La plupart du temps, on ne se contentera pas de vous indiquer votre chemin, mais on vous donnera en bonus des conseils à suivre pour mieux apprécier la ville, les lieux confidentiels à ne pas manquer, les bonnes adresses de restaurants à tester… Les new-yorkais adorent leur ville et ne se gênent pas pour vous le montrer.

Pendant tout mon séjour, je n’ai pas cessé de les envier, ces new yorkais. J’ai rêvé d’un parc aussi grand que Central Park à Paris pour faire du footing (j’ai horreur du footing), eu envie d’avoir dix ans de moins et venir étudier à l’Université de Columbia (les campus des universités sont incroyables), fait la sieste sur un banc à Brooklyn Heights avec Manhattan en fond de décor, mangé un burger la nuit sous des lampions à Madison Square Park (pour les connaisseurs ,oui je parle bien du shake shack) failli jouer aux échecs avec des inconnus à Washington Square, voulu m’incruster à une Block Party à Williamsburg…

footing

Etudiants en pleine séance de footing, Central Park

columbia 1

Etudiante, Université de Columbia

columbia 2

Université de Columbia

banc williamsburg

Grand Ferry Park, Williamsburg (Brooklyn)

block party 1

Block Party, Williamsburg (Brooklyn)

Pas une seule fois en dix jours, je ne me suis sentie en insécurité à Manhattan. Ni à Brooklyn, d’ailleurs. Je ne cherche pas à dresser un tableau idyllique de New York, j’espère avoir le recul suffisant pour deviner que la vie n’y est pas toujours rose. Comme partout. Mais c’est une ville cool, et ça, personne ne pourra dire le contraire. Une ville où chacun semble respecter ce qui l’entoure. Je n’ai vu personne jeter un papier par terre, je n’ai vu personne pousser son voisin dans le métro pour y entrer plus vite…

Et enfin, j’ai beau savoir qu’ils sont bien plus acharnés que nous au travail avec sans doute moins de temps à consacrer à leurs loisirs, j’envie leur capacité à pouvoir se détendre n’importe où à toute heure de la journée. Comme si à cet instant précis, rien d’autre ne comptait plus que leur bien-être.

greenwich

Greenwich Village

sieste velo

Washington Park

lecture central park

Central Park

pied fontaine

Washington Park

sieste high line

Sieste sur la High Line, Meatpacking District

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

New York : Greenwich & West Village

posted by Anne 6 octobre 2011 19 Comments

greenwich 1

De tous les carnets de voyages que j’ai pu rédiger sur ce blog, c’est New York qui me donne le plus de fil à retordre. En même temps rien d’étonnant puisque la ville est immense. Et j’ai tellement tout aimé… J’aimerais pouvoir tout vous raconter et vous montrer l’essentiel de mes photos mais il faudra quand même bien faire des choix (dix articles qui parleraient de New York, je comprendrais que ça puisse être saoulant, à force). Contrairement à mon habitude de prévoir tout à l’avance, cette fois j’ai débarqué à New York sans même avoir jeté un regard sur une carte de Manhattan (dans l’avion mais ça ne compte pas !). J’avais bien sûr griffonné quelques adresses à la va vite sur mon Moleskine City,  mais je n’avais rien envisagé de précis. Bizarrement, me dire que je dois aaaaabsolument visiter tel endroit, manger dans tel restaurant, acheter dans telle boutique, ça finit toujours par me stresser. Parce que si ô malheur je n’ai pas le temps de faire tout ce que j’avais prévu, j’ai l’impression d’avoir raté le truc du siècle.

Une fois sur place, notre programme s’est imposé de lui-même au fur et à mesure des jours, au feeling et en fonction de nos envies, et surtout de notre état  physique. Dix kilomètres de marche par jour ça vous épuise vite. Au bout du compte je pense qu’on a réussi à voir les immanquables de New York mais aussi à découvrir d’autres choses en bonus et des quartiers moins fréquentés. On a même eu le temps de louer une voiture pour aller passer une journée à la mer, dans les Hamptons.

J’étais pressée de voir Greenwich parce que « The Village », comme ils disent là bas, c’est un endroit un peu à part dans New york. Les lieux se sont un peu embourgeoisés mais on sent encore bien l’ambiance bohème qu’il devait y avoir autrefois. C’est le quartier tranquille et mignon où on aimerait tous un peu vivre,  on se surprend même à  s’imaginer telle Carrie dans Sex and the City. C’est aussi à Greenwich qu’on trouve l’immeuble vu dans le générique de Friends. Mythique donc.

maison greenwich

bar greenwich

Généralement, les guides vous conseillent de commencer la promenade à Washington Square, ce que nous avons fait, bons élèves que nous sommes. Pour ensuite se perdre dans les rues de Greenwich. Rien d’exceptionnel à visiter car c’est essentiellement un quartier résidentiel mais on croise pas mal d’étudiants, le quartier regorge d’Universités plus célèbres les unes que les autres.

washington place

rue greenwich

plante greenwich

P1140136

Le midi nous avons fait une pause chez Joseph Léonard. L’adresse (trouvée dans notre excellent guide Eat Shop Guide – version papier) n’a pas grand chose de typiquement américain mais l’accueil est pittoresque et j’ai vraiment adoré y manger. L’assaisonnement de ma salade était juste parfait, rien à voir avec les vinaigrettes toutes prêtes et mal dosées qu’on vous sert habituellement dans n’importe quel restaurant (je vais finir par haïr la salade à cause de ça, je vous jure).

joseph leonard

joseph leonard 2

salade

Joseph Leonard // 170 Waverly Place Greenwich Village NYC

En sortant, on a flâné encore un peu sur Bleecker Street et fait quelques pauses café / photos avant de rejoindre Chealsea Market, que je voulais grouper à ce même billet (avec la High Line, magnifique promenade à faire absolument) mais je déteste les articles à rallonge donc ce sera pour la prochaine fois !

façade greenwich

little marc jacobs

bar greenwich

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

New York : Soho et Tribeca

posted by Anne 29 septembre 2011 24 Comments

soho 1

Figurez-vous que je suis un peu déçue. En triant mes photos, j’ai vite compris que je n’avais pas pris suffisamment de photos de Soho. En fin de compte, nous ne sommes passés que deux fois en dix jours dans ce quartier hyper branché, tellement hype d’ailleurs qu’on a du mal à croire qu’il était auparavant le repère des drogués et des artistes en mal de reconnaissance.  C’est sans doute devenu le coin le plus cher de New York, impossible d’y habiter tellement les loyers sont élevés dixit un couple de New Yorkais que nous avons rencontré sur place.

soho 2

no shiting

soho7

soho rihanna

(j’ai été atteinte du syndrôme de fixation des panneaux de pubs géants pendant tout mon séjour… )

Et on comprend vite pourquoi ! Les rues de Soho sont un vrai repère de boutiques branchées. C’est là que j’y ai trouvé les plus chouettes boutiques de fringues même si la plupart sont inabordables (nos créateurs français y sont dignement représentés, j’ai croisé un Comptoir des Cotonniers, Isabel Marant…). D’ailleurs, puisque je viens d’ouvrir une parenthèse sur la mode à New York, je confesse que c’est la seule chose qui m’a réellement déçue là bas. Si les new yorkaises sortent toujours tirées à 4 épingles, impeccablement manucurées et maquillée avec le brushing qui tient bien, on ne peut pas en dire autant de leur façon de s’habiller. Mon avis vaut ce qu’il vaut, je ne suis pas experte en la matière mais aucune de leur tenue ne m’a fait envie ni rêver, comme c’est souvent le cas quand je me balade dans les rues de Paris. J’imagine que tout ça, c’est très culturel et qu’il est logique de penser que c’est mieux chez soi mais je pense comprendre un peu mieux maintenant pourquoi on parle si souvent de ce « chic à la française ». Les tenues des new yorkaises sont à chaque fois too much, les jupes sont trop courtes, les stilettos trop hauts, les pantalons toujours trop moulants… J’avoue, je les envie de pouvoir se balader à minuit en mini-jupe sans être obligées de subir nos traditionnels et bien français « mademoiselle t’es charmante » mais… l’ensemble manque souvent de simplicité et d’élégance.

soho4

soho taxi

soho 6

A Soho, je me suis sentie un peu Cendrillon avec mes habits de touriste parmi tous ces gens hyper lookés qui faisaient leur shopping en sortant du bureau, mais cette balade reste quand même un de mes plus chouettes souvenirs. La lumière en fin d’après-midi y est vraiment splendide. Il y a cette espèce d’effervescence magique, dans ce quartier à la fois très urbain qui devrait normalement être froid mais qui en fait est hyper cosy et chaleureux. On se sent bien à Soho, surtout en fin de journée. C’est vraiment l’endroit cool par excellence. Si un jour je retourne à New York (je ne vois même pas pourquoi je dis « si », c’est évident que j’y retournerai…) j’essaierai d’y séjourner histoire de profiter davantage de la vie nocturne.

Tribeca se situe plus au sud, en allant vers Wall Street. C’est en fait une ancienne zone industrielle en plein centre ville rénovée ces dix dernières années et devenue un quartier résidentiel bobo branchouille très prisé, aux nombreux appartements atypiques (des lofts essentiellement). Soit disant qu’il y aurait un paquet de stars qui y vivent, désolée de vous décevoir mais je n’ai croisé personne de célèbre (non, DSK non plus !).

Pour cette fois je n’ai pas vraiment de bonnes adresses à partager, pas une seule fois je n’ai eu l’occasion de manger à Soho. Notre appartement se situait plus à l’est, à Union Square, et le soir nous étions un peu trop usés par nos kilomètres de marche de la journée pour s’éloigner de notre bloc d’immeubles. Oui bon, on se fait vieux hein que voulez-vous que je vous dise… !

tribeca 1

tribeca 2

Capture d’écran 2011-09-28 à 22.59.58

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+