66 Du temps pour nous deux - Le blog d'Annouchka
Baby chou !ChroniquesChroniques de maman

Du temps pour nous deux

posted by Anne 26 août 2013 17 Comments

Capture d’écran 2013-08-26 à 19.11.58

Avez-vous remarqué comme les vacances d’été sont propices au désir de changement, et à la remise en cause de toutes ces choses que l’ont subit le restant de l’année ? Pour certains, cela peut être un boulot qu’ils ne supportent plus et l’envie de claquer la porte trouver enfin leur voie. Pour d’autres, tout simplement le déclic de se dire « je vais changer ça », avec des échelles de valeur plus ou moins variables (reprendre le sport, rentrer plus tôt du travail pour voir ses proches…). Comme si le fait de relâcher totalement la pression le temps des vacances nous faisait d’un coup prendre conscience que la vie est courte, et qu’on doit la choisir davantage que la subir.

Chaque année, je prends mes bonnes résolutions au mois d’août, de la même manière que je glissais mes cahiers d’écolière encore vierges dans mon beau cartable tout neuf, avant chaque rentrée des classes. Evidemment, je ne tiens jamais plus du tiers de la moitié de ces résolutions que j’avais listées, mais peu importe. Rien que l’envie de vouloir repartir sur de meilleures bases ou faire de nouveaux projets, suffit à nourrir tous mes espoirs pour l’année à venir. Et pour une fois, je crois pouvoir dire que mes envies sont assez simples. Je n’en ai d’ailleurs qu’une seule : passer davantage de temps en tête à tête avec mon fils. Je veux dire, du VRAI temps.

Du temps que je nous accorderais à tous les deux. Du temps pendant lequel je ne ferais pas semblant d’être disponible alors que mon esprit lui, sera ailleurs, ou mes deux mains occupées à faire autre chose (le ménage est un exemple mais il y en a des milliers d’autres…). Nous autres parents, sommes tellement écrasés par le poids de nos responsabilités d’adulte, qu’on peine parfois à se mettre à la bonne hauteur pour comprendre nos enfants. Souvent, mes angoisses et mes contrariétés de maman débordée on été tellement fortes qu’elle m’ont empêchée de rentrer dans son monde à lui. Un monde dans lequel seules les choses simples ont de l’importance. Jouer, imaginer, aimer.

Mais est-ce qu’avec nos enfants, on peut vraiment se comprendre ? Est-ce que le fossé entre leur insouciance à eux et nos angoisses a nous n’est pas trop énorme, pour qu’un jour on puisse vraiment retrouver un semblant de légèreté ? Un semblant de légèreté qui nous permettrait de profiter à fond, mais vraiment à fond de chaque moment passé avec eux ? Y arrivez-vous, vous ? Moi pas toujours, et j’aimerais profiter de cette rentrée pour essayer de « changer ça ».

Ce qui est certain, c’est que pour être plus disponible pour mon fils il va falloir que je m’organise différemment. Apprendre à laisser mon égoïsme de côté. Que j’accepte enfin qu’une maman a beau être multitâche, elle n’est pas surhumaine non plus. Que trier des papiers ou passer l’aspirateur peut bien attendre cinq minutes, parce que l’enfant lui, n’attend pas, et que la vie elle aussi, elle est trop courte. Pendant ce temps là on aura qu’à jouer de la flûte* ou chanter « Papaoutai » à fond en dansant dans le salon <3

*Dans un léger moment d’égarement, j’ai acheté une flûte à Martin sur le marché de Forcalquier pendant les vacances… 

You may also like

17 Comments

Nathalie, Lheuredete 26 août 2013 at 4:57

Parfois, le cerveau est ailleurs, c’est comme ça… On voudrait réintégrer le monde de l’enfance sur commande, mais il n’y pas de bouton « on ». Cela dit, nous sommes pourtant là, à essayer, à nous en vouloir de ne pas faire « plus ». Et puis, souvent, en vacances, il y a le déclic. Le lâcher-prise. Une meilleure adéquation avec le temps qui passe. Soudain, on regarde la vie différemment. C’est fou comme je vois les choses d’une autre façon dans les cas-là. Exactement comme tu l’évoques, il y a les prises de conscience, le désir de changer certaines choses. Arrivent donc les bonnes résolutions. Même si l’on ne les tient pas toutes, cela fait du bien de se poser un peu pour une petite remise en question.
Je crois que le jour où j’ai accepté de « perdre » du temps, tout s’est amélioré. J’ai réalisé que les moments avec mes enfants étaient beaucoup plus intenses et drôles à la fois. Certes, à partir de là, certaines tâches de la vie courante ont été repoussées. Finalement, je ne m’en suis pas portée plus mal. Mais je dois avouer que, comme souvent chez les parents, plus je suis en forme et plus je suis conciliante et disponible. Plus la fatigue arrive (allez, au hasard, en hiver), plus je recommence à tout vouloir faire en même temps ; c’est là que je dois faire attention, sinon le stress monte facilement ! Bref « la vie, un long fleuve tranquille » : ah bon ?… non, pas vraiment ! 😉

Reply
Madame 26 août 2013 at 4:58

Je fais souvent le même constat, j’ai changé mon organisation, du moment où je rentre du travail jusqu’à son coucher c’est pour lui. Le matin le week-end il doit s’occuper seul mais l’après-midi c’est pour lui… chacun y trouve son compte, même si rien n’est jamais parfait, mais je pense que c’est la caractéristique principale de la parentalité: l’imperfection avec juste derrière le doute.
Très jolie photo, il a grandi ton Martin.

Reply
Les causettes de Célestine 26 août 2013 at 5:01

Quel joli article! C’est vrai que le temps file pour ne jamais plus revenir et qu’il est bon de profiter de ceux qu’on aime et des choses simples, de la vie quoi.
Je me le dis tous les jours depuis 3 ans, quand après un mois d’août justement, j’ai changé de vie, pour un mieux! 🙂
Célestine

Reply
DeboBrico 26 août 2013 at 7:21

C’est la plus jolie des résolution. C’est vrai que ce n’est pas simple de se rendre disponible et parfois c’est nous qui avons envie de passer un moment avec eux alors qu’eux ont qu’une envie: être tranquilles tous seuls!! C’est difficile d’être en phase avec nos enfants je trouve! Cette question m’inquiète d’autant plus qu’il y aura bientôt un bébé en plus à la maison. Comment se vais trouver du temps pour mon loulou? pour moi? Et puis il y a des instants comme tout à l’heure où je joue aux super heros avec mon fils, où le temps s’arrete completement et j’ai même eu le droit à « moi je suis super man et toi tu es super maman »

Reply
isabelle 27 août 2013 at 7:27

bra-vo!!!!
c’est ce que j’essaie de faire comprendre à tous les parents qui viennent me consulter, l’enfant a besoin de cette attention pleine et entière, pas tout le temps bien sûr, mais régulièrement, un quart d’heure trois fois par semaine fait déjà des miracles dans bien des cas….
une attention totalement bienveillante, en laissant de coté l’éducatif pour « vivre » le moment présent

c’est sur que cela n’a rien d’évident, mais ça nous fait du bien aussi à nous, de « déconnecter » du multi-tache

bravo pour cette résolution

Reply
Anne 27 août 2013 at 7:49

@Nathalie l’heure d’été : je t’avoue que ce qui me fait peur aussi, c’est la perte de notre nounou car cette année nous ne pourrons compter que sur nous pour gérer les sorties d’école et les tâches du quotidien… Ça m’angoisse un peu, mais j’ai décidé que cette année serait avant tout pour lui. J’ai passé une année un peu difficile (beaucoup de changements professionnels, un déménagement…) et j’ai vraiment envie de me poser pour profiter de lui et retrouver toute cette complicité que lui et moi avions avant. J’espère y arriver au moins un peu. Et merci infiniment pour ton très gentil message !

@ Madame : je pense faire la même chose, me consacrer à lui le soir. De toute manière c’est moi qui irait le chercher à l’école 😉

@ Les causettes de Célestine : ravie pour toi alors 😉 et merci pour ton petit mot !

@ DeboBrico : pour l’instant le mien est encore petit pour vouloir rester seul, mais j’ai remarqué que si je lui consacre ne serait-ce qu’un quart d’heure (juste pour lui) il est capable de s’occuper tout seul un petit moment, alors que sinon il ne cesse de me tourner autour et de faire des bêtises pour attirer mon attention 😉

@ Isabella : merci beaucoup Isabelle ! Comme quoi ce n’est pas la quantité qui compte, mais la qualité… merci pour ces encouragements car j’ai vraiment envie de m’améliorer sur ce point !

Reply
Emma 27 août 2013 at 8:03

La vie est pleine de jolis hasards, j’avais cette discution avec ma belle-maman ce matin même. En octobre nous déménageons pour rejoidre notre région natale, ce qui implique une recherche de boulot pour moi, je me pose donc des questions …. Je veux travailler mais aujourd’hui je ne vois pas assez mon bonhomme de 18 mois, 5 mns le matin et 1h le soir (vive les transports en région parisienne) par contre j’ai « appris » à me libérer ce temps là (très court) pour lui, alors la maison est moins ordonné, les repas moins bons (sauf les siens), les papiers trainent un peu et mes pauses déjeuners sont consacrés aux formalités mais 1h pour lui et moi… Je crois qu’il faut juste lâcher prise car au fond qui ira voir s’il y a de la poussiere sur l’étagere du haut ?
Bonne journée

Reply
AnneClaireBCN 27 août 2013 at 8:06

Hum, large débat et sujet qui mérite d’être abordé autour d’un bon repas. Mes bonnes résolutions, je les prends toujours avec le changement d’année en général et la résolution que tu souhaites prendre toi maintenant est un peu tout ce que je me pose ces derniers jours depuis que nous sommes partis en vacances : nous sommes ultra disponibles pour nos enfants depuis 15 jours, nous leur faisons plaisir mais tu sais que depuis que je suis rentrée, j’en suis à penser que je ne sais même pas s’il faille la peine de partir en vacances avec eux. Je veux dire, un peu loin comme on l’a fait : notre grand n’a fait que nous tester et a été particulièrement exécrable comme jamais nous ne l’avons vu. Et ça continue de retour à la maison. On aura l’occasion d’en reparler et je pense aussi écrire bientôt là-dessus, même si c’est un sujet plutôt à polémique. Bref, la relation parents/enfants est loin d’être évidente, comme tu le dis, on ne peut pas toujours se comprendre : on était heureux de pouvoir leur offrir ces 15 jours de vacances mais lui ne l’a pas pris comme cela. Aujourd’hui, on ne comprend pas ce qui se passe dans sa tête, c’est compliqué. Mais je suis heureuse de lire que tu souhaites prendre plus de temps avec MartinChou : c’est le gros inconvénient de la vie citadine, vous êtes toujours un peu plus dans le speed par rapport à une vie à la campagne où nous parvenons plus facilement à nous poser et à retrouver des moments purs comme celui d’une grande promenade sur la plage en famille. Des bises ma Belle, miss you <3

Reply
Marie 27 août 2013 at 8:57

oui c’est vrai, et même sans partir longtemps en août, on a envie de profiter de septembre pour un renouveau. Perso, je veux un nouveau départ professionnel, il va bien falloir que je me lance un jour !

Reply
LMO 27 août 2013 at 9:07

J’ai souri pour la flûte… On a tous eu nos moments d’égarement! 😉
Je ne sais pas si j’arrive à me mettre à la hauteur de mes filles. J’ai souvent le sentiment qu’elles sont très loin devant moi et que je peine à les rattraper… Comme si le poids des responsabilités et de l’âge ne me permettait plus de vivre avec autant d’intensité qu’elles. Mais du coup, je garde un pied connecté à tout ça, à cette énergie!
Avec Mouflette, c’était plus simple, à ce niveau là, qu’avec MC… Nous n’avons que 19 ans d’écart, je pourrais presque être sa grande soeur, ça change pas mal de choses. Avec MC, je me sens plus « maman », enfin, je ne sais pas comment l’expliquer… Il y a effectivement un fossé entre elle et moi qu’il n’y a pas avec Mouflette. Pour autant, notre relation n’est pas moins riche.

Enfin bref! Bonne résolution que tu prends là! On devrait tous la prendre, d’ailleurs! 🙂

Reply
Eve 27 août 2013 at 10:40

C’est tellement vrai, je me le dis tous les jours. Arrête de faire ça, prends du temps pour eux. Et pourtant j’en fais des choses avec eux, je fais pleins d’activités, on sort tous les week end, ils font du vélo, de la piscine…
Mais le temps passe si vite tu as raison. Mon objectif c’est de passer au 4/5ème pur souffler un peu déjà.
des bises, bon courage super maman !!!

Reply
fanchon 27 août 2013 at 10:41

profites a fond de tous les instants de vie auprès de tes proches: enfant, conjoint, parents, famille… la vie est trop courte pour qu’on passe à côté de ces belles choses que nous renvoie l’enfance. retombe en enfance avec ton p’tit bout, danse, chante, crie, joue dans le sable avec lui si le cœur t’en dit.
notre vie d’adulte et nos soucis sont parfois secondaires comparés à toutes ces belles preuves d’amour. il faut relativiser et prendre la vie comme elle vient, la croquer à pleines dents…
le ménage, les papiers… tout est subjectif puisque personne n’a la même notion de ces termes. alors arrêtons de nous prendre la tête avec des futilités et profitons.
tel est le maître mot. on n’en sera que plus heureux et notre vie sera plus comblée. n’hésite pas à dire aux personnes combien tu les apprécie, combien tu les aime, car on ne sait pas ce que demain sera fait.
envoie des ondes positives aux gens et ils te renverront la pareil. partage tes sourires, tes fous-rires, tes joies avec ceux que tu aimes…

BREF, IL FAUT PROFITER A FOND DE LA VIE.
comme on dit « par chez nous » « mange car on sait pas qui te mangera ».

bisous ma cous.
a bientot

Reply
madamezazaofmars 27 août 2013 at 11:13

Le temps passe toujours trop vite, même pour moi qui suis toujours auprès d’eux. Je me demande toujours ou sont passées nos matinées, nos après midi.

Reply
Katia 27 août 2013 at 12:55

Quel joli texte… Et comme je te comprends ! Tu as pris la plus jolie des résolutions. On a beau avoir des vies ultra chargées, être sollicités en permanence, personne ne pourra se retrouver au soir de sa vieillesse et regretter d’avoir passé TROP de temps avec ses enfants ! 🙂

Dans le même ordre idée, je te recommande cet article, qui m’a fait réfléchir (ma puce est encore trop petite, mais j’en retiens beaucoup de choses !) :
http://www.huffingtonpost.fr/rachel-macy-stafford/jour-cesse-dire-depeche-toi_b_3730089.html

Reply
Lexou 27 août 2013 at 1:02

Je suis en ce moment en vacances en Bretagne et je réfléchis aussi beaucoup.ai je assez de temps pour ma fille?je ne pense pas, débordée par le quotidien qui file bien trop vite!pour lâcher un peu la pression je vais essayer de prendre quelqu.un pour le ménage, même quelques petites heures, ce sera toujours du temps de gagne pour jouer avec ma fille!comme toi ce sera la première année sans nounou et je me demande bien comment on va y arriver!

Reply
Cla 27 août 2013 at 6:56

Eh oui, le temps passe vite, c’est pour ça qu’il faut en profiter à fond et laisser (un peu) de côté nos envies d’être des Wonder Woman 🙂
Bises

Reply
Anne-Sotte 27 août 2013 at 9:58

Belle résolution, mais effectivement pas évidente avec les vies qu’on mène… Moi aussi parfois je me trouve trop égoïste, toujours scotchée à mon iphone par exemple… Mais Louise demande TOUJOURS à ce qu’on joue avec elle, on ne peut pas non plus être constamment disponibles pour eux, ils faut aussi qu’ils apprennent à s’occuper seuls… Il faut donc trouver un juste milieu. J’ai tout de même l’impression de passer plus de moments « entiers » avec Louise depuis l’arrivée de Jeanne, sûrement car j’y fais plus attention pour qu’elle ne se sente pas délaissée. Mais apparemment, ça ne lui suffit toujours pas ! 😉
J’espère pour toi que tu arriveras à tenir ta résolution en tous cas !

Reply

Leave a Comment