66 Le regard des autres - Le blog d'Annouchka
Baby chou !ChroniquesChroniques de maman

Le regard des autres

posted by Anne 10 novembre 2010 78 Comments

noir et blanc

Je me souviendrai toujours du moment où j’ai appris ma grossesse. Ce soir là, on rentrait tout juste de vacances, et nos valises étaient à peine déballées que je m’étais déjà précipitée à la pharmacie du quartier acheter un test Clearblue. Ce n’était pas vraiment de l’impatience (quoique…) mais quelques jours auparavant j’avais senti le vent tourner. Je commençais à ressentir des sensations bizarres et inconnues dans mon ventre et surtout j’avais cet incroyable pressentiment que oui, j’étais vraiment enceinte. A vrai dire, je m’en doutais même avant de voir s’afficher les deux petites barres roses sur le test en plastique, et même si j’étais bien évidemment remplie de joie en voyant le résultat positif, je n’ai pas pu m’empêcher de douter et de me sentir confuse, car je savais dès cet instant que ma vie ne serait plus jamais la même.

D’ailleurs, puisqu’on est dans la confidence, j’étais pleine de préjugés vis à vis des femmes enceintes avant de l’être moi-même. Je trouvais souvent qu’elles en faisaient trop, à exhiber leur gros ventre à la vue de tous, se le caresser d’un air béat à longueur de journée, n’avoir plus pour sujet de conversation que leur propre nombril et leur futur bébé, attendu comme le messie. Et puis celles qui se plaignaient sans arrêt, qu’elles avaient des nausées, qu’elles étaient fatiguées et outrées qu’on ne leur laisse pas de place assise dans le métro… Celles-ci avaient presque le don de m’énerver encore plus, et avec le recul, je  crois que c’est sans doute la jalousie qui me rendait aussi intolérante.

On lit et entend presque toujours que la grossesse est un énorme bouleversement physique et psychologique dans la vie d’une femme, mais j’étais vraiment loin de me douter à quel point le regard sur soi-même et celui que les autres nous porte, peut changer. C’est une expérience particulièrement enrichissante à vivre notamment sur le plan social. Enceinte, les gens ne vous regardent plus comme une femme, mais comme une femme enceinte, c’est à dire qui porte la vie, et sont pour la plupart totalement voués à votre cause. Je n’oublierai jamais tous ces regards bienveillants qui m’ont été portés ces derniers mois, les regards de mes proches mais aussi ceux de parfaits inconnus, dans la rue ou ailleurs. Tant d’attention et de tendresse envers votre personne, c’est tellement inhabituel que pour ma part, ça m’a énormément touchée et rendue certainement beaucoup plus attentive et humaine.

J’ai noté surtout une véritable solidarité féminine autour de la grossesse, chose à laquelle je n’avais jamais prêté attention auparavant. Les femmes enceintes, je ne les remarquais pas toujours, et pourtant moi, quand il m’arrive  par exemple (rarement maintenant) de faire du shopping, de rester debout trop longtemps à la caisse, il y a toujours une vendeuse qui me repère de très loin et finit par s’occuper de moi. De même que dans le métro, il y a toujours une femme pour me céder gentiment sa place assise (par contre les hommes, JAMAIS… c’est désolant, je m’insurge mais pas un seul mec n’aura été assez galant pour se sacrifier dans les transports… hasard, malchance ? J’aime mieux ne pas le savoir !). Parmi tous ces regards positifs, je ressens souvent aussi ceux remplis de tristesse, de nostalgie ou de jalousie involontaire, de celles qui ont perdu un enfant, n’en auront jamais ou plus. J’aimerais ne pas les remarquer, mais parfois ils sont si puissants qu’ils finissent quand même par me transpercer.

Mon terme est prévu dans un mois, mais je sais déjà que pour toutes ces raisons, je serai bientôt nostalgique de ma grossesse, alors que j’ai passé ces 7 derniers mois à me plaindre en permanence. Malgré les aléas, malgré les nausées tenaces et incessantes, les difficultés à marcher, les crises de larmes, la grossesse n’en est pas moins une expérience formidable, que paradoxalement j’aurais détesté mais qui restera sans doute une des périodes les plus heureuses de ma vie.

Je sais que mon blog ne s’anime plus beaucoup ces dernières semaines, mais il me reste mille choses à faire : une chambre de bébé à finir, un mobile à terminer (fait avec mes petites mains, et oui, qui l’aurait cru !), des lessives de pyjamas de bébé à faire tourner, une valise à faire pour la maternité… On a les occupations qu’on peut !

You may also like

78 Comments

lexou 10 novembre 2010 at 4:48

J’aime beaucoup ce ue tu as écris.je tenvie d’être enceinte, mais à la fois, je me dis ouf, ce corps qui a la fin me fatiguais tellement.J’avais une trouille monstre de l’accouchement, qui s’est au final merveilleusement bien passé, aujourd’hui ma fille a 6 mois, c’est un bonheur quotidien, qui, comme la grossesse est ponctué de fatigue, de stress, et d’angoisse.mais dans la vie d’une femme, devenir mère c’est vraiment une chose formidable qui change la vie entière.Et on ne peut vraiment s’en rendre compte que lorsqu’on le vît.Profite de ces dernieres semaines de repos, tient toi prête à faire le grand saut vers cette nouvelle vie à trois, qui aura un autre sens.Plein de bisous

Reply
lexou 10 novembre 2010 at 4:49

désolé pour la qualité d’écriture de ce comm mais avec un clavier tout petit d’un blackberry c’est pas évident!!!

Reply
Silana 10 novembre 2010 at 4:56

Très bel article, très touchant. Je suis contente que ta grossesse se passe bien. Pour ma part, si j’y réfléchis, c’est vrai que j’ai des étoiles dans les yeux lorsque je vois des femmes enceintes et qu’elles le portent joliment. En revanche, si c’est une femme enceinte avec une cigarette au bec, vulgaire, un portable à l’oreille en train d’hurler sur son minot de 2 ans qu’il doit rester près d’elle, j’ai un regard noir.

Bon courage pour ces dernières semaines.

Reply
flou 10 novembre 2010 at 4:57

très touchant ce billet… meme pour moi qui en suis au stade que tu décris si bien du « mais qu’est ce qu’elles ont touuutes avec leurs bébés et leurs ventres?? » 😉

Reply
e-zabel 10 novembre 2010 at 4:57

c’est très beau ce texte… très émouvant… et je te rejoins sur beaucoup de point… l’avant qu’on ne pouvait pas comprendre, le pendant et la solidarité, le après et sa nostalgie… mais toute grossesse a une fin et comme la nature fait bien les choses, en général, on en a tellement marre à la fin que le « deuil » de cet état se fait tout simplement, par la « délivrance ». Bons derniers jours, et je pense bien à toi !!

Reply
Marie / GdS 10 novembre 2010 at 5:00

c’est très beau ce qui tu dis…
vivement que polichinel arrive, tu seras trop choute en petite maman !

Reply
Fanny 10 novembre 2010 at 5:01

C’est très beau ce que tu décris là, tu as trouvé les mots. C’est encore l’inconnu pour moi, je ne sais si un jour j’en aurais, ça me fiche une trouille pas possible (de perdre ma « liberté »… je le vois comme ça pour le moment !).

Bon courage pour ce dernier mois, sûrement loin d’être facile et tu nous le montreras ton mobile ? 🙂

Reply
Une souris jaune 10 novembre 2010 at 5:02

Contente d’avoir de tes nouvelles !
Profite de ce dernier petit mois pour prendre soin de toi.
A bientôt, bises.

Reply
sebpas 10 novembre 2010 at 5:02

Bravo pour ce beau témoignage… Et pour défendre les hommes qui ne te cèdent pas la place, je répondrai que moi, je l’ai fait, mais pas directement : je me lève, laissant la personne prendre ma place, sans la lui proposer directement (elle doit comprendre). Pourquoi ? Car j’ai vu trop souvent amis, proches… céder galamment leur place pour se voir répondre « non merci, je ne suis pas enceinte ! ». Galanterie et prudence, permettent de satisfaire la future maman, ou de ne pas froisser une femme… Bon courage pour ce dernier mois en tout cas.

Reply
La perchée 10 novembre 2010 at 5:03

je voudrais cliquer 15 fois sur « j’aime »

Reply
juliette 10 novembre 2010 at 5:08

C’est très émouvant ! Effectivement, je regarde souvent les femmes enceintes ou avec des jeunes enfants avec le sourire, c’est très attendrissant je trouve. Mais je comprends les regards de celles qui ne peuvent pas en avoir, ça doit être dur à vivre pour elles. En tous cas, tu feras une superbe maman, j’ai encore du mal à réaliser !

Reply
Julie 10 novembre 2010 at 5:16

J’en ai des frissons!
J’ai à peu prés les même a priori que toi sur la grossesse et ce que tu penses me rassures!
Tu seras une maman pleine de poésie!

Reply
Libelul 10 novembre 2010 at 5:28

C’est sûr la grossesse est une étape incroyable où l’on se découvre créative, différente, on se redécouvre.
J’ai vraiment hâte que tu rejoignes le clan des Mums 😉
Tu vas voir que c’est très chouette aussi.

Plein de bisous,
Jane

Reply
Nana 10 novembre 2010 at 5:33

C’est tellement bien dit !
Ca me donnerait presque envie de sauter le pas. Surtout que j’avais exactement les mêmes a priori que toi sur la grossesse.
Hâte de te voir dans ton nouveau rôle 🙂

Reply
sheily 10 novembre 2010 at 5:56

Tout est dit. J’espère un jour vivre cette expérience.

Reply
Faustine 10 novembre 2010 at 5:59

Merci de prendre un peu de temps pour nous compter cette magnifique expérience. Tu vois, je suis un comme toi, ou du moins, comme tu étais avant ta grossesse, sur le fait que l’arrivée d’un enfant va me bouleverser la vie. Je suis pour le moment trop égoïste pour en avoir un (c’est marrant, parce que c’est aussi égoïste d’en avoir ;).
Enfin bref, ta plume à le mérite de me rassurer et je t’en remercie pour ça …

Reply
SoFie. 10 novembre 2010 at 6:16

J’adore. <3.

Reply
andara 10 novembre 2010 at 6:28

très beau ce que tu dis … je n’ai pas encore vécu ce moment … peut-être un jour …
bons préparatifs, tu as encore pas mal de choses à préparer on dirait 😉

Reply
Ingrid | Mémorables oublis 10 novembre 2010 at 6:41

Je vais peut-être paraître égoïste ou intolérante mais je préfère que tu sois un peu silencieuse sur ton blog que de nous faire 150 articles sur ta maternité (oui oui, souviens-toi avant de tomber enceinte comme les futures mères nous saoulaient :p).

Les ventres ronds, c’est beau. J’aime les femmes qui mettent des hauts moulants pour bien épouser les formes. Mais mon attendrissement face à la maternité s’arrête là…

Allez, encore (déjà ?) un mois en espérant que tu nous donneras de très bonnes nouvelles à ce moment-là 😉

Reply
Jadrine 10 novembre 2010 at 7:01

Je pense qu’il s’agit du hasard, car pour ma part certains hommes sont beaucoup plus attentionnés avec moi que la plupart des femmes (au travail, supermarché, dans la rue…) Les femmes ayant déjà vécu cet « état », ont tendance à le banaliser.
Prévois d’accoucher 15 jours avant le terme. C’est souvent le cas ! Bises.

Reply
Anne Claire 10 novembre 2010 at 7:11

Un très bel article encore une fois, moi qui ne suis pas maman j’ai pu noter ces regards juste en promenant mon neveu alors j’imagine le regard sur une femme enceinte … Et si parfois je fais exprès de ne pas croiser le regard d’une vieille grincheuse dans le métro bondé je regarde par contre toujours au niveau des ventres, ça doit être inné chez les femmes et pas chez nos hommes !
Dis toi que tant que tu auras un bébé dans une poussette tu en auras encore des regards … les nausées en moins ! 😉

Reply
Camille 10 novembre 2010 at 7:54

Il aura de la chance de t’avoir comme maman, je crois bien, ce petit ange (je suis sûre que ça sera comme un ange, vu les parents qu’il a)

LOVE.
(Bon, et sinon, je laisse toujours ma place aux femmes enceintes, mais c’est vrai que beaucoup ne le font pas/plus, n’ont pas l’idée de le faire, tout ça.)
Mais en revanche, quand je croise une femme enceinte, je crois que j’ai toujours un peu « peur » de la regarder, je sais pas pourquoi, peur d’entrer dans son « intimité » en regardant son ventre, parce que mine de rien, ça me fascine, de me dire qu’il y a quelqu’un à l’intérieur.
enfin bref….

Reply
Miss Giny / Au Pays des Merveilles 10 novembre 2010 at 8:19

C’est joliment écrit et émouvant ton texte !
J’avoue, je te jalouse !! 😉
J’ai hâte de connaitre ces sensations et cet état d’esprit à mon tour !
Et je confirme, dans le RER ou le métro, AUCUN mec ne se lève pour laisser sa place. C’est toujours une nénette c’est dingue !!
Plus qu’un petit mois et tu vivras encore une autre très belle aventure !
Enjoy !
Bisous

Reply
Alexiane 10 novembre 2010 at 8:41

Tellement joli ce que tu as écrit. Terriblement même ;). Je suis d’accord avec tout. Et moi aussi, je trouve ça tellement chouette d’être enceinte, pour des raisons très égocentriques aussi, j’imagine, mais la gentillesse des autres, ça fait du bien. Surtout que ça ne dure que 9 mois, profitons-en!

Reply
marie (unefillelatoile) 10 novembre 2010 at 8:43

Il est bien beau ton article, ça donne envie… Et je me reconnais dans ces regards aux femmes enceintes, un peu d’envie, beaucoup de compassion et d’admiration… Bonne fin de grossesse 🙂

Reply
Bao 10 novembre 2010 at 8:51

Ta note me rend nostalgique de mes grossesses… c’est un parenthèse à la fois très humanisante et très frustrante aussi (impossible de faire du sport, de manger de la viande crue, nausées, etc). On a à la fois l’impression d’être diminuée par rapport aux autres, et un peu à part en même temps.

Je te souhaite un bel accouchement et plein de courage pour ces dernières semaines qui sont les plus fatigantes. Profite bien de cette fin de grossesse 🙂

Reply
vert cerise 10 novembre 2010 at 8:54

Il est très beau ton billet. Très touchant. Bises.

Reply
pivoine 10 novembre 2010 at 9:27

C’est très joliment dit.
Tu vas voir ce petit mois va passer très vite…
Bizarrement la grossesse m’a rendue hargneuse et sauvage, j’en avais marre qu’on me scrute, surveille…je crois.

Reply
LMO 10 novembre 2010 at 9:45

Ton texte est magnifique et il résume tout à fait ce que j’ai ressenti durant ma grossesse…
Un mélange d’agacement et de béatitude.
A la fin, j’en avais marre…
5 mois après, je suis un peu nostalgique, comme tu le décris si bien.
La grossesse est une parenthèse dans la vie d’une femme, ce n’est pas toujours agréable, mais c’est tout de même merveilleux.
Profites de tes dernières semaines! 🙂

Reply
anso 10 novembre 2010 at 10:32

Tu m’as émus ma Anne, il est trés touchant cet article.j’aime beaucoup la façon dont tu écris.
Bon courage et profite bien de ta fin de grossesse.
Gros bisous

Reply
Eudoxie 10 novembre 2010 at 11:14

Chère Annouchka,
C’est vrai, une grossesse change beaucoup les rapports humains, et pour l’avoir vécu deux fois, j’ai toujours été étonnée par les réactions des gens. Il m’est arrivé de rencontrer des hommes attentionnés, même beaucoup. De me faire consoler par un jeune couple un jour où je pleurais dans le métro… souvent de discuter avec de parfaits inconnus, d’avoir envie de taper des gens odieux (ex:tu es enceinte de huit mois mais ça ne m’empêchera pas de griller ta place)… En fait tous ces petits évènements préparent le grand moment à venir. ) Je t’embrasse. E.

Reply
Surfctiy 11 novembre 2010 at 1:13

Superbe texte…Profite bien de la derniere ligne droite et de l’apres…

Reply
powings 11 novembre 2010 at 9:51

Bel article, rien à dire de plus 🙂

Reply
Aude Nectar 11 novembre 2010 at 11:04

Quand j’étais enceinte de Nectarine, mon premier enfant, à Paris, j’étais assez amusée aussi du regard des gens, un SDF m’avait prédit en voyant mon ventre que ce serait un garçon, je venais d’apprendre que c’était une fille, c’était marrant. Mais comme je l’explique aujourd’hui, je suis un peu hypocondriaque, alors avec la grossesse et la vie à protéger en plus, je ne suis pas si sereine, j’ai des souvenirs émus mais pas de regrets que ce soit derrière moi. Bons derniers préparatifs !

Reply
emanu124 11 novembre 2010 at 11:07

Je suis d’accord pour le métro ce sont les FEMMES qui te cèdent la place. Les hommes ne bougent pas d’un pouce sauf les Africains. Belle leçon !!

Reply
Alexiane 11 novembre 2010 at 11:40

Et j’ai partagé là, je ne semble pas être la seule à aimer;) : http://www.facebook.com/Lafillequifaitdesbulles

Reply
MissBrownie 11 novembre 2010 at 11:41

C’est marrant parce que j’en suis à ma 3ème grossesse et finalement, j’essaie de rester la même aux yeux des autres, de ne pas passer pour « la femme enceinte », même si parfois les cabrioles du chichi me font porter ma main sur mon ventre.
Je ne supporte pas que les gens focalisent sur mon ventre comme si je n’existais plus pour moi, surtout quand ça vient de gens que je trouve faux… mes amis, ce n’est pas pareil.

Puis je vois bien la différence entre une de mes meilleures amies et moi. On a 10 jours d’écart et elle ne parle plus que de sa grossesse. Quand elle a faim, c’est le bébé qui a faim, quand elle veut des frites, c’est le bébé qui veut des frites… Moi je reste plus portée sur les 2 doudoux qui sont déjà là que sur le chichi, bien qu’il soit constamment dans mes pensées.

Reply
MissBrownie 11 novembre 2010 at 11:43

Par contre, que ce soit la 1ère, 2ème ou 3ème, voir plus, je pense qu’on est toujours nostalgique de sa grossesse 😉

Reply
Malicia 11 novembre 2010 at 12:39

Je n’ai jamais eu d’enfants … mais c’est vrai que ça doit bouleverser tout un monde. A l’inverse, quand on est ds le rôle de celle qui voit son entourage avoir des enfants et qui n’en a pas… il y a à la fois de la satisfaction et de l’envie. La satisfaction de garder sa petite vie tranquille, l’envie de connaitre ce bonheur là aussi.
Bon courage pour la suite 🙂

Reply
Mentalo 11 novembre 2010 at 1:04

Très joli texte qui souligne bien les ambivalences universelles de la femme enceinte.
Avant le grand bouleversement, c’est bon de se poser deux minutes et ancrer ses sensations dans sa mémoire.
Tiens nous au courant! Bises.

Reply
Toute Petite 11 novembre 2010 at 1:17

Merci pour ce très bel article, profite bien de ton dernier mois de grossesse alors!

Reply
Emilie 11 novembre 2010 at 1:39

C’est vraiment émouvant ce que tu décris!!! car c’est exactement ce que je ressentais!!
comme j’ai eu du mal a avoir ma petite j’avais ce regard envieux et douloureux envers les femmes enceintes (quand j’y repense aujourd’hui j’ai encore mal d’avoir été si malheureuse), quand j’ai été enceinte j’étais comblé et j’avais enfin l’impression de faire parti de a catégorie « des femmes qui ont connu la grossesse » !
enfin ton texte m’a vraiment touché…. (presque la larmette)
pour moi l’accouchement s’est vraiment super bien passé, relativement rapidement (5h entre la perte des eaux et l’expulsion) la péridurale a super bien marché et s’est terminée juste avant l’expulsion j’ai donc pu pousser correctement et sentir mon bébé passer… enfin bref pour moi c’est un très bon souvenir (même le meilleur de ma grossesse)
aujourd’hui je suis l’heureuse maman d’une petite fille de 13 mois (le temps passe trop vite!!!!!!!) et je t’envie de ton état…. j’y retournerai…. mais pas tout de suite ! je pense encore attendre 2 ou 3 ans ! pour l’instant je profite de chaque instant avec ma princesse!!
je te souhaite que du bonheur avec ce petit bout (et je sais qu’il y en aura!!) bon courage pour la fin de la grossesse et le début de la maternité!!

Reply
Pat' 11 novembre 2010 at 1:41

TRes joli texte! on sait que ca change radicalement une vie, on est au courant de certaines peurs ou angoisses que peuvent ressentir les femmes enceintes, mais tu apportes un regard nouveau sur ce moment de la vie, bravo

Reply
Aizen 11 novembre 2010 at 2:13

Quel beau témoignage…! j’ai été émue en te lisant et me suis dit que ça devait être une expérience vraiment heureuse, incomparable. Au fil de ta grossesse, cette évolution se fait en même temps que grandit cette petite vie en toi: je trouve ça fabuleux, de pouvoir porter la vie! Je n’ai encore jamais eu d’enfant, et d’un côté ça m’angoisse un peu quand j’y pense, mais je crois que ça en vaut tellement la peine que l’on se sent prête un beau jour pour le grand bouleversement. Je te souhaite de passer un merveilleux dernier mois de grossesse, et du courage à l’approche du jour J.

Reply
Anne-Sotte 11 novembre 2010 at 3:48

Pour faire original : très beau texte.
Moi aussi j’ai adoré être chouchoutée par mon entourage quand j’étais enceinte. Et profites-en bien, car dès que t’auras accouché, toutes les attentions seront pour ton ptit bout ! Et toi tu seras juste la maman fatiguée qui a des kilos à perdre… 😉

Reply
lapuce 11 novembre 2010 at 3:53

comment peut on encore faire 3 momes à notre époque!!
vous avez de la merde devant les yeux ou ce sont vos hormones qui vous joue des tours!!
on est bientot 9 milliards d’humains et pas de quoi nourrir la planete et vous en etes encore à pondre??
qu’on veuille un enfant c’est « humain » mais pondre pour pondre tous ca pour avoir un BEBE ca ne reste pas toujours à 3 mois ca grandit et ca va devoir etre éduqué (vu les jeunes dans la rue je doute que vous sachiez faire) bien sur: le votre sera le meilleurs, intelligent, beau et un travail à la clé non?
pas du genre inculte,insultant,des glandeur …
réveillez vous un enfant n’est un un jouet bande d’égoiste

Reply
Angie 11 novembre 2010 at 4:07

Je dirais que tes occupations actuellement sont tellement plus importantes que d’animer ce blog, alors il est normal que tu sois peu présente ici.

Et je te rassure, le sentiment que tu as ressenti à la vue des femmes enceintes et de ce monde qui tourne toujours autour d’elles, je le ressens aussi. Je crois que je dirais que c’est purement de la jalousie et de l’impatience.

Reply
Euréka 11 novembre 2010 at 4:09

olala comme il est beau ton bidon, comme tu me donnes envie d’avoir un autre petit bout dans mon ventre comme c’est beau tout ce que tu nous dis la

Reply
Haya 11 novembre 2010 at 5:00

J’aime beaucoup ce que tu as écris.

Défois, j’aimerai avoir la sensation d’être enceinte =)

Bisous nisous !

Reply
celine 11 novembre 2010 at 6:05

C’est tellement vrai !! Plein de pensées positives pour ce dernier mois et le jour J ♥

Reply
Ivy-Mag by ViVi LaChipie 11 novembre 2010 at 6:07

Tu sais que je suis hyper d’accord avec tout ce que tu viens d’écrire . J’ai ressentie exactement les mêmes choses que toi. Je suis sûre que tu feras une super maman 😉

Reply
angie 11 novembre 2010 at 6:18

très beau texte et très touchant 🙂 et je suis d’accord avec toi 🙂
Bises

Reply
La Mère Joie 11 novembre 2010 at 6:33

J’ai trouvé ton article très touchant.
Quel chemin parcouru en quelques mois !
Je te souhaite une magnifique maternité parce que c’est un enrichissement sans précédent. Oh non, tout ne sera pas tout rose mais ce sera la vie et donc ce sera chouette.

Reply
MamanPatate 11 novembre 2010 at 6:48

La grossesse change une femme mais tu verras que la maternité te chamboulera 10000 fois plus. Tu verras beaucoup de choses avec un autre oeil !
Et c’est ça qui fait toute la richesse du rôle de maman !
Bonne fin de grossesse !
(il me reste un peu moins de deux mois et je profite car les petits coups de pieds vont me manquer indiscutablement !)

Reply
val 11 novembre 2010 at 9:07

C’est un temps tellement spécial… Il faut le savourer!

Reply
Euréka 11 novembre 2010 at 9:14

il y a des dvs a gagner sur mon blog pour ton futur baby einstein…bisous

Reply
anne 11 novembre 2010 at 9:28

Quel bel écrit! je suis conquise par ces lignes si justes… Je suis maman de 3 enfants et ton post m’a fait repenser à mes 3 grossesses, toutes différentes…
Prends bien soin de toi ,en ce dernier mois ,pour accueillir avec sérénité, ce petit bout (de toi).
Bises.

Anne.

Reply
M1 11 novembre 2010 at 11:44

Oh le beau ventre = )
Eh oui, le regard porté sur une femme enceinte est extraordinaire ! Et pui on a trop envie d’aider, laisser passer, être agréable à une femme enceinte, et même à une maman avec sa poussette, tu verras ; )
Bisous et bon.. terme ; )
T’as déjà pensé à un prénom? : )

Reply
Emilie 12 novembre 2010 at 9:15

Très très beau texte ma belle, j’espère connaitre moi aussi un jour la grossesse 😉 !

Dans un mois, tu auras ton petit bébé dans tes bras et il aura tellement de chance de t’avoir, tu feras une bonne maman, j’en suis persuadée.

Quant au commentaire de Lapuce, c’est bien triste de lire ce genre de commentaire de la part d’une personne qui m’a l’air bien aigrie par la vie…

Reply
Emilie 12 novembre 2010 at 9:17

Ah oui, j’oubliais, je laisse toujours ma place à une femme enceinte que ce soit dans le métro ou le bus, car aucun homme ne se lève (les gens regardent ailleurs, bizarrement), je trouve ça juste hallucinant, ces gens manquent cruellement de civisme !

Reply
AnneClaireBCN 12 novembre 2010 at 9:53

Je suis d’accord pour dire que ces 9 mois sont véritablement une parenthèse d’amour, de bien-être, de retour sur soi et sur les autres dans un monde qui est habituellement très individualiste et difficile. Enceinte, on voit ce qui nous entoure différemment et les autres nous regardent également sous un autre angle. C’est vrai que se revoir enceinte et repenser à ces états d’âme particuliers rend toujours un peu nostalgique…ça commence avec la baby blues, j’espère pour toi qu’il arrivera tout comme moi à la mater : les infirmières avaient été vraiment auprès de moi à ce moment, à m’écouter et me faire partager aussi leurs expériences. Gros bisous et prends soin de vous pour ce dernier mois.

Reply
Pimousse 12 novembre 2010 at 10:22

Très jolie note.
C’est normal que ton temps se concentre autour de ton bébé à venir. C’est tellement plus important que les blogs.
J’espère que ce dernier mois ne sera pas trop long (tu dois être impatiente de découvrir la petite bouille).

Reply
Melle 12 novembre 2010 at 11:43

bravo pour ce très joli billet!
j’espère que tu continueras de bloguer encore longtemps…. bises et à bientôt

Reply
Katia 15 novembre 2010 at 3:56

Tout mignon, ce billet. Ce qui ne m’étonne tellement pas de toi… 😉
Profite bien de ton dernier mois, je suis moi aussi certaine que la fin de ces 9 mois signe le début d’une encore plus belle aventure, que tu partageras peut-être, au moins par bribes, avec nous, ici.
Bises

Reply
Lorena 19 novembre 2010 at 9:48

Très joli texte…
Et puis surtout, félicitation 🙂

Reply
Dom 19 novembre 2010 at 10:04

Le texte est très beau, très juste aussi, mais alors la photo, qu’elle est magnifique, que c’est superbe ce ventre de future maman.

En règle générale j’évite toujours de parler de ma propre expérience de maman aux futures mères, comme pour ma belle-fille qui vient d’avoir son petit Eliott, mais je peux juste dire que j’ai trouvé que l’accouchement était en terme d’émotions de beauté et de force le moment le plus dingue de toute ma vie.

Reply
Frip' 19 novembre 2010 at 12:36

J’ai découvert ton blog via celui d’une copine, et de suite, je l’ai trouvé attachant.
Son design, ses photos, ses écrits… il me correspond bien 😉
Là où je tilte encore plus, c’est par rapport à tes posts concernant ta grossesse. J’ai déjà vécu 2 grossesses (j’ai 2 enfants !) et j’en garde un souvenir magnifique. Je partage pleinement tous tes ressentis « positifs » concernant cette période si particulière dans la vie d’une femme (En plus, j’ai eu la chance d’avoir seulement quelques nausées au 1er trimestre, et très peu de désagréments par la suite).
Alors oui, on passe son temps à se regarder le nombril, mais en même temps ça passe si vite ! Profite encore, car ensuite, la vie ne sera effectivement « plus jamais la même » 😉 Mais les moments de bonheur qui vont s’offrir à toi (à vous !) seront si forts qu’ils combleront ceux où ta liberté et ton insouciance te manqueront parfois.

A très vite pour de futures belles news 🙂

Reply
Vanessa 19 novembre 2010 at 7:23

Ohhhhhhhhhhhh… Voilà, t’as réussi, y a une petite larme qui coule là! Bon, ok, c’est les hormones on va dire!!!
Je n’en suis qu’à 4 mois de grossesse mais ça commence à se voir et je ressens aussi ces différents regards. Le plus touchant a sans doute été celui d’une dame âgée qui m’a dit tout de suite que j’étais enceinte alors que ça ne se voyait pas encore. Elle avait un petit air de conspiratrice mêlé de tendresse qui m’a bouleversé.
En tout cas, ton texte est très beau et je te souhaite une merveilleuse dernière ligne droite!
PS: Tu nous montreras ton mobile?

Reply
marie-b 20 novembre 2010 at 11:31

j’ai le regard attendri d’une maman-grand mère sur le ventre rond de ma fifille…. j’ai toujours trouver les futures mamans jolies, mais c’est elle la plus belle!!!!
profites bien de tes dernières journées de grossesse….
moi aussi, je veux voir le mobile que tu as fait!

Reply
Nath 21 novembre 2010 at 5:57

J’aime j’aime j’aime !
C’est adorable

Reply
Camille 23 novembre 2010 at 8:42

ça me rappelle quelques souvenirs ce que tu écris….j’ai deux merveilleuses petites filles, une de 4 ans et une de 1 an…que du bonheur! un troisième…ouhla par contre!!!!! hihihi
bonne continuation Annouchka!

Reply
Mymy 25 novembre 2010 at 11:24

C’est très beau ce que tu as écrit ! Moi qui n’est pas de fibre maternelle ni d’envie de maternité, j’ai trouvé cela très touchant. 🙂
Bon courage pour ton dernier mois, cela ne saurait tarder ! 😉
Bises

Reply
Oum 25 novembre 2010 at 1:50

C’est vrai qu’il reste cette nostalgie après, de se sentir dans une bulle, dans un cocon, comme si rien ne pouvait nous atteindre (ou du moins, c’est comme ça que je l’ai senti…) même si je me souviens tout aussi bien des moments difficiles: comme toi, des nausées jusqu’au 6ème mois !

Reply
Adèle 25 novembre 2010 at 3:16

Quel bel article !! Très émouvant et qui donne envie…
Nouvelle sur ton blog, je pense que je n’ai pas fini de m’y promener !
Profite bien du dernier mois 😉

Reply
Cespetitsriensparisiens 28 novembre 2010 at 9:28

Mets nous des photos de toi ! Tu dois être radieuse…

Reply
Marjo 28 novembre 2010 at 10:38

hello
je t’avais laissé un message il y a qq semaines pour te dire que j’aimais découvrir sur ton blogs certaines de mes émotions, sur la construction d’un appart qui te ressemble et sur ton ressenti lors de ta grossesse.
et bien voilà, mon petit loup est né, Victor, 3 semaines aujourd’hui.
je te souhaite donc une belle fin de grossesse et surtout beaucoup de bonheur pour tous les moments à venir.
tu verras, c’est à la fois totalement différent mais aussi la parfaite continuité de tout ce que tu as construit avant.
le plus dur finalement ce sont les cernes et réapprendre à faire la queue comme tout le monde!

Reply
Louvero 2 décembre 2010 at 12:35

c’est beau un ventre de femme enceinte ! c’est beau les émotions ! je te souhaite une jolie fin de grossesse et une jolie naissance (bon c’est pas de tout repos ni glamour non plus ) ! Mon fils est né en décembre lui aussi, cela a failli être un bébé de sapin de Noël et puis non il est arrivé en avance ! toutes tes fidèles lectrices ne vont certainement pas me contredire : pas grave si ton blog devient silencieux, nous on sait que tu sauras tout raconter à posteriori avec autant d’émotions que s’il s’agissait de l’instant même ! PROFITES !

Reply
Mlle Figolu 3 janvier 2011 at 9:42

J’ai raté une sacré partie de ce blog dis donc … quelques mois et pof voilà que je découvre que tu vas (es 😉 ) maman !!!

Félicitations ma belle … quelle jolie aventure !

Reply

Leave a Comment