66 En apesanteur - Le blog d'Annouchka
ChroniquesChroniques du quotidienHumeurs

En apesanteur

posted by Anne 14 avril 2011 28 Comments

gym poutre 1

Depuis presque 9 ans que je vis à Paris, je ne fais plus de sport. Enfin si on excepte une seule et unique scéance de Jukari… D’ailleurs, j’avais juré à l’époque que je m’inscrirais sitôt la discipline débarquée en France (il s’agissait à l’époque d’un concept tout nouveau que je vous laisse découvrir) Mais l’enseigne a mis un temps bien trop long à s’installer dans les salles alors j’ai fini par abandonner cette idée. Sans compter le prix de l’abonnement qui me semble t-il était encore un peu cher pour mon budget. C’est bien dommage, car avec le Jukari j’avais sérieusement envisagé l’hypothèse de me remettre à faire du sport.

Parce que oui, j’ai été sportive. Dans une autre vie certes, mais quand même. Quinze ans de gymnastique artistique en club, à m’entrainer des jours durant pour les compétitions annuelles, tant et si bien que la salle de gym était devenue ma deuxième maison. Si je n’ai eu qu’une seule passion dans ma vie, je peux dire que c’est celle là. La gymnastique.

Des heures entières passées à répéter inlassablement les mêmes mouvements, parfois jusqu’à l’épuisement. Des moments de doutes, des chutes, des blessures. Des moments de jouissance absolue lorsque je réussissais enfin, sans aide de mon entraîneur, cette figure jugée inaccessible quelques mois ou semaines auparavant. L’impression constante de faire des progrès, de briller, d’exister pour quelque chose. Mon corps me semblait plus léger, et quand j’enchaînais les diagonales acrobatiques au sol, j’avais cette sensation incroyable de voler…

Et puis j’ai grandi, je suis devenue une vraie jeune femme. Un corps plus lourd avec des formes,  mais surtout, vie étudiante oblige, moins de temps à consacrer à mes  loisirs. Et c’est la mort dans l’âme que j’ai du arrêter la gym. Car malheureusement c’est un sport qui supporte mal « la vieillesse » si on ne le pratique pas à un très haut niveau, voire de façon professionnelle. Bien sûr, j’avais toujours le droit de venir au club faire le guignol sur le tapis, mais ce n’était plus pareil. J’étais une adulte, il me fallait songer à faire autre chose.

J’ai donc naturellement enchaîné avec le fitness (Step et L.I.A) et c’est ainsi que j’ai pu me consoler pendant quelques années, jusqu’à ce que je ne débarque à Paris. Au départ, je vivais en grande banlieue et je m’étais inscrite dans une salle de fitness flambant neuve (avec abonnement payable à l’avance hein, sinon ce n’est pas drôle) mais je n’avais pas réalisé que ce serait difficilement compatible avec mon rythme de vie, puisque je travaillais à Paris et qu’il me fallait au moins une heure et demie de transport pour rentrer chez moi. Autant vous dire que boulot – transport – sport, je n’ai pas tenu bien longtemps à ce petit jeu et j’ai très vite abandonné ! J’avoue, après 15 ans de gymnastique, aucun sport n’a réussi à me procurer les mêmes sensations d’apesanteur, vraiment particulières.

Si je vous raconte un peu tout ça aujourd’hui, c’est parce j’ai souvent regretté d’avoir choisi ce sport au détriment d’un autre. Pourquoi n’avais-je pas plutôt fait du tennis ? Au moins j’aurais pu en faire toute ma vie. Mais la gym… Et puis il y a quelques jours, j’ai appris le décès de Patou. Et Patou, c’était notre coach. A nous, les filles du club de gym. Avec Patou, on a  passé des heures, que dis-je, des années, à s’entraîner, rire, pleurer. Cette nouvelle brutale m’a rendue incroyablement triste et m’a rappelé ô combien j’avais pu aimer ce sport, et les gens qui m’ont accompagnée dans cette passion.

Alors Patou ce billet est pour toi. Repose en paix et merci infiniment pour tous ces moments de bonheur partagés ensemble…

Je vous conseille de lire également le très bel article de ma copine Camille qui fait (par pur hasard car je viens seulement de le découvrir) complètement écho avec le mien. Un bel hommage à la danse classique !

PS : j’ai commencé à prendre des cours de Zumba ! Je vous en dis plus très bientôt…

gym poutre 2

You may also like

28 Comments

Suzanne Helen 14 avril 2011 at 8:11

Ton billet est très touchant !

Reply
misschocoreve 14 avril 2011 at 8:47

c’est un bel hommage…
Zukari?? ca ne me dit rien ! je vais aller voir ca !

petite question : as tu eu mon mail hier? (car j’ai un doute sur l’adresse email)
sinon mon premier article sur le cotentin est publié :
http://misschocoreve.blogspot.com/2011/04/jai-decouvert-son-cotentin.html

encore merci c’etait génial !

Reply
Tamagochan 14 avril 2011 at 8:50

Quel joli billet, merci d’avoir partager ça avec nous.

Reply
LMO 14 avril 2011 at 8:57

Un bel hommage! 🙂
C’est toi sur les photos, je suppose?

Reply
juliette 14 avril 2011 at 9:30

Une petite pensée pour Patou.

Et en espérant que tu retrouves ces sensations et ces émotions avec un nouveau sport.

Reply
MissBrownie 14 avril 2011 at 9:59

C’est chouette que tu gardes un bon souvenir de toutes ces années.

Reply
Katia 14 avril 2011 at 10:13

J’ai fait de la gym aussi, moins de temps que toi, mais c’était vraiment ma passion, j’y allais près de 6h par semaine, je ne parlais que de ça, j’étais abonnée au « Gymnaste », je bavais devant mes enregistrements des internationaux à Bercy…
Et puis, comme toi, j’ai grandi, je n’avais pas vraiment le corps idéal pour continuer ce sport, j’étais « trop » grande (c’est devenu une cata sur la poutre, notamment, centre de gravité trop bas)… et j’ai arrêté, tout doucement…

Mais quand je vois des petites filles sur la plage qui s’amusent à faire des roues, des rondades et des souplesses arrière, j’ai un flot de nostalgie et des tonnes de souvenirs qui remontent… 🙂

Reply
mayanne 14 avril 2011 at 10:22

merci ma belle anne, merci pour cet hommage à cette femme, sans qui , je le dis régulièrement, moi comme bien d’autres, j’aurais pu mal tourner, cette femme, qui mourrante, s’inquiétait encore pour nous toutes. La gym est un sport particulièrement passionnant, quand je rencontre des gymnastes, ils ont tous ce sport dans les tripes, un attachement particulier que je retrouve rarement dans d’autres sports. J’ai 27ans, j’ai repris la gym à 25ans, et je refais des compétitions, je ne croyais plus pouvoir que trainer mes kilos accumulés après l’arrêt de la gym sur le praticable, et déçue abandonner bien vite, finalement, non, je progresse, je fais des choses aujourd’hui que je ne pensais jamais faire un jour il y a encore dix ans. C’est toujours la même jouissance, peut-être même plus forte car on mesure mieux aujourd’hui les difficultés(surtout que c’est mon métier) et se savoir retraitée en sursis, donne je l’avoue une certaine fierté. Je crains malheureusement de ne pas pouvoir continuer l’année prochaine, et ca me fait vraiment mal au coeur.Je ne peux pas me passer de sport, je vais tout de suite moins bien, alors qu’au contraire quand j’ai une pratique suffisante, j’ai la banane, j’en ai essayé plusieurs avec mon parcours, mais aucun n’a réussi à me rendre aussi assidue que la gym, aucun ne m’a passionnée autant, aucun ne m’a défoulée ni apporté autant de plaisir, et aucun n’a sculpté aussi efficacement mon corps…même si par moments, en m’attrappant les reins avec l’air pincé, je maugrée un « merci la gym! »…en tous cas MERCI LA GYM! et merci Anne

Reply
Anna 14 avril 2011 at 12:13

La Zumba, ça gère !

Reply
Parigote 14 avril 2011 at 12:21

Comme je me retrouve dans ton billet.
La gym c’est aussi pour moi tellement de regrets : regrets d’avoir découvert ce sport trop tard pour tenter le sport étude, (10 ans t’es tellement vieille !).
Regret d’avoir été si sportive en tant que gymnaste et maintenant constater que je ne fais plus de sport.
Qu’est-ce que je donnerais pas pour sentir la moquette du praticable sous mes pieds, la magnésie sur mes mains, mes multiples bandages pour soulager mes articulations parfois trop malmenées. Toutes ces sensations que je sens inscrites dans mon corps (haa rien que d’en parler ça me donne la larmichette !).
J’aimerais tellement en refaire ! Mais voilà, la gravité a fait son oeuvre… Et puis trouver un club à 27 ans…
Rha la la je vois dans les commentaires qu’on est pas les seules !!

Reply
clémence 14 avril 2011 at 12:50

Elle est belle cette histoire…
moi c’était la danse, mais à peu de choses près tes mots seraient les miens.

Reply
Amé 14 avril 2011 at 1:57

Très beau billet. J’ai fait de la GRS pendant longtemps, puis de l’équitation. Que j’ai bien évidemment arrêté en arrivant en RP. Je pense qu’au-delà de la pratique physique, la gym t’aura apporté une certaine rigueur, de la souplesse, et d’autres qualités appréciables au-delà du praticable.

Reply
Cynthia 14 avril 2011 at 2:00

RIP Patou! J’ai toujours trouve fascinant cette maitrise que les gymnastes ont dans leurs mouvements!
Et pour le Zumba, n’est pas la forme la plus ludique de training? Je devrais vraiment m’y remettre…
Bisous!

Reply
Asia M 14 avril 2011 at 5:17

Le temps qui passe… c’est triste parfois.

J’ai aussi eu une période sans sport après le lycée. J’ai voulu refaire de la danse classique, mais en tant qu’adulte débutante, pareil, ce n’est pas évident. Et puis on n’a jamais trop d’argent quand on est étudiante: le prétexte idéal… J’ai fait de la gymnastique quand j’étais petite, mais ça me faisait peur; j’ai le vertige.

Sur les conseils de ma famille, et malgré mes réserves, je me suis récemment mise au yoga… Révélation! Il faut dire que je suis tombée sur une prof qui me plaît, et tu as tellement raison: c’est bien important, cela…

La seule chose qui peut-être me « manque » de la gym, ce serait les compétitions. Les voyages en car, l’adrénaline, les médailles. 🙂 LOL

Reply
nanikaa 14 avril 2011 at 7:42

Je comprends tellement ce billet, j’aurais pu l’ecrire. Moi aussi je n’ai eu qu’une passion, la grs. Comme toi ma vie était rythmée par ce sport : les soirées, les weekends, les stages des vacances scolaires, et les compétitions au fin fond de l’île de France (je crois que je connais tous les gymnases de la région !)
Je dois encore avoir mes justaucorps bien ringards (hum du velours mauve !) chez ma mère !

Reply
SoFie. 14 avril 2011 at 9:04

Je suis à chaque fois autant suprise de voir à quel point les émotions peuvent passer à travers les mots. Je ne connaissais pas Patou, mais te lire m’a mis les larmes aux yeux.
Des Bisous.

Reply
M1 14 avril 2011 at 10:06

Waaaa ! je déteste la gym, c’est hyper dangereux ! le ski nautique c’est plus soft : )

Reply
Marie 14 avril 2011 at 11:11

J’ai fait de la gym entre 8 et 11 ans, j’adorais ça et je comprends les sensations que tu décris..
Et puis a 11ans, ma mère s’est débrouillée pour me faire arrêter. J’ai râlé et un jour on m’a mis une raquette de tennis entre les mains…
J’ai eu des profs supers qui m’ont donné pleins de conseils qui m’ont toujours aidée a me dépasser dans le sport et dans la vraie vie… Un jour je ferai un article…
Bravo pour ce bel article émouvant et j’espère que la zumba te plaira, c’est super !

Reply
Camille 15 avril 2011 at 12:07

Je prends juste maintenant le temps de mettre un commentaire, même si au fond, il n’y a pas grand chose à rajouter..
C’est toujours beau, de lire la passion de quelqu’un pour quelque chose, et je sais que tu sais que je suis bien placée pour comprendre.
Je souhaite vraiment que tu retrouves un sport qui te fasse du bien, même si ça ne sera sans doute jamais pareil.
(Et puis, tu sais quoi? je suis heureuse d’avoir ce point commun avec toi.)(et puis plein de bises, pour toi, c’est vraiment un bel hommage.)(et tu es superbe, sur ces photos. Est-ce qu’un jour, je pourrais en voir d’autres de toi?)

Reply
Surfcity 15 avril 2011 at 1:06

Ton billet est tres emouvant…J’espere que tu reussiras a retrouver des sensations comparables ou presque dans un autre sport.

Reply
christelle is flabbergasting 15 avril 2011 at 3:15

Je suis venue te relire. C’est beau de lire un texte passionné. On fonde un Club des Gymnastes Nostalgiques (le CGN) avec Camille, Parigote et d’autres ?

Reply
Robson Rocha 15 avril 2011 at 3:57

Ce site est très informatif.
Merci.Continuez!
bisous
Je suis Robson Rocha, je suis styliste au Brésil. Je suis fou de mode et je fais de cela une manière d’expression.
J’accompagne toujours votre blog et j’aime beaucoup votre travail. Moi aussi, j’ai un blog où je montre mes créations de mode. je voudrais vous préseter mon blog http://www.zoedegaia.blogspot.com
Je vous remercie de votre attention.
Robson Rocha.

Reply
Corinne 15 avril 2011 at 8:46

Et dire que c’est en te voyant sur ces fameuses poutres que j’avais réclamé de faire de la gym à ma mère..Sauf que moi ca a tenu un an! Et qu’aujourd’hui je suis toujours aussi sportive qu’un chou à la crème!!!!(bon j’en fais un peu dans ma campagne charentaise quand même).
Quant à patou, je l’ai surement connu mais je devais être trop petite, je ne m’en souviens pas.
Qu’il repose en paix!

Reply
Anne 15 avril 2011 at 11:57

@ Suzanne Helen : merci Suzanne, il me tenait à coeur 🙂

@ misschocoreve : encore une fois je suis ravie que ça t’ait plu 😉

@ Tamagochan : de rien, je me demande toujours si je fais bien ou pas de raconter des choses un peu perso, et puis finalement je m’aperçois qu’on se ressemble toutes…

@ LMO : oui c’est bien moi. Je devais avoir 15 ou 16 ans (petit coup de vieux…)

@ Juliette : Patou, c’était une femme géniale, toujours de bonne humeur et aux petits soins avec nous. J’avais envie de lui rendre un peu hommage, parce qu’elle a consacré sa vie aux autres et que la faucheuse est venue la chercher bien trop tôt. Putain de maladie.

@ Missbrownie : oui, mais parfois je me demande si je ne suis pas trop nostalgique. On dit toujours qu’il faut aller de l’avant, mais moi j’aime bien repenser au passé, ça me rappelle qui je suis (en ce moment j’en ai besoin ;))

@ Katia : oh, j’avais oublié le « gymnaste » ! Les Internationaux de Bercy, c’était il y a quelques semaines, j’ai failli y aller mais c’est tombé à l’eau au dernier moment. Ça n’a même pas été rediffusé sur France 2 le dimanche, et ça me désole. Et moi aussi j’ai un pincement au coeur en voyant des petites filles faire la roue sur la plage. Si j’avais eu une fille, je pense que j’aurais aimé qu’elle fasse de la gym (et j’espère sincèrement que mon fils ne fera pas de foot :O)

@ mayanne : je te le redis encore une fois (parce qu’il faut qu’on te rabache les choses pour que ça rentre dans ta petite tête) mais je suis fière de toi, et de ton parcours. Tu devrais vraiment prendre confiance en toi, car reprendre la gym à ton âge, ça demande tellement de volonté que la plupart n’en aurait pas eu le courage. Et Patou, elle gardera toujours une petite place bien au chaud dans mon coeur. La vie est une belle garce…

@ Anna : oui mais je suis nulle, j’ai honte !

@ Parigote : oui, dix ans c’est trop vieux pour devenir une vraie championne (c’est un comble quand même). Rassure-toi je n’ai pas sport-études ni de la gym à haut-niveau non plus 😉 Je pense que ça doit exister, un club qui prend les « vieilles », il me semble qu’il y en avait un à Asnières ! 😀

@ Clémence : oui, j’imagine…

@ Amé : oui, c’est un peu le sport de l’excellence ou la perfection est reine. Et effectivement ça pousse à vouloir s’améliorer en permanence, mais comme tous les sports je pense.

@ Cynthia : ça me fascine aussi, surtout les filles qui le pratiquent à très haut-niveau. Pour la zumba, j’ai envie de te dire que j’aime ça mais je suis vraiment pas douée (mais bon, je persévère).

@ Asia M : le yoga je n’ai jamais essayé, j’ai toujours eu peur de m’ennuyer (je ne suis pas hyper patiente de nature…) mais peut-être que je devrais !

@ Nanikaa : les filles qui font de la GRS (on dit GR maintenant il me semble) me fascinent. Elles ont une élégance rare et une souplesse que n’ont pas les gymnastes. En plus maintenant les figures complètes sont autorisées (souplesse avant ou arrière) ce qui rend la discipline encore plus belle (et le velours mauve ça doit pas être si ringard que ça, si ?)

@ Sofie : merci 😉

@ M1 : mais t’as fini de nous narguer toi ? (ski nautique, plage blablabla)

@ Marie : ta mère a bien fait ! Imagine, tu n’aurais pas pu vivre cette merveilleuse histoire avec Roger sinon ;O

@ Camille : moi aussi je suis heureuse, encore plus que tu aies pu reprendre la danse. Tu as les yeux qui brillent quand tu en parles, tu la tiens ta revanche !

@ Surcify : retrouver les mêmes sensations, ce sera malheureusement impossible, mais m’amuser pourquoi pas 😉

@ Christelle is flabbergasting : ah mais avec plaiz’ !

Reply
Stouf 15 avril 2011 at 5:10

quelle souplesse tu avais… ces photos sont super!

Reply
lexou 16 avril 2011 at 10:06

je n’ai jamais su que tu étais gymnaste, et à voir sur tes photos, ca m’impressionne!!très bel hommage en tout cas, je sais que les entraineurs se donnent à fond pour ces « gamins » qui passent des heures à s’entraîner, quelque soit le sport pratiqué d’ailleurs!!

Reply
KRiSS 19 avril 2011 at 10:15

J’adore lire ce genre de billets, on sent l’émotion, la sincérité..
Je croise les doigts pour que tu trouves très vite une alternative (car non il n’est jamais trop tard 🙂 )
La Zumba peut être alors?

Reply
Luxe & Vintage 19 avril 2011 at 11:47

C’est un sport qui m’a toujours attiré, tout comme le patinage artistique, mais avec ma « lourdeur », c’était no way. Je me console aujourd’hui en regardant Make it or Break it ^_^

Reply

Leave a Comment