66 La chambre double - Le blog d'Annouchka
Baby chou !ChroniquesChroniques de maman

La chambre double

posted by Anne 19 décembre 2013 28 Comments

Capture d’écran 2013-12-19 à 13.09.07

Je me revois encore allongée sur le lit de cette chambre à la maternité. Il était 2 heures du matin, je venais de perdre les eaux. Le travail avait commencé, je souffrais déjà beaucoup mais on m’avait installée là, avec ma valise, en me demandant de remonter en salle de travail quand la douleur deviendrait insupportable. Je me revois dans cet état un peu second, à essayer de respirer comme il faut à chaque contraction déjà trop forte pour ne pas me mettre à pleurer. Je ne pensais à rien d’autre, j’avais mal, j’avais peur.

C’est là que je l’ai vue pour la première fois. Elle est entrée dans cette chambre, « notre » chambre, avec son gros ventre et son joli mari. Une fille magnifique avec de grands yeux clairs. Elle m’a sourit puis elle s’est allongée sur le lit d’à côté. On avait sûrement du lui donner les mêmes consignes qu’à moi, à savoir prévenir les sage-femmes quand le moment serait venu. Elle semblait avoir mal mais je la trouvais plus digne que moi, qui étais déjà complètement avachie et tordue de douleur. C’est à partir de ce moment que j’ai égoïstement pensé que je ne voulais surtout pas être en chambre double. Je me fichais pas mal des visites de sa famille, je n’avais pas peur d’être dérangée. Mais je ne voulais pas faire mes premiers pas maladroits de maman devant une inconnue. Ça paraît stupide, une jeune maman qui vient d’accoucher à d’autres préoccupations que celle d’observer les faits et gestes de sa voisine de chambre, mais bon, j’ai un vrai problème avec la perfection et le jugement des autres. J’avais tellement la trouille de ce qui m’attendait, aussi. Je savais que j’allais accoucher, mais après ? Neuf mois de grossesse ne suffisent pas à vous préparer à ce grand chamboulement, surtout pour un premier bébé.

Je suis sortie de ma chambre, je ne tenais plus. Il fallait que je marche pour calmer la douleur. J’ai fait quelques aller-retour dans le couloir et je suis finalement montée en salle de travail.

Nos enfants sont nés quelques heures après. Une fille pour elle, un garçon pour moi. Elle est redescendue dans notre chambre à peine une demi-heure après-moi, difficile de faire plus synchro !

La suite ? Un séjour à la maternité avec le moral en dent de scie (baby blues oblige !) mais un souvenir magique d’avoir partagé cette expérience avec elle. Ce qui est étrange c’est que nous ne nous sommes pas beaucoup parlées. Peut-être par pudeur, peut-être par fatigue, peut-être aussi parce que je n’étais pas moi-même pendant ces 4 jours, terrifiée que j’étais. Je me suis renfermée comme une huître parce que j’avais besoin de me mettre dans mon rôle de maman, que j’étais chamboulée et sans repère. J’ai de toute façon cette conviction que parfois les mots sont inutiles. Nous avons vécu un moment fort toutes les deux, à quelques jours de Noël, alors que Paris était recouvert d’un joli manteau blanc. Il a d’ailleurs tellement neigé que mes parents n’ont jamais pu prendre la route pour venir me voir à la maternité… Alors comment vous dire à quel point sa présence à elle m’a fait un bien fou. Son sourire, sa manière de s’occuper de sa fille avec une infinie douceur, et sa zénitude à toute épreuve m’ont rassurée comme jamais. Je sais que sans elle, mes nuits à la maternité n’auraient été qu’angoisse et solitude. Thank you so much Lauren !

Pourquoi je vous raconte tout ça ? Juste pour rappeler que parfois derrière nos plus grandes peurs se cachent de très belles surprises. Et parce qu’il y a 2 jours, un jour si spécial pour toutes les deux, j’ai reçu une enveloppe dans ma boite aux lettres qui m’a émue (c’est peu dire !) et rappelé de très jolis souvenirs. Dire que c’était il y a déjà 3 ans.

Happy birthday Martin & Lily <3 

(and best cadeau ever !)

Capture d’écran 2013-12-19 à 13.08.56

 

You may also like

28 Comments

Madame 19 décembre 2013 at 1:46

Joyeux anniversaire à Martin et à Lily! Ton billet est magnifique, pudique, très tendre.

Reply
Corinne (Couleur Café) 19 décembre 2013 at 1:48

C’est très beau ! Joyeux anniversaire à ton fils et à la petite Lily !
Pour la chambre double, je suis comme toi, je ne pourrai pas !

Reply
LMO 19 décembre 2013 at 1:55

J’en ai les larmes aux yeux, il est très émouvant ton billet!! 🙂
Encore joyeux anniversaire à Martin, et à Lily aussi!

Reply
Little Parisienne 19 décembre 2013 at 2:05

Joyeux anniversaire à Martinchou, et à Lily! Ton billet est touchant, délicat et tendre, comme toujours (mais comment fais-tu??)
Bises

Reply
matinbonheur 19 décembre 2013 at 2:08

Parfois derrière les peurs il y a la chaleur humaine qui adoucit tous les doutes et apaise les peurs, juste par la simple et bienveillante présence. Ton billet est très beau.
Happy 3 pour Martin & Lily

Reply
Ingrid 19 décembre 2013 at 2:21

Le titre m’a fait de suite penser que tu allais nous annoncer une seconde grossesse XD

Tes billets sont rares mais très émouvants. Tes mots sont doux et délicats et c’est vraiment un bonheur de les lire.

Un très bon anniversaire à eux deux (et par la même occasion, de jolies fêtes à vous)

Reply
lexou 19 décembre 2013 at 2:28

j’en ai la chaire de poule…

Reply
juliette 19 décembre 2013 at 2:42

Oh c’est trop chou ! Je me souviens de la neige et de notre venue à toutes, c’était tellement émouvant de découvrir le petit Martin <3 C'est vraiment très chouette de sa part de t'avoir fait cette jolie surprise !

Reply
esther 19 décembre 2013 at 3:00

Un très joli billet 🙂

Reply
Elodie 19 décembre 2013 at 3:18

Belle histoire ! Personnellement, je n’aurais jamais pu partager une chambre, je voulais à tout prix une chambre seule, je dois être trop pudique j’en sais rien !

Reply
May 19 décembre 2013 at 3:52

C’est rare que je me souvienne bien des dates, je suis généralement incapable de me souvenir de ce que je faisais le même jour, un an après.
Pourtant, ce jour-là, je m’en souviens bien, parce que chaque fois que tu évoques la naissance de Martin chou, cela me revient à l’esprit. J’étais à Paris. C’était tout blanc. Je passais mon petit (et mon tour premier !) entretien de stage. Je me souviens de la neige, de la douceur de Marion et de m’être dit que vous aviez l’air vraiment d’être une petite entreprise-famille. A la sortie, je voulais vraiment vraiment faire mon stage auprès de vous. Je savais que je m’y sentirai drôlement bien.
Marion m’avait dit que cela ne devait pas être elle qui devait me faire passer l’entretien et avait dû me raconter à demi-mot peut-être pourquoi. J’ai pensé un peu à ma bonne étoile quand j’ai reçu la réponse positive, parce que bon, premier entretien, couplé à ma timidité extrême, j’ai dû en dire des bêtises-plus-grandes-que-moi !

Des bises Anne (et comme toujours ton article est très touchant !)

Reply
Miss Blemish 19 décembre 2013 at 4:27

Cet article est si beau, tout en tendresse, en douceur et en pudeur pour parler d’un moment si fort que j’en pleure (moi c’est avec l’émotivité que j’ai des problèmes).
Très joyeux anniversaire à ces deux amours <3
Bises

Reply
Isabelle 19 décembre 2013 at 5:06

Belle histoire.
Bon anniversaire à ton petit bonhomme.

Reply
Katia 19 décembre 2013 at 5:06

Joli moment, joli partage par ton billet.
Ca me colle d’ailleurs un léger bourdon, car ma croquette fêtera sa première année dans quelques jours (bon, ok, dans 20 jours), et je me surprends à repenser à l’année dernière, avec mon gros bidou et mes incertitudes devant ce qui m’attendait.
(et je me souviens aussi de ce café qu’on avait pris ensemble, à genre 4 jours que j’accouche !!!) 😉

Reply
MissBrownie 19 décembre 2013 at 6:31

Très beau billet <3
Super ce lien qui vous unit

Reply
capucine (isa) 19 décembre 2013 at 6:36

C’est une très jolie histoire…

Reply
Julie 19 décembre 2013 at 10:05

Oh bah je suis toute émue … c’est fou comme tu racontes bien ces jolies histoires. Ta phrase des peurs naissent parfois de belles surprises, me fait sourire, je suis une grande angoissée aussi. Je crois que je vais la garder en tête longtemps cette jolie phrase !

Reply
andara violette 19 décembre 2013 at 10:10

Une belle attention 🙂
Un joyeux anniversaire …
Bises

Reply
AnneClaireBCN 19 décembre 2013 at 10:16

Très très beau. Un très beau billet, une très belle histoire. Et j’aime finalement quand tu dis que vous ne vous êtes pas beaucoup parlées. Comme quoi, les mots ne sont pas toujours nécessaires, ces premiers moments de bonheur à trois, de découverte avec son enfant se passent de commentaires, c’est juste la vie qui parle ici.

Reply
shalima 20 décembre 2013 at 12:00

Adorable ! Un très bel anniversaire à Martin… et à Lily !

Reply
madamezazaofmars 20 décembre 2013 at 7:42

C’est une magnifique histoire
J’aime beaucoup les liens un peu invisibles comme ceux qui vous ont uni et qui vous unissent encore.

Reply
Pomdepin 20 décembre 2013 at 7:19

Très bon anniversaire à tous les deux! Ton billet est adorable. Je comprends tes angoisses du début, en Angleterre, on se retrouve dans des chambrées de 6 ou 8…heureusement , on reste rarement plus de 24h.

Reply
Marie mon-nid 20 décembre 2013 at 10:24

Joyeux anniversaire à ton petit Martin ! Tu me réconcilies un peu avec les chambres doubles que j’ai réussi à éviter à chacune de mes grossesses, avec soulagement ! A priori, je n’avais aucune envie de partager ces premiers jours de corps à corps avec quelqu’un d’autre !

Reply
alameresi 21 décembre 2013 at 10:10

J’adore cette histoire, ils sont jolis les liens qui vous unissent !
Joyeux anniversaire Martin….et Lily !

Reply
Lza 27 décembre 2013 at 3:38

J’arrive après la bataille mais je souhaite quand même bon anniversaire à Martin et Lily ! Et de belles fêtes à leurs parents… As-tu jamais reçu mon email suite à ta réponse à mon commentaire ? Moi aussi, je vais avoir un petit garçon, dis donc !

Reply
Anne-Sotte 27 décembre 2013 at 10:36

Oh c’est super chou ! 😉 Moi j’ai eu la chance d’avoir une chambre seule les 2 fois, alors que dans mon grand hôpital « usine à bébés », c’était vraiment pas gagné ! Les avantages de la césarienne… Mais c’est clair qu’en cas de chambre partagée, avoir le bol que tu as eu de tomber sur quelqu’un comme ça, c’est inestimable ! Un très joyeux anniversaire à Martin ! <3

Reply
Sheily 31 décembre 2013 at 11:01

Un bel anniversaire à Martin (j’étais en vacances). Et un doux billet qui me rappelle mon propre séjour aux Diaconesses. Que 2014 vous soit douce !

Reply
Paristempslibre 1 janvier 2014 at 10:19

Waou! Belle expérience et de beaux souvenirs! J’avais ma chambre individuelle, la 63( comme le puy de dôme ) dont je suis originaire et ça m’a ravie!
Des bises
Très belle année à toi et à Martin et à toute votre famille
Bise

Reply

Leave a Comment