ChroniquesChroniques de maman

La petite section

posted by Anne 16 juin 2014 67 Comments

mosaiqueecole

Ta première année d’école n’est pas encore terminée qu’elle me laisse déjà un petit goût de nostalgie.

Ton père et moi étions si pressés que tu ailles à l’école et que tu découvres enfin le monde de tes propres yeux. On avait un peu peur aussi, parce que tu n’avais pas connu la crèche et la vie en communauté avec d’autres enfants. Tout le monde nous disait que ce serait compliqué et que tu aurais peut-être du mal à t’habituer (ndlr : notez comme le discours des gens est souvent rassurant…). On était triste de te séparer de ta nounou, un peu stressés aussi à l’idée de changer ton rythme de vie même s’il n’était plus vraiment adapté au petit garçon que tu étais. Tu avais besoin de partager des choses avec des enfants de ton âge et de te faire des vrais copains. Les rencontres du square ne te suffisaient plus.

Je nous revois encore ton père et moi, ce jour de la rentrée, à essayer de ne pas nous mettre à pleurer comme deux grands cons devant les autres parents, qui d’ailleurs n’en menaient pas large non plus.

Je nous revois mettre cette étiquette avec ton prénom autour de ton cou, et te dire que tout irait bien, que tu allais apprendre plein de choses et t’amuser avec tes nouveaux petits copains. Je gardais la face et le sourire, mais j’avais une boule au ventre. J’avais l’impression désagréable de te lâcher dans le vide.

Pour nous, cette première année d’école fut une nouvelle étape dans notre vie de parents. Elle nous a fait grandir en même temps que toi.

A moi, ta maman, il m’a fallu de longues semaines pour m’habituer au rythme dans lequel l’école nous avait tous plongés. Te réveiller à 7h30 le matin, ce fut un crève-coeur tous les jours. Je crois que je ne m’y habituerai jamais.

J’ai mis du temps à accepter de ne pas connaître les détails de tes journées. Ta nounou n’était plus là pour nous raconter tes pleurs, tes éclats de rire, tes jeux et tes progrès. Qui allait te consoler quand tu aurais un gros chagrin ? Mais j’ai vite compris que dans cette école formidable, il y aurait toujours quelqu’un pour s’occuper de toi. Une maitresse, une ATSEM ou une animatrice qui essuierait tes larmes avec tendresse. Je les remercie pour ça. Et pour tout le reste aussi.

Tu as tellement grandi, que désormais tu me racontes même tes journées. Bon, pas tout évidemment. Il ne faudrait pas que maman sache que tu as été puni, parce que tu t’es battu dans la cour avec Théo. Je le sais parce que Paloma me l’a dit. J’ai d’ailleurs remarqué que ça ne sert à rien de te poser des questions. J’en apprends toujours plus quand je ne te demande rien. Toujours au moment du coucher d’ailleurs, histoire de grapiller quelques minutes de plus avec moi ou avec ton papa.

Cette année, j’ai réalisé à quel point ton doudou était précieux à tes yeux. Tu ne quittes jamais la maison sans lui parce que tu ne veux pas qu’il s’ennuie tout seul et qu’il soit triste.

Cette année, tu m’as offert plus de dessins que tu ne m’en offriras sans doute jamais. Même si ce sont des gribouillis et que j’en ai jeté beaucoup (oh la mère ingrate !).

Tu as troué 9 pantalons et deux gilets, usé 4 paires de chaussures.

Tu ne reviens jamais de l’école sans au moins un caillou dans la poche. Parfois il n’est pas plus gros qu’un grain de sable, mais tu tiens à me l’offrir quand même.

Cette année, j’ai pleuré le jour de la fête des mères, parce que ton cache-pot à paillettes était magnifique. J’ai surtout pleuré parce que j’ai vu dans tes yeux à quel point tu étais fier de me l’offrir.

Tu as été invité à 4 anniversaires. Une maman avait même organisé un spectacle de guignol. Voilà qui ne nous met pas du tout la pression à nous autres parents. Pour ton anniversaire en décembre, on fera venir le Père Noël. Et toc !

Tu as été malade 14 fois. Oui, je les ai comptées. 7 otites, une angine, une pharyngite, une gastro et 3 rhumes.

Tes amis t’adorent et tu le leur rend bien. Ils s’appellent Noa, Louis, Paloma, Igor, Sélim, Gary, Gabriel… Il se murmure qu’Irina est ton amoureuse et que vous étiez assis ensemble dans le bus pour aller à la ferme. J’avais bien remarqué que vous étiez inséparables au parc.

Cette première année d’école, elle s’est clôturée en beauté vendredi soir par une grande fête dans la cour. Il y avait un bal et des gâteaux, des jus de fruits et plein de bonbons. Le concert était nul mais j’ai adoré te voir évoluer dans ton élément.

J’avais l’impression que dans cette petite cour d’école, tu étais chez toi.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

You may also like

67 Comments

matinbonheur 16 juin 2014 at 5:26

J’ai des frissons en lisant ce post. Petit bonheur fera sa rentrée en septembre, de jolis moments en perspectives.
Et je rêve de le réveiller à 7h30 tous les matins 😉

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:36

Tu verras, ça va être une année pleine de découvertes ! (le rythme des débuts est un peu raide mais on s’habitue vite !)

Reply
Princesse Vivi 16 juin 2014 at 5:36

La première année est la plus marquante… J’ai eu l’occasion d’interroger quelques parents là-dessus pour mon mémoire sur les relations école-famille. Mais j’ai toujours senti cette grande confiance des parents envers l’équipe éducative, que je retrouve dans ton article. 🙂
En septembre ce sera ma première rentrée. Maternelle ou élémentaire, je ne sais pas encore. Toujours est-il que je prendrai bien soin des petits bouts qui seront à ma charge, et que j’ai déjà le trac ! 😉

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:37

Oh, je te souhaite plein de belles choses pour cette rentrée alors ! J’imagine bien le trac que ça doit être, mais tu seras une super maîtresse j’en suis sûre 😉

Reply
madamezazaofmars 16 juin 2014 at 5:53

Ce post me touche a un point que tu n’imagine pas…

Et il est tres beau ce cache pot à paillettes 🙂

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:38

Oh si… J’imagine tout à fait et j’ai un peu le coeur serré en repensant à votre année à vous, qui n’a pas été des plus faciles. Je vous souhaite un meilleur départ pour septembre, je suis sûre que tout va rentrer dans l’ordre, même si cela prend un peu plus de temps que prévu 😉

Reply
What the L 16 juin 2014 at 6:07

mon fils va rentrer à l’école en septembre cette année, et comme toi j’ai hâte qu’il ait sa vie à l’école et qu’il me raconte ce qu’il aura fait ! Par contre le mien à l’habitude des réveils à 7h, à 7h45 il est déjà chez la nounou, l’école lui permettra peut-être de dormir plus longtemps !

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:39

Ici l’école commence à 8H30, mais avec la réforme des rythmes scolaires, les enfants vont à l’école du lundi au vendredi ! Il faut donc les réveiller 5 jours de suite, et au fil des jours la fatigue s’accumule car ils n’ont pas le temps de récupérer. Les siestes ne suffisent pas toujours pour certains enfants qui ont besoin de davantage de sommeil.

Reply
Comète 16 juin 2014 at 7:54

Quel joli récit <3

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:40

Merci !

Reply
AnneClaireBCN 16 juin 2014 at 8:23

Oh ce retour sur cette première année bien spéciale est très très touchant. Très beau résumé. Au moins, il est écrit, tu ne les perdras pas de sitôt tous ces souvenirs. les cailloux -> on a la même à la maison, sauf que j’oublie toujours de vérifier les poches avant la machine à laver 😉

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:41

Oui, d’ailleurs je me dis souvent qu’il faudrait que j’imprime quelques uns de ces textes, histoire d’en garder une trace à l’écrit… On ne sait jamais, peut-être que dans dix ans ce blog n’existera plus ! (mais j’ai du mal à y penser !). En tout cas vous allez revivre tout ça avec votre nénette, ça va être chouette et ça ravivera forcément quelques jolis souvenirs !

Reply
Anne Claire 16 juin 2014 at 8:50

Ah la la, moi qui appréhende – un peu – la rentrée, tu me rassures ! Je crois qu’on appréhendes toujours parce qu’on ne les voit pas grandir, mais ils sont prêts. Et rien que pour avoir un cache pot ou une empreinte de main, il me tarde. J’ai juste un peu peur parce que la réunion d’information ne m’a pas vraiment rassurée, j’ai trouvé le discours hyper culpabilisant (oui, nous sommes de ces parents inconscients qui envisagent de laisser leur enfant 10h par jour à l’école). On verra on verra ! Bises au presque plus petit Martin-chou …

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:43

Rassure-toi, on nous avait tenu le même discours… D’ailleurs il y a régulièrement des affiches pour rappeler à l’ordre les parents qui récupèrent leurs enfants au dernier moment le soir… « nous vous rappelons que vos enfants ont déjà passé dix heures à l’école… »

C’est oublier que certains n’ont pas le choix !
Ça me fait halluciner quand je vois le nombre de parents qui vont chercher leurs enfants à 16H30, tu verras qu’il y en a plein !

Reply
Safran Gourmand 16 juin 2014 at 9:17

Très touchant ton article, mon petit bout à le même âge que le tiens (de déc.), je crois que la première année de maternelle nous marque toutes, on voit son petit bout évoluer avec ses copains, grandir et ça nous rend heureuse tous les jours… prochaine étape, les moyens !

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:44

Oui, c’est la fin d’une étape et le début d’une nouvelle !
T’imagines quand ils vont rentrer au CP ???? Je ne suis pas du tout pressée d’y être, en plus ça voudra dire que moi aussi j’ai vieilli ! 🙂

Reply
Andara violette 16 juin 2014 at 9:59

Un beau billet … Une maman fière de son enfant et beaucoup d’emotions en te lisant !
Bises

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:45

merci pour ta fidélité 😉

Reply
Lulu From Montmartre 16 juin 2014 at 10:23

Ce couloir… Et cette étiquette !!! Ils ont du avoir un prix de gros sur les rubans, parce qu’il y a 5 ans (oh la la déjà !), c’était le même 😉

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:45

héhé, les écoles ou l’art du recyclage 🙂

Reply
Gaelle 17 juin 2014 at 6:37

Mon fils va bientôt rentrer en maternelle et je suis à la fois pressée et nostalgique… C’est le petit dernier d’une fratrie de 4 et les 3 autres ont déjà quitté la maternelle (le plus grand est au collège), je m’aperçois que le temps passe très très vite (d’où la nostalgie). Par contre, la maternelle est aussi une période où les enfants se font leurs premiers copains, font plein de choses intéressantes qu’on ne peut pas faire à la maison… Tes photos et tes commentaires me rappellent tous ces souvenirs et j’ai hâte de recevoir mon 1er cadeau de fête des mères ! 🙂

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:46

C’est vrai que ça doit être un drôle de sentiment quand le petit dernier rentre à la maternelle ! Rassure-toi, moi aussi je suis une grande nostalgique, mais je me soigne 😉

Reply
Camille 17 juin 2014 at 6:42

C’est beau, beau, beau, touchant, ce texte. <3

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:46

merci Camille !

Reply
mariode 17 juin 2014 at 8:03

Très joli texte. C’est touchant de voir cette étape de separation réussie.

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:48

Oui, tu as trouvé le mot, il s’agissait bien d’une séparation 🙂 Mais c’est une étape essentielle au bien-être de l’enfant et à sa construction… Je suis quand même soulagée d’avoir passé cette étape… jusqu’à la prochaine ! Mais c’est aussi cela qui est intéressant et enrichissant dans la vie d’un parent, cette obligation à s’adapter et se remettre en question à chaque fois 😉

Reply
katia 17 juin 2014 at 9:20

Dis donc, j’aurais presques hâte de voir ma croquette rentrer à l’école, avec un si joli texte… !
(mais chaque chose en son temps, MOLLO on a dit !)

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:49

Naaaaan profite !!!!

Reply
Keju 17 juin 2014 at 9:29

Quel beau billet rempli d’amour 😉 Ton billet est très touchant.
Ici aussi je suis nostalgique car mon petit loulou quitte la grande section et donc le monde de la maternelle cette année. Pour avoirmon grand en 6ème je sais à quel point il faut profiter de ces années, ils apprennent et change tant… et puis ça passe si vite !

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:49

Tu l’as dit, ça passe trop vite !!

Reply
MissBrownie 17 juin 2014 at 9:45

Adorable ton billet.
Mon bilan de la 1ère année de Chichi serait différent du tien 😉
En tout cas, je trouve ça incroyable ceux qui invite déjà aux anniversaires en petite section. Je ne le ferai pas 😉 Chichi n’a pas été invité et je ne pense pas qu’il serait allé à un anniversaire sans moi. Il est encore trop timide

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:51

Moi aussi je trouve ça trop tôt pour organiser une fête d’anniversaire, d’ailleurs je ne l’ai pas fait pour les 3 ans de Martin. Même après 4 invitations je ne suis pas sûre qu’il ait compris le principe des anniversaires et de quoi il s’agit, il n’a même pas encore la notion du temps entre hier, aujourd’hui et demain :d

Reply
Carole Nipette 17 juin 2014 at 9:54

Un joli résumé qui me rappelle la première année de ma fille où c’était aussi un vrai crève coeur de la tirer du lit à 7h30… et elle a beau être en ce2, elle ramène encore des cailloux (« ils sont trop beaux ! ») 🙂

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:51

Ooooh, c’est trop chou !! Je pensais que c’était un truc de garçon !

Reply
Marie mon-nid 17 juin 2014 at 10:06

Quel joli texte ! Il me remue alors que je n’avais pas d’enfant en petite section cette année…! (peut-être parce que le petit troisième va y entrer à la rentrée …?)

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:52

Ça veut dire que même au bout du 3ème, on ressent toujours la même émotion ? C’est chouette ça !

Reply
Aix Parisienne 17 juin 2014 at 10:13

C’est super touchant et me parle aussi particulièrement !

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:52

merci 😉

Reply
Anne-Laure 17 juin 2014 at 10:52

Ohhhhh quel bel article, si touchant et plein d’amour <3

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:53

Merci !!! Je suis toujours contente quand je vois que mes mots sont compris par toutes, y compris celles qui n’ont pas encore d’enfant… vraiment, merci <3

Reply
Lexou 17 juin 2014 at 10:55

La maman que je suis depuis la même année que toi sent ses larmes couler sur ses joues derrière sa tablette et tes mots.depuis quelques jours j’ai envie d’écrire la même chose sans savoir comment aligner trois phrases.j’ai ressenti les mêmes sentiments que toi, que vous. Mr Lexou et moi sommes émus devant cette fin d’année scolaire, la première!crevette à aussi beaucoup évoluée, une vraie petite fille, qui grandi chaque jour davantage et dont on saisi le soir les évolutions quotidiennes.les chansons, les dessins, les mots utilises ne sont pas les mêmes que l’an passe, nos bébés n’en sont plus et pourtant ils ne sont pas bien vieux ;)!je suis tes émue à l’idée de laisser cette première maîtresse que je craignais tant, autant que j’ai pleuré le dernier jour chez la nounou…..nous, maman, parent, sommes forcément chamallow à cette période….

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:54

C’était une vrai belle année oui, mais j’espère que la prochaine rentrée sera plus facile pour vous en terme d’organisation. Je vous le souhaite de tout coeur <3

Reply
MaPetitePageBlanche 17 juin 2014 at 11:11

Hyper touchant ton article !
Il a fait écho à mon coeur de maman (qui n’a pas très hâte que son fiston commence l’école à vrai dire). Malgré tout c’est merveilleux de voir son enfant grandir et devenir petit à petit autonome 🙂

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:55

Moi j’avais hâte qu’il aille à l’école pour être avec d’autres enfants, mais j’avoue que ce fut une belle claque et qu’il a fallu s’habituer au nouveau rythme et au fait de voir grandir son bébé 🙂 Mais pour rien au monde je ne reviendrai en arrière maintenant, je crois que la nostalgie du bébé s’est peu à peu effacée pour faire naître de nouveaux sentiments !

Reply
Marjoliemaman 17 juin 2014 at 11:34

Merci pour cette belle lecture et pour tout ce que tu racontes si bien ici. On grandit avec eux et je trouve que cela te va bien.

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:56

Merci Marjo !

Reply
cricrimam 17 juin 2014 at 12:47

Juste parfait ce texte, tout est dit. Les larmes aux yeux et pourtant la 1ère rentrée des miens commence à être loin. Merci … (j’ai gardé tous les cadeaux de fête des mères, ils ont pour moi une valeur inestimable). Et zut aux « conseilleurs à la noix », ne jamais les écouter et n’en faire qu’à sa tête. Moi on m’avait prédit que mes enfants s’entendraient mal car ils ont six ans de différence (archifaux, ils s’adorent).

Reply
Anne 17 juin 2014 at 12:57

Oh tu sais, moi aussi j’ai 6 ans et demi d’écart avec mon petit frère et on s’est toujours très bien entendus ! De toute façon je suis bien repartie pour suivre le même modèle avec mon fils, et je me fiche bien de ce que peuvent penser les gens (je n’aurais jamais pu avoir deux enfants rapprochés et admire ceux qui ont osé se lancer !).

Reply
cricrimam 17 juin 2014 at 12:59

un petit ajout concernant les journées de 10 h. Ne culpabilisez pas. Les enfants ne sont pas traumatisés ou alors il y a un autre problème, mes enfants ont commencé la maternelle à 2 ans 1/2. Cela ne les a pas génés bien au contraire parfois ils voulaient rester plus longtemps avec les copains et copines. Mon fils criait sur tout le chemin du retour (il était court heureusement) quand sa soeur allait le chercher à l’école le soir et il avait pas du tout envie de rentrer.

Reply
danslapeaudunefille 17 juin 2014 at 1:21

Anne, ton billet est magnifique, il m’a donné la chair de poule. Ravie que Martin se sente si bien dans son école, c’est moins de souci pour nous les Mamans la journée…

Reply
La Perchée 17 juin 2014 at 1:36

Je n’avais pas encore pris le temps de passer te faire un petit coucou sur ton nouveau blog tout beau, c’est canon par ici ! ça fait du bien hein, un coup de peinture fraiche ?!

J’ai hâte que mon petit bonhomme rentre à l’école, mais ce n’est pas pour tout de suite étant donné qu’il est de mai !

Reply
la carne 17 juin 2014 at 1:55

c’est magnifique… et tellement juste!

Reply
mmembis 17 juin 2014 at 3:41

Les larmes aux yeux de ces jolis mots… que d’amour !

Reply
Cultivez-moi 17 juin 2014 at 3:51

En tant qu’instit en maternelle ça fait un bien fou de lire un article pareil ! Je rejoindrai l’équipe d’une maternelle montmartroise a la rentrée, j’espère rencontrer des parents aussi confiants et reconnaissants du travail des équipes de mater 🙂

Reply
peyite yaye 17 juin 2014 at 4:21

Que c’est joli ! Mon garçon va rentrer en TRES petite section en septembre. Entre hâte, impatience, réjouissements, questionnements, peur, je vois que mon coeur n’est pas le seul à balancer ! D’accord pour tout, sauf pour l’amoureuse peut-être, non mais !!! 😉

Reply
Slow Down 17 juin 2014 at 7:36

Un bien joli mot pour ce petit garçon qui a de la chance d’avoir une maman comme toi et qui lira ces lignes avec émotion lorsqu’il sera devenu grand. Mes jumeaux ont 11 ans et je souviens comme si c’était hier de la première rentrée des classes. Cette année, c’était l’entrée au collège, autre étape majeure et beaucoup de nostalgie pour moi car ils ne sont plus des enfants mais des pré-ado…c’est sympa mais fatigant! Elisa

Reply
Sophie 17 juin 2014 at 11:06

Un très joli texte qui touchera certainement ton garçon lorsqu’il le découvrira plus grand.
Lire tes mots, me laisse imaginer ce que sera la rentrée de mon garçon qui aura 3 ans au printemps prochain et qui débutera certainement l’école en janvier 2015.

Reply
Mandy 18 juin 2014 at 8:07

Comme je m’y retrouve!!!! Moi aussi le mien est fatigué aujourd’hui…du coup je l’ai pas amené ce matin… (mauvaise mère), mais c’est vrai que la fête des mères ou celle des papas, avec la Kermesse ça fait beaucoup de belles nouvelles choses…on verra la moyenne section! ^^

Reply
Grace et rose 18 juin 2014 at 8:57

Quel bel article, si touchant! Ma fille a 13 mois, on y est donc pas encore mais j’ai adoré te lire, ça donne envie! 🙂

Reply
sylvie;-) 18 juin 2014 at 7:09

et bien moi instit en petite section je suis émue de ce témoignage côté parents 😉

Reply
Cécé from Aix 20 juin 2014 at 1:03

Très beau texte. Ma fille rentre à l’école en septembre et cet après-midi nous visitons son école. C’est une grande étape qui s’annonce car elle aussi n’a pas connu la collectivité, juste la nounou.

Bonne journée

Reply
juliette 21 juin 2014 at 7:41

Ouh la la j’ai les larmes aux yeux, quel bel article, je ne sais pas quoi dire de plus <3

Reply
MamieVlin 22 juin 2014 at 7:15

Quel beau texte, très émouvant… que je découvre grâce à Mme Zaza. Mon aînée commence en septembre aussi et j’ai à la fois hâte de faire un tel bilan dans un an et en même temps, je suis ébahie de la voir si grande déjà… Comme le tien, elle fêtera son annif en décembre, très peu de temps avant l’arrivée du grand barbu, pas super pratique d’ailleurs pour les goûters d’anniversaire (10 enfants dans une pièce de 13m2 en plein hiver, je sens que ça va être sportif !). Merci de partager ces émotions !

Reply
Amélie 25 juin 2014 at 9:25

C’était la première année pour nous aussi ! Pleine d’émotion, n’est-ce pas ? Je dois dire que j’envie ton cadeau de fête des mères, moi qui en ai été privée (drôle d’école, où on n’en prépare pas « parce que certains enfants n’ont pas de maman », frustration !!!).
Merci et belle journée !

Reply
Maylis 4 juillet 2014 at 7:03

Bonsoir
Quel beau texte,il m a mis les larmes aux yeux(et je n ai pas besoin de ça aujourdHui pr pleurer)!La petite section s est fini aujourd hui aussi pour ma poulette…je pincement au cœur a été encore plus gros que le jour de la rentrée…j ai versė des tonnes de larmes…ça y est,elle n est plus petite… 10mois ont tellement fait grandir ma petite fille,tout est passé trop vite et aujourd’hui que c est fini j a il impression d être passé à côté de plein de moment qui n auront plus jms lieu vu qu elle ne fait plus du tout bebe…c est d ailleurs impressionnant le changement physique qd on regarde la photo prise par maîtresse pr mettre au porte manteau…même sa maîtresse en qui j avais toute confiance et qui lui a permis de passer une chouette première année va me manquer…profitez a fond de vos petits bouts, l’école les changent et les fait grandir trop vite

Reply
florine 2 août 2014 at 11:26

Très bel article et étant du côté des maîtresses, j’ai bien reconnu le comportement de parents à la rentrée qui retiennent leurs émotions ou peinent à quitter la classe ! ahah ! (parfois le petit a déjà oublié les parents et part jouer avec les copains!)
Le plus chouette c’est que tu aies su accorder ta confiance à l’équipe et ton petit chou a bien apprécié cette première année !
Je le disais d’ailleurs aux parents d’élèves de mes PS l’an dernier : cette rentrée et cette année est aussi (et surtout) une étape importante et émouvante pour les parents !

A la rentrée j’aurais des MS, comme ton fils du coup ?! 😉

Bises et bravo pour ce blog, une mine !!!

Reply
DIY Le cadeau pour la maîtresse | Le blog d'Annouchka 22 juin 2015 at 11:12

[…] voilà… Une dernière semaine d’école en petite section et une belle page qui se tourne pour laisser place aux vacances ! J’ai hâte […]

Reply

Leave a Comment