66 Moins vite - Le blog d'Annouchka
Baby chou !ChroniquesChroniques de maman

Moins vite

posted by Anne 14 juin 2013 28 Comments

martinchou

C’était pourtant pas faute de m’avoir prévenue, on m’avait dit que le temps passerait vite. Mais je ne voulais pas l’entendre. Dire qu’il y a un an j’écrivais sur ce blog que j’avais la nostalgie du bébé, mon dieu, mais qu’est ce que je pouvais être idiote. tu n’avais qu’un an et demi, tu marchais, c’est vrai, mais t’étais quand même mon petit bébé. Quand je vois comme tu as grandi depuis, ce petit bout de garçon bavard et vif d’esprit que tu es devenu, celui qui répond « Martinchou » quand on lui demande son prénom, j’ai l’impression d’être tombée dans une faille spatio-temporelle. Tes premiers jouets, tes biberons et ta table à langer ont tous été rangés au moment de notre déménagement, et à part ton doudou et quelques bricoles, il ne reste que peu de traces de tes premiers mois de bébé à maison. On t’a installé un lit « de grand » dans ta chambre, à côté de ton petit lit blanc. Mais tu ne veux pas encore y dormir, tu dis que tu as « trop peur ». Et je t’avoue, mon coeur de maman est un peu soulagé de ne pas devoir démonter ton lit tout de suite pour le descendre à la cave. Un peu de sursis, ça fait tellement de bien.

Et l’inscription à l’école, celle là je ne l’avais pas vue venir non plus. Passé le soulagement de savoir que tu aurai une place à l’école du quartier pour la rentrée, j’ai rempli ta fiche avec appréhension. Es-tu vraiment prêt ? Tu as encore ces petites cuisses bien dodues si caractéristiques des bébés, tu fais des câlins à ton doudou, et tu portes encore des couches la nuit… T’es encore un bébé, non ? (non ?) Sauras-tu t’affirmer au milieu des autres enfants, plus grands et plus forts que toi ? Je ne pourrai pas toujours te protéger, et ça, ben ça me fout un peu les jetons. Il y a bien eu cette réunion préparatoire à l’école pour me rassurer, mais quand même, je ne n’en menais pas large.

A nous les goûters d’anniversaire, les sorties scolaires à la piscine, et les courses contre la montre pour te récupérer devant la grille de l’école. Et mon petit doigt me dit que ce sera très chouette aussi.

« Moins vite » est le titre d’une chanson de Bénabar aux mots particulièrement bien choisis, qui me touche profondément et que je vous conseille d’écouter au moins une fois. Avec un mouchoir en poche, vous êtes prévenus. 

You may also like

28 Comments

Sheily 14 juin 2013 at 6:02

Mon fils n’a que huit mois, et déjà je pense : « Moins vite ». Les appréhensions d’une maman ne cessent jamais. Mais je pense que même à 99 ans, ils restent les bébé que nous avons vus et tenus dans nos bras 99 ans plus tôt pour la première fois. Cette image est gravée à jamais dans ma mémoire…

Reply
Corinne (Couleur Café) 14 juin 2013 at 7:59

J’étais comme toi il y a quelques jours quand j’ai inscrite pa petite puce à l’école ! J’avais eu une petite larme en pensant à cette enfant, encore un bébé !! En fait, ils sont prêts, c’est nous qui ne le sommes pas, ou qui ne voulons pas l’être 😉

Reply
mathinuages 14 juin 2013 at 8:13

Ohh comme il a grandit!

Reply
Ingrid 14 juin 2013 at 8:20

Iago a poussé très vite en un mois qu’on l’a. La maladie de mon père a évolué, bien vite depuis le début de l’année… C’est toutes ces petites choses, bonnes comme mauvaises, qui nous font prendre conscience que la vie est vraiment très courte, plus qu’on ne se l’imagine…

Reply
DeboBrico 14 juin 2013 at 8:21

C’est vrai qu’on se dit que c’est tellement bête de toujours entendre qu’un enfant grandit trop vite mais en même temps c’est tellement vrai!!! Chez nous c’est tout pareil couche la nuit et école à la rentrée mais il est prêt (pour l’instant du moins) il veut y aller, il veut être grand, il ne veut plus qu’on l’appelle « bébé »…. Et quand je lui dis « Mais à moi tu seras toujours mon bébé » Il me répond « non je suis ton petit garçon et après je serais ton grand garçon!! »

Reply
Surfcity 14 juin 2013 at 8:50

Ici 16 mois demain…et j’ai aussi la nostalgie du bébé, le temps passe beaucoup trop vite…

Reply
anacoluthe 14 juin 2013 at 8:58

C’est-à-dire que ça va tellement vite, une fois qu’on a des enfants, avec cette course permanente et quotidienne contre la montre, qu’on ne voit plus les années passer, et qu’avant même d’avant d’avoir compris, on se retrouve avec une pré-ado de 12 ans (alors qu’on se souvient soi-même très bien de quand on était une pré-ado de 12 ans, hier !!)…

Et si tu as un 2ème enfant, tu constateras je pense que ça s’accélère encore plus, la « croissance » du premier : à mon avis, comme on replonge dans les couches tête baissée (façon de parler !), les années défilent sans qu’on réalise…

Reply
heidi 14 juin 2013 at 9:02

Midinette a un lit de « grande » depuis ses 18 mois (elle escaladait l’ancien), je peux te dire que c’est rude pour nous, déjà qu’elle est née géante, la phase bébé fut très courte.
Martinchou, wahou !

Reply
Nathalie, Lheuredete 14 juin 2013 at 9:12

Ce billet tombe la semaine où… tout à fait comme toi, j’ai cette sensation étrange de voir le temps s’accélérer. Je regarde mes enfants que j’ai laissés la semaine dernière quatre jours chez leurs grands-parents et je les trouve différents. Grandis. Et là, j’ai réalisé qu’un jour, ils se lasseraient de mes bisous sur leurs joues, de mes bisous dans leur cou. Mazette.
Oui, parfois, il faudrait que tout aille moins vite. Je voudrais que mes enfants me trouvent longtemps super forte de savoir ouvrir les pots de confiture…

Reply
suzanne 14 juin 2013 at 9:27

Tellement touchants, ces mots de maman <3

Reply
madamezazaofmars 14 juin 2013 at 10:00

J’aime beaucoup ton article et je partage, toutes ces interrogations en ce qui concerne mon propre fils même si comme je l’ai écris cette semaine, je ne ‘lai pas vu tant changer que ça ou alors je ne m’en rends pas compte.

Reply
Libelul 14 juin 2013 at 11:33

Time flies … Le temps de la maternelle est juste extraordinaire n’en doute pas. Embrasse each moment because every instant with our little ones – even the difficult ones – are magical !

Reply
Mamzelle-Mistinguett 14 juin 2013 at 1:14

L’entrée à l’école c’est super aussi même si ça fou un peu le bourdon les premiers temps, très vite on s’y fait et on devient gaga devant les premiers « devoirs », travaux et aussi, cadeaux … je ne te parle même pas, du premier spectacle! 😉

Reply
Madame 14 juin 2013 at 2:45

Je me rappelle de ses yeux à la naissance, de ses pleurs, de sa première nuit, première dent, première rentrée à l’école… Cette année fut l’année des changements: première dent qui tombe, inscription aux activités sportives… et il va rentrer en grande section, adieu la maternelle… Profite encore, la petite section est une année géniale pour les découvertes!

Reply
lexou 14 juin 2013 at 3:31

tu le vois la mon coeur de maman qui se sert fort tellement je ressens la même chose!!!nos enfants sont de la même génération, ils rentrent tout deux à l’école en septembre, mon dieu comme le temps file, tout se passera bien, mais tout de même tellement de sentiments s’emmelent dans nos têtes!!!

Reply
Manu 14 juin 2013 at 4:55

Moins vite Martin !!! Tu grandis trop vite !!! Vivement que je vienne te chercher à l’école de temps en temps 🙂 Et pis j’t’apprendrai à faire des passes dans la cour de l’école.

Reply
LMO 14 juin 2013 at 6:08

Naaannn!! Déjà l’école??? Ils ont si peu d’écart avec MC? (En même temps, quand l’un nait alors que l’autre a 6 mois, on a l’impression qu’il y a un gouffre alors qu’il y a finalement peu d’écart!)

Moi aussi j’appréhende pour l’école. Ca me rassure de savoir que je ne suis pas seule! 🙂

Reply
Aurelie 14 juin 2013 at 6:40

Encore un joli post qui m a mis les larmes o yeux…
Hugo n a que 6 mois mais je commence aussi à me dire que le temps file déjà trop vite… 🙁
Bisous ma petite Anne <3

Reply
Little Bounty 15 juin 2013 at 7:13

Oh Martinchou !
J’imagine ton émotion en écrivant cet article… 🙂

Profitez bien de l’été et du petit boy !

Reply
Hey cupcakes 16 juin 2013 at 1:35

Bel article 🙂 C’est très touchant !

Reply
shalima 16 juin 2013 at 5:02

Tu n’as pas fini de dire ça, « moins vite », je le disais déjà quand Mamzelle a soufflé sa première bougie, je continue à l’approche de ses 13 ans. Et pour ses frères, c’est pareil, voire pire, omagad, la rentrée au collège de mon Petitou, c’est demaiiiiin !
(bref, on est pas sorties des ronces !)

Reply
juliette 17 juin 2013 at 10:27

Oh c’est émouvant ! J’ai l’impression d’être venue te voir à la maternité il n’y a pas si longtemps, c’est fou… c’est un vrai petit garçon maintenant, tellement mignon ! Je pense que chaque âge apporte son lot de bonheur, et que si c’est dur de le voir grandir, tu vas aussi adorer voir ses dessins ou l’entendre raconter tout ce qu’il a fait à l’école. Plein de bisous !

Reply
Pimousse 18 juin 2013 at 1:45

Comme ca je suis prévenue.
J’ai déjà la nostaligie des premières semaines de ma puce (7 mois). Je la trouve très indépendante déjà…alors qu’est-ce-que ca va être.
Je file écouter bénabar.
Bisous!

Reply
La Grenadine 19 juin 2013 at 7:39

Oooh, c’est un bel article plein d’émotions. *-*
Profite bien de tous ces instants avec Martinchou. ^^

Reply
Clari 19 juin 2013 at 12:46

Très joli post. Je compatie car je vis la même situation, mon chouchou est déjà tellement grand… Emotions, émotions…
Bisous
Clari

Reply
missbonbon 12 juillet 2013 at 2:15

misère…. c’est tellement vrai….. ton article, comme cette chanson de Bénabar me mettent la larme à l’oeil, larme qui pointe souvent le bout de son nez dès que je lis des messages comme le tien depuis l’arrivée de ma minicha… plus si mini que ça du haut de ses 19 mois et bienôt 20….. ouille ouille ouille qu’on aimerait pouvoir faire une pause parfois, mais c’est aussi tellement magique de les voir grandir et apprendre chaque jour…. on est peu de chose et le temps nous file entre les doigts, profitons donc seconde après seconde de ces moments qui ne reviendront plus, mais qui nous font grandir encore nous aussi <3

Reply
Lola 13 janvier 2015 at 10:15

Je me sens moins seule !! J’avais déjà la nostalgie du nouveau-né quand elle avait un mois et demi, et maintenant je me dis que j’étais bien bête parce qu’elle a 6 mois et demi et deux dents et que finalement elle était toute petite à 1 mois et demi… Et d’un autre côté je suis si heureuse de la voir grandir !! Quel paradoxe !

Reply
Ethamtam 14 août 2015 at 2:57

Benabar sera pour plus tard… la je suis au boulot (ahem) et comme je suis en pleine période « elle grandit trop vite, elle à déjà un an… » je sens que j’aurais besoin de mouchoirs 😀

Reply

Leave a Comment