66 Quand les vêtements rendent nostalgique… - Le blog d'Annouchka
ChroniquesChroniques du quotidienHumeurs

Quand les vêtements rendent nostalgique…

posted by Anne 14 juin 2009 32 Comments

fringues-nostalgie

A chaque changement de saison, je me décide à faire un grand rangement de ma garde-robe, une bonne occasion aussi de faire le tri. Et à chaque fois ça ne loupe pas, j’ai le cafard.

Il y a des vêtements dont je n’ai aucun mal à me séparer… Ils ne représentent rien pour moi, je les ai aimés quelques temps puis m’en suis lassée… alors je les glisse dans un sac que je donne à ma mère, qui fait ensuite le tri, les donne à la famille ou les garde pour elle. D’ailleurs, c’est non sans une certaine émotion que je la vois parfois porter mes anciennes affaires, lorsque je vais passer le week-end chez mes parents. J’aime cette idée que les vêtements retrouvent une seconde jeunesse grâce à une autre personne, plutôt que de moisir dans un placard ou finir à la poubelle.

Mais il y a ceux dont l’idée même de devoir me séparer un jour me mettrait presque la larme à l’oeil. Ces vêtements qu’on possède depuis des années et qu’on retrouve égarés et bien cachés sous des piles de vêtements soigneusement amassées. On ne veut plus les porter car ils son affreusement démodés, un peu abimés, trop petits… On aimerait bien faire de la place dans son armoire mais on ne peut se résoudre à les donner, parce qu’ils sont emplis de souvenirs du passé et représentent des moments forts de notre vie.

Il y a par exemple cette robe rose et fleurie d’une matière synthétique un peu douteuse, achetée il y a 13 ans avec mon argent de poche et que j’ai portée des étés durant sans jamais la ménager. Une fois, j’avais même cru l’avoir ruinée le jour où ma bouteille de monoï s’était renversée dessus, mais il s’avère qu’elle n’a aujourd’hui pas une seule tâche ni aucun accroc… Cette robe, c’est un peu le souvenir de tous ces étés passés quand j’avais encore l’âge de l’insouciance et des premiers amours.

Il y a aussi cette robe noire, pas non plus taillée dans une matière noble (je vais finir par croire que le synthétique est plus résistant, moi qui ne jure que par les matières naturelles), dont je me souviens avoir fait un caprice chez Pimkie peu avant mes 16 ans pour que mes parents l’achètent. Là encore, elle m’a suivi de longues années et m’a souvent dépannée  en toute occasion  : nouvel an, gala de fin d’études…

Et puis ce vieux jean, dans lequel je flotte aujourd’hui et qui est importable tant il est usé jusqu’à la corde. Je crois que c’est le seul et dernier jean que j’ai acheté si cher, je ne jurais à l’époque que par lui, et c’est surtout celui que je portais lorsque j’ai rencontré l’homme qui partage ma vie aujourd’hui. Il a beau prendre une place monstrueuse dans mon armoire,  jamais je ne pourrai le jeter.

Et pour finir, il y a ce vieux chemisier noir en dentelle, un modèle vintage des années 80 que m’avait donné la maman de mon ancien copain peu avant qu’on se sépare. Je ne le porte jamais parce qu’il est assez excentrique, mais il n’en est pas moins magnifique, et c’est je crois, le seul souvenir qu’il me reste de cette époque et de ces gens que j’avais tant aimés.

Je me demande si la pile des vêtements « à garder toute sa vie » grandit avec les années et à mesure qu’on vieillit…  Je me vois bien garder les tous premiers vêtements qu’aura porté mon bébé, ou tout un tas d’autres choses qui auront marqué une époque ou un moment clé de ma vie. C’est un brin matérialiste quand même, quelque part je me demande si ce n’est pas un peu puéril et inutile.

You may also like

32 Comments

emanu124 14 juin 2009 at 4:49

Aaaah, je te comprends..
J’ai du mal à me séparer des vêtements. Soit ceux beaucoup aimés, soit ceux achetés un peu par erreur et pas mis – donc quasi-neufs-
Je me dis que c’est un peu du gâchis – j’ai honte..
Et pourtant j’ai bien la moitié de ma garde-robe que je ne met plus..
Un jour je viderai mon armoire complètement… Un jour.
En attendant, je me suis fixé un principe : le vêtement qui n’a pas bougé depuis deux ans : dehors !!

Reply
Noémi/TrendyMood 14 juin 2009 at 6:17

J’ai également une robette à fleurs du même style qui doit être restée chez mes parents. Je l’ai accordée à toute les sauces quand j’étais ado. Elle est un peu déchirée sur les coutures derrière car j’ai continué à la mettre même quand elle était trop petite. Elle dort dans un tiroir, impossible de la jeter, c’est toute mon adolescence dans cette robe (pimkie je crois) !

Reply
Marie/chroniqueblonde 14 juin 2009 at 6:38

Comme toi j’ai beaucoup de mal à me séparer de certains vêtements car je m’attache aux souvenirs ayant une histoire, une signification alors imagine le nombre de vêtements qui compte pour moi (genre « oh c’est le jean que je portais lors de notre 1ére soirée pizza », bon j’exagère mais c’est presque ça ^^).

Reply
Marinette 14 juin 2009 at 7:07

Moi mes caprices robes ont souvent été léguées à mes soeurs. Sinon j’ai plein de trucs que j’hésite à jeter mais je finis toujours par le faire au bout d’un moment !

Reply
KRiSS 14 juin 2009 at 7:29

Moi c’est l’expatriation qui m’a aidée à faire un peu le ménage dans mes vieilleries : qd on doit traversé l’Océan avec un nombre de kg de bagages limités, je t’assure qu’on en jette des choses! 😛

(quoique j’avoue que chez mes parents, certaines étagères sont encore remplis de vieux trucs..)

Reply
S.G.Woman 14 juin 2009 at 9:35

Tout pareil! J’ai des vêtements que je garde depuis des années car je suis incapable de m’en séparer! Et le pire c’est que la plupart sont importables…heureusement que c’est assez limité.

Reply
Xelou le loup 15 juin 2009 at 12:27

aaaah je te comprends tout à fait !

j’ai besoin d’argent et j’ai donc mis en vente sur ebay quelques-uns de mes sarouels kanabeach que je ne mets plus mais auxquels je tiens énormément..

Quand j’ai terminé je me sentais super mal !

Et j’espère secrètement que personne ne fera monter les enchères ^^ j’me dis que si ils ne partent pas c’est qu’ils doivent rester avec moi ^^

Reply
Clyne 15 juin 2009 at 8:54

Oh c’est marrant que tu parles de ça aujourd’hui car justement j’ai fait un gros tri hier dans mes vêtements (4 gros sacs remplis !!) et je me suis enfin décidée à me séparer de ces vêtements qui ne m’allaient plus depuis longtemps mais que je gardais par nostalgie…
Il y avait notamment la robe chasuble que j’avais portée au mariage de ma cousine quand j’avais 12 ans ou encore mes innombrables tee-shirts Petit Bateau en taille 12 et 14 ans qui m’ont accompagnés pendant toute mon adolescence…

Mais j’ai quand même encore conservé 2/3 pièces symboliques comme toi en me disant justement que si ça trouve je les garderai toute ma vie… 🙂

Reply
La perchée de service 15 juin 2009 at 10:02

moi aussi j’ai une pile qui grandit à vue d’oeil ! va faloir que je me debarasse de tout ça…

Reply
la pestouille 15 juin 2009 at 10:02

pareil ! hier c’était grand tri dans mon armoire (bizarrement ça a toujours lieu après les samedi shopping…) en général je mets un tas de trucs que je porte très peu (ou jamais) dans un grand sac,

je clame haut et fort et hop ! poubelle !

sauf que le sac reste dans le couloir pendant une semaine.

et puis je le ré-ouvre et je me dis…rhooo non je peux pas jeter ça quand même? et ce petit haut là, il est troué mais ça se recoud, et ce collant là…il est filé mais ça peut servir pour halloween…

ppfff. trop nulle.

Reply
Natacha 15 juin 2009 at 1:23

Je t’admire. Moi, je n’arrive jamais à me séparer d’un vêtement, c’es tragique !

Reply
Miss Brownie 15 juin 2009 at 2:04

Bah ma maman a fait un sacré ménage pour moi dans ma penderie donc il ne reste pas grand chose :-S

Reply
Angie 15 juin 2009 at 3:39

J’ai eu certains vêtements dont j’ai eu du mal à me séparer avec mon déménagement mais finalement, je m’en suis séparée, ça prenait trop de place pour rien et puis, je me suis rendue compte que j’y tenais plus tellement, voire pas du tout.

Par contre, j’ai un sac super vintage reçue de ma grand mère que je garde toujours et je garderai toute ma vie. C’est sentimental.

Reply
Angie 15 juin 2009 at 3:40

Oups, je voulais dire reçu…

Reply
Faustine 15 juin 2009 at 3:55

Je garde même des vêtements troués, c’est pour dire !!!
Mais j’arrive tout de même à faire du tri.
En général, avant de donner mon sac aux bonnes œuvres, je fais venir les copines, elles prennent ce qu’elles veulent et hop, envolé 😉
Je me sens légère après et on y voit plus clair ensuite. Car paradoxalement, avoir trop de chose dans mon placard me fait croire que je n’ai plus rien à me mettre 😉

Reply
LMO 16 juin 2009 at 7:32

Moi pareil, j’ai du mal à quitter certains vêtements…
J’en ai qui ne me vont plus depuis des lustres, mais je les garde. Dans le doute, et parce que je les aime bien 🙂

Reply
Anne-Sotte 16 juin 2009 at 10:44

Je comprends bien ça aussi… Beaucoup de mes habits sont associés à des souvenirs : mon pantalon large marron que j’ai trainé toutes mes études qui m’allait si bien et que je continuais à porter même après que Maman l’ait brûlé au fer à repasser… Mon t-shirt orange avec un canard que je porte sur toutes les photos de soirées étudiantes, qui rétrécissait un peu plus après chaque lavage… Mon t-shirt avec un ours bourré qui dit « je suis une loutre », il faisait rire tout le monde celui-là…. Effectivement, que de souvenirs, je n’arrive pas à m’en séparer non plus… Chez mes parents (j’ai pas la place pour ça moi !) il y a donc un tas de fringues « souvenirs » dans mon placard, Maman a compris que je ne les donnerais ou jetterais jamais celles-là…

Reply
TardisGirl 16 juin 2009 at 5:33

Moi aussi j’ai des fringues auxquelles je suis attachée et que je ne veux ni jeter, ni donner… Même parfois elles sont plus portables, plus à ma taille ou autre !!

Reply
titneg'bri 16 juin 2009 at 8:54

Ahlala, m’en parle pas! Je suis incapable de me séparer de mes tee-shirt de quand j’étais bonnasse! Je me dis tout le temps, que peut-être un jour, par miracle, je redeviendrai comme avant… Comme un défi que je me lance à chaque fois. C’est cro dur la vie des fois, pffiou!

Reply
mamzellescarlett 17 juin 2009 at 8:18

En général, l’opération tri est impitoyable. J’atomise, je vends, je donne et je fais de la place pour accueillir des petits nouveaux. Mais il y a en effet quelques rescapés, ils sont pas nombreux mais ceux là j’ai toujours une bonne raison pour les garder : ils vont avec tout, ils m’avantagent super bien, c’est un kdo d’une personne chère. Bref, ça peut pas faire de mal de les garder tout au fond au cas où…

Reply
colibri 17 juin 2009 at 4:58

J-1, la Provence nous voilà.

Surtout, n’oublies pas ta robe rose à fleurs (pour la fête de la musique), tes tongs,et ton maillot de bain, il fait 35° sous les arbres et l’eau de la piscine est à 28°.
Par contre ton muscat « Beaume de Venise », est à 8° dans l’américain…

Le nec avec ton mec !!!

Reply
Delphine 17 juin 2009 at 10:21

J’ai beaucoup de mal à me séparer de mes vêtements.
Je les amasse, je les entasse, je les oublie…
Et puis un jour, ça me prend, comme ça, je brandi un sac, et ceux que je ne veux plus avoir sous les yeux, je les donne…
Après, souvent, je regrette…
Il y a toujours un moyen de détourner et rafraîchir un vêtement que l’on n’a pas porté depuis un petit moment…

Reply
Chris d'ego 18 juin 2009 at 8:05

J’ai aussi un mal fou a me séparer des affaires du passé: fringues, cartes postales, etc mais pas trop le choix a paris que de faire le tri. Tu pars où en vacances?je vais au soleil aussi;) bis

Reply
marie-b 18 juin 2009 at 4:52

maman m’avait fait plaisir lors de mes 18 ans: m’acheter une veste de velours couleur bordeaux, chère à son goût……je l’ai gardée dans ma garde robe plus de 20 ans, tel un bijou dans son écrin…….et c’est ma fille, qui, à 16 ans en est tombée sous le charme et la portée jusqu’à l’user…..aussi, ne jetez pas les vêtements auxquels vous tenez….la mode est un perpétuel recommencement….
bisous ma belle
bonnes vacances

Reply
Nefertiti 18 juin 2009 at 5:20

je suis pareil,j ai en bas de mon armoire des piles de vetements que je n arrive pas ni a jetee ni a donnee…

Reply
Touwity 21 juin 2009 at 9:05

Je garde tous les vêtements qui ont occupé une part plus ou moins importante dans ma vie aussi. Comme le déguisement qu’a fait ma grand-mère pour le carnaval en CE2, comme la robe de demoiselle d’honneur que j’avais pour le mariage de mes parents ou encore le tshirt que MonsieurGruyère m’a acheté et qui est ajd trop petit !
Nostalgie quand tu nous tiens 🙂

Reply
Mlle H 22 juin 2009 at 9:34

Je la connais très bien cette sensation de nostalgie pour des vêtements. Moi je garde tout. La mode elle part et revient pour la plupart des fois, donc généralement je n’ose rien jeter. Affection inutile parfois, mais en tout cas vrai !

Reply
MissOChoco 25 juin 2009 at 6:21

Moi je ne trouve pas cela matérialiste,je dirais plutôt sentimental: après tout, ils n’ont aucune valeur pécuniaire ^^
Je suis pareil, j’ai mes fétiches, qui en me vont plus pour la plupart, mais « on sait jamais » ^^
Je compte garder des pièces phares et basiques, pour ma fille plus tard… j’ai regretté que ma mère n’en ai pas fait autant, elle qui était une grande modasse lol alors…
Bisousssss et bonnes vacances!

Reply
lagrengren 25 juin 2009 at 9:32

Je donne, je jette, je regrette…et je grade des tonnes que je ne mettrais plus mais ils sont là les vêtements de mon adolescence ou de mes premier jobs…je suis comme toi , dure dure de faire le vide !

Reply
andara 27 juin 2009 at 3:48

je ne suis pas spécialement nostalgique avec les vêtements mais je n’arrive jamais à jeter ou faire du tri …

Reply
Pimousse 29 juin 2009 at 2:55

Je donne au fur et à mesure mes vêtements, à part ceux qui ont couté cher et que je ne mets que rarement (en me disant que c’est sur je vais les remettre). J’ai donc quelques tenues de « soirées » que je ne mets plus, mais que je prête à l’occasion.
Mais impossible de me séparer de mes chaussures ! Je les aime trop.

Reply
yayanne 23 mai 2012 at 12:07

euh,si tu as le jean à prince charmant je te le loue promis je te le rends,je m’en fous de la coupe tant que je peux le fermer s’il me permet de transformer ma vie

Reply

Leave a Comment