Se lever tôt ou ce que je pense du « Miracle Morning »

Chroniques
135 commentaires
DSC06437

DSC06437

Vous le savez sans doute déjà, en ce moment la grande tendance est de se lever (très, trop ?) tôt pour faire de la méditation, du running, du yoga, manger du porridge BIO (fait-maison, of course) ou n’importe quoi d’autre qui vous permettrait visiblement « d’obtenir la vie dont vous rêvez », pour reprendre les termes exacts du best-seller « Miracle Morning ». Si vous avez manqué l’info, sachez que c’est tout simplement LE livre qui fait fureur depuis sa sortie en France il y a une semaine. Et dans lequel on vous explique, en gros, qu’en vous levant 2 heures avant votre horaire habituel, vous vous donnez toutes les chances d’être heureux dans la vie.

Bon, alors je vais être directe avec vous, cette nouvelle mode de mettre son réveil à 5 heures du matin pour changer le monde me laisse perplexe. Mais avant d’oser vous donner mon avis sur le sujet, j’ai quand même pris le temps d’interroger mon entourage (collègues journalistes, amis, mamans qui travaillent, mamans au foyer, freelance etc etc… bref, des profils extrêmement variés) et nous étions tous à peu près d’accord : pourquoi faire tout un plat d’un truc qui paraît évident ? Parce qu’entre nous, il est logique que si tu mets ton réveil à 5 heures du matin au lieu de 7 heures, en considérant que tu te couches peu ou prou à la même heure le soir, tu auras le temps de faire plein de choses puisque tu seras debout 2 heures de plus par jour  (je le mets en gras et en souligné au cas où ce ne serait pas assez clair^^). Je sais que beaucoup ont lu le livre que je cite plus haut – moi-même je l’ai survolé, il se trouve d’ailleurs actuellement sur mon bureau – et sont admiratifs du parcours de son auteur qui a une histoire particulière : après un grave accident de voiture et plusieurs mois dans le coma, il s’est mis à aller courir très tôt le matin. Bénéficier de ce temps supplémentaire l’aurait aidé à voir la vie d’une autre manière et à se sentir maître de son destin (je résume mais voici l’idée de base).

Entendons-nous bien, je ne porte aucun jugement et ne ressens aucun mépris pour les adeptes du « Miracle Morning », qui enfilent leur tenue de yoga ou leur maillot de bain pour aller à la piscine aux aurores (les fous !^^). Je suis moi-même une lève-tôt : pour moi, dormir c’est un peu mourir alors qu’il y a tant d’autres choses plus intéressantes à faire. D’ailleurs, j’ai toujours détesté faire la grasse-matinée, il faut vraiment que je sois malade pour trainer au lit jusqu’à 10h ou plus. Même adolescente ou quand j’avais l’âge de sortir la nuit, j’étais debout à 9h au plus tard le lendemain. Bon, il faut dire que ma mère adorait passer l’aspirateur le dimanche matin, avec le recul je me demande si ce n’était pas fait exprès pour nous réveiller, allez savoir. Et bien avant mon adolescence, à l’époque où l’on habitait encore dans le Nord, ma mère travaillait de nuit à l’hôpital et mon père commençait parfois très tôt à l’usine, vers 5 ou 6 heures du matin. Je n’avais que 5 ans, mais malheureusement mes parents étaient obligés de me réveiller vers 4h30/5h pour me déposer chez la nounou (oui, c’était une nounou en or) et j’étais au taquet, je ne voulais pas y aller en pyjama et j’exigeais que ma mère m’habille. Du coup, je ne sais pas si ça vient de là mais j’ai toujours adoré me lever tôt. Je me couche donc assez tôt (en toute logique) puisque hélas je ne suis pas surhumaine. Ça a toujours beaucoup fait rigoler mes copains avec qui j’ai toujours été en léger décalage, une fois je m’étais même endormie sur un canapé en boîte de nuit 😀

Ça fait des siècles qu’on nous répète que « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt », voilà pourquoi cette soudaine mode du « early morning » me fait un peu sourire. Comme si on découvrait en 2016 l’équation « temps passé à ne pas dormir = temps qui permet de rester debout à faire des choses ». On pourrait même en rigoler si notre génération ne manquait pas cruellement de sommeil (j’ai lu récemment les résultats terrifiants d’une étude sur le sommeil des ados, qui ne dorment quasiment plus la nuit à cause de leurs téléphones portables) et si nous n’étions pas déjà complètement débordés par nos emplois du temps surchargés. Le fait qu’on en soit arrivé à devoir se lever 2 heures plus tôt pour pratiquer des activités sportives ou autres, ça ne vous inquiète pas ? Est-ce que ce ne serait pas le mal du siècle de vouloir toujours en faire plus, quitte à frôler l’épuisement ? (tenez, puisqu’on en parle, je vous balance le lien d’un article édifiant sur notre génération du « toujours plus »… qui serait à la limite du burn-out !).

Je n’ai rien contre le « Miracle Morning », chacun fait ce qu’il veut, mais j’en ai un peu marre de lire ce discours ultra-culpabilisant à coups de « prenez votre avenir en main », « devenez plus créatif », « tout le monde peut y arriver », qui donne justement l’impression d’être un looser si toi-même tu n’y arrives pas. On a également beaucoup mis en avant (pour ne pas dire encensé) les grands patrons, par exemple Tim Cook (CEO d’Apple) qui se lèverait à 3H45 tous les jours. Si je reconnais sans aucun problème que ces personnes travaillent énormément et ont besoin de temps pour se recentrer sur eux-même, faire courir l’idée que se lever en pleine nuit serait l’un des secret de la réussite me gène profondément. Et les gens qui se lèvent à 3H30 pour aller à l’usine alors ? Eux ne seront jamais millionnaires (à moins de gagner au loto) et pourtant ils font du early-morning malgré eux. Je serais curieuse de savoir ce qu’ils pensent de tout cela d’ailleurs…

Et pour finir, le dernier point qui me gène dans cette histoire c’est le côté encore une fois extrême de l’idée, poussée à son paroxysme. Pourquoi ne pas se lever une demi-heure (voire 3/4 d’heure) plus tôt, au lieu de s’infliger une telle routine difficilement tenable sur la durée ? J’ai d’ailleurs beaucoup aimé cet article « j’ai testé : me réveiller une 1H30 plus tôt pendant 3 semaines, et ça me manque » d’une journaliste qui montre bien la violence de ce rituel et explique pourquoi il est nécessaire de trouver un juste milieu. C’est à dire de trouver le bon rythme, celui qui convient à soi.

En ce qui me concerne, je pense avoir trouvé le bon rythme. Depuis quelques mois, je me lève à 6H30 tous les matins (au lieu de 7h15 auparavant) juste pour le plaisir d’être seule dans la cuisine à préparer le café et de profiter du silence, avant que tout le monde ne se lève. Pour moi c’est super important de démarrer ma journée SEULE et en SILENCE (autant dire qu’il vaut mieux éviter de me raconter vos histoires au réveil hihihi). Ces 45 minutes me permettent aussi d’être prête quand mon fils se lève le matin et de pouvoir me consacrer à lui à 100%. Cela me fait gagner un temps considérable et m’évite pas mal de stress parce qu’il prend trop son temps pour s’habiller ou manger ses tartines (le truc qui peut vite me rendre folle). Ensuite, je file au bureau pendant que son père le dépose à l’école. La grande nouveauté grâce à ce réveil un peu anticipé, c’est que je ne prends quasiment plus le métro. Mon trajet sur la ligne 13 au quotidien était devenu un enfer (ceux qui savent, savent…) j’ai donc décidé d’aller travailler à pieds. Cela me prend environ 45 minutes et me convient parfaitement (je fais la dernière partie du trajet en métro quand même pour m’éviter de traverser le périph’ à pied).

J’avoue que le fait d’avancer un peu mon réveil le matin a beaucoup amélioré ma qualité de vie (le fait de marcher, c’est une sensation de liberté indéniable) mais je ne vais pas non plus m’autoflageller les matins où j’ai un peu de mal à me lever ou m’infliger une routine hyper stricte sous prétexte que c’est la grande mode. Ce qui est important c’est de ne pas se forcer et de faire comme on veut et surtout comme on peut. Voilà où je voulais tout simplement en venir.

N’oubliez pas : soyez  bienveillant avec vous-mêmes.

Bon début de semaine à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

Anne

Je m'appelle Anne et je suis maman d'un petit garçon de 3 ans. Parisienne depuis dix ans, je vis sur les hauteurs de Montmartre. Dans la vie je suis aussi directrice éditorial du site hellocoton. Vous pouvez me suivre sur Twitter, Pinterest, Hellocoton et Facebook.

135 Commentaires

  1. Mathilde a écrit

    Tellement d’accord avec toi. Dormir pour en faire plus : quelle idée révolutionnaire ! Franchement, je pense comme toi que ĺ’important est de trouver son rythme personnel.

  2. Bah si le monde devait appartenir à ceux qui se lèvent tôt, on serait dominés par les petits vieux insomniaques et les parents totalement défoncés par une nuit pourrie à cause de bébé qui fait ses dents :)

      • tdab a écrit

        Effectivement vous n’auriez pas du uniquement survoler le livre…! Il explique bien qu’en conseillant de se lever plus tôt, ‘il n’invente rien. Ce qu’il essaye de transmettre ce sont simplement ses « life S.A.V.E.R.S ». Ce sont 6 rituels qui permettent une optimisation de ses objectifs, et il n’y a absolument aucune limite de temps, vous pouvez très bien effectuer votre MM en 30minutes ou 2heures, à votre gré :)
        Se lever tôt est à la portée de tout le monde, mettre à profit ce moment est autre chose!
        La prochaine lisez le ou essayez vous pourrez discuter en connaissance de cause :)

        • zouzou a écrit

          Je viens de terminer la lecture de ce livre et constate avec regret que les gens n’ont rien compris du tout !!!! Je suis tout à fait d’accord avec vous ! L’auteur ne parle pas de nuit écourter par le réveil des enfants ou des insomniaques !!!! Se lever tôt est un acte volontaire pour avoir le temps de méditer, de réfléchir, d’écrire, de faire un peu de sport ou réveil corporel !!! Bref d’accorder du temps pour notre développement personnel !!! D’ailleurs il est aussi mentionner que l’on peut aussi s’accorder ce temps le soir si on le peut !!! Il est bien evident que les personnes qui se lévent à 3h du matin pour le travail ne vont pas pratiquer le miracle morning !!!! bien que il est possible de le réaliser en 10 minutes ! Moi même maman de 2 enfants qui se levaient très tôt le matin (6h30) il m’arrivait de me lever avant pour pouvoir boire mon café tranquille et pouvoir les accueillir sans râler à leur réveil ! Il est très difficile de s’accorder du temps pour le reste de la journée !!! Alors quoi de mieux que le matin !!! Le choix est simple : soit rester au lit pour dormir et se plaindre du manque de temps pour soi ou se lever un peu plus tôt et faire se dont on a envie !!!

          • ALIX a écrit

            Ouf je vous remercie tdab pour cette réponse. Depuis que je me lève chaque matin ( même en congés) à 5h JE PRENDS MON TEMPS et fais les gestes quotidiens en PLEINE CONSCIENCE. Rien à voir avec le fait de se lever de bonne heure pour aller travailler (Anne n’a effectivement pas compris le livre)….

        • BEZIERS LA FOSSE a écrit

          je suis bien d’accord avec vous tdab,en survolant le livre Anne vous en avez loupé le principal…effectivement on ne nous apprend pas qu’en se levant plus tot on à plus de temps pour nous,seulement j’imagines que peu de gens de nos jour mettent à profit ce temps pour s’épanouir et devenir la meilleur version d’eux meme,meme si le sport et d’autres sujets sont en vogue en ce moment. d’autre part ça me dérange un peu qu’on soit tout le temps en train de dire,ce n’est qu’une mode ect…si la mode peut nous permettre d’avancer,d’aller mieux,de manger en pleine conscience ou d’opter pour des gestes écolos,peu importe les sujet,suivons cette mode de bon coeur.

        • cc a écrit

          je pense que tdab tu as raison car dans le livre a un moment il parle qu’on peux le faire le matin ou a un moment de notre journée ce quil veux vraiment nous espliquer c’est le fameux « life SAVER » car comme il le dit , il y en a qui ce leve trop tot comme les infermiere de nuit etc et ne peuvent donc pas forcément le faire le matin

        • Laura a écrit

          En effet, elle n’aurait pas dû le survoler. Elle l’aurait au moins compris et son avis serait pour le coup… Crédible !

        • ALIX a écrit

          Ouf je vous remercie tdab pour cette réponse. Depuis que je me lève chaque matin ( même en congés) à 5h JE PRENDS MON TEMPS et fais les gestes quotidiens en PLEINE CONSCIENCE. Rien à voir avec le fait de se lever de bonne heure pour aller travailler (Anne n’a effectivement pas compris le livre)….

  3. Ah mais en fait j’ai des enfants qui veulent que je m’épanouisse : ils me réveillent à 6h15 même le week-end! 😉
    Plus sérieusement je te rejoins sur tous les points. Ça me fait doucement marrer ces tendances pseudo révolutionnaires aux noms anglais…
    Mais en tout cas, même si je dormais rarement au delà de 8h30 avant d’être maman, le réveil aux aurores imposé par nos petits loups nous permet de vraiment profiter de la matinée le week-end !

    • Je suis bien d’accord, par contre s’ils pouvaient nous laisser nous lever tranquillement ça serait quand même plus sympa. Le mien est au taquet à 7h le week-end, un peu rude quand même (et du coup je te tire mon chapeau parce que 6h15…. waouh :O)

  4. … ah … bien parlé … j’ai entendu aussi de ce miracle du lever (encore) plus tôt. Je passe – quatre heures de sommeil par nuit restent nécessaire pour moi. Moins deviens criminel … 😉

    • 4H seulement ? C’est déjà bien, moi en dessous de 6h j’ai envie de tuer tout le monde !

  5. Aléa a écrit

    La solution est simplement de devenir maman. On a 2 journées en 1 celle de working girl et celle de maman et cerise sur le gâteau il y a toujours une petite voix pour nous extirper du lit entre 6 et 7h du matin.

  6. moi j au toujours été une lève tôt à 6h je suis levée mais je dois partir à 7 h pour aller au travail voila tout cela fait très longtemps que j ai ce rythme et cela ne me gène pas. Je crois que les seules fois où je pouvais me lever tard c’est quand j’étais aussi au lycée qui étais dans ma ville.
    Après je pense que c’est comme toutes les modes ça marche pour des gens connus et influents alors du coup ils en parlent comme si c’était extraordinaire !! La 1ère fois que j’en ai entendu parler c’était au journal et cela m a fait bien rire
    Tant mieux si cela rend bien ceux qui le font mais je ne vais pas céder à cette vague. L’important est d’avoir le rythme qui se convient.
    Dans quelques temps cela une autre mode, attention comme toi je n ai rien contre
    Je n’ai pas lu le livre par contre.

    • Nan et puis soyons honnêtes, ce n’est pas comme ci on avait vraiment tous le choix… Tu pars drôlement tôt de chez toi dis donc !

  7. Je dois être complètement has been alors, parce que c’est une vraie torture de m’extirper du lit à 6h10 tous les matins….avant 7h00, c’est dur!!! alors mettre mon réveil encore avant????non merci!
    bon, je le concède, il y a des nuits/ matins d’insomnie et là c’est vrai que je savoure d’avoir un peu de temps pour bouquiner ou écrire. Mais de là à le faire volontairement….au secours!!

    • Il paraît que tu finis par t’y habituer et que ton corps se cale naturellement sur un nouveau rythme… et t’envoie au lit plus tôt !

  8. Franchement… Me lever 2h + tôt en hiver dans l’ouest reviendrait à me ramener 10 ans en arrière en Erasmus en Suède : vous pouvez rallumer le soleil siouplé ? Les beaux jours me donnent envie de ne pas traîner au lit, de marcher plus également. Changer sa vie ne demande aucune routine de ce genre, c’est soit une opportunité, soit un travail de fond : c’est en nous que ça se passe ! Je te souhaite un très bon dimanche soir et 1er jour de printemps

    • Tu as raison, avec les beaux jours ça sera bien plus facile de sortir du lit… J’ai déjà remarqué que je me réveillais bien plus naturellement depuis deux ou trois semaines (je ne ferme pas tous les volets de ma chambre). Vivement l’été pour en profiter encore un peu plus 😉

      • De fleuriot a écrit

        Il n’a rien inventé ce cher Mr par ce livre… Les moines se lèvent tôt et méditent ( la bible) depuis des siècles … Ensuite , le fait de se lever 2h avant le réveil est bénéfique . Je me lève chaque jour à 05h car j’aime prendre mon temps. Il est vrai qu’en faisant de la sorte , je savoure d’avantage mon café , ma douche … Il est sûr qu’en se levant en 4 ème vitesse ( boire son café d’un trait et speeder à la douche) occasionne du stress … Il y a aussi de nos jours beaucoup de groupes qui proposent des semaines de silence, de purges etc . J’ai une ami qui a payé 500 euros la semaine pour manger du bouillon , faire silence etc . ( il y a beaucoup de dérives de nos jours ).Bref j’ai acheté le livre et sans rentrer dans des débats religieux beaucoup de sages ou de saint commençaient leur journée par la méditation et le silence. Mère theresa de Calcutta disait qu’elle avait besoin de ce silence avant d’aborder le soin aux malades dans les bidonvilles . Pesro , je pense que le soucis de notre société est de ne pas s’octroyer des moments à sois . Combien de gens se lèvent et allument TV , ordi, téléphone etc ? Parmi mes amis j’ai constaté que certains avaient peur du silence , de la solitude . J’ai vu même des couples inviter très souvent d’autres couples pour fuir et pour meubler la Vie. J’ai acheté le livre mais je n’y découvre rien de neuf …. Cordialement

        • de brito a écrit

          Je lis tous vos commentaires…..et ce qui en ressort c’est qu’il y en a qui sont pour et d’autres contres, d’autres intolérants, d’autres qui ne veulent pas se mettre a la place des autres mais ça c’est notre société qui veut ça. Je suis d’accord avec vous, le tout est de trouver des moments pour soi, et faire de nos journées qu’elles soient positives et assez d’attaquent pour les affronter avec le sourire et l’envie.
          Je viens d’acheter le livre, je m’accorde cette lecture, car besoin de nouveau dans ma vie, besoin de réorganiser ma vie pour de nouveau me sentir bien. Ce livre peut ne rien m’apporter… mais déjà je me dis, qu’une réorganisation de sa vie, en y incluant des moments rien que pour moi peu le faire et pourquoi pas me lever un peu plus tôt.

  9. J’aime cet article et je suis d’accord avec tout ce que tu dis. Et pour une fois que je lis quelqu’un qui parle et qui pense aux gens qui travaillent à l’usine, ca me touche, c’est bête mais ça me touche vraiment parce que comme moi avec mon papa maçon tu sais ce que c’est…

    • A vrai dire, c’est à tous ces gens que j’ai pensé en premier… J’ai vu mes parents se lever très tôt toute leur vie et ce n’était pas pour faire du développement personnel :) Encore une fois, je ne critique pas les personnes qui font ce choix mais je voulais juste rappeler que nous ne sommes pas forcément tous égaux comme on voudrait nous le faire croire.

  10. Nanou a écrit

    Bonsoir Anne, ça fait plusieurs articles que je lis de toi et j’aime ta simplicité et ce que tu amènes de tendresse dans ce schéma fashion-bien être. De mon côté, j’aime le muesli et j’adore la côte de bœuf. Mon gel douche est bio et mon maquillage de chez Chanel. Je trie mes déchets mais je n’ai pas de compost. Je supporte mal les conseils qui seraient pour tout le monde. Alors, du fond du cœur, merci de dire autre chose.
    Anne.

    • Merci Nanou ! Moi non plus je ne suis pas parfaite et pleine d’ambivalence. Tu exprimes très bien l’idée qu’à notre échelle, on peut tous faire des efforts là où nous nous sentons capables de les faire. Et je suis certaine qu’avec le temps nous ne pourrons que nous améliorer. J’y crois vraiment !

  11. Anne-Sophie a écrit

    Bonsoir Anne. Merci une fois de plus pour ton article plein de bon sens, d’humour et d’un je ne sais quoi de légèreté et modernité dans l’écriture et les propos. Je n’ai pas lu ce livre dont j’ai beaucoup entendu parlé et je ne le lirai pas car pas envie de perdre mon temps alors que celui ci manque à tant de belles lectures en attente!…Tous ces concepts inventés pour faire vendre me laisse indifférente. Chacun a besoin de son propre compte de sommeil. Certains se lèvent très tôt par choix ou contrainte et d’autre plus tard ou beaucoup plus tard our les mêmes raisons. Ce qui compte est de pouvoir, si on le peut, ( et ces presque un luxe de nos jours) trouver le rythme biologique qui nous convient. En un mot: faire comme on peut avec les moyens que l’on a, c’est déjà pas mal! Et pour ceux et celles qui sont parents, nos petits amours se chargent de veiller à nous éviter une overdose de sommeil!! Alors bonne nuit à tous et toutes et faites de beaux rêves sans stresser quant à l’heure du réveil!!!

      • Anne-Sophie a écrit

        Merci Anne! Tu es gentille et surtout indulgente car tu as eu la délicatesse de ne pas souligner les vilaines fautes d’orthographe!!! Voilà ce qui arrive lorsque l’on écrit tard, trop vite sans prendre soin de se relire! Comme quoi je devais manquer de sommeil au final!!! 😉

  12. Je suis à 300% d’accord avec toi. J’ai testé la méthode « mettre mon reveil 2h plus tôt chaque matin pour voir si le monde était vachement mieux comme ça » et ça a été un petit échec. J’adore me lever tôt – le week end, je suis jamais debout après 8h30 je crois bien, mais en semaine c’était tout simplement impossible de me lever à 5h30 au lieu de 7h. Je rentre tard chez moi le soir, parce que je vais au sport le soir, parce que je suis incapable d’y aller le matin, du coup j’étais crevée en essayant de me lever tôt, et le pire de tout, je crois, c’est que j’était très en colère contre moi TOUS les matins, parce que j’avais pas été capable de me lever tôt. Je ne pense pas que ce soit comme ça que j’allais effectivement construire mes rêves et une vie trop géniale. Surtout que j’ai cette chance de vivre à Montréal et qu’ici, la place accordée à la vie privée hors travail est super importante, et que forcément, quitter le boulot à 17h me laisse amplement le temps de faire ce que j’ai à faire.
    Du coup, j’ai gardé l’idée de me lever un micro poil plut tôt, mais juste pour avoir le temps de savourer mon café !

    Le seul truc positif de ce bouquin, je crois, c’est juste qu’il met un peu l’accent sur le besoin qu’on a tous d’accomplir des choses pour soi en dehors du travail. Il faut juste trouver chacun son propre truc pour y arriver.

    Et je profite de mon commentaire pour te dire que j’adore tes baskets dorées du billet précédent et que ton banana bread a l’air de poutrer sa race, mais comme je prends jamais le temps de commenter, je fais du tout en un.

    • C’est marrant parce qu’en matière de développement personnel et tout ce qui concerne la cause healthy, je pense souvent à ta manière de faire (qui m’inspire beaucoup). Et là je me dis que même si toi tu n’arrives pas à te lever à 5H30, c’est que je n’ai aucun regret à avoir 😉 En revanche, tu soulignes bien le problème que nous avons ici à Paris… Quand on rentre à 19h (et encore, je rentre « tôt » parce que j’ai un petit garçon à m’occuper le soir… sinon ce serait sûrement 20h) c’est difficile de trouver du temps pour soi ou vaquer à ses activités. J’ai un cours de gym le vendredi soir de 19h30 à 22h, je le rate une fois sur deux tellement je suis exténuée ! (j’ai déjà frôlé la blessure donc je préfère m’abstenir).
      Je n’ai toujours pas trouvé comment m’organiser pour faire un sport qui me plaît et sur un créneau pratique pour moi (celui où je ne serai pas trop fatiguée, dispo, sans enfant…) et ça me désespère. Je devrais peut-être songer à m’installer à Montréal ?

      (rien à voir mais moi j’ai bavé sur ta recette du jour….)

      • Ah ah, oui, tu devrais venir à Montréal, SAYTROPCHOUETTE ici. Très sincèrement, le seul truc qui me freine vraiment pour rentrer en France, c’est ce rythme de vie que je sais que je n’aurais jamais si je rentre !
        Pour le sport, je crois que le seul conseil que je peux donner, c’est privilégier le mardi ou le mercredi pour les séances que tu ne veux absolument pas rater. Tu ne peux pas t’arranger pour décider que tu quittes + tôt un jour par semaine ? Moi en tous cas ce sont mes jours fétiches que je garde no matter what, parce que je suis pas trop crevée, qu’en général, c’est pas le temps des apéros et je peux, si j’ai trop ou + de boulot, m’organiser pour l’étaler sur le reste de la semaine.
        Mais ça me parait tellement fou, vu de loin, maintenant, ces horaires de travail !

  13. Coucou,
    Je suis tout à fait d’accord avec toi, il s’agit de juste trouver son rythme. Moi aussi j’aime prendre mon temps le matin (je prends 45 minutes pour mon petit-déjeuner dont 15 minutes rien que pour la préparation) et c’est vraiment important pour moi.
    J’adorerais réussir à faire du sport le matin avant d’aller au bureau mais je me lève déjà à 5h55 (oui ces 5 minutes avant 6h ont une importance ^^) et je t’avoue que l’idée de me lever vers 5h me déprime pas mal (déjà que j’ai du mal à me coucher avant 23h30 alors que je devrais… je suis tellement fatiguée le matin, bref).
    En tous cas bravo pour la marche, c’est génial et c’est tout à fait le genre d’initiative que je prends dès que je le peux. Un podcast, un peu de musique dans les oreilles ou un coup de fil et hop, ces 45 minutes passent d’un coup ! :)
    Bisous !

    • Effectivement en te levant aussi tôt le matin tu devrais déjà être au lit à 22H30 max 😀 Mais ce n’est pas vraiment dans notre culture parisienne de se coucher aussi tôt… Il faut apprendre à écouter son rythme biologique et filer au lit aux premiers signes d’endormissement, mais perso ces signes se manifestent chez moi à 21h20 (no comment !).
      Allez courage, je suis sûre que tu vas finir par t’y habituer ou te coucher plus tôt sans même t’en rendre compte ! J’espère que tu arrives à récupérer le week-end… Sinon, des podcasts à me conseiller ?

  14. Effectivement, nous vivons dans une société de la  » pression du bien-être et de l’accomplissement ».
    Il est de plus en plus difficile de vivre et se laisser vivre tout simplement. Comme s’il fallait toujours rentabiliser la moindre minute de temps libre ( D’ailleurs, les gens ne savent plus ce que c’est de partir en vacances sans préparer tout un tas d’activités pour meubler le temps disponible censé être, à la base, un temps destiné au repos !!!! D’où la notion de vacances).
    Comme s’il fallait toujours toujours être créatif à chaque instant, être dynamique de l’aube jusqu’à la tombée de la nuit, toujours tout faire pour repousser ses limites et rendre les 24 heures de la journée productives du début à la fin.

    Quelle époque… 😀

    • Merci de mettre des mots supplémentaires sur ma pensée ! Et tu sais le pire ? Je fais partie de ceux qui ont du mal à décrocher en vacances… mais je me soigne :) C’est vrai qu’on vit une drôle d’époque ! Dire que nos parents étaient au lit à 22H30 !

  15. je crois que tu résumes parfaitement les choses, je suis comme toi, dormir c’est un peu mourir, la grasse mat. c’est 8h le dimanche et quel bonheur… j’ai testé la méthode en essayant par contre forcément de me coucher plus tôt le soir, c’était contraignant en fait… je crois que l’essentiel est de trouver son équilibre… mais contre je suis d’accord sur un point, trouver du temps pour soi… faire une activité physique, c’est tellement important !
    bises

    • La marche du matin est le seul moyen que j’ai trouvé pour me bouger un peu car le soir c’est tout simplement impossible (je rentre tard et dois m’occuper de mon fils… quand je ne suis pas en représentation à l’extérieur pour le boulot). 8h, c’est une super grasse mat’ quand tu es parent ! Martin nous réveille à 7 heures le week-end alors qu’on n’arrive pas à le sortir du lit la semaine… chercher l’erreur !

  16. J’avoue que ces méthodes « magiques » pour une vie épanouie mais telle que ces gourous l’envisagent, ça me fatigue. Comme les trucs pour ranger son appartement pour avoir une vie épanouie. Bref, je ne crois pas aux méthodes miraculeuses. Et celle-ci encore moins quand tu vois quand même le manque de sommeil généralisé. A vrai dire, ça m’énerve même de prôner de se lever 2h plus tôt. A l’heure du tout bio, des jus détox, du yoga et compagnie, beaucoup oublient que déjà bien dormir optimise ta santé. Ca parait con hein de dire ça ! Le sommeil c’est pas une option. 2h de moins ça me parait tellement énorme ! Ca m’énerve en plus quand on te sort des exemples de telle personne célèbre qui se lève à 4h (ouai bah aussi c’est plus facile de tenir en journée avec un peu de drogue, enfin je dis ça je dis rien hein !).
    Moi je vais lancer ma méthode de « dormons 2h de plus pour voir la vie en rose », je te jure c’est ultra efficace ^^ (et pourtant j’aime bien me lever tôt, mais je me couche tôt comme toi)

    • Le sommeil c’est LA clé de l’équilibre physique et intellectuel, tous les spécialistes le diront… Dormir suffisamment et correctement suffit presque à déplacer des montagnes ! C’est une simple question de bon sens et tu as raison de le rappeler 😉

  17. karine_ a écrit

    Je me lève à 6h du lundi au samedi. Et comme j’ai tendance à faire des migraines quand la fatigue s’installe, le soir à 22h, c’est dodo. Alors si je devais me lever à 4h, ce serait soit coucher à 20h soit migraine dès le mercredi! Et puis avec un mari qui rentre à 20h30, j’ai une vie de famille quand? Le dimanche?
    Je suis complètement d’accord avec toi, arrêtons de généraliser des principes qui conviennent à certains mais ne conviendraient pas à d’autres! Moi j’ai besoin de dormir le dimanche et les vacances et aussi de trainer le matin, d’autant plus que mon rythme naturel est celui là!

    • Oh j’ai l’impression de me lire, moi aussi j’ai des migraines quand je manque de sommeil… autant dire que je passe ma vie avec un mal de crâne permanent :/ Si tu as des remèdes qui soulagent je suis preneuse !

      • karine_ a écrit

        Bon alors mon premier remède, c’est le sommeil. le lâcher prise aussi fait beaucoup de bien.
        Tu peux aussi tenter une tisane de camomille le soir.
        Sinon, lorsque je me lève avec une migraine, je fais un bain chaud avec un gant mouillé froid sur le front. J’avais lu que la migraine est du à un dérèglement du flux sanguin. Le fait d’avoir les mains et les pieds au chaud et le front froid stimulerait l’afflux sanguin. Ca fonctionne pour moi.
        Et puis, même si ce n’est pas le top, le coca est assez miraculeux aussi (d’ailleurs le coca résulte de recherches médicales pour un antimigraineux).
        Attention, par contre, toutes ces astuces ne m’empêchent pas de prendre de temps en temps des médicaments mais c’est plus souvent du paracétamol que des anti inflammatoires.
        Et puis, je ne sais pas toi, mais moi, j’ai peut-être 3 ou 4 « mal à la tête » par mois latent et 1 grosse migraine maxi tous les 3 mois, tu sais celle qui t’oblige à rester coucher tellement t’es mal 😉

      • Blandine a écrit

        Anne, j’espère que tu liras mon commentaire – j’ai eu la vie gâchée par des maux de tête pendant des années jusqu’à ce qu’un ophtalmo un peu + dégourdi que les autres m’envoie chez l’orthoptiste : 10 séances de 15 minutes chacune et ma vie a changé ! Depuis, je vais une pub d’enfer pour cette formidable profession 😉 Vraiment, c’est une piste à explorer si ce n’est pas déjà fait. Bon courage!

        • Oh merci Blandine ! J’en ai effectivement déjà entendu parler mais je ne savais pas que cette méthode était aussi efficace ! Il faudrait vraiment que je prenne le temps de m’occuper de tout ça car ces migraines répétitives sont vraiment handicapantes au quotidien (soit je me gave de médocs, ce qui n’est pas génial, soit je passe ma journée avec des maux de tête qui m’empêchent toute productivité au travail :/ vraiment pas top !). Merci pour tes conseils et passe une belle journée !

  18. Ah ben merde.. Je ne connaissais même pas cette tendance… Ton article est intéressant et tu as raison c’est évident que moins on dort et plus on a de temps… mais quel est la qualité de ce temps? Personnellement je suis comme les enfants quand je ne dors pas assez je suis irritable et impatiente, je ne passe donc pas de bons moments avec mes enfants, et ne suis pas plus créative… je suis juste fatiguée. Pourquoi est ce qu’une journée devrait forcement être plus productive (plus rentable)?, moi dans mes 24h il y a au moins 7h qui sont consacrés au sommeil et ça me semble naturel et normal, je n’ai pas envie de rogner sur ce temps.

    • Pareil que toi, je suis complètement improductive et désagréable si je n’ai pas mes 7 heures de sommeil. L’idée du miracle Morning c’est également de décaler un peu l’heure du coucher (l’avancer légèrement) mais je me vois mal me coucher à 21H30 en sachant que je rentre à 19H30…

  19. Blandine a écrit

    C’est très juste de rappeler que se lever tôt, bien des travailleurs (et plutôt pas des cadres sup à la peau bien blanche) le font sans qu’on n’en fasse tout un foin.
    A part ça, le sommeil est tellement important que je trouve ça franchement surprenant d’inciter des gens dont ce n’est pas le rythme biologique à se lever tôt… En ce moment, je me couche et me lève tôt et la demie heure gagnée le matin, je l’utilise à …prendre mon temps (aka : glandouiller chez moi) et c’est bien agréable!

    Bon début de semaine – quelle chance tu as de pouvoir faire une grande partie de ton trajet à pieds, entre parenthèses!

    • Oui, j’ai beaucoup de chance de pouvoir marcher le matin ! J’habite à 20 minutes en métro de mon lieu de travail et j’ai bien conscience que c’est un luxe ! Finalement je ne mets pas beaucoup plus de temps à y aller à pieds, surtout quand je vois les bénéfices que cela m’apporte, je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt.

      Et si ton petit plaisir à toi c’est de glander une demi-heure le matin, c’est tout à ton honneur !

  20. Je n’ai pas lu ce livre mais ce qui me semble intéressant dans cette démarche c’est qu’il faille (logiquement) se coucher plus tôt aussi. Le but, pour moi, n’est pas de gagner deux heures mais de les déplacer : les deux heures du soir que je passais à zoner sur les réseaux ou à grignoter en écoutant la radio, je ne les emploie pas du tout de la même façon à 6h du matin. Et je trouve que le fait de me lever et coucher plus tôt est très dynamisant en dehors de tout excès et de toute mode.

    • Oui, bien sûr… Mais déplacer l’heure du coucher n’est pas toujours sans conséquence sur la vie sociale ou familiale (sur la mienne en tout cas, car mon chéri rentre tard le soir et j’ai souvent des évènement presse en soirée pour le boulot). Encore une fois, ce sont des choix à faire en fonction des contraintes liées à notre vie pro et familiales. Je serais ravie que tu m’en dises plus sur ta routine matinale en tout cas !

  21. Top cet article, il m’a fait sourire et je suis 100% d’accord ! Comme toi je n’ai jamais été une adepte des grasses mat’ et je me suis toujours levée relativement tôt (souvent entre 7h et 8h, même le weekend). J’aime bien l’idée de prendre un peu plus de temps pour soi le matin mais il y a des limites quand même, je ne crois pas que je serai plus heureuse/créative/productive/etc. en me levant à 5h/5h30 !
    Mon petit plaisir à moi, en vacances ou à Paris, c’est de me lever tôt et d’aller me balader dans les rues quasi-désertes ou d’aller courir s’il fait assez beau. J’ai un super souvenir d’un footing à Chicago un samedi matin à 8h (à moi le lac Michigan et Millenium Park tout vide <3).
    J'aime bien ton idée d'aller bosser à pied :)

    • L’avantage c’est qu’à Paris les gens se lèvent assez tard et que les rues sont désertes jusqu’à 8h/9h… un vrai bonheur !

  22. clarou a écrit

    Très intéressant cet article. Pas une seule seconde j’ai pensé appliquer cette methode à moi-même. Je déteste le matin (sauf en vacances). C’est quand même dingue d’imaginer que dans nos vies, on a besoin de 2 h pour s’améliorer. Encore la course à la performance! Je pense qu’on peut dire que le monde dans lequel nous vivons a atteint les sommets de l’absurdité.
    Cela dit, je trouve que c’est une excellente idée de se lever plus tôt pour ne pas être en état de stress le matin accompagner son enfant à l’ecole.

    Bonne semaine Anne!

  23. Ton article me parle beaucoup : j’ai entendu parler de cette tendance early morning. L’an dernier, quand j’avais commencé à courir, je me suis plus ou moins arrêtée lors des périodes de canicules : trop chaud le soir pour aller courir, même à 22h!
    Du coup, j’ai essayé de mettre mon réveil 1h à 45 minutes plus tôt pour y aller le matin… Mais au lieu de cela, j’ai plutôt rangé l’appart, sorti le linge, pris mon temps pour petit-déjeuner.
    Et ça fait du bien ! J’ai perdu cette petite routine, bon car j’avoue que durant la canicule, je me réveillais plus tôt que d’habitude pour profiter de la fraîcheur !
    Là depuis quelques semaines, je commence à réellement prendre conscience du mon manque de sommeil (boulot, cours de sport le soir, weekend toujours bookés) et du fait d’être toujours speed, toujours un peu à la bourre le matin au boulot… Du coup, je m’astreint depuis 2 semaines à ne pas me coucher après minuit en semaine et à me lever à 7h15 (soit 30 minutes plus tôt qu’avant).
    Et je trouve que c’est parfait : je prends mon temps pour me préparer (je me presse du jus frais, ça c’est un petite bonheur!) et comme toi, je marche pour éviter la ligne 13 quand je peux (bon entre Invalides et St François Xavier) mais c’est déjà ça !
    Enfin, tout cela pour dire que je suis complètement d’accord avec toi, et ton article est très intéressant !
    Merci Anne et… bonne semaine !

    • Le manque de sommeil c’est vraiment ce qu’il y a de pire, les conséquences sont terribles dans tous les domaines : improductivité au travail, irritabilité voire même déprime (quand je suis épuisée je vois tout en noir…). Voilà pourquoi il faut vraiment se faire violence et se mettre au lit quand son corps nous le réclame. Mais même en sachant cela, je t’avoue que je n’y arrive pas toujours non plus… On a déjà des journées de dingues alors si en plus on ne peut plus décompresser un peu le soir, où va le monde ! Plus sérieusement, moi non plus je ne me couche jamais après minuit, quand je pense qu’il y a quelques années je trainais jusqu’à une ou deux heures du matin, je me demande comment je faisais !

  24. Je suis également en train de le lire.
    J’ai été séduite car je suis déjà une lève-tôt et surtout que je m’occupe d’un petit garçon d’un an tout en étant freelance. Je n’ai absolument jamais de temps pour moi et l’idée de me lever plus tôt pour prendre ce temps, je dis OUI. J’ai lu les 100 premières pages et il parle de se lever 1 heure plus tôt, ce qui ne me paraît pas si dingo ^^ . Je me couche plus tôt, donc j’ai mes 7h de sommeil :)
    Pour le moment ce rythme me convient bien, et effectivement me met en forme pour toute la journée. Je n’y ai pas vu de discours moralisateur mais « boosteur » !
    Chacun sa perception, j’imagine ! :)
    Merci pour cet avis intéréssant !

  25. Je suis un peu agacée par cette mode aussi. Je suis une lève-tard, c’est la nuit que je suis productive. C’est comme ca, depuis toujours. Ca me complique la vie mais je fais avec. Le matin je me lève suffisemment tôt pour avoir un moment de calme avec un thé et un livre histoire de bien commencer la journée. Si je me lève trop tôt, je somnole toute la matinée, si je me lève trop tard, je n’ai pas encore les yeux ouverts en arrivant au boulot, le tout c’est de trouver un équilibre. On fait tous comme on peut avec notre rythme de sommeil je crois, il faut avant tout trouver le rtthme qui nous va et qu’on peut tenir sur le long terme, pour moi ce n’est certainement pas me lever à 5 ou 6h.

  26. Je comprends complètement ton billet maiiiis je vis en afrique depuis 1 mois et j’éprouve les bienfaits du coucher tôt (21h/21h30) lever tôt (5h) : j’en fais trois fois plus… sûrement parce que les heures de sommeil avant minuit sont les plus réparatrices. Du coup peut être ne faut il pas prendre ce livre au pied de la lettre mais en effet simplement « trouver son rythme » et donc la bonne énergie pour accomplir ce que l’on souhaite accomplir pendant la journée :)

  27. Cha a écrit

    Salut Anne,
    Encore un super article. J’aime le fait que tu ne te mettes pas en avant en disant que ce que tu fais c’est ce qu’il faut faire et que tu déculpabilise un peu celles ou ceux qui n’adhèrent pas forcément aveuglement aux nouvelles tendances ! L’esprit critique est fondamental face à toutes ces nouveautés en matière de coaching car tout le monde ne peut pas y adhérer. Cela dit, se lever un peu plus tot que d’habitude permet en effet de prendre un peu de temps pour soi (j’aime aussi prendre mon petit dej à la fenetre dans le silence les yeux dans le vague) mais il faut pas mal de volonté qd on est crevée et qu’on manque deja de sommeil. Et puis il y a aussi l’effet inverse qui est qu’au lieu de profiter de ces heures (minutes..) gagnées, celles ci servent à faire un peu plus de ménage plutôt que du sport ! En tout cas tu as bien résumé les choses comme d’habitude et m’a convaincu (même si j’arrive en congés mater et que j’aurai enfin du temps pour me reposer )
    Merci. Gros bisous

  28. Tu crois que celles qui avancent leur réveil de 2h, en profitent pour vider leurs placards et ne garder que ce qui leur procure du plaisir de les posséder ? #mariekondo
    « Grâce » à mon fils, je me lève bien plus tôt, et même si, de moi-même je trainerai bien au lit, je profite en effet de ces 30/45min pour boire un thé en jouant avec lui, lisant l’actu, les derniers articles sur les blogs… Mais jamais au grand jamais je ne sacrifierai ce temps de sommeil si précieux !

  29. Super article !
    Moi aussi le concept du early morning me fait bien rigoler. Ça fait des années que j’aurais dû écrire ce bouquin d’ailleurs, et je serai riche aujourd’hui… Mais non ! Pendant qu’il bossait, je roupillais peinarde avec mon chat !

    Je découvre ton blog aujourd’hui avec joie, j’aime ton écriture et le ton que tu utilises.

  30. A nos âges avancés, la violence matinale (porridge included) n’a vraiment plus pour nous rien de miraculeux. Oh, nous y avons encore droit lorsque nous nous sommes réveillées à 5h55 par l’un de nos chérubins en vacance chez nous…
    Le reste du temps, nous, ce qu’on préconise, c’est LA ROUTINE DELICIEUSE D’UN PETIT MATIN EN FRANCE : se lever à une heure décente (obligatoirement après 7h30), prendre une longue douche chaude, descendre chez le boulanger du coin acheter une baguette fraîche, puis savourer un bon café noir et des tartines à la confitures de mirbelles encore chaudes de l’été dernier… Elle est pas belle la vie des Mamies Stars ?

    • Tellement frenchie et tellement agréable, vous avez bien raison ! Que serait la vie sans une bonne tasse de café et une bonne tartine de pain frais hein, on se le demande !

  31. Marie Kléber a écrit

    Grâce à toi je découvre que cette tendance a maintenant son livre phare Anne. Merci!
    Je pense que dans cette quête du bonheur, qui est au coeur des préoccupations de notre génération, on laisse libre court à tout ce qui nous passe par la tête. Et une idée somme toute ordinaire devient une tendance!
    Il est certain qu’en se levant plus tôt, on peut faire plus de choses. C’est assez évident. Comme toi, je suis habituée depuis petite à me lever de bonne heure. Et comme toi il m’est fréquemment arrivée de m’endormir en boîte ou chez des amis quand la soirée s’éternisait. Je suis une fille du matin. J’émerge en général vers 6h30 et profite du silence du matin pour prendre du temps pour moi et avaler mon petit déjeuner au calme. Je suis ensuite fin prête pour mon petit homme. Parfois j’aimerais me lever plus tôt, pour marcher à la fraîche ou bien méditer davantage. Mais c’est par pur plaisir! Je le fais volontiers en vacances d’ailleurs. Aucune pression.
    Je crois qu’il faut que nous arrêtions de courir après, après quoi, je ne sais pas. Et que nous profitions de la vie, car le bonheur est présent, ici et maintenant.
    Merci pour ce bel article qui rappelle combien tout est une question d’équilibre (propre à chacun)

    • Tu mets le doigt sur quelque chose qui nous bouffe la vie à tous : après quoi court-on ? C’est la question que je me pose tous les jours (je n’ai malheureusement pas trouvé la réponse… le besoin de reconnaissance peut-être ?)

      • Marie kléber a écrit

        Peut-être Anne…
        Les technologies modernes nous donnent accès à tellement plus qu’avant. C’est comme pour tout, les excès sont fréquents. On veut plus tout le temps.
        Je te trouve toujours très naturelle dans tes mots, tes propos, très humble dans ta façon de parler de toi, de ta vie, très respectueuse d’autrui ici et ailleurs. On n’envie pas ta vie, on la trouve juste belle, douce, agréable. J’avoue on aimerait bien t’avoir comme amie Anne.
        Mais ailleurs tout n’est pas toujours aussi naturel. Alors on envie, on jalouse, on veut plus, on veut mieux. Et on cherche ailleurs ce qu’on ne prend pas le temps de chercher en soi. C’est juste mon idée (j’ai ce travers là encore, parfois!)

  32. Comment dire que j’avais pas entendu parler de ça mais que le miracle morning si je l’applique ça me fait me lever à 3 heures du matin? ahah. C’est juste mort!
    C’est vrai que le matin est un moment tout à fait particulier mais on peut aussi se dégager du temps à d’autres moments j’imagine?
    Alors effectivement c’est un peu une perte de temps de faire 15 grasses mats par mois, mais de là à aller se lever aux aurores juste comme ça, je sais pas si c’est mieux. Je suis pourtant une lève-tôt et j’aime me réveiller à l’heure où le soleil se lève, profiter de ses rayons tout doux qui grimpent dans le ciel. Mais je pense que je préfère mon corps décider selon sa fatigue :)
    Merci en tout cas, je n’avais pas la moindre idée de l’existence de ce courant! :)

  33. J’aime beaucoup ton article! D’autant que je viens de découvrir que je suis incroyablement tendance depuis que je suis maman d’un petit clairon. Du coup ici c’est debout à 5h du mat’ histoire de faire du yoga en mangeant du porridge bio sans gluten avec mon iphone à la main pour instagrammer le tout… Naaan je mens : moi c’est debout 5h en essayant de faire un bib les yeux collés de sommeil tout en chantant « dors, dors, mais Doooors » en pyj’ pilou-pilou… Ouai! je vends du rêve!… Pfiiou je suis pas prête de dominer le monde dans ces conditions…

    • Hihihi, ça me rappelle des souvenirs 😉 Mais tu sais, je crois que les biberons de 5h sont teintés de nostalgie… C’est épuisant sur le moment mais quelques années après on se dit « c’était magique ces petits moments avec son bébé dans le calme de la nuit » (ah, l’amour maternel !). Courage pour ces nuits hachées, vivement le printemps hein ?

  34. Je pense que je vais m’acheter ce livre, mais une question se pose. Se lever 1h ou 2h plus tôt le matin, veut dire qu’on est aussi plus fatigués. Donc on devrait se coucher aussi 1h plus tôt le soir ? Ce qui veut dire qu’on gagne une heure le matin, mais on en perds une le soir ? Bon après j’imagine que ce qu’on fait le matin est complètement différent de ce qu’on ferait le soir, ou je me trompe ? :)
    Puis se lever plus tôt (genre à 6h alors qu’il fait nuit), mais… pour faire quoi si on prends pas de petit-déjeuner et qu’on veut pas réveiller tout le monde en faisant du sport ? (j’ai besoin d’inspirations ahaha)
    Merci pour cet article, j’en ai déjà entendu parler de ce livre, il me le faut !! (ma mère passait aussi l’aspirateur tôt le matin… j’ai aussi pris l’habitude de ne pas dormir tard le weekend à l’époque où je vivais chez mes parents. Maintenant que j’habite avec mon copain c’est plus calme du coup ^^)

    • Oui c’est bien ça, l’idée est aussi de se coucher un peu plus tôt… malheureusement ce n’est pas toujours possible avec notre rythme de vie actuel (si tu rentres du boulot à 20H par exemple, tu peux difficilement te coucher à 21h30 ou 22h à moins d’exclure toute vie sociale :d).
      En ce moment il fait presque jour à 6h, tu ne veux pas essayer ? (hihihi)

      • Oui,bon, mais les Américains terminent leur boulot à 17h, mangent à 18h et se couchent comme les poules. Et pourquoi ne pourrait-on pas prendre 2 heures rien qu’à soit le soir après dîner au lieu de regarder la télé ? Ce serai LE MIRACLE EVENING !

  35. Aucune culpabilité pour moi. Je ne suis pas du matin c’est un fait. Ca fait des années que c’est ainsi et ça ne changera pas. Par contre, je suis à fond du soir. Et ça ne me pose aucun de problème de travailler, cuisiner, ranger, ou autres, le soir, jusque 1h du mat’…

    Mais me lever avant les enfants pour aller nager ou courir non non non. L’été en vacances, pourquoi pas. Je le fais d’ailleurs, mais je me lève à 7h, pas 5h. 5h c’est le milieu de la nuit !!!! Et j’aime trop dormir

  36. Laura a écrit

    Je viens de découvrir votre blog via ce post, et bien moi je me lève vers 7h30/8h (autour de 10h le weekend) sachant que je me couche entre 23h et minuit, et je ne pourrais vraiment pas dormir moins! Sinon mal de tête et fatigue générale. Se lever 30mn avant pour faire une petite méditation ou séance de yoga, ou pour écrire ou lire un peu ou prendre son café avant que la maison se lève ok, mais 2h avant je comprends pas du tout je trouve aussi ça très violent. A un moment donné le corps et l’esprit ont besoin de sommeil c’est obligatoire pour bien se régénérer et fonctionner! Tellement important pour sa santé…
    Je vis aussi dans le coin de Montmartre et ooooh comme je comprends de préférer marcher que de prendre la 13! :) Moi je fais tout à pied quand je le peux après 6/7 ans à Paris je sature des transports et ça fait tellement du bien de marcher! :)
    Belle journée!

  37. Merci pour ton article et ce message essentiel que nous avons trop tendance à mettre de côté : pensons à prendre soin de nous ! :)

  38. Et puis il y a les gens qui sont du matin certes mais il y a ceux qui sont du soir et c’est bien aussi. J’aime me coucher tard parfois pour écrire sur le blog. Et j’aime me lever tôt d’autres fois pour aller courir ou finir un super livre ! J’aime alterner en fait. le changement me donne de l’énergie. En ce moment en voyage, parfois il faut se lever à 6h du matin pour voir des lions de mer et parfois faut se coucher après 22h pour voir des manchots ;-). Je veux dire que les horaires dépendent aussi de l’activité et que le matin c’est pas adapté pour tout, ni pour tout le monde !
    Mais comme tu dis, chacun sont rythme ! Quant à l’horreur du trajet en métro : j’ai choisi depuis 10 ans déjà d’utiliser le vélo pour aller au bureau. C’est pas le plus safe mais ça fait un bien fou ! Au moral et au corps !

  39. Se lever très tôt ou un peu plus tard, qu’importe car ce qui compte c’est d’être en phase avec son biorythme et pas besoin d’un livre pour savoir qu’on peut faire plus de choses de sa journée. Malgré tout, nous avons une part animal en nous et nous vivons en rapport avec le soleil, la lune, les éléments, les saisons même si la vie actuelle gomme un peu nos racines… Belle soirée et merci pour ce bel article.

  40. Kejumaman a écrit

    Merci pour ce billet. J’aime la façon dont tu l’as écrit et ta franchise sur le sujet. Le sommeil…ici depuis que je bosse à l’hôpital suite à ma reconversion pro j’en manque cruellement. Surtout depuis que je suis passée à 100 %. Par exemple cette semaine je suis du matin. J’ai 30 mn de trajet ce qui fait que je dois me lever à 5h 20. Et la semaine prochaine je bosse 6 jours sur 7 du matin à la même heure. Quand je quitte le boulot avec mon temps de route il est quasiment l’heure d’aller chercher les enfants à l’école. Et j’entame ma deuxième journée puisque je suis maniaque et perfectionniste et que je range ou frotte la maison. Je me couche rarement avant 22h30 sinon je ne profites pas de mon chéri qui rentre à 19h30 voir plus. Alors cette méthode me fait rire. Moi je rêverais de dormir 2 heures de plus. D’autant plus que mon travail est épuisant physiquement .
    Voilà excuse moi pour le pavé. Et garde ses 45 minutes si précieuses pour toi toutes seule le matin. J’aime beaucoup l’idée ☺

  41. Article très intéressant! :) Et bien moi je suis complètement passée au travers de la mode « Miracle Morning » ! Oups ! Et je suis totalement d’accord avec toi sur les discours culpabilisant. Néanmoins, je comprends que se lever plus tôt peut procurer un sensation de bien être car on à l’impression de commencer avant tout le monde et d’avoir un point d’avance peut être. On à une sensation de contrôle et pendant ce laps de temps, peut être pouvons nous prendre les choses en main? Je sais que le matin, je suis généralement plus motivée pour entreprendre ce que j’ai l’habitude de repousser. Haha! Et je suis comme toi, j’adore être la première levée pour profiter du silence et faire mes petites activités en avance. Néanmoins sans mon sommeil vital, je ne serais plus bonne à rien le matin! Alors il ne faut pas non plus exagérer, c’est une question de dosage, de rythme je pense :)

  42. Pingback: Jolies découvertes & revue de web de Mars - One pretty life

  43. Ah je comprends mieux pourquoi j’en entends plus souvent parler ici depuis quelques temps ! Plusieurs auteurs de blogs américains que je lis le mentionnent comme un livre ayant changé leur quotidien depuis pas mal de temps. Ca me rappelle dans l’ayurveda, il est recommandé de se réveiller à 5 ou 6h je crois. Moi, c’est surtout le fait de me lever tôt qui me dérange ˆˆ Je suis plutôt de nuit, j’ai l’habitude de travailler et surtout d’écrire la nuit, c’est plus facile pour se concentrer ! Pourtant, force est de constater que lorsque je me réveille plus tôt, ne serait-ce que 30 minutes, j’arrive à aller plus vite. Avec la même routine, la différence peut s’étendre ensuite à plusieurs heures. C’est étrange. En tout cas, j’ai très envie de lire ce livre ! De là à l’adopter, c’est une autre histoire.

  44. Haha, le commentaire de Parigote m’a tellement fait rire ! <3

    Et je suis d'accord avec elle, tout comme en accord avec ce que tu écris dans ton article. Je suis assez fatiguée que des gens se fassent de l'argent en vendant des livres pour nous expliquer comment vivre. Je conçois parfaitement que l'on puisse y trouver des conseils mais globalement, cette infantilisation, ces méthodes toutes faites pour réussir sa vie : merci mais non merci.

    Je préfère vivre sans suivre ce que dit un livre, faire mon propre chemin, apprendre de mon entourage et de mes erreurs. Mince, on faisait comment quand il n'y avait pas de rayons développement personnel à la librairie ? On était malheureux comme des cailloux et on ratait sa vie ?

  45. Eh ben moi, pas d’accord :p

    Je trouve qu’il y a un petit air condescendant dans cet article ( un petit-petit, mais un petit quand même 😉 ).
    Je trouve que ça se voit que tu n’as pas vraiment lu le livre car il est bien expliqué que la routine qu’il propose est un exemple et que le but est simplement de s’accorder du temps pour soi. Ça, c’est exactement ce que tu fais quand tu te lève pour préparer ton café seule dans la cuisine (lui appelle ça de la méditation, mais c’est un peu ton équivalent). Si on reprend son truc ça pourrait être ce qu’il nomme un de tes S.A.V.E.R.S.Donc chacun fait à sa sauce, du moment que c’est avec un esprit positif, que c’est un temps où tu te fais du bien.

    J’en parle sur mon blog qui s’appelle : Monmiraclemorning.com (…lol …) et je te mets un extrait de l’article que j’ai écrit à ce sujet :
    « Hal Erold nous explique alors que nous avons tendance à penser nos actions comme un tout. Un tout qui se tient par lui même et non pas par la nature de chacune des petites actions qui le compose. Or, il faut que nous dissocions chacune de nos actions pour comprendre que même la plus insignifiante, la moindre, joue un rôle et fait de nous ce que nous sommes . Une véritable discipline, oui c’est vrai. »

    C’est peut être évident pour toi, mais pour moi ça ne l’était pas. Et même si, en effet, il enfonce des portes ouvertes, et ben ça fait du bien de l’entendre. Après, oui, il ne faut pas s’enfermer la dedans et prendre toutes les dimensions d’une vie pour en trouver les problèmes et les clés.

    Enfin bon, je suis mitigée, car ultra d’accord avec toi pour la dimension culpabilisante de cette mouvance en générale. J’aime pas non plus le côté très américain sur l’argent et blahblahblah… Après, pour le coté bien être, les clés qu’ils donne… je reste persuader que ça peut aider certaines personnes et ça, ça compte. Depuis ma lecture, je vis la vie un peu différemment et le fait de faire de la visualisation positive m’aide beaucoup.

    A prendre avec des pincettes oui je suis d’accord, tout n’est donc pas à jeter selon moi.

  46. Yoan a écrit

    Bonjour,

    Je comprends votre réticence face à ces nouvelles méthodes. Seulement, comme vous l’avez mentionné, vous avez survolé le livre .. Et le résumé que vous en avez fait, n’est pas tout à fait correct. Vous vous êtes arrêtée aux basiques du livre, alors qu’il explique plus clairement qu’il faut adapter son miracle morning à votre vie, et que cela ne voulait pas forcement dire : Se lever à 5h du matin.

    Il prend l’exemple de ceux qui travaillent en horaires décalés … Preuve que vous ne l’avez pas lu correctement. Et c’est ce qui me gêne dans votre article. Vous avez effectué un résumé d’un livre que vous avez survolé. Si vous l’aviez lu entièrement et plus sérieusement, votre résumé ne comporterait pas autant d’erreurs.

    Cependant, je vous rejoins sur un point : Il n’y a aucune nouveauté. Je pense que beaucoup ont oublié les bienfaits du « je me lève tôt pour profiter de la vie ».

    Fan ou non, la critique se fait en ayant tous les éléments en main … mais uniquement un résumé du résumé du résumé.

    Cordialement

    • Alex a écrit

      Entièrement d’accord. Faire un article sur un livre alors qu’il n’a pas été vraiment lu c’est peu fiable. Je n’ai pas lu le livre et m’interrogeais sur cette méthode puisque je fais ce genre de pratique de moi-même et je voulais pousser la chose. Mais cette remarque sur le fait de l’avoir survolé m’a mis dans le contexte d’une personne qui était fermée avant même d’écrire quoi que ce soit.

      Le principe de lire est justement de s’ouvrir à de nouvelles perspectives et là l’exercice est bâclé.

  47. Thomas a écrit

    L’article est intéressant. Par contre, la toute dernière ligne m’a sauté au visage comme une évidence paradoxale ^^.
    A un moment, dans l’article, vous parlez des « discours ultra-culpabilisants » et ce dernier se termine par, attention… ^^:
    « Et surtout n’oubliez pas : soyez bienveillant avec vous même ».
    Le genre d’injonctions que vous pointez du doigt, qui font culpabiliser quand on se rend compte qu’on n’y arrive pas :).
    Petite parenthèse 😉

  48. Sébastien a écrit

    Avant d’écrire tout un article et de donner votre avis vous auriez dû, au minimum lire le livre. Visiblement vous n’avez pas compris certaines choses.
    Je vous recommande d’ouvrir un peu votre esprit fermé et surtout de ne pas influencer les autres à fermer leur curiosité avec des articles négatifs.
    J’ai lu le livre et je prends ce qui m’est utile en gardant mon libre arbitre et en adaptant les méthodes qui me conviennent.

  49. J’ai entendu parler de ce phénomène mais pas encore essayé. Il va falloir que j’essaie sur une semaine pour voir si ça me convient. Mais bon, comme j’ai du mal à me mettre au lit le soir, le réveil risque d’être douloureux…

  50. karen a écrit

    Je trouve ce genre de livres limite dangereux et totalement hypocrite :

    Dangereux parce qu’il pourrait laisser planer l’idée que le sommeil est accessoire. Or c’est une vérité scientifique, tout être humain sans sommeil est voué à mourir.

    Et totalement hypocrite parce qu’il encense tous ces patrons exploitateurs qui ne savent exister qu’en mettant le monde leurs pieds, pas vraiment un modèle de bienveillance en somme.

    Et le clou du spectacle c’est quand on additionne ces deux paramètres : patrons véreux + sommeil accessoire = exploitation massive. On va réussir à faire gentiment rentrer dans la tête des gens qu’il faudra travailler encore et toujours plus au péril de leur santé. Comme ils n’ont toujours pas trouvé le moyen de nous rendre productifs pendant le sommeil, leur solution est toute trouvée : ne dormez plus.

    Vraiment les bouquins comme ça je méprise tellement d’idéologie sous-jacente est insupportable.

    Et il y en a pléthore au rayon développement des librairies !

    Merci pour votre article on sent moins seul.

  51. Anna a écrit

    Votre article est assez négatif sachant que vous n’avez que « survolé » ce livre. Vous devriez le lire en entier afin de ne pas influencer vos lectrices en ne citant que certains exemples dont parle le livre et pas tous..

    Merci et bonne journée 😉

  52. Laya a écrit

    Bonjour,
    tu n’as visiblement pas compris le principe du Miracle Morning.
    Il n’est pas du tout question de « se lever 2h plus tôt », mais de réaliser certaines actions au réveil ayant pour but de réaliser ses objectifs : méditation, réflexion sur les objectifs, pensées positives … Cela peut être possible en se levant plus tôt mais n’a rien à voir avec l’heure du réveil, il peut suffire d’adapter le temps qu’on passe le matin à faire ses occupations habituelles, notamment au départ.
    Je suis scandalisée de voir que ton article pas du tout documenté est un des premiers résultats Google sur le Miracle morning…
    Voici une vidéo qui donne un point de vue beaucoup plus positif sur le sujet. Elle n’est pas parfaite mais ressemble beaucoup plus à ce que le Miracle morning correspond.
    https://www.youtube.com/watch?v=8YpwZlp0QRA
    Donc NON le Miracle morning ce n’est pas juste « se lever tôt », merci bien.

  53. KBi a écrit

    J’aime beaucoup ton point de vue mais il est à nuancer. Comme Laya le dit, il ne s’agit pas d’enlever 2h de sommeil. Je pense d’ailleurs qu’avec cette pratique, il faut se coucher 2h plus tôt en conséquence. Il s’agit plus de prendre le temps, en début de journée, de prendre du temps pour soi et son bien-être. L’intérêt, c’est qu’après une nuit, on est pas fatigué comme le soir. On ne va pas sauter ces étapes pour se coucher car ce jour là, on est trop crevé. C’est redonner de l’importance à ces activités en les faisant en premier. Ce qu’on fait le soir, c’est de l’optionnel qu’on doit pouvoir faire sauter si besoin. Et puis c’est un bon moyen de bien commencer sa journée. Je pense que sans le savoir tu appliques déjà les principes de miracle morning.

  54. Ludivine a écrit

    je commence à lire ce livre et effectivement je trouve cela dommage de donner son avis alors que vous ne l’avez pas lu entièrement. Donc vous avez des a prioris qui vous ont déjà empêché d’aller jusqu’au bout de votre analyse!

    Ce que je trouve dommage aussi c’est que vous ne répondiez uniquement qu’aux messages positifs sur votre article ou qui vont dans votre sens….

    Enfin, même si vous vous en défendez, vous le pratiquez ce miracle morning puisque vous le dites vous même depuis que vous vous êtes levée un peu plus tôt , vous prenez vitre temps vous accueillez votre enfant le matin d’une manière plus sereine et vous pouvez marcher pour aller au travail…sport, médiation, temps pour soi, esprit et état positif pour commencer la journee….

    Vous êtes dans la mode…mais ne le voyez pas comme une mode, voyez le comme des conseils positifs donner par une de vos meilleure amie….vous sentirez moins dans la mode!!

    Il y a aussi une mode qui de critiquer tout livre, méthodes concernant le développement personnel……….

    Je vous souhaite une bonne lecture…si si relisez le sans a priori cette fois;-)

    Ludivine

  55. Tout d’abord merci pour cet article, je cherchais un retour sur ce livre et c’est exactement ce que j’y ai trouvé.

    Par contre, si je peux me permettre…

    C’est bien dommage de n’avoir que survolé le livre, car en fait vous êtes passée à côté de son contenu ! L’auteur y répète à plusieurs reprises que si on se lève plus tôt, on se couche plus tôt… Qu’on peut faire ce « miracle morning » le soir ou à un autre moment de la journée qui nous convient mieux… Et qu’on peut le faire en 6 minutes ou en 3h : à chacun son rythme…
    Bref, le principal qui était à retenir de cette lecture, c’est qu’il est important de se consacrer un temps pour soi, dans sa journée, tout simplement. Un temps pour méditer, pour réfléchir à ses objectifs de vie, pour lire et faire du sport. Et ce en 6 minutes ou en 3h :)
    Un peu pour rassurer ceux qui, dans un jugement trop hâtif, se diraient qu’ils n’ont « pas le temps » ou qu’ils ont « besoin de leur heures de sommeil » :) On a tous au moins 6 minutes par jour à se consacrer à soi-même.

    J’espère vraiment que vous prendrez le temps de lire ce bouquin, même si c’est vrai qu’il est un peu trop « rêve-américain » par moment, je l’ai trouvé très motivant pour certains points !

  56. Mimi a écrit

    C’est peut être EVIDENT pour vous de se lever tot pour avoir un supplément de vie mais beaucoup ne sont pas au courant, ou le savent sans en connaitre les bénéfices… Ce livre est la pour « l’expliquer ». Et ça marche. ça en a réveillé plus d’un. Si ça, ça vous laisse perplexe c’est juste de la mauvaise foi. La méthode fonctionne avec ou sans votre « avis ».

  57. Elie a écrit

    Je vous invite à lire le livre pour de vrai cette fois, car à lire votre retour vous êtes passé à coté de l’essentiel et du coup cela n’a plus rien à voir avec le contenue du livre ce que je trouve dommage.
    l’auteur n’insite pas juste à se lever tôt, il y a bien plus que ça dans sa « miracle morning » votre article est réducteur et sonne plus comme une déculpabilisation de ceux qui se trouveront toujours des excuses pour ne rien faire et ne rien changer à leur vie c’est vraiment dommage.

  58. mickael a écrit

    Moi qui suis polyphasique, je n’imagine pas les réactions… Je pratiquais bien avant la sortie du livre et viens de l’acheter pour aller à la pêche aux idées. On verra à la lecture.
    J’imagine, cependant, que l’auteur n’incite pas nécessairement à un réveil « anticipé » pour l’acte pur et dur, ce qui serait complètement idiot. Peut-être pousse-t-il simplement les gens à ne pas perdre le temps où ils sont eveilles et qu’ils n’utilisent pas réellement. Aucune mauvaise interprétation, passez du temps avec les gens qu’on aime est certainement la meilleure façon de l’utiliser, tout comme réaliser des choses futiles, si elles nous importent. Il propose toutefois, pour les gens n’ayant pas ce temps, de le trouver en début de journée. Enfin, c’est ce que j’aimerai trouver dans le livre!

  59. Emma a écrit

    Donc il faut acheter un bouquin pour apprendre qu’en se levant un peu plus tôt (et à condition de ne pas comater devant une chaîne d’infos, le café à la main, un filet de bave à la commissure des lèvres entrouvertes inversement proportionnellement à nos paupières) alors seulement méditation, pensée positive et footing vont faire de nous des personnes meilleures et capables de grandes réalisations que tous ces pauvres imbéciles, « ceux qui se trouveront toujours des excuses pour ne rien faire » n’atteindront jamais!!

    Vous avez payé combien les enfants pour vous prendre votre fessée et vous sentir désormais supérieurs au reste du monde en adoptant une routine que vous abandonnerez au bout de 6 mois, le visage marqué par les cernes, lorsqu’un nouveau bouquin sortira avec une autre théorie fumeuse et surtout bien juteuse pour son auteur. (Au fait avez-vous pensé à bien plier vos tee-shirts verticalement, vous savez, ceux qui vous procurent de la joie….)

    Avez-vous besoin de mentors pour réaliser que couper la tv, aller faire un peu d’exercice, prier ou méditer, lire un bon bouquin et passer du temps avec ceux que vous aimez est essentiel!
    Qu’est-il arrivé à notre monde, à nos vies ?

    Et pour ceux qui disent « vous n’avez rien compris, il ne s’agit pas de se lever tôt »… allez voir les belles analyses, les infographies, les blogs que l’on trouve sur le sujet… encensant la réduction du temps de sommeil….

    OUI, il y a des gens qui dorment 4h, tant mieux pour eux. Napoléon en faisait partie parait-il. Pas moi, j’ai besoin d’au moins 8h de sommeil, minimum, minimum.

    Et je suis du soir, honte sur moi. Mon rythme naturel c’est dodo 1h du mat, lever 9h/9h30. Ma mère était pareil, ma grand-mère elle dormait peu (5h environ par nuit… tant mieux pour elle).

    Et quand le rythme de l’école des enfants reprend et que je dois me lever à 6h30, je souffre, semaine après semaine. Oui, je me lève (avant que le bouquin ne l’ai ordonné) environ 15min avant tout le monde pour avoir un temps de silence, de calme. Mais pas de miracle pour moi à 6h du mat, juste l’enfer.

    Parce que le soir, quand tout dort, un monde s’ouvre, un monde vaste comme le silence, profond, où notre esprit peut enfin s’évader, pas un temps pour « mettre en place une routine » qui nous permettra « d’être plus efficace »… Non, un espace de liberté que nous pouvons remplir de ce que nous aimons, de ce qui nous fait envie, là maintenant.

    On pourrait en faire un livre aussi, mais il ne se vendrait pas aussi bien, ce qui plait aux gens finalement c’est qu’on les flagelle, pas qu’on leur dise « soyez libres, rêvez ».

    Ce qui marche c’est la culpabilité, « vous êtes nuls, faites un effort, arrêtez d’être des larves, voici une méthode en 10 leçons qui va faire de vous quelqu’un »… et si vous n’y arrivez pas, c’est que vous ne valez rien.

    Avez-vous remarqué la formulation actuelle de titres d’articles (en général c’est en anglais et ma traduction ne va pas rendre exactement l’effet, mais ça donne le sens général) :
    « Ces choses dont vous ne saviez pas que vous les faisiez mal », « Ce truc auquel vous n’aviez jamais pensé »…
    Bref on est tous des gros nuls, mais heureusement, il y a la presse fashion/santé et les bouquins de développement personnel pour nous sauver, ouf!

    Merci pour cet article, il apporte un peu de fraîcheur dans un monde où beaucoup cherchent à trouver leur voie à travers la vie des autres, au lieu de tracer leur propre chemin.

    • Sam a écrit

      Bonjour,

      Aujourd’hui, nous sommes confrontés à plusieurs défis tous les jours. C’est ce qui fait que la plupart des gens n’ont plus le moyen de contrôler leur vie et de l’améliorer.

      La présence des coach, des livres et leurs conseils est donc utile pour leur donner des idées sur comment réussir dans la vie.

      Il y a des gens qui ont besoin de ces bouquins pour progresser.

      Merci.

  60. Bonjour

    Personnellement je réalise la Miracle Morning tous les matins en semaine (du lundi au vendredi). Je me lève à 5h20 au lieu de 6h30. Il est vrai que depuis que je fais cela, dans ma vie tout va mieux.
    Je ne suis plus stressée le matin, j’arrive à faire du sport car le sport j’avais et j’ai toujours la flemme d’aller à la salle après la journée de bureau. Je prends plus de temps pour moi, je sais ce que je veux vraiment dans ma vie mais tous les jours j’améliore mon plan d’action pour atteindre mes objectifs et surtout un point très important je suis bien plus calme et à l’écoute des autres.

    Je trouve que ce livre ne fait pas culpabiliser les personnes qui se lève à 7h00, 8h00 ou même 12h00!

    Il donne juste quelques conseils pour améliorer son quotidien, atteindre ses objectifs, avoir un but dans la vie. Parce que posez la questions à votre entourage, « Quel est ton but dans la vie? » eh bien la plus part répondront « Je ne sais pas  »

    Les premiers à blâmer ceux qui souhaite améliorer leur vie en se levant tôt (enfin tout est relatif 5h20 c’est pas hyper tôt quand d’autres se lève a 3h00 pour aller travailler à l’usine comme tu le disais), c’est justement ce qui ne font rien de spécial, peut être que cela à un côté rassurant de pointer du doigt les autres afin de trouver une faille.

    Merci pour ton point de vue
    Bonne journée

  61. Pingback: Et si on parlait du Miracle Evening ?Yoga & Tea FR | Yoga & Tea FR

  62. LN a écrit

    Bonjour,

    Je viens de tomber sur votre article… en tapant sur le net « miracle morning » dont ils parlent dans l’émission « 1001 vies » sur France 2.
    Ce bouquin me disait vaguement quelque chose. Et j’avais déjà lu plusieurs articles sur le réseau « Medium » dont celui de Laura Mabille et eu l’occasion d’en échanger avec un frangin.
    Il y a quelques années, j’avais mis en place un réveil un chouya plus tôt enfin disons que je me levais à l’heure du réveil, parfois même avant, de moi-même, pour faire quelques exercices léger de muscu.
    Quelques années ont passé… et là, en arrêt… je me rends compte que je me retrouve à me réveiller naturellement à l’heure du réveil… Peu importe l’heure de coucher (tant que je n’ai pas bu un peu d’alcool).
    Au final, le matin, j’aurais tout le temps d’arriver à l’heure, tranquillement, en me préparant, me maquillant, en reprenant le métro que j’ai lâché… pour la voiture… insidieusement il y a environ un an… sous prétexte de facilité, rapidité… mais de stress et de coût aussi !
    Votre article est intéressant car effectivement, ce principe de se lever tôt n’est pas nouveau. Mon père en était, et même en retraite, il est réveillé tôt (une nature sûrement). Et en effet, ça peut faire culpabiliser les gens qui ne se lèvent pas aussi tôt que d’autres, ou se couchent plus tard, ou plus tôt.
    Le principal, c’est de suivre son rythme de sommeil, de trouver son rythme de lever/coucher, et de faire comme on en a envie, sans culpabilisation !
    Enfin, je dis ça mais ce matin, même réveillée à 6h30, je ne me suis pas levée de suite… Même en arrêt, rien n’y fait 😉

  63. Ashe a écrit

    Ce lever heures plus tôt tout les matins est une idée créée par une personne qui n’est pas obligée de se lever tot. En effet, je suis étudiante et je dois me lever tous les matins à 5h30 pour aller en cours. D’après la méthode du miracle morning je devrais donc me lever à 3h30 du matin pour avoir une meilleure vie ? Sachant que parvient déjà à faire du sport 5 fois par semaine depuis mon enfance sans qu’on ai jamais eu besoin de m’y forcer, et je passe aussi beaucoup de temps à créer, regarder des films et me détendre.
    D’après moi cette méthode est utile au gens qui reste les fesses pausées sur un canapé à regarder la télévision si on ne leur dit pas de faire autre chose, car en restant éveillé 16h (24h moins 8h de someil par nuit) dans une journée on a forcément le temps de faire tout ce que l’on désire si on y met de la volonté.

  64. Isa a écrit

    Je trouve l’idée du miracle morning intéressante, mais je suis retissante avec les formules ‘stéréotypées’toutes faites. Votre article a le mérite d’apporter du recul par rapport à ce concept à la mode. Restons libres et trouvons notre propre chemin ! Pour ma part j’ai remarqué que la méditation de 10/15 mn le matin changeait complètement le déroulement de ma journée. Cette médiation m’apporte de la force, de la joie et me permet de vivre différemment les évènements.

  65. ayant lu vos commentaires , j ai lu le livre , personnellement je le trouve super …
    tout le monde ne comprennent pas la meme façon … nous n avons pas le meme besoin , ni le meme objectifs , ce livre est pour ceux qui en ont besoin … ceux qui critiquent et bien c’est qu ils n ont pas besoin de ça alors inutile de lire … ce livre me convient tres bien pour plusieurs raisons …. nous n’avons pas tous les memes raisons de vivre …certains personnes n ont pas l air de bien comprendre ce que voulait dire d hal elrod.. on n est pas obliger de se lever 2h avant
    c’est que chacun doit profiter pleinement pour soi meme tout simplement apres chacun trouve ce qui convient a soi.. il n a d ailleurs jamais dit de faire comme hal elrod …. il faut bien lire attentivement le livre jusqu au bout …. c’est comme des recettes de cuisines qu on ne peut pas plaire a tout le monde et je ne crois pas que c’est une mode , dans le monde on a pleins de chose a apprendre de nouvelles choses et c’est tres enrichissant ……

  66. Sam a écrit

    Bonjour,

    La lecture de cet article a suscité ma curiosité de lire le livre. Et je trouve que plusieurs points ne reflète pas exactement ce que l’auteur veut partager.

    Par exemple Anne a écrit: « Si je reconnais sans aucun problème que ces personnes travaillent énormément et ont besoin de temps pour se recentrer sur eux-même, faire courir l’idée que se lever en pleine nuit serait l’un des secret de la réussite me gène profondément. Et les gens qui se lèvent à 3H30 pour aller à l’usine alors ? Eux ne seront jamais millionnaires (à moins de gagner au loto) et pourtant ils font du early-morning malgré eux. Je serais curieuse de savoir ce qu’ils pensent de tout cela d’ailleurs… »

    Il ne s’agit pas tout simplement de se lever très tôt le matin. Il s’agit surtout de trouver le temps qui convient à chacun de faire des activités qui nous permettraient à améliorer sa vie (méditation, affirmations, visualisation, sport, lecture et écriture).

    Je cite ce que j’ai trouvé dans le livre:
    « À quelle heure se réveiller et démarrer ?
    Cela peut sembler complètement contraire à l’effet recherché, mais suivez-moi : vous n’êtes pas obligé d’exécuter le Miracle Morning le matin.
    Hein ?
    Les avantages à se lever tôt et à entamer la journée de manière proactive sont bien entendu indéniables, mais certaines personnes ont un emploi un temps et un mode de vie très particuliers qui ne leur permettent pas de s’y consacrer le matin. Bien entendu, une personne qui fait partie d’une équipe de nuit ou termine tard le soir se lèvera plus tard que celle se couchant systématiquement à 21 heures. Sachant que les emplois du temps diffèrent d’une personne à l’autre, le principe du Miracle Morning est de simplement se réveiller plus tôt (30 à 60 minutes) que d’habitude afin de pouvoir vous attacher chaque jour à vous améliorer de façon à transformer votre vie. »
    Hal Elrod.

    Bref, j’invite ceux qui le peuvent à se procurer le livre et à y trouver la méthode de « Miracle Morning » qui est adapté à sa mode de vie.

  67. Philippe a écrit

    Un peu rien à battre de ta vie insignifiante… Et si tu te contentais de parler du livre ?
    Moi je… Je raconte ma vie sur le net donc je suis…

  68. BIERI a écrit

    Je ne vois pas comment on peut donner un avis quand on a juste survolé le livre et effectivement tu l’as juste survolé sinon tu aurais vu qu’il n’est pas une page où il ne parle de l’adapter à son propre rythme et va jusqu’à suggérer pour démarrer de ne prendre si tu le veux que six petites minutes. On est donc loin des deux heures. Quant à la culpabilisation elle n’est générée que par la priorité que l’on accorde à l’avis des autres. Ces six minutes peuvent devenir le starter d’une véritable liberté mais ce n’est comme le tien qu’un avis personnel. Agnès

  69. Jb a écrit

    En effet le réveil ne se fait pas nécessairement deux heures plus tôt, heureusement ! La démarche de l’auteur ressemble plus à mon avis à celle du gourou dans le film « Yes man », celle de secouer les gens. Cette idée est de casser la routine du métro/boulot/dodo que tout le monde connaît et cependant dans laquelle beaucoup de personnes rentrent sans même en avoir conscience. L’idée à retenir est d’avoir des activités à soi, des moments de retour sur soi. Le matin est stratégique car il permet de casser la routine et de donner un temps pour se retrouver face à soi-même (vous savez ce moment qu’on évite de plus en plus en cumulant les distractions, la solitude déstabilise..) avant de pousser le premier domino de la journée. Mais ces temps peuvent très bien se trouver à n’importe quel moment de la journée !
    De plus l’idée de rituel est intéressante car elle permet d’acquérir certains mécanismes importants pour nous, auxquels nous devons préalablement réfléchir cela tombe sous le sens :)
    Pour ma part je ne suis pas un adepte du miracle morning, mais j’aime bien faire le tour d’un parc à la sortie du lit et apprécier mon café, pour ma part c’est ce qui me dynamise :)
    Merci en tout cas pour ton article, je trouve super que tu trouves le temps de concilier famille/travail/vie avec ton blog !
    Bonnes fêtes

  70. Caïssa a écrit

    Bonjour. Vous commencez par dire que vous ne jugez pas alors que votre texte n’est que jugement, vous allez même jusqu’à les traiter de « fous ». Donc !!!???!!!

  71. coutant a écrit

    Bonjour à tous et à toutes !
    Je pratique le miracle morning depuis plusieurs mois. C’est le top du top ! Mais, il faut savoir l’adapter à soi et à ses obligations de maman. Pas question de se lever à 3h du matin. D’ailleurs, dans la méthode, il demande juste de ne pas se lever après 8h, et vous avez juste besoin d’une demi-heure : c’est faisable ! J’ai retrouvé une énergie incroyable, des objectifs. Dans la journée, je relativise les problèmes et mes idées sont beaucoup plus claires. Je suis beaucoup plus active, créatrice, je ne subi plus : je gère ! Je comprends vos difficultés, mais ça vaut vraiment le coup de s’adapter ! Je vous le conseille, d’ailleurs je crois que les commentaires négatifs et tranchants, viennent de personnes qui n’ont pas fait l’effort de le faire pendant plusieurs mois ! A méditer !

  72. jp a écrit

    c’est fou d’être capable et oser écrire un avis sur un livre sans l’avoir lu!

    Si le résumé était bon encore.. mais là le résumé est faux, ça fait perdre du temps à tout le monde!

    2h oui, mais aussi 6 minutes Chapitre 7 page 196

  73. Audrey RUNSER a écrit

    Bonjour,

    Je ne suis pas d’accord avec votre article.
    En survolant le livre vous avez loupé l’essentiel.

    1) il ne prétend pas l’avoir inventé ce concept, il l’écrit lui même dans le livre ( je n’ai rien inventé)

    2) le message qu’il veut faire passer c’est prendre du temps pour soi et pas forcément se lever tôt ( il parle de la pause déjeuné ainsi que du soir)

    Dommage un article aussi complet sur des suppositions du but d’un livre…

  74. Merci pour cet avis intéressant sur le réveil matinal. Au final, le.plus important étant de rester alignée avec soi même, avec ce qui nous parle et ce qu’ on est capable de supporter.

    Pour les gens qui ont déjà l habitude de se lever tôt, j’imagine que ça ne doit pas changer grand chose mais après tout pour les autres…C’est à voir et à tester par soi même.

  75. Yasmine a écrit

    Comment pouvez vous « survoler » le livre et emmetre des critiques puisque de toute évidence vous étalez un peu votre « ignorance » (sur ce livre) comme une science !
    Votre article est pleins de contradictions avec le livre vous dites  » pourquoi ne pas se lever 30 a 45 mn plus tôt au lieu de s’infliger une telle routine  »
    Mais, en fait c’est exactement ce que conseille l’auteur …
    quel dommage de « survoler » et d’écrire Tout un article sur un livre qu’on à même pas lu … beaucoup de mal à comprendre moi !

  76. Pingback: Va te faire incuber | Benjamin Décosterd

  77. Caro a écrit

    Effectivement c’est affligeant de lire tous ces messages sur des personnes qui donnent un avis sur un livre qui n’a pas été lu ?!

    J’ai réellement eu le sentiment de perdre du temps pour le coup.

    Je constate aussi que l’auteur de cet article, cette fameuse Anne, ne rajoute une réponse qu’aux messages qui soutiennent sont idée… mais quelle idée vu qu’elle ne peut en avoir une, étant donné qu’elle n’a que survolé le livre.

    Toute personne qui aura lu cet ouvrage, le défendra comme les quelques un qui l’ont fait plus haut.

    Les personnes qui critiquent ce livre sont celles qui se rassurent et/ou se plaignent dans leur « petite vie », mais qui ne font rien pour changer.

    « Si tu veux du changement dans ta vie, alors commence par changer ! »

    Quelqu’un à dit plus haut que nous ne sommes pas tous égaux. Pourtant tout le monde a un potentiel en soi. Pourquoi se contenter du minimum voire du médiocre… ?

    On ne change pas son passé. Et il est vrai que c’est le passé qui a fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui. Pourtant c’est AUJOURD’HUI que tu construis la personne que tu seras dans le futur…

    N’avez-vous jamais voulu devenir une meilleures version de vous ??

    Si OUI : lisez ce livre!

    Si NON : attrapez un « Voici » et n’oubliez pas de vous couper les ailes…

  78. ptitelfe a écrit

    Je pense que dans tout livre de développement personnel, il faut prendre le bon et laisser ce qui ne nous convient pas. Pour ma part, j’avais un rituel matinal que je tente de faire évoluer grace au MM pour intégrer du sport (etirements, et vélo d’appartement) dans l’objectif d’être en meilleure santé et d’etre une attitude positive pour parvenir à perdre tous mes kilos superflus. Je suis en phase de test, je mets le reveil pour l’instant 45min plus tôt, et je verrai si le rythme me convient (sachant que le soir je ne suis pas non plus une couche tard. J’aime me rouler sous un plaid et le sommeil apparait alors très vite!) Le MM n’est pas obligatoirement de se lever 2h avant, ceci est LA méthode de l’auteur, mais on peut tout à fait se lever 30min voire moins et ne pas appliquer à la lettre chaque SAVERS

  79. Pingback: Défi n°3 : Soyez matinal - My 365

  80. Merci pour ton article Anne !

    Je souffre d’une maladie commune à beaucoup, je me considère comme un oiseau de nuit, je repousse au maximum l’heure du coucher car j’aime travailler la nuit.

    Problèmes : Matins difficiles, difficultés à me lever, absence d’énergie et motivation au réveil.

    Depuis toujours, je sais que cette hygiène de vie n’est pas compatible avec mes objectifs.

    Cela fait maintenant 6 jours que j’ai radicalement changé ma façon de faire grâce au Miracle Morning, j’ai décidé de partager cette expérience avec le reste de la planète sur YouTube.

    4 vidéos par semaines, voici le lien pour me découvrir : https://www.youtube.com/playlist?list=PLPETAYpYet_ym4OYEVf0s-ERk0y6_a0HA

    • Guylaine a écrit

      Je suis à lire le livre et je suis très enthousiasme. J’aime bien votre commentaire et je vais aller voir vos vidéos. À l’avance, merci pour ces images qui seront motivantes!

        • Excellent! Je suis à lire le livre et je visionne vos capsules jusqu’à ce jour. Je ne vous ai pas trouvé sur Facebook. Je vous souhaite un beau parcours! J’ai très hâte de terminer le livre pour débuter! Bravo pour ces vidéos!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *