66 acné - Le blog d'Annouchka
Tag

acné

Zéro défaut

posted by Anne 21 mars 2011 41 Comments

avene

On est d’accord qu’avoir des boutons à 30 ans, c’est un peu la loose ?

On est d’accord…

Il y a un moment que je voulais aborder avec vous la question des fonds de teint anti-plaisir vendus en parapharmacie. Anti-plaisir ? Parce qu’ils font un peu penser à des médicaments, sentent mauvais et sont quand même bien moins glamour que les fonds de teint de marque vendus en parfumerie (heureusement, ils coûtent moins cher, BEAUCOUP moins cher).
D’ailleurs je ne jurais auparavant que par le fond de teint « Parure Extrême » de Guerlain, selon moi quasi-parfait en tous points : camouflant sans trop couvrir, texture fluide et lumineuse, bonne tenue et très joli rendu !

Je l’ai utilisé des années durant, jusqu’à ce que je comprenne que mes crises d’acné à répétition n’étaient pas du à une poussée d’hormones d’ado attardée comme je le pensais, mais plutôt au fait que ce fond de teint n’était pas non-comédogène (qui donne des boutons, donc…). Toutes ces cochonneries qu’on trouve à l’intérieur avaient fini par boucher mes pores et me laisser une peau affreuse, pleine de rougeurs, de boutons, de points noirs… Classe !

Après consultation chez un dermato le verdict fut sans appel : acné à tendance modérée, je dois absolument arrêter de tripoter mes boutons et prendre un traitement à base de vitamine A acide. Efficace mais rude pour la peau – attention je ne parle pas du traitement Roaccutane, le mien était beaucoup plus soft et uniquement par voie cutanée – et surtout, terminé les fonds de teint de parfumerie ou de supermarché hyperallergisants. Fini, POUBELLE !! (et dire que Shiseido vient de sortir un fond de teint lissant révolutionnaire que toute la blogosphère s’arrache…).

Je n’étais pas hyper enjouée à l’idée de troquer mon fond de teint fétiche mais ce fut l’étape nécessaire pour retrouver une peau nette. Et puis surtout, ras le bol de traîner des boutons à 30 ans hein, ça vous colle un peu la honte, à force.

Des fonds de teint non-comédogène, j’en ai testé un rayon. Avec plus ou moins de succès, car s’ils remplissent bien leur fonction hypoallergénique, ils sont souvent plâtreux et épais, sentent mauvais (enfin je trouve) et ont un fini plus mat et moins lumineux que les fonds de teint haut de gamme.

Mon chouchou incontestable reste le fond de teint fluide Couvrance d’Avène. Il a le mérite d’unifier le teint sans le plâtrer et tient toute la journée. Evidemment, il a un pouvoir couvrant limité en cas d’acné sévère et sent mauvais (j’ai vraiment un souci avec l’odeur) mais pour 15 euros à peine, il fait bien l’affaire et je lui suis restée fidèle. Je mets une touche de blush Bourgeois et le tour est joué, bonne mine assurée en hiver.

L’été ou les jours de bonne mine naturelle (je pense que ça ne risque plus de m’arriver vu le rythme auquel je vis en ce moment) je me contente du soin de teint Roséliane d’Uriage (disponible en 2 teintes) qui camoufle les rougeurs et unifie le teint, je suis totalement conquise par son fini poudré très agréable et non gras. C’est vraiment mon coup de coeur depuis quelques temps maintenant. Le seul hic c’est qu’on le trouve difficilement en pharmacie, j’ai du en faire plusieurs avant d’en trouver une qui le commercialisait. Il peut aussi servir de base de maquillage mais je l’utilise comme tel sans rien dessus, et je termine avec un nuage de fond de teint compact Couvrance d’Avène, sur les joues uniquement avec un gros pinceau. C’est ainsi que j’ai également réussi à me passer de la mythique Terracotta.

Je me maquille quand même bien moins qu’avant, j’ai la chance de travailler à la maison en ce moment et donc de pouvoir laisser ma peau respirer un peu. Et surtout, je n’ai fait aucune concession quant aux produits cités utilisés ces derniers mois, et ce n’est qu’à ce prix que j’ai pu retrouver un joli teint, ou du moins une peau normale pour une jeune femme de mon âge. Finie la honte dans les dîners en ville…^^

Quels démaquillants pour nos yeux ultra-sensibles ?

posted by Anne 15 octobre 2008 31 Comments

Je ne voudrais pas vous saouler avec mes produits de beauté, mais ces temps-ci je n’arrête pas d’avoir des révélations. Ceci étant probablement du au fait qu’à cause de mes allergies (chat, acariens… en plus d’avoir de l’acné, quelle chance !) ma peau est devenue de plus en plus réactive, et qu’il m’a fallu petit à petit changer mes habitudes cosmétiques en utilisant des produits davantage adaptés aux peaux sensibles voire hypoallergéniques.

Je prend pour exemple le démaquillant, car c’est ce qui m’a posé le plus de problème. J’utilisais toujours des démaquillants basiques achetés en grande surface, d’ailleurs je pense avoir testé à peu près toutes les marques présentes sur le marché (Nivea, Vichy etc…). Je supportais de moins en moins ces produits qui me brûlaient  à chaque fois les yeux, et me faisaient pleurer pendant toute l’heure qui suivait leur utilisation…

Vous allez me dire, il existe tout un tas de démaquillants hypoallergéniques en parapharmarcie, mais les prix jusqu’à trois fois plus chers qu’ailleurs m’avaient pendant longtemps dissuadée. Me démaquiller est (était ?) pour moi une vraie corvée plutôt qu’un plaisir, donc je ne voyais pas vraiment l’intérêt de mettre de l’argent là dedans.

En plus, j’ai mis du temps à comprendre que ce qu’il me fallait, ce n’était pas un démaquillant, mais une solution micellaire, c’est à dire sans parfum (quand on a compris ça déjà, on tient le bon bout).

Après plusieurs mois d’essai, j’en ai retenu deux qui pour moi ont été comme je le disais plus haut, de vraies révélations.

A commencer par LA ROCHE POSAY dont je ne connaissais la marque que de nom, mais que ma meilleure amie (grande adepte) m’a convaincue de tester (comme quoi il n’y a pas que les blogueurs qui ont de l’influence… hinhin)

clipboard02.jpg

Outre le fait de sentir bon, cette solution micellaire est vraiment efficace et démaquille très bien sans irriter DU TOUT les yeux. C’est idiot mais si je devais mettre une note je lui mettrai 20/20, ou peut-être 19 seulement à cause de son prix.

J’ai également essayé celle de BIODERMA, que j’ai légèrement moins aimée car elle n’a aucune odeur, mais qui est elle aussi très efficace et vraiment agréable à utiliser.

Le problème c’est qu’à raison d’un flacon par mois, ça revient tout de même assez cher. Du coup cette semaine j’ai voulu être audacieuse, j’ai acheté l’eau micellaire de la marque Monoprix en espèrant qu’elle me conviendrait, mais pas de chance : elle me pique les yeux.

J’en viens donc à me poser la question classique : faut-il  forcément acheter en parapharmacie et balancer ses produits de supermarché à la poubelle si on veut être bien sûre qu’il soient  100% hypoallergéniques  ?

Si vous connaissez des démaquillants moins cher dans le même genre, je suis preneuse…

Remèdes anti-acné (ou comment éviter de ressembler à une ado en pleine puberté)

posted by Anne 6 octobre 2008 32 Comments

L’autre jour Noémi nous expliquait comment anéantir nos boutons à coup de bétadine. Un remède visiblement efficace, mais qui malheureusement me convient moyennement car comme chacun sait, la bétadine ça tâche.  J’ai pas mal de boutons (et pas seulement quand les anglais débarquent) et je me vois mal sortir dehors avec toute la face peinturlurée en orange !

Je me demande d’ailleurs d’où me viennent tous ces boutons qui ont une fâcheuse tendance à s’accumuler depuis quelques semaines… Et à vrai dire, je soupçonne la crème Kantic Alchimie Forever que m’avait gentiment envoyé Sephora, et dont Zara nous avait vanté les mérites.

image-12.png

(59  euros les 50 ml)

Je n’ai pas franchement aimé cette crème, et pourtant j’ai persisté car je l’ai testée pendant deux mois.  Je n’ai pas apprécié l’odeur à la myrtille, qui à moi me rappelle plutôt l’odeur d’un médicament, et surtout j’ai trouvé sa texture très grasse et finalement pas du tout adaptée à ma peau. En plus, j’ai un peu triché car comme je n’avais plus de crème de jour et pas envie d’en racheter de suite, je l’ai utilisée le matin plutôt que le soir (je précise que je ne mets jamais de crème de nuit, je sais c’est mal).

Dégoutée de ressembler à une ado à presque 28 ans, j’ai commencé à chercher un remède pour les peaux à tendance acnéique sans passer par la case dérmato, du moins pas tout de suite (j’ai un peu de fierté, non mais !)

Pour commencer je me lave le visage avec la crème lavante Boréade de NOVIDERM, qui n’agresse pas la peau et qui est destinée aux peaux jeunes à problème (hum). Elle nettoie vraiment en douceur et ne laisse aucune sensation de tiraillement ni de sécheresse, un vrai bonheur !

image-13.png (environ 9 euros les 150 ml)

Pour finir, j’applique sous ma crème de jour un soinNu intensif anti-acné Zéniac LP fort (laboratoires LED), qui matifie, lisse et hydrateimage-14.png (9,50 euros les 30 ml)

C’est ma belle-soeur qui m’a fait découvrir ce soin hyper efficace ! Je l’utilise par cure d’une semaine lorsque je fais des petites poussées d’acné, attention uniquement sur les zones infectées parce qu’il dessèche quand même pas mal. Au bout de plusieurs jours, ma peau retrouve un aspect plus net (oui parce que bon une peau de bébé faut pas rêver non plus hein !) Le seul inconvénient de ce soin, c’est que pour le coup il sent vraiment le médicament.

En tout cas j’ai arrêté la crème Sephora qui ne me convenait pas et suis repassée à la crème Nirvanesque de Nuxe à laquelle j’avais osé faire une infidélité. Et ça me conforte dans mon idée qu’il n’est jamais bon de changer ses habitudes cosmétiques du jour au lendemain..