Tag

atelier

Le mobile de Baby Geek

posted by Anne 2 décembre 2010 40 Comments

IMG_7451

Crédit photo : Etsy.fr

A tous les « concouristes » (je sais qu’il y en a, inutile de vous planquer derrière votre écran :d) qui passeraient par ici juste pour connaître le gagnant de la machine Special T, sachez que je viens de publier le résultat dans un édit sur le billet même du concours…

J’évoquais ici il y a quelques semaines que j’avais entrepris la confection d’un mobile pour enfant avec mes petites mains. Oui, parfaitement ! Un exploit, quand on connait mon talent hors du commun pour les travaux manuels. Si j’adore admirer ce que certaines sont capables de faire, j’admets que je ne fais pas beaucoup d’efforts pour essayer d’en faire autant. Dès qu’il y a un peu de couture à faire, je perds vite patience. Va pour coudre un bouton (et encore, ne pas regarder l’arrière du bouton…) mais c’est tout !

Et là, vous vous dites : comment a-t-elle bien pu fabriquer un mobile en tissu toute seule ? Houuuu la menteuse !!

Explications / arguments pour vous prouver ma bonne foi 🙂 :

ll y a quelques semaines, j’ai été invitée chez Petit Pan à participer à une Craft night, organisée en partenariat avec le site Esty. Ça tombait à pic, puisque Petit Pan est une marque que j’adore et que j’avais de toute façon l’intention de craquer sur leurs tissus  originaux pour la chambre de baby geek… J’étais donc ravie de me rendre dans les locaux de Petit Pan, et de pouvoir découvrir la nouvelle collection en avant-première ! En plus, j’étais vraiment surprise et touchée d’avoir été invitée à cet atelier, moi, la pas dégourdie de ses dix doigts.

Du coup, je me suis sentie investie d’une mission très importante : l’obligation de résultat, et pour une fois, de repartir avec quelque chose de terminé, sans me laisser décourager par la difficulté.

Il s’agissait ce soir là de fabriquer une marionnette à doigts, avec tout le matériel mis à disposition par Petit Pan (chute de tissu, perles, boutons…) en se laissant guider par les modèles existants et en se faisant aider par Laëtitia et Amélie, nos deux adorables hôtesses. Bon, alors évidemment, comme à chaque fois, il m’a fallu à peine quinze minutes pour râler « j’y arriverai jamais, nianiania, je suis trop nulle et pi de toute façon j’aime pas coudre » surtout devant les exploits accomplis par certaines (il y a des filles quand même qui sont très énervantes, je trouve) :

IMG_7555

IMG_7443

Crédits photos : Etsy.fr

J’ai hésité à faire l’impasse photo sur la pauvre petite chose moche que j’ai été capable de faire, mais puisque j’ai vaincu, et réussi pour une fois à faire quelque chose EN ENTIER… Mesdames et messieurs sous vos yeux ébahis…

atelier petit pan 3

Tadam !! N’est-il pas MAGNIFIQUE mon petit bonhomme ??

Mais revenons-en à notre mobile… A la fin de la soirée, j’ai pu repartir avec quelques chutes de tissu. Je ne savais pas trop ce que j’allais bien pouvoir en faire, puis j’ai simplement décidé de copier un mobile vendu sur le catalogue Petit Pan qui me plaisait beaucoup. Je suis donc allée acheter un paquet de chutes supplémentaires à la mercerie Petit Pan (5 euros le sachet, pas ruineux !) et quelques tiges de bambou pour fixer le tout.

Je n’ai pas du tout pensé à faire des photos de chaque étape de fabrication (coudre avec un chat qui surveille, c’est sport !) mais j’ai procédé de manière toute simple. J’ai découpé des ronds de tissus de tailles différentes, puis je les ai cousus sur deux faces en ayant pris soin de glisser à l’intérieur, un rond de carton de la même taille, ainsi que du papier bulle pour le volume  : je n’avais pas de molleton, j’ai fait avec les moyens du bord ! Pas besoin de machine à coudre, je précise qu’on peut tout faire facilement à la main avec un peu de patience. Et tant pis pour les finitions mal finies, quand le mobile est accroché, ça ne se voit absolument pas.

J’ai ensuite fixé ces ronds de tissus à l’aide d’un fil de coton de chaque côté des tiges de bambou, de façon un peu anarchique. C’est l’opération la plus délicate, j’avais du mal à imaginer le rendu tant que le mobile n’était pas fixé. J’ai d’ailleurs du demander l’aide d’Hubert pour cette ultime étape (ce fut bien plus simple de faire les retouches une fois le mobile accroché au plafond).

mobile petit pan

mobile petit pan 2

mobile petit pan 3

Je suis plutôt contente du rendu, le mobile bouge en permanence et a déjà l’air de fasciner le chat. J’espère qu’il plaira tout autant au Baby Geek, en tout cas j’ai pour la première fois l’immense satisfaction d’avoir réussi quelque chose de mes mains, et ça, ça n’a pas de prix !

On me souffle dans l’oreillette que Petit Pan organise une vente privée de Noël à partir du 3 décembre 12h, puis tous les jours (sauf le lundi et mardi) jusqu’au 24 décembre inclus, de 12h à 19 h, au 20 rue Moreau 75012 Paris (code 14B0A) Métro Bastille. (un grand merci à Vert Cerise pour cette information !!).

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

Deux mains gauches

posted by Anne 19 octobre 2009 36 Comments

J’ai deux mains gauches. D’ailleurs, ceux qui me connaissent bien savent ô combien je suis maladroite, et se moquent gentiment de moi, un peu blasés par tant d’indélicatesse concentrée en une seule et même personne.

D’aussi loin que remontent mes souvenirs, j’ai toujours été comme ça. J’ai presque 29 ans et il ne se passe pas une journée sans que je ne sois à l’origine d’une nouvelle catastrophe. La dernière en date, c’est sans doute mon appareil photo que j’ai cassé en le laissant glisser de mes mains… A ce stade là je pense qu’on ne peut même plus parler d’un problème de coordination.

Pourtant ce n’est pas faute de faire des efforts… Prenons par exemple les travaux manuels.

Il n’y a pas longtemps je me suis rendue avec les copines blogueuses à un atelier tricotin chez Larcenette, organisé par la douce et trèèèèèèèès patiente Stéphanie de Détournements.

A celles qui ne savent pas ce que c’est qu’un tricotin, c’est un petit objet insolite qui permet de réaliser des cordelettes en laine, lesquelles vont servir à créer plein de jolies petites choses : des ceintures, des bonnets, des bagues, des colliers, et mêmes des adorables petits bandeaux comme celui de Larcenette :

headband larcenette

Parlons en du bandeau tiens. Moi ça fait juste trois semaines que je me bats avec mon tricotin et la pelote de laine pour reproduire le même headband que Larcenette, pour lequel elle a même publié un tutoriel en vidéo sur son blog. Et bien croyez le ou non, même avec une vidéo et en appuyant 50 fois sur « pause », j’y arrive pas !!

tricotin anne

laine tricotin

La prochaine fois je vous raconterai comment il m’a fallu une semaine pour racommoder un pull en cachemire…

Crédits photos : larcenette

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+