66 bronzage - Le blog d'Annouchka
Tag

bronzage

Il faut parfois tricher pour être belle !

posted by Anne 8 juillet 2009 26 Comments

J’aime jouer les belles en vacances quand le bronzage commence enfin à pointer le bout de son nez et que je ne ressemble plus à un navet. J’aime pouvoir zapper l’étape maquillage et délaisser mon fond de teint (mon meilleur ami en hiver) et me contenter simplement d’un nuage de poudre pour l’effet bonne mine.

Bon, ne rêvons pas, je passe autant de temps dans ma salle de bain. Parce que justement les vacances sont aussi propices à s’occuper de soi…

Je n’ai jamais cru aux pouvoirs des gélules miraculeuses à base de carotène censées vous faire bronzer plus vite et faire perdurer vos jolies couleurs au retour des vacances, quand vous n’avez pas la chance d’avoir un jardin pour vous exposer au soleil. Mais le fait est que j’avais gagné un lot de deux boîtes de gélules Doriance sur le blog Tendances Vacances, donc ce fut l’occasion d’essayer !

gelules

Vous me croirez ou non, mais ça marche. A condition de bien les prendre comme il faut, c’est à dire une semaine avant pour préparer votre peau au soleil, puis pendant le séjour, puis encore une semaine voire quinze jours au retour. J’ai la chance d’avoir une peau assez mate et de bronzer « facilement », mais j’ai bien senti qu’avec ces fameuses gélules, j’ai pris des couleurs beaucoup plus vite que d’habitude, et surtout, sans prendre de coup de soleil (attention, je me suis très bien protégée aussi, indice 30 minimum et pas d’exposition avant 15 ou 16h). J’ai trouvé que mon bronzage était beaucoup plus lumineux, par contre pour ce qui est de la tenue du bronzage une fois rentrée à Paris, on ne peut pas dire qu’un miracle ait eu lieu.

Du coup je fais comme tout le monde, je triche à grand renfort d’autobronzant. L’année dernière je vous vantait les miracles de la crème Nivéa Summer Beauty et du Teint Ultra Prodigieux de Nuxe, cette année j’ai à nouveau deux chouchous :

auto

Le lait hydratant autobronzant Avène m’a de suite séduite car il est très léger, et surtout très fluide ce qui permet de l’appliquer très facilement et de façon uniforme pour éviter les vilaines marques. Et surtout, il a l’énorme avantage d’être NON COMEDOGÈNE, ce qui pour moi est primordial (j’ai une peau qui me fait parfois des crises d’ado). Il convient pour le visage et le corps, mais je ne l’applique que sur le visage, car pour le corps j’utilise le spray voile autobronzant de Polysianes (surtout sur les jambes !). En général c’est le genre de produit qui me fait fuir en courant, je DETESTE l’odeur des autobronzants, mais pour le coup je trouve son parfum assez léger, et encore supportable et son hâle plutôt naturel. Pas d’effet carotte tant redouté mais peut-être parce que j’étais déjà pas mal bronzée à la base… à tester la prochaine fois AVANT mon départ en vacances !

Comment j’ai prolongé mon bronzage sans faire d’UV

posted by Anne 29 juin 2008 12 Comments

Je ne suis pas une fille superficielle… Pourtant il y a une chose qui m’agace vraiment, c’est rentrer de vacances toute bronzée et m’apercevoir au bout de deux semaines que ma  jolie couleur caramel  n’est plus, ou presque.

Comme je ne voulais pas passer l’été à Paris couleur lavabo et bien envie de conserver mon bronzage de vacances, j’ai fini par trouver une solution quasi-miraculeuse, sans passer par la case UV. Non parce qu’il y a deux ans j’ai tenté une scéance d’UV qui s’est soldée par un coup de soleil monstrueux sur les fesses, et je me suis jurée de ne JAMAIS recommencer !  Le pire étant que j’avais senti le coup arriver, vu comme ça me brûlait l’arrière-train dans la cabine. Bref,  les UV c’est dangereux (mais je ne vous apprend rien).

Les solutions de remplacement tout aussi efficaces que j’ai trouvées, à commencer par le visage :

image-2.png

Je suis une Nuxe addict. Fan absolue de la crème Nirvanesque, j’ai voulu tester le soin teinté « ultra-prodigieux » en remplacement de mon fond de teint, un peu lourd et trop couvrant pour l’été. Il existe en deux couleurs, pour peaux claires et peaux mates, s’étale facilement, ne fait pas de traces, et illumine vraiment le bronzage. Un vrai bonheur ! Le seul inconvénient c’est qu’il n’a pas d’effet couvrant donc si on a des boutons à planquer, on oublie. Un nuage de Terracota par dessus et le tour est joué !

Pour le corps j’ai testé le lait hydrantant Nivéa « Summer Beauty » :

image-3.png

Pratique puisqu’il hydrate la peau tout en donnant un léger hâle progressif et sans odeur désagréable de colorant. Rien à voir avec les auto-bronzants classiques donc. Il ne m’a laissé aucune trace, peut-être parce que j’étais déjà pas mal bronzée, mais je note  quand même que mon bronzage est uniforme et paraît beaucoup plus éclatant !  A tester peut-être une prochaine fois avant de partir en vacances,  mais je pense l’utiliser tout l’été afin de constater le résultat sur du long terme !