Tag

chat

Féline rencontre

posted by Anne 5 juillet 2012 23 Comments

chat1

Celles et ceux qui ont la chance de voyager un peu le savent : quel que soit l’endroit où l’on va, il y a toujours des chats. Surtout en méditerranée où la plupart d’entre-eux ne sont pas stérilisés. Souvent mal-aimés et délaissés par les habitants, ils sont livrés à leur sort dans la rue ou dans la nature et donnent naissance à des milliers de petits chatons qui connaîtront le même destin. Lors d’un voyage au Maroc, je les avais trouvé particulièrement maigres et craintifs, en mauvaise santé pour la plupart. Je les revois en train de nous tourner autour pour réclamer à manger ou plus rarement, de l’affection. La veille de mon retour à Paris, j’avais trouvé un petit chaton blanc devant ma porte, tellement minuscule qu’on aurait dit une petite souris. Il devait avoir un ou deux mois à peine et s’était endormi dans la chaleur de ma main. Lorsque j’ai pris mon avion le lendemain matin, il était toujours devant ma porte, et je suis partie le coeur serré avec l’image de ce bébé chat abandonné gravée dans ma tête.

En Corse, c’est un petit chat roux qui nous a accompagnés pendant toutes nos vacances. Il était là dès le premier jour à nous observer de loin, tentant parfois une approche furtive pour finalement se raviser et retourner se cacher. J’ai supposé qu’il était né dans le maquis car il me semblait jeune et assez sauvage, mais surtout affamé et très solitaire. Ce qui me faisait dire (peut-être à tort) qu’il n’appartenait à personne.

Evidemment je n’ai pas résisté à le nourrir, en sachant pertinemment que si je commençais à lui donner à manger il ne nous lâcherait plus, mais j’avais juste envie qu’il se sente bien. Je suis extrêmement sensible à la cause des animaux, et les voir malheureux ou souffrir m’est intolérable. Je ne supporte pas qu’on leur veuille du mal, et ceux qui osent lever la main sur eux méritent tout simplement de brûler en enfer.

Ce petit chat roux avait quelque chose de terriblement attachant. Et le fait qu’il se soit laissé apprivoiser au fil des jours n’a fait que renforcer l’amour inébranlable que j’aurai toute ma vie pour ces bêtes. Il fallait les voir, tous les deux avec Martin, à se tourner autour et jouer ensemble comme deux vieux copains. A aucun moment je n’ai eu peur d’un coup de griffe mal intentionné envers mon bébé. On diabolise souvent le côté imprévisible des chats mais je crois qu’on doit avant tout leur laisser une chance.

Le jour de notre départ, il a probablement senti qu’on ne reviendrait pas et nous a suivis jusqu’à la voiture, puis il s’est assis sur le petit mur pour nous regarder partir. Je suis sûre qu’il a voulu nous dire au revoir ! (ai-je besoin de préciser que j’ai fondu en larmes ?)

Je viens sans doute d’écrire l’article le plus niais de toute l’existence de mon blog, mais cette rencontre féline reste l’un des plus jolis souvenirs de mes vacances. J’avais tout simplement envie de le partager avec vous.

chat5

chat2

chat3

chat4

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

Chat roule !

posted by Anne 8 mars 2011 50 Comments

(Attention, billet 100% chat, bébé, guimauve culcul nianian)

loulouluna

Si vous lisez mon blog depuis longtemps, vous savez sans doute que je suis une blogueuse à chat. Enfin… à chatte plutôt. La mienne s’appelle Luna et va avoir 7 ans bientôt. Je l’aime tellement que j’ai déjà osé lui souhaiter son anniversaire sur ce blog, du temps où je n’avais encore honte de rien.

Ma chatte donc, ou plutôt notre chatte, possède un caractère bien trempé. Elle est indépendante et aime les câlins seulement quand elle l’a décidé. Et à voir la manière dont elle se tient sur SON fauteuil comme une princesse, il ne fait aucun doute qu’elle est un peu snob. Après quelques années à essayer de la rendre plus affectueuse qu’elle ne l’était, nous avons décidé de  la laisser vivre sa vie, et paradoxalement c’est ainsi qu’elle a fini par se rapprocher de nous et s’adoucir, à chercher les caresses et nous solliciter sans cesse pour jouer avec elle comme un petit chien. Elle nous aime et nous le montre, en nous suivant à peu près partout y compris jusqu’aux toilettes, au point qu’il m’est déjà arrivé de laisser la porte ouverte pour que madame puisse aller et venir sans détruire ma porte.

Cette petite chatte, c’est un peu mon premier bébé au point que je n’ai pas pu me résoudre à la confier à d’autres alors que j’y suis très allergique. J’ai fait le choix de tenter une désensibilisation à base de gouttes à prendre quotidiennement, cela fait 4 ans maintenant et le traitement est plutôt efficace même si je dois toute de même vivre avec des symptômes désagréables (éternuements, nez qui coule…). C’est peut-être masochiste mais c’est comme ça, je n’ai pas adopté un chat pour ne pas en assumer les conséquences, et pour ma défense je ne savais pas que j’étais allergique aux chats avant d’en adopter un.

Quand mon entourage a su que j’étais enceinte, et que cette fois j’attendais un VRAI bébé, j’ai été bombardée de questions : « oh mais tu vas vraiment garder ton chat ? », « comment vas-tu faire avec le bébé, tu n’as pas peur que ça se passe mal ? ». Et le fameux « attention, les chats sont méchants avec les enfants et vont se coucher dans leur berceau, ça peut les étouffer » blablablabla.

Je ne vais pas vous mentir, ces questions je me les étais moi-même posées, totalement stressée à l’idée de devoir gérer un chat aux réactions potentiellement imprévisibles, et un bébé dont j’allais devoir apprendre à m’occuper. En plus je savais que mon chat n’aimait pas vraiment les enfants, ma petite nièce étant venue déjà plusieurs fois quelques jours à la maison, le chat avait bien pris soin de l’éviter le plus possible.

Pour couronner le tout, dix jours avant mon accouchement, une amie est venue me rendre visite avec son bébé de 2 mois. Le chat n’a pas tellement aimé, mais bon, le bébé est arrivé en hurlant et ma copine a eu le malheur de poser le cosy par terre, à 30 cm des moustaches de minette qui faisait sa sieste. Forcément, ce fut un poil violent pour elle. Je l’ai entendue grogner sur le bébé, après coup j’ai compris qu’elle avait eu cette réaction parce que je l’avais empêchée d’aller renifler le bébé et faire connaissance, elle a eu tellement peur qu’elle s’est planquée sous le lit jusqu’au départ de mon amie !

Mon instinct me disait de faire confiance à mon chat, que tout se passerait bien à l’arrivée de notre bébé mais je ne pouvais pas m’empêcher d’angoisser. Je suis allée demander conseil à mon vétérinaire qui m’a vendu un diffuseur d’hormones apaisantes pour le chat. Ça s’appelle Feliway « le secret des chats heureux ». C’est vendu avec une recharge qu’on branche sur une prise électrique et pendant un mois le chat respire des phéromones artificielles qui le rassurent et diminuent fortement son stress. Ça marche même sur les chats les plus angoissés, y compris le mien que je n’ai pas reconnu tellement il semblait drogué. Croyez-moi, ce produit ce n’est pas du pipi de chat, ahaha !

Ça plus les pyjamas avec l’odeur du bébé rapportés un par un par Hubert chaque soir de mon séjour à la maternité, notre chatte n’a pas moufté lorsque nous sommes rentrés avec notre progéniture. Bon, elle a eu la trouille de sa vie pendant une dizaine de jours (qu’elle a passé sous le lit ne sortant que pour manger, s’agissait pas de se laisser crever de faim non plus) mais petit à petit notre Luna a repris ses habitudes. Elle a retrouvé son fauteuil, accepte de partager son espace de vie avec une petite chose hurlante qui sent parfois mauvais et capte toute l’attention de ses maîtres adorés. Mieux, elle n’a jamais osé mettre une patte dans le lit du bébé,  ni ne toucher ne serait-ce qu’un seul de ses jouets pourtant bien attirants pour un petit chat !

On dit toujours que les chats sont jaloux et particulièrement idiots et que la cohabitation est difficile avec l’arrivée d’un tout-petit. Je suis bien contente que ma chatte ait su me prouver le contraire 😉

loulou2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

L’ami chat

posted by Anne 10 mars 2010 51 Comments

chat1

Ceux qui me connaissent bien, savent à quel point j’aime les chats. Pas seulement le mien, que je chéris non seulement comme un enfant mais que je place, évidemment, très haut sur une échelle de beauté, de gentillesse et de perfection. Non. J’aime tous les chats, qu’ils soient de race pure et gracieux, ou simples chats de gouttière avec tous ces défauts morphologiques qui les rendent si attachants : un museau de travers, des yeux trop rapprochés, un squelette un peu trop fin…

Chaque fois que je croise un chat dans la rue, c’est plus fort que moi : je ne peux pas m’empêcher de l’aborder. J’arrive presque toujours à les apprivoiser rapidement, et c’est tout naturellement qu’ils finissent d’abord par venir me renifler, puis se frotter à mes jambes comme pour me remercier d’avoir pris le temps de les saluer.

Samedi après-midi, tandis que je me baladais avec une amie à la Butte aux Cailles, j’ai croisé le regard émeraude d’un chat absolument splendide. Pour tout vous dire, je crois bien que c’est la première fois que j’ai pensé « ce chat est plus beau que le mien » (si on se base sur des critères purement esthétiques bien sûr). A voir son pelage feu aussi brillant, il ne fait aucun doute que son maître prend soin de lui quotidiennement. Pour ne rien gâcher, il n’était pas sauvage pour deux sous et s’est allégrement laissé photographier, avec parfois même l’air de prendre la pose. Sûrement pour me faire plaisir, à moi, l’amie des chats.

chat2

chat3

butte aux cailles

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

L’instant chat

posted by Anne 23 mai 2009 25 Comments

Parmi les trop nombreuses raisons qui font de moi une grande paresseuse et m’empêchent d’écrire sur ce blog, il y a Luna.

Aucun rapport vous me direz. Sauf qu’avoir un chat, c’est un peu comme avaler une boite de somnifères, ça donne envie de dormir… Les félins ont ce je ne sais quoi de terriblement élégant qui me fascine, mais surtout un fantastique pouvoir apaisant que je n’aurais jamais soupçonné avant d’en avoir adopté un moi-même…

Très bon week-end à tous !

luna-canape

luna-chambre1

luna4

luna1

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+