Tag

cheveux

Ça m’apprendra !

posted by Anne 21 septembre 2011 40 Comments

naked UB

« Suivre comme un mouton de panurge » : suivre bêtement, sans réfléchir.

Je sais, c’est moche de copier. Mais que voulez-vous, je viens de passer 9 mois coincée à la maison et je n’ai pas vraiment eu le temps d’aller arpenter les boutiques à la recherche des nouvelles tendances. Ce qui au fond m’arrangeait un peu parce que voyez-vous, le shopping je n’ai jamais tellement aimé ça. Roooh évidemment je reste une fille, qui ne se prive pas d’aller dépenser plein de sous en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire (d’ailleurs, je ne sais pas comment vous gérez votre budget shopping, mais moi je suis capable de ne rien m’acheter pendant des mois et arrive toujours le moment fatidique où vlan, je craque mon slip. Toute cette frustration, vous comprenez^^…) Et enchaîner une grossesse (sapée comme un sac, en plus…) et 9 mois de boulot / bébé à la maison, ça ne motive pas tellement à faire des efforts sur son apparence physique. J’éxagère un peu, je n’ai pas passé 18 mois à larver chez moi en survet et les cheveux gras, mais pour le côté joli sexy et la petite robe mignonne, on repassera hein.

Dernièrement, avec un ami, on discutait justement de cette capacité qu’ont les blogs (essentiellement de mode / beauté) à influencer les lectrices sur leur comportement d’achat. Il semblait assez dubitatif sur le fait qu’un blog puisse donner une réelle envie d’un produit au point de faire la démarche de l’acheter. Et là, j’ai rapidement esquivé un petit sourire en coin. Les mecs, vous n’imaginez même pas à quel point nous les filles, pouvons être influençables et sensibles à ce qu’on voit tous les jours sur les blogs. Ajoutons à cela que l’affiliation que font certaines blogueuses de mode avec des sites marchands trèèèès bien ciblés n’aident pas vraiment à se contenir. Pour preuve en sont les ruptures de stock systématiques sur Asos, Monshowroom ou chez H&M chaque fois qu’une pièce semble suffisamment appréciée pour devenir THE fringue de la saison.

Bref, je ne sais plus vraiment où je voulais en venir. Ah si. J’ai copié donc. En achetant la moitié des best-sellers vu sur les blogs ces derniers mois. Et vous savez quoi ? J’aurais peut-être mieux fait de m’abstenir. Car ce qui convient à ta voisine te convient rarement à toi. Petite liste non-exhaustive de mes achats ratés :

THE BIG FAIL : La palette Naked d’Urban Decay //

Je commence avec ça, parce qu’elle a sans doute été ma plus grosse déception. La fameuse palette de fards à paupières aux tons « neutres » (« Nude » – on dit « Niouuude » – dans le jargon blogosphèrique) encensée par la plupart des blogueuses beauté et bien d’autres. Le packaging est superbe, les teintes des fards sont superbes aussi, sauf que… Je ne sais pas m’en servir !! J’ai 30 ans et pourtant pas mal d’expérience en matière de maquillage mais quand ça ne veut pas… Blogueuse studieuse, j’ai bien suivi les tutos comme il faut, mais à chaque essai le résultat a toujours été le même : point de joli dégradé « fondu » mais du Gloubi-Boulga avec des paillettes plein les joues. Quand à l’effet Smoky Eye dont j’ai toujours rêvé, ben… j’ai arrêté d’en rêver. Je ne dis pas que cette palette est nulle, mais la consistance des fards est quand même très volatile et pas forcément facile à apprivoiser. Pour celles que ça intéresse et qui sont douées de leurs dix doigts, elle est en vente chez Sephora (et peut-être ailleurs, je n’en sais rien, je rappelle que je ne fais plus les boutiques :p). Les expertes en maquillage auraient tort de s’en priver car les couleurs sont vraiment sublimes, cette palette est un basique à posséder absolument.

naked UB 2

2nd FAIL : La BB Cream d’ Erborian //

Là encore, une crème de soin teintée devenue un basique pour beaucoup de filles et qui connu un succès fulgurant mais mérité en à peine 2 ans (je sais de quoi je parle, ma boîte occupe les anciens bureaux français de la marque, qui a fait un sacré bout de chemin depuis). Pour celles qui ne suivent pas, la BB Cream est une crème hydratante teintée d’origine coréenne à base de ginseng, qui masque les imperfections sans alourdir et illumine le teint. Elle peut aussi servir de base de maquillage, mais pour ma part je la trouve suffisamment couvrante utilisée comme telle. Et j’avoue que le résultat est assez bluffant. L’impression d’être maquillée sans vraiment l’être, un énorme avantage pour celles qui prônent le teint au naturel (« Niouuude » qu’on dit). La BB Cream d’Erborian serait encore plus parfaite à mes yeux si elle ne m’avait pas collé des petits boutons plein le front (discrets mais quand même, à mon âge je n’ai plus envie de supporter ce genre d’inconvénient). Son seul défaut donc, c’est qu’elle ne semble pas non-comédogène (rien n’est précisé sur la note des composants actifs). Je m’en doutais un peu mais que voulez-vous, la tentation… toujours.

BB Cream Erborian

FAIL NUMBER 3 : Le fer à lisser Calor Double Liss //

C’est tout juste si je n’aurais pas du le citer en premier celui-là. C’est sans doute le plus honteux de mes achats à côté de la plaque parce qu’il résulte d’un gros craquage suite à la lecture d’un article SPONSORISÉ (oui, vous avez bien lu… c’te honte) chez Trendy Mood, ma déesse, ma référence en matière de cheveux. La fille qui a des cheveux tellement trop magnifiques qu’elle pourrait te convaincre d’acheter n’importe quoi, y compris un fer à LISSER quand t’as déjà les cheveux RAIDES. Bon, je ne regrette pas tant que ça mon achat, effectivement les cheveux lissés grâce à la chaleur du fer donnent un résultat plus sophistiqué et vraiment sympa pour une occasion spéciale, mais de peur de me cramer les cheveux (et la main en même temps) je ne risque pas de m’en servir très souvent.

calor Double liss

Comment on dit déjà ? Ah oui, faire le mouton.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

Les expanseurs pour cheveux fins : vraiment efficaces ?

posted by Anne 19 novembre 2009 30 Comments

Ah comme j’envie toutes ces filles « à cheveux », qui ont la chance d’arborer une longue crinière épaisse, brillante et pleine de santé !! On ne va pas se mentir, ce sont elles qui font généralement fantasmer les hommes.

Je fais partie des malheureuses aux cheveux raides et ultra-fins, celles pour lesquelles il faut deux ans pour faire repousser un carré plongeant, et encore, au prix d’une guerre pénible contre le cheveux filasse et cassant !

Bon alors vous allez me dire, il y a plein de techniques pour avoir des cheveux plus beaux et plus résistants, à savoir la levure de bière, qui je le reconnais est très efficace mais bonjour les contraintes : avaler 9 gélules par jour plusieurs mois d’affilée, moi je ne sais pas faire, sans compter que je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout patiente !

Heureusement, les expanseurs pour cheveux sont presque aussi efficaces, et moins contraignants car ils s’utilisent après chaque shampooing. Il s’appliquent en spray sur cheveux lavés et essorés,  sans rinçage et juste avant le brushing, et au moins l’avantage c’est que le résultat est immédiat et je dois le dire, assez bluffant. Les expanseurs ont la particularité de donner du volume mais surtout de gainer les cheveux et de les épaissir instantanément. Sur le long terme ils permettent de gagner un peu de matière et d’aider les cheveux très fins à pousser sans être trop fragilisés (attention ça n’accélère pas la repousse non plus, on ne parle pas d’eau bénite !).

On trouve les expanseurs chez de nombreuses marques spécialistes du cheveu, notamment Kérastaste et sa gamme Volumactive.

Capture d’écran 2009-11-19 à 14.35.44

Le leur est sans conteste mon chouchou. Il est efficace, mais surtout il donne du brillant et de la douceur aux cheveux sans les graisser… ce qui est primordial car non seulement on  n’est déjà pas gâtées avec nos cheveux fins raplaplas, mais si en plus ont doit se traîner avec du gras sur le crâne, non merci hein ! Le seul hic de ce produit, c’est encore une fois son prix : vendu environ 21 euros dans les salons de coiffure.

Et puisqu’il n’y a pas de petites économies, j’ai eu l’audace de tester un expanseur moins cher, juste pour voir. Luxurious Volume de John Frieda (cette même marque qui propose les gammes « Sheer Blonde  » et « Sheer Brunette » pour les connaisseuses) trouvé entre deux rayons au monop’ du coin. D’aileurs je ne sais pas si on peut parler d’expanseur dans la mesure où sur le flacon est indiqué « lotion brushing épaississante »…  Tant pis, je l’ai testé quand même au shampooing suivant.

Capture d’écran 2009-11-19 à 15.05.43

Verdict ? Sans appel. Ce produit est une grosse blague. Impossible de démêler mes cheveux (même après le brushing) horrible sensation de cheveux secs et d’avoir du crin sur la tête (à défaut du gras). Alors bien sûr il est deux fois moins cher – environ 10 euros – mais pour la qualité on repassera !

Et pour finir, un petit nouveau arrivé récemment et que je n’ai pas encore testé (mais ça ne saurait tarder), le soin expanseur Volumea de l’excellente gamme René Furterer – à peine 15 euros les 125ml – que j’avais déjà citée dans un article de LCLECHG (lutte contre le cheveu gras).

Capture d’écran 2009-11-19 à 15.02.31

Promis, je vous tiens au courant !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

Des tresses, encore…

posted by Anne 5 octobre 2009 40 Comments

Aujourd’hui il pleut, je suis d’humeur maussade.

Je n’aime pas avoir les cheveux mouillés, je veux pouvoir les laisser sécher au soleil.

J’ai envie de garder mon chignon romantique et mes nattes, en souvenir de l’été qui semble bel et bien terminé.

A défaut de voir revenir le soleil, je garde patience – et il va m’en falloir, de la patience – et j’épingle sur mon tumblr. De toute façon la natte sera aussi tendance cet hiver, et toc ! (parce que je l’ai décidé).

Capture d’écran 2009-10-05 à 14.06.01

Crédits Photos (de gauche à droite – de haut en bas) : Amber Gray PhotographyAnnie RosseZoé MacaronBohemian Musings (source : tfs)We Heart ItCrooked HorizonUrban WeedsMademoiselle MollyFashiontoast

En parlant de ça, je n’ai toujours pas réussi à faire la tresse de Diane Krüger (la fameuse « fishtail braid ») malgré le tutoriel très bien réalisé en vidéo par Trendy Mood… Mais je ne désespère pas !

D’ailleurs, je ne voudrais pas avoir l’air de réclamer – je me joins à Marinette GDB –  mais si Trendy Mood pouvait aussi nous expliquer comment copier la tresse de Blair dans Gossip Girl ou celle de Blake Lively aux Emmy Awards, je prends !!

J’espère que Shalima ne m’en voudra pas de m’être largement inspirée de ses mosaïques d’images crées à partir de son tumblr… elle a raison, au bout d’un moment des thématiques principales s’en dégagent, pour ma part il s’agit des nattes et de… Bambi.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

Se réconcilier avec les coiffeurs

posted by Anne 17 septembre 2009 18 Comments

coiffeur

Article NON sponsorisé (je n’en ai jamais rédigé, ils n’ont pas leur place ici)

Qui n’a jamais galéré pour trouver le coiffeur idéal, c’est à dire aimable, qui prend soin de nos cheveux et coupe uniquement ce qu’on demande (et pas 15 cm de trop sous prétexte que couper, c’est son métier) le tout près de chez soi… hein, qui ??

Pour ma part, je suis on ne peut plus infidèle. Jamais satisfaite, je change tout le temps de coiffeur. Un coup c’est la personne ou l’ambiance glaciale de l’endroit qui me refroidissent, une autre fois, la coupe… Sans parler du prix. Il m’est déjà arrivé de payer un montant à trois chiffres et de sortir du salon pas du tout convaincue. Et comme je ne suis pas du genre à me plaindre ou à réclamer comme je le devrais…. j’encaisse. Où plutôt je dépense sans moufter.

Les coiffeurs me font flipper au point que maintenant quand j’ai envie d’une nouvelle coupe, je cherche des avis sur le web concernant les différents salons de mon quartier (le bouche à oreilles fonctionne très bien aussi). Je suis même prête à traverser la ville en métro si on me dit que le Saint Graal du coiffeur existe vraiment.

A croire que Thibaut m’a entendu, puisqu’il a fondé il y a peu le site meilleurcoiffeur.com, sorte d’annuaire géant à la sauce communautaire, qui même du fin fond de votre province peut vous aider à trouver le bon coiffeur près de chez vous. Chacune (et chacun car le site est mixte) d’entre vous peut donner son avis et ses appréciations sur les salons de coiffure déjà testés, et même exprimer son mécontentement ! (si un coiffeur ne vaut pas le détour mieux vaut le savoir AVANT) Le site n’existe que depuis quelques mois, donc pas encore beaucoup d’avis déposés pour le moment, mais les petits ruisseaux faisant les grandes rivières,  n’hésitez à pas venir apporter vos contributions !

Demain je vous raconterai comment j’ai rencontré Thibaut et découvert un endroit absolument RA-VI-SSANT….

A suivre…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+