66 corse - Le blog d'Annouchka
Tag

corse

Bonifacio

posted by Anne 22 juillet 2012 23 Comments

Bonifacio1

Je ne me lasse pas de regarder mes photos de vacances en Corse, même si le retour fut douloureux avec la météo horrible à laquelle on a eu droit tout le mois de juillet à Paris (ça semble s’arranger, ouf !).

Voici quelques images de la ville de Bonifacio, qui se situe à la pointe de la Corse du Sud (tout en bas donc !). Quand le ciel est très dégagé on peut d’ailleurs même apercevoir la Sardaigne ! Bonifacio est un véritable bijou, un miracle comme dirait notre cher Guide du Routard… Il faut le dire, les endroits comme celui-là sont rares au monde : un village au charme fou, des calanques dont la blancheur des rochers contrastent avec la couleur des eaux turquoises, un petit port mignon à souhait… et la montagne sur son flanc, omniprésente. C’est l’un des plus beaux endroits que j’ai vu dans ma vie !

Même le cimetière marin perché sur une falaise avec la mer en fond de décor, constitue une agréable balade. On y accède en grimpant jusqu’en en haut de la ville (il y a heureusement des parkings pour se garer là haut). La vue sur les criques est absolument sublime.

Bonifacio2

bonifacio3

calanque

voilier

bonifacio4

Le village de Bonifacio (toujours sur la partie haute) possède bien évidemment le charme propre aux villages de Méditerranée… Par contre ses ruelles étroites et pavées peuvent rapidement devenir le cauchemar des parents et des poussettes. Mais ce manque de mobilité n’a pas gâché notre plaisir, d’autant plus que dans le village se trouvent plein de jolis points de vue pour admirer le paysage.

Bonifacio5

BONIFACIOVILLAGE

Bonifacio6

bonifacio7

C’est BEAU hein !

falaise

bonifacio8

bonifacio9

bonifacio10

Il faut redescendre sur la partie basse de Bonifacio pour se balader sur le port, manger une glace, admirer les bateaux… voire éventuellement prendre l’un des nombreux bateaux qui vous emmèneront en excursion sur les îles aux alentours (ce que nous n’avons pas fait car  le soleil cognait beaucoup trop fort pour un bébé)… avant de tout remonter à pieds pour rejoindre votre parking, si vous avez eu l’extrême intelligence de vous garer dans la ville haute 🙂 Sinon faites comme nous, prenez le petit train touristique qui vous épargnera la montée en plein soleil !

bonifacio13

bonifacio14

Et pour finir, si en quittant la ville votre route se trouve sur le chemin de la plage de Santa Giulia, arrêtez-vous, c’est un ordre !! Certains disent que c’est l’une des plus belles plages du monde, rien que ça ! Il manque peut-être les cocotiers pour rivaliser avec les plages des antilles, mais les plages corses ont un petit truc en plus, ce je ne sais quoi d’un peu sauvage qui les rend encore plus belles… Viiiiiite, je veux y retourner !

santagiulia

Je vous invite à découvrir l’article de mon amie Clyne qui parle également de sa découverte de la Corse du Sud et notamment de Bonifacio… et de Fautea, le lieu de notre séjour ! Dire qu’on a loué la même maison de vacances, c’est juste incroyable ! (mais j’y reviendrai dans un dernier article très bientôt !).

Féline rencontre

posted by Anne 5 juillet 2012 24 Comments

chat1

Celles et ceux qui ont la chance de voyager un peu le savent : quel que soit l’endroit où l’on va, il y a toujours des chats. Surtout en méditerranée où la plupart d’entre-eux ne sont pas stérilisés. Souvent mal-aimés et délaissés par les habitants, ils sont livrés à leur sort dans la rue ou dans la nature et donnent naissance à des milliers de petits chatons qui connaîtront le même destin. Lors d’un voyage au Maroc, je les avais trouvé particulièrement maigres et craintifs, en mauvaise santé pour la plupart. Je les revois en train de nous tourner autour pour réclamer à manger ou plus rarement, de l’affection. La veille de mon retour à Paris, j’avais trouvé un petit chaton blanc devant ma porte, tellement minuscule qu’on aurait dit une petite souris. Il devait avoir un ou deux mois à peine et s’était endormi dans la chaleur de ma main. Lorsque j’ai pris mon avion le lendemain matin, il était toujours devant ma porte, et je suis partie le coeur serré avec l’image de ce bébé chat abandonné gravée dans ma tête.

En Corse, c’est un petit chat roux qui nous a accompagnés pendant toutes nos vacances. Il était là dès le premier jour à nous observer de loin, tentant parfois une approche furtive pour finalement se raviser et retourner se cacher. J’ai supposé qu’il était né dans le maquis car il me semblait jeune et assez sauvage, mais surtout affamé et très solitaire. Ce qui me faisait dire (peut-être à tort) qu’il n’appartenait à personne.

Evidemment je n’ai pas résisté à le nourrir, en sachant pertinemment que si je commençais à lui donner à manger il ne nous lâcherait plus, mais j’avais juste envie qu’il se sente bien. Je suis extrêmement sensible à la cause des animaux, et les voir malheureux ou souffrir m’est intolérable. Je ne supporte pas qu’on leur veuille du mal, et ceux qui osent lever la main sur eux méritent tout simplement de brûler en enfer.

Ce petit chat roux avait quelque chose de terriblement attachant. Et le fait qu’il se soit laissé apprivoiser au fil des jours n’a fait que renforcer l’amour inébranlable que j’aurai toute ma vie pour ces bêtes. Il fallait les voir, tous les deux avec Martin, à se tourner autour et jouer ensemble comme deux vieux copains. A aucun moment je n’ai eu peur d’un coup de griffe mal intentionné envers mon bébé. On diabolise souvent le côté imprévisible des chats mais je crois qu’on doit avant tout leur laisser une chance.

Le jour de notre départ, il a probablement senti qu’on ne reviendrait pas et nous a suivis jusqu’à la voiture, puis il s’est assis sur le petit mur pour nous regarder partir. Je suis sûre qu’il a voulu nous dire au revoir ! (ai-je besoin de préciser que j’ai fondu en larmes ?)

Je viens sans doute d’écrire l’article le plus niais de toute l’existence de mon blog, mais cette rencontre féline reste l’un des plus jolis souvenirs de mes vacances. J’avais tout simplement envie de le partager avec vous.

chat5

chat2

chat3

chat4

Cap Corse, « l’île dans l’île »

posted by Anne 2 juillet 2012 30 Comments

CAP1

Je n’aime pas le dimanche et encore moins quand il tombe un lendemain de retour de vacances.

Ces vacances étaient encore plus attendues que d’habitude, après une période de stress particulièrement soutenue et chargée sur le plan professionnel. Me déconnecter de tout m’a fait le plus grand bien : pas de connexion internet sur place, seulement un bon vieux réseau Edge qui m’a permis de ne pas rester totalement coupée du monde (merci Facebook et Twitter !) Mais aucun moyen de surfer sur le web, et tant mieux ! Lassée de la vie citadine et de mon petit appartement, ces vacances je les ai voulu proches de la nature et dans un environnement exceptionnel. Je vous montrerai sans doute quelques photos du lieu précis de mon séjour parce qu’il vaut vraiment le détour, mais en attendant voici quelques photos de notre promenade improvisée hier au Cap Corse, au nord de Bastia. Le Cap, c’est le bras montagneux tout au nord de l’île qui se visite en faisant une boucle. C’est sans doute l’endroit le plus sauvage de l’île avec ses kilomètres de falaises et de côte ultra préservée (très peu de constructions, ça m’a rappelé mon Cotentin !) et le plus authentique avec ses villages accrochés sur la montagne, ses petites marines et ses villages de pêcheurs pittoresques. Nous n’avons pas eu le temps d’en faire le tour complet car il fallait malheureusement reprendre l’avion, mais nous avons poussé notre route jusqu’au village d’Erbalunga puis la marine de Pietracorbara.

J’ai un gros coup de coeur pour le Cap Corse, très différent du sud de la Corse où j’ai séjourné (mais non moins joli) et j’avoue être un peu frustrée de ne pas avoir pu tout voir. La Corse est un véritable bijou qui mérite qu’on en fasse le tour, et une chose est sûre : j’y retournerai ! Le Cap Corse n’est qu’à une heure à peine de Bastia, on peut en faire le tour en un week-end et profiter de toutes les autres merveilles de cette île de Beauté : la délicieuse cuisine, les randonnées en montagne et bien évidemment l’accueil chaleureux des corses. Une très belle idée d’escapade pour un week-end au vert.

CAP3

CAP2

CAP6

CAP5

CAP8

glacescap

CAP9

CAP12

CAP13

CAP10

CAP11