66 Ducray - Le blog d'Annouchka
Tag

Ducray

Une routine anti-imperfections (magique)

posted by Anne 11 décembre 2012 14 Comments

routinebeauté1

Me revoilà avec un article beauté qui ne casse pas trois pattes à un canard (surtout avec une photo aussi moche, merci l’éclairage pourri de l’hiver…) mais qui aidera peut-être celles qui ont du mal à s’en sortir avec leur boutons.

Quand je suis rentrée de mon voyage aux USA en octobre, il n’a pas fallu plus d’une semaine pour que ma peau se mette à bourgeonner de toute part. J’avais pourtant insisté sur la protection solaire, mais visiblement ce ne fut pas assez pour empêcher l’explosion d’acné post vacances au soleil ! On a beau savoir qu’il faut se badigeonner le visage de protection maximum (indice 50 pour ma part) on vide rarement le tube pendant ses vacances alors qu’on ne devrait même pas le mettre dans sa valise du retour (parce qu’il est censé être vide et finir à la poubelle)… Et quand on est belle et bronzée on n’imagine pas le carnage que ça va être une fois que l’automne arrive, alors on profite des derniers rayons de soleil tant qu’on peut et au retour BIM ! La calculatrice ! :O

Heureusement pour moi, ça n’a pas duré bien longtemps (3 semaines, un mois tout au plus) grâce à un traitement de choc appliqué de manière assidue tous les jours. Attention, j’insiste mais il est vraiment important de respecter cette routine de manière quotidienne tous les soirs, même si on est crevées et qu’on a davantage envie de se jeter toute habillée dans son lit plutôt que se tartiner la figure de crème (qui pue, sinon ce ne serait pas drôle !).

Voici le détail de ma potion magique anti-imperfections :

L’eau thermale La Roche Posay : 2 pschits sur le visage après avoir bien pris soin de se démaquiller. Et on ne rince surtout pas son visage à l’eau de robinet !

Le soin re-tenseur anti-rides LiftActiv de Vichy qu’on pose délicatement sur les paupières, les yeux… Il permet de défroisser le regard et d’éviter cernes et poches le lendemain matin au réveil. Je ne crois pas vraiment aux miracles mais j’avoue que ce petit tube fonctionne pas mal du tout , j’ai remarqué que mon regard était plus fatigué le matin si jamais je faisais l’impasse sur cette étape (cruciale donc, passé 30 ans… mais hum hum évitons les sujets qui fâchent si vous le voulez bien :D).

Le soin Normaderm nuit anti-imperfections de Vichy qui évite la dilatation des pores et lisse le grain de peau de manière spectaculaire. J’avais déjà testé la même version « jour  » que j’avais adoré et qui avait vraiment amélioré l’état de ma peau, je suis tout aussi conquise par cette version nuit que j’applique tous les soirs en guise de crème de nuit. Et pour ne rien gâcher l’odeur est vraiment agréable.

Le soin régulateur de la gamme Keracnyl de Ducray qu’on peut appliquer comme un soin de nuit mais attention, seulement un jour sur deux ou trois et sur une durée très courte (pas plus de deux semaines) car sa composition à base d’acide glycolique dessèche énormément la peau ! C’est un soin assainissant vraiment très efficace que je vous recommande mais à petite dose, et associée avec une très bonne hydratation un peu plus riche le matin (Hydreane de La Roche Posay) surtout en hiver ! Seul hic : son odeur qui sent le médicament, on a vu mieux comme parfum pour passer la nuit. Apparemment on peut aussi le poser en base de maquillage, mais je ne vous le conseille pas pour les raisons évoquées ci-dessus (assèchement de la peau).

Le soin local « stop boutons » de la gamme Keracnyl de Ducray à appliquer comme un antiseptique local une fois la peau nettoyée. On le pose par petites touches sur tous les boutons qui apparaissent et on laisse sécher. ON NE TRIPOTE SURTOUT PAS SES BOUTONS en pensant qu’on va les faire disparaître plus vite, le mieux étant parfois l’ennemi du bien. Depuis que j’ai compris ça, je n’ai quasiment plus aucune vilaine cicatrice d’acné et ma peau me remercie ! Faites de même et en attendant, planquez vos boutons les plus moches sous un peu de fond de teint et de poudre minérale, je vous promets que personne n’y verra rien (même si vous aurez l’impression que justement, les autres ne voient QUE ça).

Petite précision pour jouer encore une fois la carte de la transparence : j’ai acheté tous les produits mentionnés ci-dessus excepté le soin anti-rides Vichy pour les yeux, qui m’a généreusement été offert par Kalioshka.

normaderm

keracnyl

Comment je me suis réconciliée avec mes orteils…

posted by Anne 3 juin 2009 36 Comments

Attention, billet top glamour… 😉

Le soleil enfin revenu, on a toutes des envies de petites robes légères, mais encore plus de porter des chaussures ouvertes !

Pourtant je sais qu’on est nombreuses à être complexées par nos pieds. Souvent on les trouve vilains. Trop grands, trop petits, trop fins, trop rabougris, les orteils en forme de boudins… Je suis toujours jalouse quand dans le métro je vois des filles aux pieds parfaits, c’est à dire fins et sans défauts, impeccablement manucurés !

Je ne trouve pas que mes pieds soient si affreux. Certes je les trouve trop grands, mais c’est parce que je chausse du 39 et que j’ai toujours envié les filles aux petits pieds, que je trouve beaucoup plus mignons et sexy… M’enfin, on fait avec ce que la nature nous a donné, donc je pourrais très bien m’en contenter.

Sauf que j’ai la malchance de souffrir de ce qu’on appelle communément « oeil de perdrix », c’est à dire des petits cors aux pieds situés sur le dessus de certains orteils, qui se forment quand la marche est déséquilibrée et que le pieds appuie de façon excessive d’un côté ou de l’autre. Et croyez-moi, en plus d’être moche et anti-glamour au possible, ça fait mal !

Tous les ans je me retrouve face à la même galère, à me charcuter les pieds et essayer de faire partir ces méchants cors par tous les moyens (pierre ponce, crèmes diverses et variées, pansements spéciaux) sans passer par la case pédicure (on est d’accord, ce serait plus simple). Mais je suis bien trop chatouilleuse et chochotte pour aller me faire tripoter les pieds par un spécialiste, il aurait envie de me mettre des claques le pauvre.

Et l’autre jour, à la pharmacie,  j’ai eu une révélation. J’aurais du me douter qu’il existait des produits spécialement conçus pour ce genre de problème, je ne sais pas pourquoi mais je n’y avais jamais pensé avant !

Je vous présente mon sauveur, celui qui m’a réconcilié avec mes orteils :

kerafilm

A base d’acide salicylique, il dessèche la peau à l’endroit où on l’applique et fait partir « en douceur » les cors, durillons et excroissances. Alors forcément, c’est pas forcément agréable à l’utilisation : ça sent franchement mauvais (un peu comme l’éther) et ça laisse des traces blanches, mais l’efficacité de ce produit est redoutable ! Après seulement une semaine d’utilisation, j’ai fini par dire adieu à ces « yeux de perdrix » qui me faisaient tant souffrir. Par contre ça a tendance à repousser donc il faut renouveller le traitement régulièrement et ne pas oublier d’hydrater ses petons pour ne pas qu’ils se retrouvent brûlés (hum, vraiment glamour ce billet).

Du coup j’ai pris plaisir à me mettre du vernis sur les pieds, chose que je ne faisais presque jamais, et c’est vrai que ça change tout !

KERAFILM de Ducray (Groupe Pierre Fabre) environ 9 euros les 10 ml en pharmacie et parapharmacie