66 Guerlain - Le blog d'Annouchka
Tag

Guerlain

La petite Robe Noire de Guerlain

posted by Anne 11 mars 2012 21 Comments

petiterobenoire1

Je me doute que la plupart d’entre vous, amis du web, avez déjà été noyés sous les visuels, vidéos, affiches & co à l’occasion du lancement de La Petite Robe Noire, le nouveau parfum de la maison Guerlain. Loin de moi l’idée de vouloir en remettre une couche (quoique…) mais il s’avère que j’ai eu un réel coup de coeur pour l’univers graphique et toute la mise en scène magnifiquement orchestrée pour cette campagne de pub, notamment à l’occasion du « vernissage » qui a eu lieu au Pop Up Store jeudi soir sur les Champs-Elysées.

Je n’ai pas appris ma leçon par coeur mais apparemment la Petite Robe Noire existait déjà en 2009 et n’était vendue que dans les boutiques Guerlain exclusivement (et donc difficilement accessible au grand public). Cette nouvelle version 2012 se destine donc à conquérir le monde et un public beaucoup plus large. Honnêtement, même si la Petite Robe Noire se joue des codes universels de la mode et s’adresse soit-disant aux femmes de tous les âges (on a toutes une robe noire dans notre armoire) il me semble que cette fois la maison Guerlain cible clairement les jeunes… Car même si la marque traverse les générations sans prendre une ride avec ses best-sellers – je pense notamment à la Terracotta dont j’ai longtemps été une adepte – son univers très luxe peut sembler trop rigide et ringard pour certaines. J’imagine assez mal une ado pousser la porte de la (non moins) magnifique boutique des Champs-Elysées, avec portier et tout le tintouin qui peuvent vraiment faire peur.

guerlain1

petiterobenoire2

Le point fort de cette campagne, celui qui fait le buzz et me fait dire que ce nouveau parfum rejoindra vite la liste des best-sellers Sephora, c’est l’absence d’égérie, remplacée par de très belles illustrations de Kuntzel & Deygas. Une Petite Robe Noire espiègle, raffinée et sans cesse en mouvement. Elle n’a pas de visage, elle incarne l’élégance et pour une fois, on peut toutes s’identifier à cette jolie silhouette. Ça tombe bien car on commençait à en avoir un petit peu marre de voir les têtes de Kate Moss ou Natalie Portman placardées un peu partout.

petiterobenoire3

petite robe noire 4

guerlain2

Quant au parfum lui-même, vous dire qu’il sent bon me paraît assez peu évident car c’est une affaire de goût personnel. Je l’aime beaucoup mais ne le porterai sans doute jamais car il ne me ressemble pas, il est trop sucré. On y trouve notamment de la cerise noire, des fruits rouges, de l’amande, de la rose et du thé noir fumé. Celles qui par exemple aiment le premier parfum de Lolita Lempicka aimeront sûrement la Petite Robe Noire car les deux se ressemblent un peu. Là encore, il s’agit de mon humble avis de consommatrice, je ne prétend absolument pas être une experte ès parfums 😉 Mais il n’empêche que j’ai rarement vu un flacon avec un siiiii joli bouchon !

petiterobenoire6

ecriture

Zéro défaut

posted by Anne 21 mars 2011 41 Comments

avene

On est d’accord qu’avoir des boutons à 30 ans, c’est un peu la loose ?

On est d’accord…

Il y a un moment que je voulais aborder avec vous la question des fonds de teint anti-plaisir vendus en parapharmacie. Anti-plaisir ? Parce qu’ils font un peu penser à des médicaments, sentent mauvais et sont quand même bien moins glamour que les fonds de teint de marque vendus en parfumerie (heureusement, ils coûtent moins cher, BEAUCOUP moins cher).
D’ailleurs je ne jurais auparavant que par le fond de teint « Parure Extrême » de Guerlain, selon moi quasi-parfait en tous points : camouflant sans trop couvrir, texture fluide et lumineuse, bonne tenue et très joli rendu !

Je l’ai utilisé des années durant, jusqu’à ce que je comprenne que mes crises d’acné à répétition n’étaient pas du à une poussée d’hormones d’ado attardée comme je le pensais, mais plutôt au fait que ce fond de teint n’était pas non-comédogène (qui donne des boutons, donc…). Toutes ces cochonneries qu’on trouve à l’intérieur avaient fini par boucher mes pores et me laisser une peau affreuse, pleine de rougeurs, de boutons, de points noirs… Classe !

Après consultation chez un dermato le verdict fut sans appel : acné à tendance modérée, je dois absolument arrêter de tripoter mes boutons et prendre un traitement à base de vitamine A acide. Efficace mais rude pour la peau – attention je ne parle pas du traitement Roaccutane, le mien était beaucoup plus soft et uniquement par voie cutanée – et surtout, terminé les fonds de teint de parfumerie ou de supermarché hyperallergisants. Fini, POUBELLE !! (et dire que Shiseido vient de sortir un fond de teint lissant révolutionnaire que toute la blogosphère s’arrache…).

Je n’étais pas hyper enjouée à l’idée de troquer mon fond de teint fétiche mais ce fut l’étape nécessaire pour retrouver une peau nette. Et puis surtout, ras le bol de traîner des boutons à 30 ans hein, ça vous colle un peu la honte, à force.

Des fonds de teint non-comédogène, j’en ai testé un rayon. Avec plus ou moins de succès, car s’ils remplissent bien leur fonction hypoallergénique, ils sont souvent plâtreux et épais, sentent mauvais (enfin je trouve) et ont un fini plus mat et moins lumineux que les fonds de teint haut de gamme.

Mon chouchou incontestable reste le fond de teint fluide Couvrance d’Avène. Il a le mérite d’unifier le teint sans le plâtrer et tient toute la journée. Evidemment, il a un pouvoir couvrant limité en cas d’acné sévère et sent mauvais (j’ai vraiment un souci avec l’odeur) mais pour 15 euros à peine, il fait bien l’affaire et je lui suis restée fidèle. Je mets une touche de blush Bourgeois et le tour est joué, bonne mine assurée en hiver.

L’été ou les jours de bonne mine naturelle (je pense que ça ne risque plus de m’arriver vu le rythme auquel je vis en ce moment) je me contente du soin de teint Roséliane d’Uriage (disponible en 2 teintes) qui camoufle les rougeurs et unifie le teint, je suis totalement conquise par son fini poudré très agréable et non gras. C’est vraiment mon coup de coeur depuis quelques temps maintenant. Le seul hic c’est qu’on le trouve difficilement en pharmacie, j’ai du en faire plusieurs avant d’en trouver une qui le commercialisait. Il peut aussi servir de base de maquillage mais je l’utilise comme tel sans rien dessus, et je termine avec un nuage de fond de teint compact Couvrance d’Avène, sur les joues uniquement avec un gros pinceau. C’est ainsi que j’ai également réussi à me passer de la mythique Terracotta.

Je me maquille quand même bien moins qu’avant, j’ai la chance de travailler à la maison en ce moment et donc de pouvoir laisser ma peau respirer un peu. Et surtout, je n’ai fait aucune concession quant aux produits cités utilisés ces derniers mois, et ce n’est qu’à ce prix que j’ai pu retrouver un joli teint, ou du moins une peau normale pour une jeune femme de mon âge. Finie la honte dans les dîners en ville…^^