Tag

martin

Fête des Tuileries et prémices de rentrée

posted by Anne 23 août 2015 6 Comments

fête foraine tuileries 5

Je ne sais pas vous, mais moi je n’ai pas vu l’été passer.

Pourtant, on ne peut pas dire que j’ai manqué de vacances puisque j’ai eu la chance de partir deux fois ! (vive l’île de Ré et l’Italie). Mais je n’aurais pas craché sur quelques jours « cool » supplémentaires… D’habitude, je suis pressée d’être à la rentrée, quand j’étais ado je passais des heures à choisir mon nouvel agenda et mes nouveaux stylos pour l’école. Mes parents hurlaient quand ils voyaient que j’avais rempli le chariot avec des cahiers Chipie, Fido Dido ou Lee Cooper (parce que bon, avoir un cahier Auchan dans mon collège c’était un peu la honte quoi). En général, maman était quand même OK pour m’acheter un nouvel ensemble ou des nouvelles chaussures, parce qu’entre-temps j’avais encore un peu grandi. Et c’est parée de mes habits tous neufs et de mon nouvel agenda tout neuf que je repartais en sifflant sur le chemin de l’école… Et vous ?

Même adulte, j’ai longtemps ressenti cette douce excitation à l’approche de la rentrée. Je suis une hyper active et j’ai beaucoup de mal à supporter quand le rythme ralentit, ça me donne l’impression de mourir à petit feu. Je ne sais pas me reposer et je crois que je n’y arriverai jamais !

C’est la première fois que je ressens un petit (gros) stress à l’approche de la rentrée. Je ne suis pas particulièrement pressée que mon Martin retourne à l’école. Je déteste le voir fatigué quand il rentre le soir, je n’aime pas devoir le réveiller le matin alors qu’il est épuisé et qu’il dort encore comme un bébé… Mon petit bébé.

Qu’à cela ne tienne, il me reste encore une semaine pour commencer une cure de sommeil, reprendre petit à petit le rythme et m’acheter un nouvel agenda !!

Je saute un peu du coq à l’âne mais hier nous étions aux Tuileries, c’était le dernier week-end de la fête foraine. Il faisait très chaud et il n’y avait pas grand monde, mais je me suis promis d’y retourner l’année prochaine avec mon Martin, qui est encore en vacances chez ses grands-parents (snif) (mais la fête à Neuneu arrive bientôt !!)

Bon dimanche à tous !

fête foraine tuileries 3

tuileries 7

fête foraine tuileries 4

Fête foraine tuileries 9

fête foraine tuileries 8

Fête foraine tuileries 1

tuileries 2

fête foraine tuileries 10

tuileries 5

tuileries 3

tuileries6

tuileries 1

TUILERIES 8

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

Pas d’écran avant 3 ans. Oui mais…

posted by Anne 10 février 2013 47 Comments

martin

Je fais partie de cette catégorie de gens hyper connectés, les yeux rivés toute la journée sur un ordinateur et le smartphone greffé à la main. Le web fait partie de ma vie, j’en ai même fait mon métier. J’ai le vice internet, la première chose que je fais le matin alors que je ne suis même pas encore levée (ni bien réveillée d’ailleurs !) c’est de consulter mes mails ou mon flux d’actu Twitter, comme d’autres pourraient allumer leur première clope ou boire leur premier café de la journée.

Ça ne m’affole pas plus que ça, j’ai appris à rire de mes défauts et de toute façon je passe mes journées avec des gens qui me ressemblent (puisque je travaille dans le web). En revanche ce qui me dérange un peu, voire même beaucoup, c’est l’impact de ces écrans tactiles sur mon fils quand je suis à la maison. Pour vous dresser un peu le tableau, nous possédons à nous 3 deux ordinateurs portables, 2 iPad et 2 iPhone, et bien sûr un grand téléviseur qui n’est quasiment jamais allumé puisque nos yeux sont occupés ailleurs, sur les écrans de nos téléphones la plupart du temps.

Alors malgré toutes les précautions du monde je vois difficilement comment je pourrais tenir mon fils en dehors de tout ça. C’est un fait, les bébés sont complètement hypnotisés par les écrans tactiles et nos téléphones portables les attirent comme des aimants. Pour ma part j’ai tenu bon et n’ai quasiment jamais laissé Martin jouer avec mon téléphone. De même que la télévision n’était jamais allumée en sa présence, nous la regardons de toute façon rarement, parfois le soir mais toujours quand notre fils est couché.

Je sais bien que le Conseil Superviseur de l’Audiovisuel dit « pas d’écran avant 3 ans », mais outre le fait que je trouve ces recommandations particulièrement radicales et culpabilisantes, à tous les parents qui y parviennent j’aimerais bien savoir ils font. Si mes souvenirs sont bons, je crois que mon fils a regardé ses premiers dessins animés vers l’âge de 18 mois grâce à la chaîne Baby TV (adaptée à son âge) et bien évidemment, avec parcimonie. Je ne sais plus trop comment c’est venu, je crois qu’il devait faire moche ce jour là, je n’avais pas eu le courage de l’occuper autrement et c’était la seule solution qui m’était venue à ce moment précis. A court d’idées et sûrement fatiguée, j’avais peut-être baissé les bras, je le reconnais. Je ne suis pas une mère parfaite et je n’ai pas toujours la patience qu’il faudrait alors je cède parfois à la facilité de mettre mon fils devant ses dessins animés. Suis-je à blâmer pour autant ? Pourquoi ai-je cette impression horrible et permanente de faire quelque chose de mal ? Sont-ce les discours moralisateurs que l’on entend partout en permanence sur les méfaits des écrans avant 3 ans (voire même 8 ans pour les programme dits « jeunesse » comme j’ai pu le lire je ne sais où…) ? Est-ce la pression de l’éducation parfaite ou le culte de l’enfant parfait ?

Je me dis qu’il y a sans doute pire, je sais que dans certaines familles la télé reste allumée toute la journée sur des programmes même pas adaptés aux enfants et que nous sommes bien loin d’être dans ce cas. Mais je ne peux pas m’empêcher de me demander où est la véritable limite.

J’ai donc pris le parti de contrôler et d’accompagner au maximum l’accès aux écrans à mon fils. Lorsqu’il regarde la télé, c’est toujours un programme que nous avons choisi, soit un dessin animé en replay (merci France 5 !) soit des dessins animés que nous avons enregistrés. L’un de nos deux iPad a été nettoyé et recyclé pour lui (pas d’accès internet) nous lui avons installé uniquement des applications pour tout-petits parfaitement adaptées à son âge (les livres interactifs, Pango… Je ferai peut-être un article à l’occaz’ si le sujet vous intéresse !). Résultat, à 2 ans et 2 mois il sait se servir d’un iPad mieux que ma mère, ouvre ses applications tout seul, choisit ses jeux et ses programmes, les regarde puis éteint tout lorsqu’il en a marre, c’est à dire au bout de 20 minutes en général. Les gens de notre entourage sont toujours impressionnés de le voir à l’oeuvre, et même si pour le moment personne ne nous a encore fait de réflexion désagréable à ce sujet – du style « est-ce que ça ne va l’empêcher de s’intéresser au monde qui l’entoure » blablabla – je sens bien que ça nous pend au nez. Pour autant je suis étonnée par les progrès qu’il fait chaque jour. Il connait les couleurs depuis bien longtemps, sait compter jusqu’à dix, a développé probablement d’autres capacités cognitives (mémoire). Ce sont des choses qu’il aurait apprises à un moment ou un autre mais dans quelle mesure l’iPad a t-il vraiment joué un rôle éducatif ? Est-ce que je peux considérer ça comme un complément de ce qu’il apprend chaque jour avec moi ?

Encore une fois je crois que tout est dans la mesure. Mettre son enfant devant un iPad une demi-heure par jour, oui à condition qu’il ne se contente pas d’empiler des cubes sur un écran tactile mais qu’il apprenne aussi à le faire dans la réalité. Parce que ce sont des choses totalement différentes, la maitrise de l’espace et la motricité fine ne s’apprenent pas sur une tablette tactile ! Martin est gardé la journée par sa nounou qui interdit de toute façon toute forme d’écran que ce soit, je me rassure en me disant qu’il passe la plupart de son temps à faire des activités dites « normales », du dessin, de la peinture, des promenades à l’extérieur, des jeux de construction… Mais ça me fait quand même un peu peur pour les générations futures, je me demande si les jouets en bois ne finiront pas par disparaître dans quelques dizaines d’années si nous ne prenons pas garde à protéger nos enfants de toutes ces tentations technologiques. Et en même temps, quoi de plus normal que de vouloir vivre avec son époque, n’est-ce pas logique que les choses évoluent ? En quoi l’éducation de nos enfants sera différente de la nôtre, sera t’elle moins bonne pour autant ? Nos enfants sauront-ils moins créatifs ou moins intelligents parce qu’ils auront baigné trop tôt dans la bulle technologique ?

Pour une fois ça m’intéresserait drôlement d’avoir votre avis, que vous soyez parents ou non d’ailleurs !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

6 ans de souvenirs

posted by Anne 20 janvier 2013 35 Comments

chambre1

Bon, je vous dis tout.

Ça y est ! Dans moins de deux mois, toute la petite famille déménage pour l’appartement de nos rêves. Un appartement plus grand, plus lumineux (même si le nôtre l’est déjà beaucoup) mais surtout beaucoup plus proche de notre lieu de travail. Ce déménagement, je l’ai espéré pendant longtemps. Ceux qui vivent en région parisienne ou Paris intra-muros savent bien de quoi je parle, quand on vit à 3 dans 48m2 il faut sans cesse réfléchir à comment optimiser l’espace et trouver le meilleur aménagement possible pour gagner un peu de place. C’est un peu comme jouer à Tetris grandeur nature ! Ces derniers mois je n’ai pas arrêté de ranger, de trier et de me séparer de plein de choses auxquelles j’étais attachée parce que je n’avais plus d’endroit où les stocker… Je ne vous cache donc pas ma joie de savoir que nous allons enfin pouvoir vivre dans un endroit assez spacieux pour nous trois, et qui sera surtout assez grand pour recevoir nos amis et notre famille. C’est vraiment ce qui me tenait le plus à coeur je crois,  faire de ma maison un lieu familial et accueillant pour ceux qu’on aime.

Nous vivons dans notre appartement actuel depuis 6 ans. Lorsque nous y avons posé nos valises, il était bien loin de ressembler à ce qu’il est aujourd’hui, et pour cause, nous l’avons entièrement refait. Je le connais donc par coeur dans ses moindres recoins, et même si je suis heureuse de bientôt le quitter pour commencer une nouvelle vie ailleurs, je pense qu’il est inutile de vous dire à quel point il va aussi beaucoup me manquer. Parce que je n’y ai que des souvenirs heureux.

J’ai voulu l’immortaliser une dernière fois pour en garder le maximum de souvenirs, à commencer par la chambre de Martin (que vous avez déjà vue deux fois mais j’aime bien radoter :D). Sa future chambre sera probablement différente, moins « bébé » et j’ai déjà de jolies idées qui me trottent dans la tête. Néanmoins, sa chambre actuelle est la pièce qui me manquera le plus, et pourtant il y a deux ans, elle n’existait pas. Enfin si, elle était là, mais nous la voyions pas. C’était une pièce sans âme qui nous servait souvent de débarras ou au mieux, de bureau, mais jamais un endroit dans lequel nous aimions passer du temps. La naissance de notre fils a tout changé, et cette pièce que nous n’aimions pas est devenue celle que nous préférons aujourd’hui. Nous y avons passé des heures à bercer notre tout petit bébé et  y changer ses couches, puis quand il a grandit, y jouer aux voitures, aux cubes et aux Playmobil. Au fil du temps elle est même devenue notre terrain de jeu favori en matière de décoration. Je trouve que les chambres d’enfants sont un excellent moyen d’expérimenter des choses en décoration car toutes les folies sont permises, ce n’est jamais trop extravagant ni trop coloré !

Pour une fois, j’ai voulu vous montrer un petit film qui donne une meilleure vision d’ensemble plutôt que des photos. Ce fut l’occasion de tester mon nouveau joujou : un joli camescope que nous nous sommes offert récemment parce que je trouvais qu’on ne faisait pas assez de vidéos de Martin ou même de nous, et je n’étais pas satisfaite des résultats que j’obtenais avec mon iPhone ou même mon appareil photo.

PS : je n’ai pas pris le temps de préciser d’où viennent les objets, meubles ou jouets mais si quelque chose vous a tapé dans l’oeil et que vous souhaitez connaître sa provenance, n’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires 😉



Chambre de Martin from Annouchka on Vimeo.


chambre

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+