66 Montmartre - Le blog d'Annouchka
Tag

Montmartre

Le charme des étés parisiens

posted by Anne 23 juin 2014 77 Comments

 

toits

Je dis toujours que je déteste Paris en été, quand il commence à faire chaud et que l’ambiance devient lourde et pesante. A croire qu’ici, il n’est pas possible de passer un seul été sans suffoquer dès que le Mercure atteint 25 degrés (j’ai un seuil de tolérance assez bas à la chaleur, 25 degrés c’est beaucoup pour moi^^). Autant vous dire que lorsque l’on habite au dernier étage, cela peut vite devenir insupportable et pourtant… Il y a ce je-ne-sais-quoi qui me fait mentir à chaque fois.

En fait je crois que j’adore Paris en été.

J’aime les façades des immeubles qui semblent reprendre vie, le linge qui sèche aux fenêtres même si c’est interdit. Regarder ma voisine se faire bronzer depuis son salon. Parfois elle met un drap devant sa fenêtre, à mon avis elle est adepte du topless.

J’aime regarder ce type un peu fou de l’immeuble d’en face, s’installer sur le toit avec ses amis pour prendre l’apéro. Je suis trop loin pour les entendre parler mais je me plais à les imager refaire le monde, un verre de vin à la main. Il n’y aucune barrière pour les retenir en cas de chute, alors je prie toujours pour que cela n’arrive pas au moment où je suis en train de les regarder. Je trouve cet endroit dangereux et en même temps, c’est tellement dingue de pouvoir picoler sur son toit dans une ville aussi belle que Paris… Ça ne vous laisse pas rêveur vous ?

Il y a ces amis que j’ai « spotés » dans la rue d’en face l’autre jour, en train de pique-niquer en bas de leur immeuble. Le parisien n’a peut-être pas de jardin, mais il s’en accommode très bien. Il sort la chaise de camping et hop, c’est parti pour une soirée « diner au grand air ». Pendant ce temps là, les enfants jouent à la marelle ou au badminton. Qui a dit qu’on ne pouvait pas avoir une vraie vie de village à Paris ? Mais j’y reviendrai…

Il y a mon balcon qui est enfin joli après avoir passé des mois en jachère. Minuscule petit bout de verdure au milieu du béton. Un luxe à Paris.

Paris en été, ce sont aussi les gamins qui courent à pieds nus dans les squares et envahissent les bacs à sable. Et des sorties au parc qui se terminent toujours par une bataille d’eau géante.

Ce sont des terrasses de café vivantes avec des gens qui sourient. Le coca est vendu 5 euros mais on est tellement content de respirer de l’air frais qu’on s’en fiche. Même les serveurs ont l’air d’avoir avalé une pilule de gentillesse.

Et enfin, cette année, il y a la Coupe du Monde. Moi qui ai toujours eu horreur du foot, je me surprends à rentrer dans le jeu et sourire lorsque je vois un drapeau français suspendu à une fenêtre, ou lorsque j’entends depuis ma chambre, les cris de joie depuis le bar d’en bas à chaque nouveau but. Pour certains, le bonheur tient parfois à peu de choses. Et ce bonheur tout simple, il est communicatif.

Bonne semaine à tous !

toitsoleil

marelle

toit

ballons

immeuble

terrasse

martin2

drapeau

immeuble2