66 Rainbow Cake - Le blog d'Annouchka
Tag

Rainbow Cake

Le Rainbow Cake : i did it !

posted by Anne 18 décembre 2011 57 Comments

RAINBOW2

Je me souviens avoir poussé des grands cris d’horreur la première fois que j’ai vu ce gâteau arc en ciel sur le blog de Martha Stewart. Tous ces colorants alimentaires, toute cette crème à l’intérieur, limite j’avais une indigestion rien qu’en voyant la photo. Pourtant ce gâteau est déjà mythique sur la blogosphère et a fait l’objet de pas mal de fantasmes. A force de le voir un peu partout, j’ai commencé par apprécier son rendu visuel, puis il a carrément fini par me faire rêver moi aussi. Je le trouve vraiment sublime. Je me suis longtemps contentée de l’admirer en photo sans pour autant jamais avoir eu l’envie de me lancer. Ça me semblait vraiment trop compliqué à faire et je ne suis pas très douée en pâtisserie, c’est un peu trop précis pour moi qui aime bien doser et cuisiner au pif (après faut pas s’étonner que mes desserts soient toujours ratés…).

Hier, Martin a eu un an. Au delà du fait que cet évènement avait évidemment beaucoup d’importance à mes yeux, j’ai voulu me lancer ce défi idiot que celui de préparer le Rainbow Cake à mes invités. Pas uniquement pour les épater, il y avait dans ma démarche quelque chose de peut-être plus symbolique, une manière de « marquer le coup » en me surpassant un peu.

Il y a des dizaines de recettes toutes différentes qui circulent sur la toile et je ne voulais pas de celle à la crème au beurre à l’américaine. Chez nous, on préfère le chocolat ! La recette du blog Chocolat à tous les Etages m’a donc semblé parfaite. Comme  cette blogueuse l’explique, il y a plusieurs façons de faire ce gâteau. On peut faire une seule et unique préparation de génoise, qu’on divise en 6 parties, ou faire 6 préparations distinctes l’une après l’autre (pendant qu’une génoise est au four, on prépare la suivante et ainsi de suite…). C’est cette dernière que j’ai choisie, car j’avais peur qu’en préparant une seule pâte mes blancs d’oeufs ne finissent par retomber. Je ne regrette pas ce choix, même s’il y a eu un peu plus de vaisselle à faire (c’est le cas de le dire…).

Alors bien sûr, c’est long. Prévoir quand même une bonne après-midi pour la cuisson des génoises et le montage. Mais honnêtement, le jeu en vaut la chandelle ! J’ai adoré voir la tête de mes invités au moment où j’ai coupé la première part de gâteau 😀

Quelques notes que j’aimerais ajouter à la recette que j’ai empruntée afin de vous éviter quelques erreurs (c’est du vécu) :

1/ Pour moi, la levure est indispensable. Je n’en ai pas mis pour les 2 premières génoises que j’ai préparées et elles n’ont pas monté. J’ai du les recommencer.

2/ J’ai utilisé un moule à charnières (avec les bords détachables) de 20 cm de diamètre, ce qui m’a beaucoup facilité le démoulage des génoises. Le papier sulfurisé huilé est nécessaire pour éviter que la génoise ne colle au moment du démoulage.

3/ Bien attendre que toutes les génoises soient refroidies avant d’ôter le papier de cuisson, sinon ça accroche (et votre génoise risque d’avoir des trous).

4/ Il n’y avait plus de colorants en poudre chez Mora, j’ai donc acheté une boite de 8 couleurs en gel de la marque Wilton, aux colorants également très puissants. Ça fonctionne très bien aussi !

5/ La ganache au chocolat a tendance à fondre et couler sur les couleurs lorsqu’on coupe le gâteau. La prochaine fois, je pense que je recouvrirai simplement le gâteau de sucre glace ou de pâte à sucre blanche. Mais j’imagine que le goût ne serait pas aussi chocolaté, et peut-être moins bon.

Enfin, je crois que j’ai oublié de dire l’essentiel : ce gâteau n’est pas QUE joli à regarder, il est aussi très bon et pas si lourd qu’il ne paraît car il ne contient pas de beurre. Je pense qu’on peut remplacer le chocolat noir par du chocolat blanc, mais gare au sucre ! Je me suis beaucoup amusée à le préparer, et je le referai sans hésiter si jamais l’occasion se présente à nouveau. Mon seul regret, c’est peut-être qu’on ne voit pas suffisamment le violet tout en bas (écrasé par le chocolat). La prochaine fois j’essaierai de trouver une petite astuce pour que les couleurs soient bien distinctes !

rainbow 6

RAINBOW3

RAINBOW1