66 soleil - Le blog d'Annouchka
Tag

soleil

L’huile Extraordinaire de Vichy

posted by Anne 26 juillet 2012 18 Comments

nutriextra1

Suite au succès mondial de l’huile Prodigieuse de Nuxe, toutes les marques se sont mises cette année à sortir à leur tour une huile sèche, avec des noms aussi originaux (hum hum) que « huile sublime » (l’Oréal) « huile Divine » (Caudalie) ou encore « huile embellissante » (Roger & Gallet). On ne va pas s’attarder sur le manque d’innovation et tous ces noms, jolis et vendeurs certes, mais passablement copiés sur Nuxe. Que voulez-vous, c’est la loi du marketing commercial, dès qu’une recette fonctionne pour l’un, tout le monde fait pareil en espérant connaître les mêmes résultats. Moi en tout cas j’en perds mon latin avec toutes ces huiles, je m’emmêle les pinceaux et je ne sais plus qui propose quoi…

Bref.

Si vous n’avez toutefois pas encore acheté votre huile des vacances et envie d’essayer autre chose que le best-seller de Nuxe, je vous conseille de laisser une chance à l’Huile Extraordinaire NutriExtra de Vichy. Notamment parce que son flacon est en plastique – pas de risque d’explosion sur le carrelage de la salle de bain – ET muni d’un vaporisateur, et qu’elle est donc dix fois plus facile et pratique à utiliser. Un pschit sur les jambes, un pschit sur les bras, plus de mains grasses qui pourraient glisser sur le flacon et le faire tomber par terre. Ça simplifie aussi l’application dans les cheveux. Petit conseil pour nourrir vos pointes et que je m’applique à faire au moins une fois par semaine : vaporiser un peu d’huile sur vos pointes voire même sur les longueurs (la sensation n’est pas si grasse que ça) attachez vos cheveux, dormez et faites votre shampooing le lendemain… Vos cheveux vous diront merci ! Pour moi c’est le meilleur moyen de ne pas les assassiner avec les expositions au soleil et les baignades à répétition. Vous pouvez aussi mettre de l’huile dessus avant la plage, ça les nourrit et les protège des agressions extérieure (vent, sel, sable…). Moi je vais sûrement la glisser dans ma valise pour partir en Provence la semaine prochaine (même s’il n’y a pas la mer !) car son odeur est absolument divine et c’est un vrai bonheur de l’appliquer sur sa peau après une exposition solaire.

Son prix ? Environ  18 euros les 125 ml // soit beaucoup moins cher que l’huile Prodigieuse de Nuxe vendue une trentaine d’euros (voire plus !) les 100 ml.

nutriextra3

nutriextra2

Rêves de Méditerranée…

posted by Anne 3 juillet 2009 36 Comments

galet1

Bon, ce n’est pas que je veux vous refourguer mes photos de vacances, mais je me suis fais surprendre par la masse de choses à faire en rentrant… (nan pas les soldes, genre…).

Et puis moi je suis une fille du nord. J’ai grandi dans le Cotentin en Normandie, donc les paysages du sud et la Méditarranée, j’y suis peu habituée et je découvre petit à petit. Un peu comme une gamine qui s’émerveille pour la première fois. D’ailleurs, je me souviens très bien la première fois que j’ai vu la mer Méditerranée, c’était un soir d’août et j’avais 20 ans. J’étais un peu déroutée par cette masse d’eau qui ne bougeait pas d’un poil, alors que chez moi, ce sont de grandes marées et il faut marcher des kilomètres pour pouvoir aller se baigner.

Parmi les moments forts de mes vacances, je retiens cette merveilleuse journée dans les Calanques de Cassis. Voilà des années que j’en entendais parler sans jamais avoir eu l’occasion d’y aller.

En plein mois de juin c’est déjà la cohue pour se garer dans le minuscule village, je n’ose même pas imaginer ce que ça doit être en pleine saison !

port-cassis-22

port-cassis3

On s’est baladé tranquillement sur le port, on a mangé en terrasse avec vue sur la mer, un luxe dont la parisienne qui est en moi rêve à longueur d’année. Et puis on a pris le bateau pour aller visiter les calanques. Un moment assez mémorable car je ne sais plus si je vous l’avais dit (il me semble que oui), mais j’ai la phobie du vomi, et ce jour là il y avait pas mal de vent et ça secouait en mer ! J’ai donc passé une heure et demie à fixer un point à l’horizon en tournant parfois la tête pour admirer les calanques (le but de la visite…).

bateau

calanques

Après la promenade en bateau on est allés marcher un peu sur les falaises, d’ailleurs j’ai presque regretté de n’avoir pas tenté une petite randonnée sur le chemin des calanques car elles sont encore plus belles vues dans haut. Une prochaine fois j’espère !

falaise

Et puis avant de reprendre la route on a quand même été faire un plouf dans la mer, histoire de tester la température de l’eau en ce début de saison (et je me marre toute seule en écrivant cela car j’imagine à quel point mon récit vous passionne).

Ah et je suis aussi allée voir les prix de l’immobilier dans les vitrines des agences, j’aime bien,  je fais toujours ça quand je visite un joli coin ou une belle ville. Et bien croyez moi, je ne suis pas prête d’y vivre, à Cassis !