Tag

travaux

Home Sweet Home (partie 3 – fin !)

posted by Anne 18 septembre 2008 38 Comments

3ème et dernier volet de notre saga « travaux » ! (je vais faire assez court car je rentre d’un salon à Porte de Versailles où ma boîte était présente en tant qu’exposant, et je suis complètement lessivée).

A l’origine notre salle de bain était une petite pièce affreuse et horriblement étroite, rien que le fait de la regarder me rendait claustrophobe. Tout était concentré sur 2m2 si bien que vous pouviez faire pipi, vous brosser les dents et prendre votre douche en même temps sans vous déplacer…

salle-bain-avant.jpg

Nous avons donc fait sauter le mur de gauche et tout démonté afin de repartir complètement de 0 et repenser la pièce de A à Z. Surtout qu’on adore prendre des bains, donc notre lubie c’était d’avoir une baignoire. On était carrément intransigeants sur ce point, mais finalement on a bien fait car quoi de plus agréable en hiver que de se plonger dans un bon bain chaud…

Après destruction du mur et démontage :

salle-bain-travaux.jpg

Pose baignoire et toilettes : mon papa !)

papa.jpg

papa-2.jpg

Lorsque nous avons reconstruit le mur de salle de bain, l’homme a eu l’idée ingénieuse d’y intégrer un mur de verre afin de laisser passer la lumière venant de la fenêtre de cuisine.Pose de l’enduit « loft » :

loft.jpg

Sur les murs nous avons mis un enduit de la gamme « loft » qui donne un effet béton gris-rosé. Au demeurant c’est très joli et original, mais sur le coup ça a rendu fou mon père qui n’arrivait pas à l’appliquer. Le pauvre y a passé la journée, il avait trop peur que je sois fâchée après lui et déçue du résultat, mais finalement pas du tout j’étais vraiment ravie.

baignoire.jpg

vasque1.jpg

Tout comme le séjour, la déco de la salle de bain est née du hasard. On n’avait pas spécialement envie d’une baignoire à bulles, mais on a trouvé la notre au prix d’une baignoire normale, donc pourquoi se priver… Autre chose, les meubles de salle de bain (pour vasque) sont généralement vendus à des prix exhorbitants, d’ailleurs je ne m’en suis toujours pas remise. On a donc acheté un meuble basique chez IKEA, qu’on arrangé à notre sauce et repeins de la couleur du carrelage.

Quant à la chambre, j’ai un peu hésité à vous la montrer de peur qu’elle ne vous plaise pas. Je reconnais que son style est assez particulier, je dois avoir en moi un côté kitsch qui s’ignore et qui pour le coup transparait un peu (j’aime les coeurs et les anges, je pense que c’est un signe !).

Je ne vais pas vous abreuver de détails, hormis les peintures et le fameux parquet, on a laissé la pièce à peu près telle qu’elle. Par contre on a fabriqué un placard pour ranger nos vêtements et y installer le ballon d’eau chaude.

chambre-travaux.jpg

ballon

entrée chambre :

entrée chambre

chambre ter

chambre

chambre bis

J’ai repeins la totalité des meubles de cette pièce avec une gamme de peinture spéciale pour patines. La table de chevet est celle que j’avais dans ma chambre de petite fille, qui a ensuite voyagé dans la chambre de mon frère, et que j’ai récupérée il n’y a pas si longtemps. J’accorde une grande valeur sentimentale aux meubles, et j’aime leur redonner vie et les regarder en pensant qu’ils sont déjà plus vieux que moi…

Je voulais vraiment que cette chambre soit un lieu calme et reposant, et surtout, j’étais intransigeante sur un point : je voulais du blanc. J’ai du batailler quelques temps contre l’homme qui était convaincu qu’une déco toute blanche serait triste à mourir, mais finalement il a fini par me faire confiance, parfois j’en arrive même à penser qu’il aime à venir se coucher dans cette ambiance un peu « jeune fille en fleur »…

Je tourne maintenant la page et ferme définitivement ce chapitre, mais je tenais vraiment à vous montrer qu’avec beaucoup de volonté, mêmes nos rêves les plus fous sont réalisables.

Encore tous mes remerciements à la famille, et particulièrement mon beau-papa sans qui rien n’aurait été possible ! (message personnel : François il est l’heure de servir le café à Thérèse).

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

Home Sweet Home (partie 2)

posted by Anne 17 septembre 2008 34 Comments

Dans mon post précédent je vous racontais que nous avions mis près d’un an à finir nos travaux et la décoration de notre appartement.

A vrai dire, lorsque nous avions signé le compromis de vente j’étais bien loin d’imaginer la galère qui allait s’ensuivre et ce en quoi je m’engageais, à savoir des mois entier de stress, d’épuisement, d’engueulades (parfois), et des après-midi passés chez Castorama (moi qui n’avais jamais mis les pieds dans un magasin de bricolage, je connais maintenant tous les rayons par coeur).

Ce qui nous avait poussé à  acheter de l’ancien à rénover, c’est que nous avions la chance d’avoir des membres de la famille plutôt bricoleurs pour nous donner un gros coup de main, notamment mon beau-père, qui outre le fait d’avoir pratiquement tout fait tout seul, a du venir habiter trois mois avec nous (dans 37 m2)… lui qui vit dans une grande maison en Provence, je me demande encore comment il a pu nous supporter si longtemps. Et même si la situation n’était facile pour personne, je repense souvent à cette période avec nostalgie car ce sont essentiellement de très bons souvenirs.

Après avoir fait redessiner les plans par Gilles, notre ami architecte (que je remercie au passage, même s’il sait déjà toute la reconnaissance que je lui porte), et commencé à réfléchir à la décoration que nous souhaitions, nous nous sommes enfin lancés…

Le bureau :

Il y avait dans ce bureau un placard en triangle aussi moche qu’inutile (comment ranger ses affaires dans un espace aussi petit…), que nous avons donc fait sauter pour récuperer de l’espace dans le séjour.

Bureau avant

Ancien placard

L’ancienne porte du placard est devenue depuis la porte d’entrée du bureau (la porte d’origine a été bouchée).

on fait sauter le placard

Nous avons également retiré le faux plafond très vilain, persuadés qu’il y avait un plafond d’origine avec de jolies moulures, et avions vu juste !

plafond1.jpg

plafond bureau

Petite anecdote : nous avons du repeindre deux fois le bureau avant d’obtenir cette jolie couleur dans les tons « lin ». Le premier essai était totalement raté car la teinte qu’on avait choisie était beaucoup trop foncée pour la pièce. Ce qui aurait normalement du être un « taupe » s’était transformé en rose-marronnasse une fois appliqué… On avait essayé pendant une semaine de s’auto-persuader que c’était joli, mais non. On a craqué et tout recommencé (bizarrement ça parait plus facile quand c’est Valérie Damidot qui le fait, une véritable arnaque cette émission).

Un conseil, lorsque vous choisissez votre teinte, prenez là deux ou trois tons en dessous car les couleurs foncent toujours quand on les applique sur une grande surface.

Le bureau tel qu’il est aujourd’hui est assez petit mais très agréable et toujours baigné de soleil. J’ai absolument voulu y installer une grande bibliothèque, sur laquelle trônent des livres en tout genre et quelques souvenirs de voyages… Le petit bureau était celui de mon petit frère, que j’ai repeins, et au dessus sur le mur, un pèle-mèle que j’ai fabriqué moi-même avec un vieux cadre car je ne trouvais rien qui me plaisait vraiment dans le commerce.

bureau

Incapables de nous séparer de notre vieux canapé, il a tout naturellement trouvé sa place dans cette pièce.

canapé

Passons maintenant à la cuisine (qui est maintenant totalement ouverte sur le séjour).

Cette pièce est celle qui nous a donné le plus de fil à retordre, notamment à cause de sa forme originale mais pas forcément évidente à meubler. Etablir le plan de la cuisine, même s’il s’agit d’une IKEA, fut une véritable prise de tête car notre espace était très limité. Il fallait que nous puissions y intégrer tous les éléments et l’électroménager de façon harmonieuse et pratique.

Et surtout, les débuts des travaux avaient des airs d’apocalypse. Nous voulions une cuisine ouverte, donc il nous a fallu abattre deux murs. (entre séjour/cuisine et entre cuisine/salle d’eau) Une fois la tonne de gravats par terre, il fallait évidemment ramasser et envoyer le tout à la décharge, ce qui à Paris devient vite très compliqué ! (à la campagne vous louez une benne et allez déposer tout ça vous même, en ville c’est une galère pas possible car la mairie vous refuse le stationnement du véhicule…etc).

Destruction des fameux murs pour ouvrir la cuisine et la salle d’eau :

Destruction mur cuisine

mur de la cuisine détruit !

Pose du carrelage de cuisine et salle de bain :

Ce n’est pas du parquet mais du carrelage (assez bluffant car il faut vraiment s’approcher de près pour voir que c’est du carrelage)

Pose carelage

Reconstruction d’une nouvelle cloison entre la salle de bain et le séjour (agrandissant l’ancienne salle d’eau)

Cloison cuisine salle de abin

pose cuisine

Je confirme que les cuisines IKEA sont assez faciles à monter, mais il vaut quand même mieux être à plusieurs et être un peu bricoleurs pour les retouches (et malgré la notice on se trompe, mon père a réussi à mettre les portes de placard à l’envers….)

cuisine

cuisine

Cuisine vue de l’entrée de l’appartement :

entree-cuisine.jpg

Le séjour (ouvert sur la cuisine)

Travaux dans le séjour :

sejour

Nous avons évidemment enlevé cette affreuse moquette, et sauvé le parquet d’origine qu’il y avait en dessous. Honnêtement, récupérer le parquet fut un des moments les plus pénibles que nous ayons connu. Il était recouvert d’une grosse couche de colle, et la moquette avait été cloutée donc il a fallu enlever des centaines de petits clous à la main et profondément enfoncés. Ensuite il a fallu poncer le parquet dans toutes les pièces et le vitrifier avec un produit spécial. Le plus fatiguant est que nous l’ayons fait deux fois… La première fois, le vernis que nous avions choisi ne nous plaisait pas du tout et nous nous en  sommes aperçus seulement au bout de plusieurs jours (c’était vraiment vilain comme résultat, un jaune-orangé très brillant et qui n’était pas du tout  ce qu’on souhaitait).

Nous avons donc du tout recommencer (re poncer, aspirer, vitrifier, sécher), c’est vraiment une période qui m’a beaucoup marquée car nous avons vécu quasiment un mois en ermites dans notre chambre avec tous nos meubles puisque nous ne pouvions plus accéder aux autres pièces… Bref, une énorme galère !

sejour1

sejour2

sejour3

sejour4

Ce qui est marrant avec le séjour, c’est que le résultat final n’est pas du tout celui que j’attendais au départ… J’avais imaginé une déco plus classique, plus « campagne » avec davantage de vieux meubles, et pour finir ça a donné quelque chose de plus comtemporain mais qui me plait tout autant. Le buffet gris patiné et le petit meuble près du fauteuil ont tous deux été achetés aux enchères sur Ebay pour presque rien, le reste des meubles se partageant entre la Redoute, AMPM, meubles de famille ou autres… Les petits coussins Kenzo sont une folie que l’homme et moi avions eu un soir en flânant au printemps, en quelque sorte pour nous récompenser de tout ce travail accompli.

Nous n’avons volontairement pas accroché de tableaux sur les murs, simplement parce nous n’avons encore pas trouvé quoi y mettre…

(suite et fin à venir, avec la chambre et la salle de bain)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

Home Sweet Home (Partie 1)

posted by Anne 16 septembre 2008 12 Comments

Voilà bien longtemps que je devais écrire ce billet, nombre de mes amis et membres de famille nous ayant réclamé les fameuses photos de notre « chez nous ». En effet, mon homme et moi avons l’énorme chance d’être propriétaires de notre petit appartement parisien, dans lequel nous avons emménagé  il y a maintenant un an 1/2. Il nous a fallu près de 6 mois de travaux pour rendre habitable le taudis que nous avions visité la première fois, sans compter les mois restant à le décorer et s’occuper des finitions.  Nous y avons investi tout notre coeur, notre énergie et surtout toutes nos économies. Et pour cause, lorsque nous avions entamé nos recherches, nous avions vite compris que notre budget n’était pas démentiel (loin de là) et ne nous permettrait jamais d’acheter un 100m2 dans les beaux quartiers, encore un moins un appartement totalement refait à neuf et à notre goût. Et pour compliquer encore un peu plus les choses, je voulais absolument de l’ ancien, avec parquet et moulures !

Bien qu’aujourd’hui nous adorons notre appartement, la première visite n’a pas du tout été un coup de coeur comme on l’espère toujours. Simplement, sa superficie (49m2, pas immense mais honorable sur Paris) sa situation et l’agencement de ses pièces nous ont rapidement convaincu de son potentiel. Nous avons su au premier coup d’oeil qu’avec l’aide de la famille et beaucoup d’huile de coude, nous arriverions à en faire quelque chose de très bien.

Pour vous prouver à quel point cet appartement ne faisait  vraiment pas rêver au départ, quelques photos de notre première visite :

le bureu :bureau-avant.JPG
salon-avant-2.jpg salon-avant.JPGcuisine-avant.jpgcuisine-3-avant.jpgsalle-deau-avant.jpg chambre-entree-avant.jpg chambre-vue-sur-salon.jpg

Je pense que maintenant tout le monde est d’accord, les pièces avant travaux sont toutes aussi moches les unes que les autres. De la moquette à gogo (dégoûtante, la moquette), une tapisserie datant du siècle dernier, des plaques de bois qui ne servent à rien, un salle d’eau pour nains…  vous comprenez mieux pourquoi nous n’avions pas eu le coup de foudre !  (suite à venir…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+