66 Vienne - Le blog d'Annouchka
Tag

Vienne

Marchés de noël à Vienne

posted by Anne 27 décembre 2007 8 Comments

Pratiquement 15 jours sans écrire ne serait-ce qu’un tout petit billet ici…. Un record ! Même pas d’excuse… Enfin si, au moins une. Demain c’est mon dernier jour de travail auprès de mes collègues adorées (je parle au féminin car majorité de filles…). Mercredi je démarre un nouveau job, une nouvelle vie. Alors forcément, le stress et les milliers de choses à préparer avec les fêtes m’ont éloignée (bien malgré moi) de cet ordinateur.

Bon et puis ce soir en faisant le tri dans mes photos j’ai réalisé que je ne vous avais même pas fait le compte-rendu de mon week-end à Vienne, où l’homme et moi étions partis faire les marchés de noël. Alors certes, je suis encore à la bourre, mais voilà : Vienne m’a déçue. Vienne ne m’a pas charmée malgré ses fastes et son passé impérial. Quelques photos en vrac tout de même :

La Karlplatz, une des places principales de Vienne autour de laquelle on trouve l’Opéra National et les boutiques de luxe.

dsc03194.jpg


L’Opéra National (« Staatoper »). Je serais bien allée voir un ballet mais tout était malheureusement complet (pas étonnant quand on s’y prend à la dernière minute)


dsc03171.jpg

L’Hôtel de ville (Rathaus) et sa place où se déroule le principal marché de noël de la ville. Il est géant, bourré de monde (essentiellement des touristes d’ailleurs) des stands de saucisses et de vin chaud tous les deux mètres.

dsc03149.jpg

dsc03137.jpg

Malgré un cruel manque d’authenticité, on y trouve parfois quelques jolis stands qui brillent de partout. J’ai craqué et rapporté dans ma valises des petites fées bien kitschs (voir ci-dessous).

dsc03151.jpg

dsc03160.jpg

Je ne suis pas restée suffisamment longtemps pour vous dire si à Vienne, on mange bien. Par contre on trouve des cafés viennois typiques à tous les coins de rue avec le traditionnel café à la crème fouettée (appellé « Einspänner », très apprécié des dames) que l’on déguste accompagné d’une délicieuse part de Sachertorte, un gâteau au chocolat avec au milieu, une fine couche de confiture d’abricots. Très bon !

dsc03119.jpg

dsc03209.jpg

Une petite ruelle typique, qui contraste avec les grandes artères classiques et rigides de la ville.

dsc03092.jpg

dsc03090.jpg

Encore un marché de noël, cette fois dans la cour du château de Schönbrunn, résidence d’été de la famille impériale.

dsc03164.jpg

Evidemment nous avons aussi passé BEAUCOUP de temps à faire du shopping (le froid transperçant nous y a pas mal incité aussi disons le). Images des rues piétonnes principales de Vienne, concentrées autour de la cathédrale Stefansdom :

dsc03105.jpg

dsc03099.jpg

dsc03126.jpg

Le dernier jour nous avons terminé par le marché de noël le plus mignon et pittoresque de la ville, dans le quartier de Spittelberg. Point positif, il n’y avait quasiment pas de touristes, et surtout beaucoup moins de monde que sur la place de l’Hôtel de ville. Nous avons même pris le temps de goûter un punch chaud, 10 fois meilleur que le vin chaud, moins dur à avaler (je n’aime pas le vin chaud à la cannelle).

dsc03187.jpg

dsc03183.jpg

Comme je vous le disais, sur les marchés de noël viennois on trouve à boire et à manger à tout va. Ici un stand sur lequel je n’ai pas osé m’arrêter parce que je sortais du Burger King !

dsc03186.jpg

Et puis avant de partir à l’aéroport nous sommes retournés faire les boutiques. J’ai failli tout acheter dans celle-ci. Heureusement pour moi, il s’agissait d’une boutique Sia, donc la majorité des choses que j’y ai repérées sont trouvables en France (gros soulagement).

dsc03203.jpg

J’ai quand même craqué pour un photophore argenté sur pied et un autre rond brillant (les deux sont sur la photo, à vous de deviner…)

dsc03205.jpg

Bon, au final il faut bien reconnaître que Vienne est une ville magnifique, quel que soit l’endroit où vous posez les yeux. Mais c’est justement ce côté qui m’a déplu. Vienne est tellement parfaite qu’elle manque presque de chaleur et de charme. Je n’y ai quasiment pas ressenti la magie de noël malgré les marchés à droite à gauche de la ville, contrairement à Munich où avec l’homme nous étions allés l’année d’avant. Contente d’y être allée tout de même, ça faisait longtemps que j’en avais envie !