66 yaourts - Le blog d'Annouchka
Tag

yaourts

J’ai testé pour vous : les yaourts maison

posted by Anne 25 janvier 2009 36 Comments

dsc05525.jpg

Souvenez-vous, pour Noël mon homme m’avait offert une yaourtière. Un peu suprenant puisque j’étais plutôt habituée à recevoir des cadeaux moins « ménagère », du style bijoux, sacs à mains etc… Alors imaginez ma tête quand j’ai ouvert le paquet, non pas que j’étais déçue mais vraiment suprise devant cet objet totalement inattendu !

C’est un fait, j’adore les yaourts. Je passe un temps fou à les choisir au supermarché, et me jette toujours sur les nouveautés. C’est un peu rentrer dans ce foutu système de consommation mais  ce sont les seuls produits laitiers que j’arrive à manger puisque je n’aime pas le fromage excepté la raclette, le chèvre et la Vache qui Rit (en fait je mange quelques fromages pourvu qu’ils ne soient pas trop forts et de préférence cuits).

Je n’avais jamais pensé à m’acheter une yaourtière, je  ne gardais pas un souvenir transcendant des  yaourts maison que faisaient mes parents dans le passé. Du coup j’avais un peu peur de tester mon cadeau et c’est avec une légère appréhension que je me suis lancée.

Au premier essai j’avais tenté d’en faire à la cassonade, mais j’avais mal lu le mode d’emploi de l’engin, verdict : bon mais trop liquide. Par contre cette semaine j’ai tenté une recette à la fleur d’oranger, en respectant bien le mode d’emploi et le temps de cuisson indiqué. Résultat : divin !

C’est vraiment délicieux, léger et beaucoup plus digeste que les yaourts du commerce, d’ailleurs c’est en les faisant soi-même qu’on se rend compte combien ces derniers sont trop gras et trop sucrés.  Et surtout, l’avantage des yaourts maison c’est que les possibilités de parfums sont infinies. On peut se lancer dans de folles aventures gustatives, la preuve lorsque j’ai ouvert le livre « Yaourts – cent recettes de saison » de Muriel Khamouguinoff (qui a commencé en ouvrant un blog qui fut par la suite publié en livre), je ne savais pas qu’il existait autant de possibilités : yaourts au macarons, au coca-cola, à la citrouille, à la bière, à la guimauve, à la betterave… Bref, de quoi occuper mes dimanche après-midi d’hiver.

Malgré l’investissement du départ (environ 40 euros pour une yaourtière comme la mienne, pots en verre compris), c’est un bon moyen de faire quelques économies sur son budget puisqu’il ne vous faudra que du lait entier et quelques ingrédients de base qu’on a toujours plus ou moins dans nos placards (sucre, miel, eau de fleur d’oranger, vanille…). Et si vous ne supportez pas le lait de vache, vous pouvez tout aussi bien essayer avec d’autres variétés, comme le lait de soja par exemple !

Ah et j’oubliais, cette semaine je répond à une interview de Marie, l’adorable Chronique Blonde de « How to be smart à Paris« . Pour y lire toutes les bêtises que je raconte, c’est par ici !