66 Travailler c’est trop dur - Le blog d'Annouchka
ChroniquesChroniques du quotidienHumeurs

Travailler c’est trop dur

posted by Anne 1 avril 2008 13 Comments

Et voler c’est pas beau…Arrêter de travailler, rester chez moi à glander. Voilà l’idée qui me turlupine depuis quelques mois. Peut-être un coup de fatigue ou un gros ras le bol général, le manque de vacances qui parle. Du coup je me suis presque prise d’envie pour les mamans au foyer, voire même carrément les Rmistes ! Dis comme ça on pourrait presque croire que j’ai un poil dans la main… (pas tout à fait faux, en fait). Sauf que je suis fatiguée moi ! Vidée, épuisée, lassée. Professionnellement j’entend. Si jeune et déjà blasée par le boulot, c’est triste nan ? Lorsque j’ai commencé mon nouveau job en début d’année, j’étais ravie. Déjà un peu sur les rotules mais contente des nouvelles perspectives qui s’offraient à moi : j’avais enfin trouvé un job plaisant, gratifiant et intéressant, dans lequel j’allais apprendre plein de choses. Malgré tous ces côtés plus que positifs, je trouve quand même le moyen de me plaindre… Je voulais des responsabilités, je suis servie. Je n’avais pas imaginé à quel point être livré à soi-même au travail peut parfois être déroutant. Ne pas pouvoir demander de conseils à personne (parce que techniquement parlant, personne ne sait me répondre), s’organiser seule, atteindre ses objectifs seule… en gros je me sens seule quoi ! A se demander si je serai heureuse un jour au bureau, étant donné que j’en suis à ma sixième entreprise en 5 ans (bon, y’en a deux pour lesquelles ça ne compte pas car mes boss étaient tordus au possible). Je me lasse vite, pas des gens parce que mes meilleures amies d’aujourd’hui, je les ai connues au travail, mais du job en lui-même. J’ai l’impression qu’une fois que j’ai fais le tour des tâches relatives à l’emploi occupé, je m’ennuie, il faut que je fasse autre chose, que je parte pour aller voir si c’est mieux ailleurs. Sauf que non, malheureusement c’est partout pareil !! Pourtant, je ne crois pas être une grosse feignasse qui refuse de s’investir. Plutôt pas faite pour travailler (elle est bien bonne celle là tiens !), d’ailleurs j’avais lu un jour je ne sais plus où que dans les pays du nord, l’allergie au travail est reconnue comme une maladie. En tout cas j’ai appris une chose : les responsabilités me mettent mal à l’aise.

A moins de faire fortune, gagner au loto, devenir maman au foyer (presque un métier ça), épouser un homme riche…. je ne vois vraiment pas d’autres solutions pour arrêter de me lever et d’aller travailler ! Allez, je m’en vais poser des congés moi 🙂

Pour finir sur une note plus positive, petites photos de notre week-end à Chartres en amoureux – il s’agissait d’un coffret Smartbox généreusement offert par mes parents qui ont eu pitié de leur fille chérie (je n’arrêtais pas de dire que j’étais fatiguéééée)… Rien à redire en tout cas, l’hôtel était magnifique – un petit château vraiment mignon – , le cadre enchanteresque, et l’accueil super…

image-13.png

image-15.png

Faites pas gaffe à ma tronche, j’avais le soleil en pleine face !

You may also like

13 Comments

Miss Giny 1 avril 2008 at 11:00

Comme je te comprends. Je suis un peu dans le même spleen que toi en ce moment d’où mes jours de congés cette semaine parce que je n’en puis plus … Moi, j’envie les filles qui sont en congés maternité ! Elles s’occupent de leur petit bout et peuvent faire plein de trucs à côté (… enfin bon si tout se passe bien !) . J’en parlais encore à une copine aujourd’hui : qu’est ce que j’aimerai gagner au loto histoire d’arrêter de bosser et de se laisser dans l’ouverture d’une boutique artisanale ! On peut toujours rêver (surtout si on ne joue pas !!)
Bon faut se dire que de toute façon on n’a pas le choix et qu’on ne doit pas être les seules dans ce cas ! La preuve ! ^^
Sinon, truc qui n’a rien à voir : est ce que tu viens à la Wi filles vendredi qu’on rigole ?!
Courage … Bises

Reply
annick 2 avril 2008 at 7:57

fais comme moi devient fonctionnaire et passe ta journée à bloguer! non, je déconne, je bosse quand même un peu mais comme je suis assez routinière je ne me lasse pas de ce que je fais…

par contre je ne suis pas d’accord avec le commentaire de miss giny, les femmes en congé de maternité n’ont pas vraiment le temps de faire quelque chose en plus de s’occuper de leur petit bout, c’est vrai que c’est un métier à part entière maman :-).

Reply
pivoine 2 avril 2008 at 8:31

Maman au foyer c’est pas du repos!
Et quand je bossais en plus de bébé et bien je peux dire que mes pauvres 5 h de « repos » par nuit filaient trop vite 😉

Je ne vois pas de solutions pour toi…un travail à mi-temps peut être si c’est possible dans ton métier?

Reply
missbrownie 2 avril 2008 at 9:13

C’est marrant, moi aussi en ce moment je rêve de rester chez moi et de ne plus bosser…
En même temps je suis consciente que maman au foyer c’est épuisant, bientôt plus que le boulot!

Reply
Anne 2 avril 2008 at 12:59

@ Miss Giny : profite bien de tes congés alors 🙂 Oui je viens à la Wi-filles, j’accompagne Clyne qui m’a gentiment invitée !

@ Annick, Pivoine : je sais combien c’est fatiguant d’être maman au foyer, il faut être sur tous les fronts, je le lis suffisamment chez les mamans blogueuses :). Mais je parlais plutôt d’échapper au stress et à la pression du travail que de me la couler douce à la maison (je préfère préciser au cas où !). Je pense qu’élever ses enfants doit apporter un certain épanouissement que je ne ressens absolument pas dans le travail… Je ne suis pas de celles qui s’éclatent au bureau ! (je sais qu’il y en a, je les envie)

@ MissBrownie : imagine, un monde où on pourrait choisir de travailler seulement quand on en a envie, avec quand même le salaire qui tombe en fin de mois… J’abuse là non ?

Reply
pivoine 2 avril 2008 at 1:06

Ouh la! être mère au foyer ne m’épanouit pas tout à fait, il me manque une activité quand même (bon, le blog compense un peu :)).
J’ai juste arrêté de travailler car mes horaires n’étaient pas compatibles avec une vie de famille correcte (pas de week end, rentrer à la maison à 21h30…).

Dur dur de trouver le bon équilibre 🙂
Fais un bébé et prends un bon congé parental 😉

Reply
Clyne 2 avril 2008 at 6:19

Je pense que travailler reste quand même important pour la vie en société. Je ne sais pas si je suis très claire mais je pense que cela te permet de garder un pied dans la « réalité » et de trouver ta place au sein de cette société…
(com rapide je suis en train de me faire virer du bureau par les gens du ménage justement !)

Reply
fanette 3 avril 2008 at 10:16

Oh, je te comprends mais en même temps j’ai peur d’arrêter et de m’ennuyer. c’est vrai, qu’est-ce que ça fait si on arrête? Moi, souvent, quand je ne fais rien, je laisse passer le temps. Mes journées sont gâchées. Vides. Creuses. Tandis que quand je suis active, même si elles sont fatigantes et si j’en ai marre comme toi, elles sont souvent l’occasion de découvertes très sympa, de surprises… Je me demande si l’on peut avoir l’un sans l’autre…

Reply
Deandre 3 janvier 2015 at 9:04

Thanks for the inhigst. It brings light into the dark!

Reply
princessevarda 4 avril 2008 at 12:41

Moi non plus, j’aime pas travailler, si ça peut te consoler.
Ou alors comme ça, une fois de temps en temps et pas toujours au même endroit et puis un truc que j’aime, tu vois?
J’aime pas tellement être mère au foyer non plus, comme Pivoine, bloguer me permet de garder un peu mon cerveau en marche et j’essaie de varier un peu mes activités…
L’idéal: rentière avec des enfants qui vont à l’école, avec un peu de bénévolat par ci par là….

Reply
Anne 4 avril 2008 at 12:47

@ Clyne : Je ne suis déjà pas dans la réalité 🙂 …(je sais que tu comprendras !)

@ Fanette : je pense que quel que soit notre choix, il a forcément des inconvénients et c’est bien là le problème ! – Le top serait d’être en congé un jour du 2, comme ça pas de lassitude…

@ Princessevarda : Oh oui rentière ! Avec une baraque en bord de mer au soleil, si possible.

Reply
Clyne 4 avril 2008 at 1:38

Pour moi l’idéal serait déjà de ne pas commencer avant 10h le matin puisque de toutes façons même en arrivant à 9h, je ne commence pas à bosser avant 10h…

Et puis surtout ne pas avoir de contraintes d’horaires tout simplement ! Ne pas venir le matin ou l’après-midi par exemple mais pouvoir bosser chez moi le soir à 23h ou même le samedi pourquoi pas…

A priori c’est le cas quand on est cadre, on est pas soumis à des horaires mais à des objectifs… ça me plaît bien ça !

Reply
pivoine 4 avril 2008 at 2:11

@ Princessevarda : quoique « garder mon cerveau en marche » …quand tu vois les bêtises qu’il y a sur mon blog 😉

La mer je l’ai tous les jours si je veux (comment ça vous râlez?), j’aimerais mieux la campagne, et être rentière oui c’est bien, mais avec quelques activités artisanales, caritatives…
Bon on t’a donné de bons tuyaux à ce que je constate 🙂

Reply

Leave a Comment