66 Viser haut ? Une histoire de confiance en soi… - Le blog d'Annouchka
ModeStyle

Viser haut ? Une histoire de confiance en soi…

posted by Anne 6 décembre 2017 19 Comments

Une fois n’est pas coutume, après vous avoir saoulés en long en large et en travers avec l’arrivée de mon bébé et la vie de mes enfants (qui sont les êtres les plus merveilleux du monde, évidemment) la mode revient sur ce blog avec un look dans lequel je me sens parfaitement moi : un look simple et confortable.

Après la naissance de Basile, j’ai pas mal tergiversé devant mon placard, aucun vêtement ne trouvait plus grâce à mes yeux et pour cause : avec la grossesse, le post-partum, ce petit ventre qui ne voulait pas partir et ma vie de maman au foyer désespérée, je n’avais plus confiance en moi. Ce n’était même plus plus une question de vêtements mais d’identité, je me demandais tous les jours si j’étais la même femme qu’avant et pourquoi j’avais cette impression d’avoir tant changé en quelques mois. La réponse est évidente : j’ai eu un bébé. Et même s’il s’agit de mon deuxième enfant, la maternité possède ce je-ne-sais-quoi de merveilleux et à la fois terriblement troublant qui vous fait remettre beaucoup de choses en question.

On manque toujours de bienveillance avec soi-même, on se juge toujours trop sévèrement avec ce sentiment de n’en faire jamais assez. Et si je n’étais pas assez bien (mais euh, pour qui en fait ?) ? Et si je n’arrivais jamais à rien ? Et si personne ne m’aimait ? Et si je me trompais ? Et si, et si, et si ….. STOOOOOOOP !!!!

Avoir un deuxième enfant m’a fait réaliser une chose : je n’ai plus le temps de me poser toutes ces fichues questions existentielles, si je ne veux pas que mon petit monde s’écroule et que mes enfants grandissent dans un foyer rassurant, il faut que je me ressaisisse et que je prenne confiance en moi. Et quand j’ai repris le travail en septembre dernier, la vie s’est vite chargée de me remettre sur les rails… Pour survivre dans ce monde qui va à cent à l’heure, la confiance en soi et la bienveillance envers soi-même sont essentielles.

Détrompez-vous, je suis loin de détenir les clés de la confiance en soi et si c’était le cas je vous les donnerais volontiers. Simplement, j’essaie chaque jour d’élever mon esprit et de relativiser sur les petites choses de la vie qui sont sans gravité. Car c’est un fait, mon quotidien de maman est jalonné d’imprévus désagréables, comme un enfant qui tombe malade en pleine période de rush au boulot, par exemple. J’ai beau anticiper, prévoir, organiser, il y a toujours des coups durs qui viennent tout faire valser et me faire douter. Ce sont les aléas du direct, mais c’est aussi ça qui nous forge et nous permet justement de prendre peu à peu confiance en nous !

Il y a cette célèbre citation d’Oscar Wilde que vous connaissez sûrement : « il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec on atterrit dans les étoiles ». Et pourtant, dans nos vies, on a souvent tendance à baisser les bras devant l’immensité de la tâche. Il y a ce projet qui nous trotte dans la tête, ce rêve de tout plaquer pour faire le tour du monde, cette petite entreprise que l’on voudrait monter… Mais on se trouve des milliers d’excuses pour ne pas le faire parce que l’on a peur d’échouer.

En ce moment, la marque de vêtements Cache Cache met à l’honneur des femmes qui entreprennent. Des femmes qui comme nous, ont probablement douté d’elles-même mais qui ont laissé leur ambition s’exprimer pour réaliser leur rêve : pompier, tatoueuse, entrepreneuse… Malgré la peur de l’échec qui n’épargne personne, la passion et l’envie de s’épanouir dans quelque chose qu’elles aiment a eu raison du reste.

Pour finir, j’aimerais juste ajouter que l’important n’est peut-être pas de vouloir réaliser un rêve à tout prix. Ce n’est pas forcément la réussite d’un projet qui est importante (bien sûr, ça compte) mais parfois on oublie que c’est la première pierre que l’on pose sur le chemin qui nous mène à la satisfaction.

« Viser haut, ce n’est pas forcément entreprendre, réussir, obtenir de la reconnaissance… mais se donner les moyens d’être libre et de s’apprécier chaque jour un peu plus. »

Bonnet Cache Cache – écharpe snood Cache Cache Jean skinny taille haute Cache Cache – Pull Des Petits Hauts (old) – Manteau SézaneSac Emily by The Kooples 

*Article en collaboration avec la marque Cache Cache 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

19 Comments

Azylis 6 décembre 2017 at 7:39

J’achète souvent chez Cache cache depuis quelques mois !
Mais je n’ai jamais testé leurs jeans… Je suis très menue et je les achète surtout chez Zara et Mango qui font du petit 34 (et ceux de Zara, je les traine depuis 10 ans). Faudrait que j’essaie ceux de Cache Cache quand même.

Reply
Anne 7 décembre 2017 at 5:36

Les jeans Cache Cache taille normalement voire un peu grand donc je te conseille de les essayer 🙂 J’ai pris un 36 !

Reply
leti 6 décembre 2017 at 9:43

super look, simple mais stylé… et portable jajajaj

Reply
Anne 7 décembre 2017 at 5:37

Ahaha, mais oui, j’essaie de m’habiller confortablement ! Il vaut mieux quand tu cours toute la journée et que ton bébé ne marche pas encore… merci pour ton commentaire !

Reply
Fraupruno 7 décembre 2017 at 6:42

On a le même pull, hihi! J’aime beaucoup la philosophie véhiculée ! Ça donne le moral! Figure-toi que, dans ma Lozère perdue, Cache-cache est le seul magasin qui existe ! Et il se trouve… en bas de chez moi! J’ai l’impression d’y vivre 😉 en tous cas, j’avais repéré les jolis bonnets et les snoods!

Reply
Anne 7 décembre 2017 at 5:38

Ahah, si même Cache Cache est en Lozère c’est qu’ils sont vraiment partout ! A vrai dire c’était mon magasin favori quand j’étais étudiante (dans une bourgarde de la Manche à l’époque). Je crois qu’il n’y a pas de boutique à Paris intra-muros, du coup j’ai redécouvert l

Reply
Anne 7 décembre 2017 at 5:38

j’ai redécouvert la marque en ligne et il y a de très jolies choses pour vraiment pas cher !

Reply
marionromain 7 décembre 2017 at 8:35

Tes mots sonnent toujours juste pour moi quand je les lis. Pourtant je ne connais pas la maternité, mais je trouve toujours des points de résonance avec ma petite personne dans tes articles, dont j’achève chaque fois la lecture par des « notes à moi-même ».

Reply
Anne 7 décembre 2017 at 5:39

Merci Marion <3

Reply
Virginie Neleditesapersonne 7 décembre 2017 at 8:57

Je ne sais pas si c’est la maternité ou l’âge, mais je vois bien ce que tu veux dire quand tu parles de la confiance en soi « d’après bébé » : je suis en plein dedans !
Les questions sont aussi beaucoup plus nombreuses, l’envie de se lancer beaucoup plus forte et la trouille… beaucoup plus présente aussi 🙂
J’essaye de garder en tête qu’au pire j’atterrirais dans les étoiles … ou chez cache-cache 😉 Cela dit je ne crois pas avoir vu de magasin à Bordeaux ?!

Reply
Anne 7 décembre 2017 at 5:40

La période qui suit une naissance est vraiment compliquée je trouve, il faut des mois voire des années pour retrouver son corps et parfois se réconcilier avec lui. Je ne sais pas s’il y a une boutique Cache Cache à Bordeaux mais le site en ligne est vraiment bien fichu je trouve !

Reply
Julie Olk 7 décembre 2017 at 11:41

Je crois que ton article parlera à beaucoup de monde. Tu mets selon moi en avant 2 choses essentielles : 1) le manque de « bienveillance » que l’on a envers soi même (d’autres diront le niveau d’exigence^^) et 2) le fait que plus que l’objectif (ou en tous cas tout autant) c’est le chemin que l’on emprunte qui est important.

Alors je vais reprendre ma journée en gardant en tête cette petite philosophie du matin qui ne fait pas de mal.
Merci pour ton article 😉

Reply
Anne 7 décembre 2017 at 5:41

Et oui, et on apprend aussi beaucoup de ses échecs (si échec il y a !). Voir les choses du côté positif fait toujours du bien même si ce n’est pas toujours évident au quotidien, je le conçois !

Reply
Marie Kléber 7 décembre 2017 at 11:44

J’aime ta philosophie Anne.
C’est aussi important pour nous que pour nos enfants. D’avoir confiance, de se sentir bien.
Tu as raison rien ne sert de vivre sans cesse avec des questions, qui au final nous empêchent de profiter de ce qui se présente.
Joli look, simple et classe, comme toujours. Tu m’as donné envie de découvrir cache cache.
Merci et belle journée à toi. Tu as mis plein de pépites dans la mienne!

Reply
Anne 7 décembre 2017 at 5:42

Merci beaucoup pour ton petit mot… En ce moment je suis assez fatiguée et j’avoue que garder la tête haute et froide pour mes enfants est mon principal objectif. Ce sont eux qui nous tirent vers le haut, on pourrait déplacer des montagnes pour eux !

Reply
J'ai écrit 8 décembre 2017 at 7:31

Le blanc te va drôlement bien Anne 🙂

Reply
Les Délices de Framboise 10 décembre 2017 at 6:28

Ah la peur de l »échec et le manque de confiance…souvent nous sommes nos propres ennemis. On cherche une cause extérieure alors que c’est la peur d’échouer qui empêche d’avancer. Tout ceux qui ont réussi ont commencé par y croire.
C’est toujours plus facile à dire qu’à appliquer en ce qui me concerne.
Ce look te va à ravir 🙂
Bisous

Reply
L'incorrigible imparfaite 11 décembre 2017 at 3:04

C’est si bien dit … la confiance me fait cruellement défaut et avec un enfant il faut surmonter cela. Ça n’est pas évident… mais aller de l’avant c’est la clé et tu le fais très bien.

Reply
Nikki 5 décembre 2018 at 7:15

il a beaucoupd e chose que la confiance en soi peut réaliser.

Reply

Leave a Comment